Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/11/2020

C'était le 15 novembre...

1864.
William Tecumseh Sherman.jpgDans les dernières semaines de la guerre de Sécession, les troupes de l'Union atteignent Atlanta. Décidant d'appliquer la "stratégie de l'annihilation", le général William Tecumseh Sherman ordonne de détruire la ville par le feu, malgré les milliers de soldats confédérés blessés qu'elle abrite.

 

 

1930.
James Graham Ballard.jpgNaissance à Shanghai de l'écrivain anglais James Graham Ballard, auteur de La Foire aux atrocités, Crash ! et L'Empire du soleil.

 

 

 

 

 

 

1939.
Maurice Thorez, chef du Parti communiste français, est condamné pour désertion par le tribunal militaire d'Amiens. Il sera amnistié en 1945.

1948.
Maurice Thorez explique dans L'Humanité en quoi Lyssenko a "révolutionné" la biologie soviétique : "Le mérite de Lyssenko et de l'école mitchourinienne, fermement attachés aux principes du matérialisme dialectique, est de ne pas sacrifier aux dogmes, de considérer que les problèmes de l'hérédité doivent être étudiés dans ses rapports avec le milieu extérieur, d'unir la théorie à la pratique et de la sorte faire progresser la science au service du peuple".

1976.
Jean Gabin.jpgMort à Neuilly-sur-Seine de l'acteur et chanteur Jean Alexis Montcorgé, dit Jean Gabin.

 

 

 

 

 

 

 

1993.
Mort à Saint-Brieuc de l'écrivain breton Yves-Alexandre Jouanard, plus connu sous le nom d'Alain Guel (L'Homme de pierre, 1965). D'abord proche d'Olier Mordrel et de Yann Fouéré, il fut au début des années 1970, avec Glenmor et Xavier Grall, le créateur du journal La Nation bretonne.

05/11/2020

C'était le 5 novembre...

1494.
Naissance à Nuremberg de Hans Sachs, le plus célèbre des Maîtres-Chanteurs.

1798.
Naissance à Palerme de la future duchesse de Berry, fille de François Ier de Naples et mère du comte de Chambord. Femme énergique et romanesque, elle tentera, sans succès, de soulever la Vendée contre le gouvernement bourgeois de Louis-Philippe et sera quelques temps emprisonnée à la citadelle de Blaye.

1933.
Marcel Déat.jpgExclusion de Marcel Déat de la Section Française de l'Internationale Ouvrière (SFIO). Chef de file des néo-socialistes, il participe à la fondation et à la direction du Parti Socialiste de France - Union Jean Jaurès. Ensuite séduit par le fascisme, il crée en 1941 le parti collaborationniste du Rassemblement National Populaire.

1968.
Richard Nixon est élu président des États-Unis.

1976.
Paul Marie Joseph de La Porte du Theil.jpgMort à Sèvres-Anxaumont (Vienne) du général Joseph de La Porte du Theil. Il fut en 1940 le fondateur des Chantiers de la Jeunesse, où plusieurs centaines de milliers de jeunes effectuèrent un service civil. Arrêté par la Gestapo en janvier 1944, puis incarcéré en Allemagne, il fut poursuivi en France à la Libération, avant de bénéficier rapidement d'un non-lieu.

1995.
À Paris, le philosophe français Gilles Deleuze se donne la mort en se jetant par la fenêtre de son appartement.

03/10/2020

C'était le 3 octobre...

1226.
Mort de saint François (Giovanni di Pietro Bernardone) dans sa ville natale d'Assise, en Ombrie.

1941.
Mort à Berlin du médecin autrichien Adalbert Czerny, fondateur de la pédiatrie moderne.

1976.
Mort à Paris du linguiste Émile Benveniste, auteur de l'important Vocabulaire des institutions indo-européennes (1969).

1979.
Le sociologue marxiste français d'origine grecque Nicos Poulantzas, auteur de nombreux travaux sur Gramsci et Weber, théoricien de la distinction entre appareil d'État et pouvoir d'État, se donne la mort à Paris, à l'âge de 43 ans.

1990.
Moins d'un an après la chute du Mur de Berlin, l'Allemagne est officiellement réunifiée.

1998.
Cardinal Stepinac.jpgLe cardinal croate Alojzijc Stepinac, archevêque de Zagreb, est béatifié par le Saint-Siège. Lors de l'arrivée au pouvoir du dictateur oustachi Ante Pavelić, en 1941, il avait fait célébrer un Te Deum dans toutes les églises de Croatie.

18/08/2020

C'était le 18 août...

