Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/02/2019

C'était le 4 février...

211.
Septime Sévère - Musée du Louvre.JPGMort à Eburacum (aujourd'hui York, Angleterre), au cours d'une campagne contre les Bretons, de l'empereur Septime Sévère. Proclamé par l'armée d'Illyrie, ce souverain dénué de patriotisme romain avait combattu les Parthes, puis gouverné en monarque absolu en s'entourant de légistes. Il avait aussi diminué les pouvoirs du Sénat et favorisé les cultes orientaux. Ses deux fils, Caracalla et Géta, rentrent à Rome. Le second sera dès l'année suivante assassiné par son frère.

1868.
rome,monarchie,royauté,absolutisme,politique,communisme,0211,1976Naissance à Londres, dans une famille de l'aristocratie protestante, de Constance Gore-Booth. Surnommée dans sa jeunesse "the new Irish Beauty", elle épousera en 1900 le comte Casimir Dunin-Markievicz, puis se liera avec Arthur Griffith, le fondateur du Sinn Féin. Ralliée à la cause du nationalisme irlandais, elle deviendra la disciple du syndicaliste Jim Larkin, porte-parole du socialisme révolutionnaire, participera à l'insurrection de Pâques 1916 et fera plusieurs séjours en prison. À sa mort, en 1927, les miséreux de Dublin défileront pendant deux jours devant sa dépouille.

1965.
Au cours d'une conférence de presse, le général de Gaulle dénonce l'hégémonie du dollar et préconise un retour à l'étalon-or. Le 11, la France quitte unilatéralement le Gold Exchange Standard.

1976.
Georges Marchais.JPGÀ l'occasion de leur 22ème congrès, à l'Île-Saint-Denis, les dirigeants du Parti communiste français, avec Georges Marchais pour secrétaire général, déclarent qu'ils renoncent définitivement à la notion de "dictature du prolétariat".