1503.
Alexandre VI.jpgMort du pape Alexandre VI. Sous son pontificat, la corruption parvint à un degré jamais atteint. Descendant par sa mère de la maison espagnole des Borgia, il parvint d'abord à se faire nommer cardinal et vice-chancelier de l'Église. Il accéda au pontificat en 1492, après avoir acheté son élection. Il eut cinq enfants de Rosa Vanozza, fille de l'une de ses maîtresses, et eut des relations incestueuses avec ses fils Francesco et César, ainsi qu'avec sa fille Lucrèce, qu'il maria à trois reprises au milieu de bacchanales scandaleuses. Installée au Vatican, Lucrèce Borgia en fit un vaste lupanar, tandis que, selon Paul Langius, son père et amant transformait Rome en "abattoir". Alexandre VI employa son règne à promouvoir ses bâtards et ses mignons. Il créa son fils Francesco duc de Candie et prince de Bénévent, et fit nommer César cardinal-archevêque de Valence. Il s'éprit également de la sœur d'Alexandre Farnèse, que ce dernier (le futur pape Paul III) avait prostituée pour obtenir l'amnistie d'un crime de faux. Rétablissant la prépondérance du Saint-Siège en Italie, il triompha de Venise et sapa l'autorité des princes qui auraient pu lui porter ombrage. Le prieur du couvent de Saint-Marc à Florence, Jérôme Savonarole, ne lui ayant pas ménagé les reproches, Alexandre VI le fit arrêter, condamner et brûler vif en 1498. Il périt de façon inattendue, après s'être fait servir par erreur le poison qu'il destinait à plusieurs des prélats de sa cour.

1634.
Le curé de Loudain, Urbain Grandier, accusé d'avoir "ensorcelé" les sœurs Ursulines d'un couvent dans lequel il n'avait jamais mis les pieds, est brûlé vif devant une grande foule de dévôts.

1681.
Le poète français Jean-François Regnard, voyageant en Laponie avec deux compagnons, Nicolas de Corbon et Cousteaux de Fercourt, atteint les parages du cap Nord à proximité du lac de Tornotresch.

1786.
Mort au château de Sans-Souci, à Potsdam en Allemagne, du roi Frédéric II de Prusse, après 46 ans de règne. Surnommé le "Grand Frédéric", puis le "Vieux Fritz", il fut le fondateur de la puissance prussienne, dont il s'efforça toujours de lier le sort à celui de la Russie.

1904.
Le Congrès d'Amsterdam de la IIe Internationale repousse les propositions d'Eduard Bernstein visant à une "révision" des concepts fondamentaux du marxisme.

1916.
Marcel Brindejonc des Moulinais.jpgL'aviateur breton Marcel Brindejonc des Moulinais, âgé de 24 ans, trouve la mort à Vadelaincourt (Meuse), au cours d'un combat aérien où deux pilotes français l'ont abattu en le prenant pour un Allemand. Plusieurs fois décoré, y compris à l'étranger, pour ses exploits aéronautiques, il avait été fait chevalier de la Légion d'honneur à 21 ans.

 


1974.
Mgr Hilarion Capucci, vicaire patriarcal grec-catholique de Jérusalem, est condamné en Israël à quatorze ans de travaux forcés, en raison de sa sympathie active pour la cause palestinienne.

1976.
Originaire du bourg saxon de Drossdorf, le pasteur Oskar Brüsewitz s'immole par le feu sur la place de la petite ville est-allemande de Zeitz. Il entendait ainsi protester contre l'emprise du Parti communiste sur la jeunesse.

17/08/2020

C'était le 17 août...

-146.
Au bout de trois années de siège, Carthage tombe entre les mains des troupes de Scipion le Jeune. La victoire romaine est complète. Delenda Carthago est.

1571.
Fait prisonnier par les Turcs après la reddition de Famagouste, Marco Antonio Bragadin, gouverneur de Chypre pour le compte de la République de Venise, est longuement torturé, puis écorché vif. Ses membres équarris sont partagés entre les différents corps d'armée ottomans, tandis que sa peau, remplie de paille et recousue, est portée à dos de bœuf jusqu'à Famagouste, puis conduite à Constantinople. Volée en 1580 par le Vénitien Girolamo Polidori, elle sera rapportée à Venise, où elle se trouve encore aujourd'hui dans la basilique de San Zanipolo.

1699.
Bernard de Jussieu.jpgNaissance à Lyon du botaniste français Bernard de Jussieu, fondateur de la classification "naturelle" des plantes.

 

 

 

 



1942.
Douze bombardiers et 50 chasseurs américains bombardent la population civile de Rouen et ses environs, faisant 53 morts et 102 blessés. Parmi les auteurs du raid figure Paul Tibets, qui trois ans plus tard larguera une bombe atomique sur Hiroshima.

1943.
Lancement de V2 à Pennemünde.jpgDébut de l'opération Hydra. L'aviation britannique bombarde la base aérienne allemande de Peenemünde (Mecklembourg-Poméranie Occidentale, Allemagne) où sont conçues les armes secrètes du IIIe Reich, telles que les fusées V1 et V2 (V pour "Vergeltungswaffe" : "arme de représailles"). Des centaines de prisonniers et travailleurs de multiples nationalités (Français, Italiens, Hollandais, Polonais, Russes, Ukrainiens...) périssent sous les bombes, à la suite d'une erreur des avions marqueurs de la RAF.

1958.
Mort à Neuilly-sur-Seine du compositeur lorrain Florent Schmitt. Élève au Conservatoire national de Gabriel Fauré, il fut élu à l'Institut en 1938, au fauteuil de Paul Dukas. Grand voyageur (Maroc, Égypte, Turquie), il se tint à l'écart de la plupart des grands courants musicaux de son temps. On lui doit notamment un ballet symphonique, La Tragédie de Salomé, que Stravinsky tenait pour un chef-d'œuvre.

1976.
Mort de l'abbé Eugène Arnold. Ordonné prêtre en 1913, il participa six ans plus tard à la fondation du mouvement de jeunesse alsacien Quickborn, dont il implanta des sections sous les noms de Jung Elsass, Jung Kreuzfahrer et Bund Hohenburg. Sanctionné par l'évêque de Strasbourg pour avoir défendu le droit des Alsaciens à parler leur langue, il résida en Suisse alémanique de 1931 à 1950.

23/07/2020

C'était le 23 juillet...

1562.
Goetz von Berlichingen par Emil Eugen Sache.pngMort, au château de Hornberg (Neckarzimmern, Bade-Wurtemberg), de Götz von Berlichingen, surnommé "Main de fer". Dernier représentant allemand de la chevalerie médiévale, il avait été l'un des chefs des paysans soulevés en 1525 contre les princes et le clergé. Il avait ensuite combattu les Turcs dans les troupes impériales. En littérature, il inspirera Goethe (dans un roman éponyme, 1773) et Sartre (Le Diable et le bon Dieu, 1951).

1739.
Des fouilles systématiques ayant été entreprises sur le site à la demande du prince d'Elbeuf, les premières fresques d'époque romaine sont découvertes à Herculanum. Une bibliothèque contenant 1800 papyrus est également mise au jour.

1859.
Mort à Paris de la comédienne et poétesse française Marceline Desbordes-Valmore. Elle fut, selon Baudelaire, "à un degré extraordinaire, l'expression poétique de toutes les beautés naturelles de la femme".

1872.
L'Anglais Henry Morton Stanley rentre en Europe après avoir retrouvé le docteur écossais David Livingstone à Ujiji, sur les bords du lac Tanganyika. Ce dernier mourra un an plus tard, sans avoir revu sa patrie. Émigré en Amérique à l'âge de quatorze ans, Stanley, quelques années plus tôt, s'était porté volontaire dans les armées du Sud durant la guerre de Sécession.

1888.
Naissance à Chicago de l'auteur de romans policiers américain Raymond Chandler (Le Grand Sommeil, Adieu ma jolie).

1919.
Naissance à Buenos Aires de l'écrivain argentin Héctor Germán Oesterheld. Auteur de scénarios pour des bandes dessinées (El Eternauta, 1957), il s'engagea dans l'aile gauche du peronisme aux côtés des Montoneros. Après une biographie populaire du "Che" qui fut interdite par la dictature militaire, il en préparait une d'Evita Perón lorsqu'il fut arrêté le 24 avril 1977. Il disparut en captivité, sans doute l'année suivante. Ses quatre filles subirent le même sort.

1957.
Mort à Rome de l'écrivain italien Giuseppe Tomasi di Lampedusa. Son unique roman, Le Guépard (1958), qui retrace la vie d'un prince sicilien à l'époque du Risorgimento, fut porté à l'écran en 1963 par Lucchino Visconti. On y lit cette phrase restée célèbre : "Il faut que tout change pour que rien ne change".

1976.
Mort à Paris de l'écrivain Paul Morand, ancien ambassadeur, membre de l'Académie française.

10/06/2020

C'était le 10 juin...

1673.
Naissance à Saint-Malo du navigateur René Duguay-Trouin, dont la vie fut une longue succession de victoires navales et d'aventures amoureuses. Ses mémoires paraîtront en 1740, quatre ans après sa mort.

1794.
À Paris, la Convention décrète par la loi du 22 prairial que le Tribunal révolutionnaire ne pourra plus prononcer qu'une seule peine : la mort. Les accusés ne pourront plus citer de témoins ni se faire assister d'un avocat. L'instruction préalable est également supprimée. On recensera parmi les condamnés 8,5 % de nobles, 28 % de paysans et 31 % d'ouvriers.

1804.
L'ancien chef chouan Georges Cadoudal est condamné à mort pour avoir organisé contre Napoléon Ier le complot de la "machine infernale". Il sera guillotiné le 25 juin. Napoléon, après l'échec de la chouannerie, lui avait proposé de prendre un commandement dans l'armée républicaine.

1819.
Gustave Courbet - autoportrait.jpgNaissance à Ornans (Franche-Comté) du peintre Gustave Courbet.

 

 

 

 

 
1912.
Dans L'Action française, Charles Maurras écrit : "Ni implicitement ni explicitement nous n'acceptons le principe de la souveraineté nationale, puisque c'est au contraire à ce principe-là que nous avons toujours opposé le principe de la souveraineté du salut public [...] qui est le point de vue antidémocratique par excellence".

1926.
Cathédrale de la Sainte Famille (Barcelone).jpgL'architecte catalan Antonio Gaudi, âgé de 73 ans, trouve accidentellement la mort à Barcelone, sous un tramway. Il sera inhumé dans la crypte de l'église "néogothique" de la Sainte-Famille, qu'il avait construite à partir de 1883.

 

 

 

 

 

1976.
À Lyon, Georges Marchais, secrétaire général du PCF, prononce un "discours historique" dans lequel il souligne la "nécessaire collaboration" des communistes et des chrétiens.

2012.
histoire,peine de mort,art,peinture,royalisme,monarchisme,souveraineté,démocratie,architecture,1673,1794,1819,1912,1926,2012Mort à Boulogne-Billancourt du peintre français Georges Mathieu, considéré comme le père de l'"abstraction lyrique". Qualifié de "premier calligraphe occidental" par André Malraux, on lui doit notamment l'emblème de La Nation française, hebdomadaire monarchiste fondé par Pierre Boutang.

31/05/2020

C'était le 31 mai...

1594.
Mort à Venise du Tintoret (Jacopo Robusti, dit Tintoretto), élève du Titien et peintre le plus important de la seconde génération de l'école vénitienne.

1845.
John O'Sullivan.jpgÀ New York, le journaliste John O'Sullivan présente sa thèse de la "Manifest Destiny" devant le président James K. Polk et un parterre d'industriels : "La nation américaine a reçu de la Providence divine la destinée manifeste de s'emparer de tout le continent américain afin d'y nourrir et développer la liberté et la démocratie. Elle doit ensuite porter la lumière du progrès au reste du monde et en assurer le leadership, étant donné qu'elle est l'unique nation libre de la Terre". Quelques mois plus tard, les États-Unis envahissent le Mexique.

1902.
Fin de le guerre des Boers. L'Afrique du Sud devient partie intégrante de l'Empire britannique. Pour obtenir la victoire, l'Angleterre a pratiqué la politique de la "terre brûlée" et fait interner 100 000 femmes et enfants en camps de concentration.

1911.
Par voie de référendum, le Land d'Alsace-Lorraine obtient sa propre Constitution et son autonomie.
Le même jour naît à Paris Maurice Allais, qui recevra le prix Nobel d'économie en 1988.

1918.
En URSS, un décret réorganise l'instruction publique. Le terme de "classe" est remplacé par celui de "groupe" ; celui d'"instituteur" par "ouvrier scolaire". Les différences de salaires sont supprimées. La discipline est confiée à des "soviets scolaires" formés de représentants des écoliers. Ce système aboutira progressivement à l'anarchie et sera peu à peu abandonné.

1968.
Mort à Madrid de l'écrivain français Abel Bonnard. Élu en 1932 à l'Académie française, l'auteur des Modérés avait été nommé ministre de l'Éducation nationale en 1942. Condamné à mort par contumace le 4 juillet 1945, il s'exila en Espagne jusqu'en 1958, date à laquelle il revint en France se constituer prisonnier. Condamné à dix ans de bannissement rétroactif, il repartit pour l'Espagne. Sa mort, survenue pendant les événements de Mai 68, passa totalement inaperçue.

1976.
Mort à Cannes du biologiste français Jacques Monod, prix Nobel de médecine en 1965. Il publia en 1970 Le Hasard et la nécessité.

26/05/2020

C'était le 26 mai...

735.
Bède le Vénérable - Chroniques de Nuremberg.jpgMort à l'abbaye de Jarrow, à Newcastle, de l'historien et théologien anglo-saxon Bède le Vénérable. Son ouvrage le plus célèbre, Histoire ecclésiastique du peuple anglais, est une histoire générale de l'Angleterre depuis la conquête romaine.

 

 




1797.
Le Directoire ayant décrété la peine capitale pour tous ceux qui "provoqueraient le pillage ou le partage des propriétés sous le nom de loi agraire", Gracchus Babeuf, auteur du Manifeste des Égaux, est condamné à mort à Vendôme. Il sera guillotiné le lendemain.

1891.
Naissance à Paris du poète et écrivain français Maurice Rostand. Fils aîné d'Edmond Rostand et de la poétesse Rosemonde Gérard, frère du biologiste Jean Rostand, il fut l'ami de Jean Cocteau et une figure emblématique des "années folles". L'une de ses œuvres a été portée à l'écran par Ernst Lubitsch (L'Homme que j'ai tué, 1930).

1919.
Les troupes belges annexent les cantons germanophones d'Eupen et Malmédy.

1923.
Albert Leo Schlageter.jpgAlbert Leo Schlageter, 29 ans, qui avait organisé un réseau de résistance à l'occupation de la Ruhr, est fusillé par l'armée française dans la plaine de Golzheimer, près de Düsseldorf.

 

 

 

 

 
1944.
800 avions américains larguent 1500 bombes incendiaires sur Lyon, faisant 20000 sinistrés. On relèvera plus de 700 morts, dont Marius Viver-Merle, délégué du Conseil National de la Résistance, et le professeur Rochaix, sous-directeur de l'Institut bactériologique Pasteur.
Le même jour, des bombardements alliés font 394 morts et 480 blessés parmi la population civile de Nice. Le lendemain, ils feront à Nîmes 271 morts et 289 blessés.

1976.
À Fribourg-en-Brisgau (Bade-Wurtemberg), mort du philosophe allemand Martin Heidegger.

24/03/2020

C'était le 24 mars...

1494.
Naissance à Glauchau de Georg Bauer, dit Agricola, fondateur de la minéralogie allemande moderne. Il écrivit aussi l'un des premiers ouvrages classiques sur la métallurgie.

1529.
Guillaume Budé écrit à François 1er : « Nous vous avons représenté la philologie comme une fille pauvre qui était à marier et nous vous avons prié de lui faire une dot ». Il s'agira du Collège de France.

1794.
Anacharsis Cloots.JPGAnacharsis (Jean-Baptiste) Cloots est guillotiné à Paris. Né en 1755 près de Clèves, où son père était conseiller secret du roi de Prusse, il est élevé à Mons chez les jésuites, voyage dans toute l'Europe, puis rallie la Révolution française. En juin 1790, il proclame l'avènement d'une République mondiale : "Tous les hommes ne forment qu'une seule nation... Paris sera le temple de la patrie universelle".
En janvier 1792, il déclare : "C'est parce que je veux la paix que je demande la guerre." En septembre 1792, lors des élections à la Convention, il affirme : "Mon cœur est français, mais mon âme est sans-culotte." Robespierre le fait exclure de la Convention comme "prussien et ami des étrangers".
Son chef de file, Jacques-René Hébert, fondateur en septembre 1790 du journal Le Père Duchesne qui avait vanté en 1793 les vertus de la "sainte Guillotine", monte sur l'échafaud le même jour.

En Vendée militaire, la colonne républicaine du général Cordellier investit le village de La Chapelle-Basse-Mer (en l'actuelle Loire-Atlantique), dont les 118 habitants sont massacrés. Témoin de la tuerie, l'abbé Robin, curé de la paroisse, rapporte que des jeunes filles ont été violées, suspendues jambes écartées à des arbres, puis coupées en deux, des femmes enceintes écrasées sous des pressoirs, des enfants empalés sur des baïonnettes.

À la Convention, les commissaires républicains Morel et Carpenty témoignent : "À Montournais, aux Épesses et dans plusieurs autres lieux, le général Amey fait allumer les fours et lorsqu'il sont bien chauffés, il y jette les femmes et les enfants. À qui ose le lui reprocher, il répond que c'est ainsi que la République veut cuire son pain." 

1808.
Lycée militaire de Saint-Cyr.jpgL'École Spéciale Militaire quitte Fontainebleau pour s'installer à Saint-Cyr, près de Versailles, dans l'ancien château de la duchesse de Maintenon (qui hanterait encore ces lieux où elle fonda en 1686 la Maison royale de Saint-Louis, pensionnat de jeunes filles). L'ESM prend ainsi la place du Prytanée, transféré à La Flèche dans la Sarthe.

1976.
Renversée par un coup d'État militaire, Isabel Martínez de Perón est arrêtée et mise en liberté surveillée. Cinq jours plus tard, le général putschiste Videla devient président de la République d'Argentine. Une sanglante chasse aux péronistes et aux "gauchistes" s'organise aussitôt avec l'assistance de la CIA. Plus de 30 000 personnes seront torturées durant les dix années de la dictature.

15/03/2020

C'était le 15 mars...

Antiquité.
Dans l'ancienne Rome, fête de la déesse Anna Perenna. Fille de Bélos et sœur de Didon, considérée comme la fondatrice de Carthage, elle se serait à la fin de sa vie jetée dans les eaux du Numicus, dont elle devint la nymphe. On célébrait son culte dans un bois sacré.

493.
Entrée à Rome de Théodoric le Grand, roi des Ostrogoths, vainqueur d'Odoacre. Il sera le fondateur du royaume d'Italie.

752.
Mort du pape Zacharie, qui avait reconnu Pépin le Bref comme roi des Francs. D'origine grecque, il fit la guerre à Thrasimond, duc de Spolète, qu'il obligea à entrer dans un monastère. Il condamna comme sacrilège la théorie du prêtre écossais Virgile, qui soutenait que la Terre était ronde et parlait de pluralité des mondes, et demanda à l'archevêque Boniface de ne pas hésiter à lui faire subir "toutes les tortures inventées par les hommes".

1579.
Guillaume d'Orange.JPGLe roi d'Espagne Philippe II met à prix la tête de Guillaume d'Orange (illustration), chef de la révolte nationale des Pays-Bas. Une prime de 25.000 florins, ainsi que l'anoblissement et l'amnistie pour tous crimes commis antérieurement, est promise. Balthazar Gérard assassinera Guillaume le 10 juillet 1584.

 

 


1920.
Considéré comme l'un des as de la Première Guerre mondiale, l'aviateur allemand Rudolf Berthold, décoré de l'ordre Pour le Mérite, chef de corps franc lors des combats du Baltikum, est tué à Hambourg au moment du putsch de Kapp, lors d'un combat de rue avec des émeutiers communistes. Jugés l'année suivante, ses assassins seront acquittés.

1945.
Pierre Drieu la Rochelle.JPGL'écrivain français Pierre Drieu la Rochelle se donne la mort à Paris, en arrachant un tuyau de gaz et avalant trois tubes de barbituriques.

 

 

 

 

 

 

Würzburg en ruines.JPGEn Allemagne, l'aviation anglaise bombarde la population civile de la ville de Würzburg, pourtant dépourvue de tout intérêt stratégique ou militaire. Largués par 236 Lancaster et Mosquito de la RAF, les engins incendiaires détruisent 90 % de la vieille cité médiévale et 60 % des environs. La température s'élève en quelques minutes à plusieurs milliers de degrés. Plus de 5.000 personnes sont brûlées vives.


1976.
Simone Veil, ministre de la Santé, inaugure le centre culturel Herman Meyer de Rehovot, en Israël, où elle reçoit le titre de docteur honoris causa.

23/02/2020

C'était le 23 février...

1296.
Afin de mieux résister aux invasions anglaises, le Parlement écossais, réuni au château d'Édimbourg, ratifie le traité d'alliance avec la France signé quelques mois plus tôt par John Balliol et Philippe le Bel. Ainsi naît l'Auld Alliance, que le général de Gaulle qualifiera en 1942 de "plus vieille alliance du monde".

1440.
À Strasbourg, Gutenberg fabrique des lettres en plomb, les dispose les unes auprès des autres, les enduit d'une encre grasse et les place sous presse sur une feuille de papier. L'imprimerie est née.

1619.
Mort à Saint-Claude du légiste et démonologue français Henry Boguet. Son Discours exécrable des sorciers (1603), douze fois réédité en vingt ans, servit de manuel aux magistrats francs-comtois qui organisèrent à cette époque une campane de persécutions durant laquelle une quarantaine de "sorcières" périrent sur le bûcher. Sa renommée de "brûleur féroce" traversera les siècles.

1685.
Naissance à Halle (Saxe-Anhalt) du compositeur allemand Georg Friedrich Haendel, naturalisé britannique en 1726.

1820.
À Londres, la police arrête un dangereux groupe de terroristes qui se proposait d'assassiner tous les membres du gouvernement. On apprendra bientôt que le chef du groupe, Edwards, était en fait un policier. L'affaire permettra au gouvernement de faire adopter des lois liberticides (les "Six Acts") que le Parlement avait d'abord rejetées, et de réprimer plus fortement le mouvement ouvrier.

1917.
La révolution éclate à Pétrograd, capitale de l'empire russe. Le 2 mars, le tsar Nicolas II notera dans son journal : "Autour de moi, tout n'est que trahison, lâcheté et barbarie". Quelques heures plus tard, il sera contraint d'abdiquer.

1923.
Toutankhamon (reproduction numérique).JPGEn Égypte, dans la Vallée des Rois, Lord Carnavon et Howard Carter procèdent à l'ouverture du sarcophage de Toutankhamon, dont ils découvrent la momie intacte.

 

 

 

 



1942.
Stefan Zweig.jpgÀ Petropólis (Brésil), où il s'était établi en 1941, l'écrivain, biographe et journaliste autrichien Stefan Zweig se suicide avec sa seconde épouse, par désespoir devant l'Europe ravagée par la guerre.

 

 

 

 

1949.
Au cours d'une réunion du comité central du Parti communiste français, Maurice Thorez déclare qu'au cas où "l'armée soviétique, défendant la cause des peuples, la cause du socialisme serait amenée à pourchasser les agresseurs jusque sur notre sol", les communistes français se rallieraient à une politique de collaboration avec l'occupant.

1976.
L'ancien président des États-Unis Richard Nixon est reçu à Pékin par Mao Zedong. Il bénéficiera durant son séjour de tous les honneurs dus à un chef d'État en exercice.

20/02/2020

C'était le 20 février...

1545.
Déclaré coupable d'avoir tenu plusieurs assemblées dans le Hainaut, le prédicateur protestant Pierre Brully, ex-dominicain et originaire de Mercy-le-Haut (Lorraine), monte sur le bûcher à Tournai.

1694.
Voltaire par Quentin de La Tour (1735).jpgNaissance de François-Marie Arouet à Chatenay, près de Sceaux. Le futur Voltaire ne sera baptisé que neuf mois plus tard, du fait peut-être d'une naissance illégitime. Déclaré fils de François Arouet, ancien notaire au Châtelet de Paris, il serait né en réalité des "œuvres" d'un ami de la famille, M. de Rochebrune.

 


1844.
Naissance à Vienne du physicien autrichien Ludwig Boltzmann. Il fut l'un des créateurs de la théorie cinétique des gaz et relia, par la mécanique statistique, la notion d'entropie à celle de probabilité.

1878.
Naissance à Gentbrugge (Belgique) du compositeur flamand Emiel Hullebroeck, auteur de plusieurs chansons célèbres : Moederken alleen, De Kempen, De Blauwvoet, etc.

1936.
Mort à Poitiers de l'anthropo-sociologue sélectionniste et socialiste français Georges Vacher de Lapouge.

1969.
Mort à Genève du chef d'orchestre et musicologue suisse Ernest Ansermet. Proche de Ramuz et de Furtwängler, grand adversaire de Schönberg ("la fausse musique ne peut produire que du non-sens"), il fut en 1918 le fondateur de l'Orchestre de la Suisse romande, et en 1928, le cofondateur de l'Orchestre symphonique de Paris.

1976.
Mort à Paris de René Cassin, président de l'Alliance israélite universelle. Ancien représentant de la France à la Société des Nations, co-fondateur de l'UNESCO, il reçut le prix Nobel de la paix en 1968 et fut l'inspirateur de la Déclaration universelle des droits de l'Homme.

2003.
Mort au Mesnil-Saint-Denis, dans les Yvelines, du romancier et essayiste français Maurice Blanchot. Il fut dans les années 1930 l'une des figures de proue de la Jeune Droite, et publia de nombreux articles dans L'Insurgé, Réaction, Rempart et  Combat. Ami de Thierry Maulnier, il refusa sous l'Occupation de succéder à Drieu la Rochelle à la tête de la Nouvelle Revue Française, mais collabora régulièrement au Journal des débats. Après la guerre, il se convertirt au progressisme humanitaire sous l'influence de Robert Antelme, Marguerite Duras et Jacques Derrida.

04/02/2020

C'était le 4 février...

211.
Septime Sévère - Musée du Louvre.JPGMort à Eburacum (aujourd'hui York, Angleterre), au cours d'une campagne contre les Bretons, de l'empereur Septime Sévère. Proclamé par l'armée d'Illyrie, ce souverain dénué de patriotisme romain avait combattu les Parthes, puis gouverné en monarque absolu en s'entourant de légistes. Il avait aussi diminué les pouvoirs du Sénat et favorisé les cultes orientaux. Ses deux fils, Caracalla et Géta, rentrent à Rome. Le second sera dès l'année suivante assassiné par son frère.

1849.
Naissance à Médéa, en Algérie, du poète, romancier et auteur dramatique français Jean Richepin. Ami de Baudelaire et de Léon Bloy, il publia en 1876 La Chanson des gueux, ouvrage qui lui valut un procès pour outrage aux bonnes mœurs et un mois de prison à Sainte-Pélagie. Élu à l'Académie française en 1908, il y fut reçu par Maurice Barrès.

1868.
rome,monarchie,royauté,absolutisme,politique,communisme,0211,1976Naissance à Londres, dans une famille de l'aristocratie protestante, de Constance Gore-Booth. Surnommée dans sa jeunesse "the new Irish Beauty", elle épousera en 1900 le comte Casimir Dunin-Markievicz, puis se liera avec Arthur Griffith, le fondateur du Sinn Féin. Ralliée à la cause du nationalisme irlandais, elle deviendra la disciple du syndicaliste Jim Larkin, porte-parole du socialisme révolutionnaire, participera à l'insurrection de Pâques 1916 et fera plusieurs séjours en prison. À sa mort, en 1927, les miséreux de Dublin défileront pendant deux jours devant sa dépouille.

1965.
Au cours d'une conférence de presse, le général de Gaulle dénonce l'hégémonie du dollar et préconise un retour à l'étalon-or. Le 11, la France quitte unilatéralement le Gold Exchange Standard.

1976.
Georges Marchais.JPGÀ l'occasion de leur 22ème congrès, à l'Île-Saint-Denis, les dirigeants du Parti communiste français, avec Georges Marchais pour secrétaire général, déclarent qu'ils renoncent définitivement à la notion de "dictature du prolétariat".

15/12/2019

C'était le 15 décembre...

37.
Néron.jpgNaissance à Antium (Anzio de nos jours) de Néron, empereur romain de 54 à 68.

 

 

 

 

 

 



1404.
Naissance, à Champtocé-sur-Loire, de Gilles de Rais (date discutée, certaines sources avancent celle du 1er septembre 1405). Maréchal de France, il fut l'un des plus brillants compagnons de Jeanne d'Arc. Accusé d'abominables meurtres et de sorcellerie, il fut condamné à mort et pendu, après quoi son corps fut brûlé et ses cendres dispersées.

1832.
Naissance à Dijon de l'ingénieur et constructeur français Gustave-Alexandre Eiffel. Sa famille, originaire d'Allemagne, portait auparavant le nom de Bonickhausen. Elle adopta le nom d'Eiffel en référence à la région de l'Eifel dont elle provenait, substitution qui ne devint légale qu'en 1879. Après la construction de sa célèbre tour, Eiffel participa aux travaux du canal de Panama avant de se tourner, à partir de 1909, vers la recherche aéronautique.

1840.
Les cendres de Napoléon Ier sont déposées aux Invalides. Un siècle plus tard, le 15 décembre 1940, celles de l'Aiglon restituées par l'Allemagne, y seront également transférées.

1852.
Naissance à Paris du physicien français Henri Becquerel. Il recevra en 1903, avec Pierre et Marie Curie, le prix Nobel de physique pour ses travaux sur la radioactivité.

1932.
La France annonce qu'elle refuse de payer ses dettes de guerre aux États-Unis.

1976.
Référendum en Espagne sur la réforme politique. À peine plus d'un an après la mort de Franco, 94 % des Espagnols se prononcent pour un retour au régime des partis.

1980.
Mort à Paris du sociologue Gaston Bouthoul, fondateur en 1945 de l'Institut français de polémologie.

1985.
Au cours d'une réunion publique, Raymond Barre déclare souhaiter un "retour aux valeurs qui donnent un sens à la vie". Il ajoute : "Oui au travail, oui à la famille, oui à la patrie, mais dans une France libre". Ces propos lui valent aussitôt d'être taxé de "pétainisme".