Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/05/2024

C'était le 17 mai...

1211.
Simon IV de Montfort.jpgAprès un siège de deux mois, la croisade contre les Albigeois, menée par Simon IV de Montfort, s'empare de Lavaur, place forte défendue par Aimery de Montréal, frère de la châtelaine Guiraude de Laurac (ou de Lavaur), l'une des plus nobles dames du pays toulousain. Aimery de Montréal est pendu avec 80 de ses chevaliers. Guiraude de Laurac, d'abord livrée à la soldatesque, est jetée dans un puits, lapidée et ensevelie vivante. Plus de 400 personnes sont brûlées comme "hérétiques" sur un gigantesque bûcher.

1510.
Mort à Florence du peintre italien Sandro Botticelli.

1740.
Mort à Chelsea, en Angleterre, de Jean Cavalier, chef de la révolte des Camisards. À la tête des protestants cévenols, il avait résisté de 1702 à 1705 contre les troupes de Louis XIV, avant de devenir gouverneur de Jersey.

1823.
Publication à Londres du roman de Walter Scott Quentin Durward, qui narre les aventures d'un jeune archer écossais lors de la troisième guerre de Liège, entre Louis XI et Charles le Téméraire.

1832.
En Allemagne, journée du "Mai républicain". Réunis à Hambach, 25000 militants républicains acclament l'emblème noir-rouge-or des corporations étudiantes et demandent solennellement l'union des États allemands.

1873.
Naissance à Asnières de l'écrivain français Henri Barbusse. Pacifiste et "socialiste prolétarien", mais engagé volontaire en 1914, l'auteur du Feu (prix Goncourt en 1916) adhérera au Parti communiste en 1923 et deviendra directeur littéraire de L'Humanité avant de lancer la revue Clarté. Il mourra en 1935 à Moscou, empoisonné sur l'ordre de Staline (selon Arkadi Vaksberg).

1879.
Nietzsche, invité par Wagner qu'il a rencontré pour la première fois l'année précédente, se présente à Tribschen, près de Lucerne, où le compositeur s'est installé. Cosima est dans les douleurs de l'enfantement. La nuit suivante, elle donne le jour à Siegfried.

1904.
Naissance à Paris de Jean Alexis Gabin Moncorgé. Il passera son enfance à Mériel, dans le Val-d'Oise, où se trouve le musée Jean Gabin qui lui est consacré.

1933.
En Norvège, Vidkun Quisling, jusque-là ministre de la Défense dans un gouvernement agrarien, crée son propre mouvement politique, le Nasjonnal Samling (Rassemblement national). Principal artisan de la collaboration avec l'occupant nazi en Norvège pendant la Seconde Guerre mondiale, Quisling sera fusillé le 24 octobre 1945.

1957.
Un attentat revendiqué par un mouvement pangermaniste dévaste l'hôtel du préfet de Strasbourg, dont la femme est tuée. On apprendra quarante ans plus tard que la bombe avait été déposée par le KGB, aidé des services tchèques, afin d'envenimer les rapports franco-allemands et entraver la construction européenne naissante.

1962.
Répondant au général de Gaulle, le président John F. Kennedy condamne toute forme de souveraineté française en matière nucléaire et met en garde les pays européens contre le principe d'une force nationale de dissuasion.

04/03/2024

C'était le 4 mars...

1832.
Mort à Paris de l'égyptologue français Jean-François Champollion. Il déchiffra les hiéroglyphes de la pierre de Rosette en 1798, enseigna l'histoire à Grenoble et fut nommé au Collège de France en 1831.

1848.
Chargé des Affaires étrangères dans le gouvernement provisoire, Alphonse de Lamartine informe les autres États que la France "déclare la paix au monde" et qu'elle renonce à toute action susceptible de perturber les relations internationales.

1852.
Mort à Moscou de l'écrivain Nicolas Gogol (Tarass Boulba, Le Revizor, Les Âmes mortes), souvent considéré comme le créateur du roman russe moderne.

1876.
Naissance à Paris de l'écrivain et poète français Léon-Paul Fargue (Le Piéton de Paris, 1939). Paradoxal, imprévisible et désargenté, il fut admiré de Mallarmé et fonda en 1924 la revue Commerce avec ses amis Paul Valéry et Valery Larbaud.

1898.
Le tribunal de Château-Thierry, présidé par Paul Magnaud, acquitte Louise Ménard, jugée pour avoir volé un pain parce qu'elle et son enfant de deux ans n'avaient pas mangé depuis 36 heures. Le Journal des débats et L'Écho de Paris se déchaînent aussitôt contre ce juge "qui a osé acquitter une voleuse".

1919.
En représailles contre la tenue d'une Assemblée nationale germano-autrichienne, des "légions tchèques" (composées de déserteurs communistes autrichiens) massacrent deux cents Allemands des Sudètes, dont un enfant de onze ans et seize adolescents.

1921.
La population de Haute-Silésie se prononce massivement pour son rattachement à l'Allemagne, mais la Pologne refuse de s'incliner. Des civils allemands sont assassinés par des Polonais. Regroupés sous les ordres du général Höfer, 15 000 hommes des corps-francs tentent d'organiser la défense des villes et la protection des habitants. Ils sont aussitôt désavoués par Weimar ; le 24 novembre, le ministre de l'Intérieur les fera désarmer.

1930.
L'autorité militaire ayant inculpé le communiste Georges Sadoul pour une lettre où il avait déclaré "cracher sur les trois couleurs", le poète Paul Éluard adresse au général Gouraud une carte postale où il écrit : "Je ne reconnais pas aux gens de votre qualité le droit de limiter l'expression de ma pensée, notamment en ce qui concerne la patrie, mot qui n'a pour moi aucun sens quand il ne s'agit pas de l'URSS, patrie des travailleurs".

1948.
Antonin Artaud par Man Ray.JPGMort à Ivry-sur-Seine de l'écrivain et dramaturge français Antonin Artaud (Le théâtre et son double, 1938). En 1927, il fonda, avec Raymond Aron et Roger Vitrac, le théâtre Alfred Jarry et tint la même année le rôle de Marat dans le Napoléon d'Abel Gance. Ayant rompu avec les surréalistes lorsque ceux-ci se rallièrent au bolchevisme, Artaud professait un anarchisme ainsi défini : "L'anarchiste est quelqu'un qui a un tel besoin d'ordre qu'il n'en admet aucune parodie".

04/02/2024

C'était le 4 février...

211.
Septime Sévère - Musée du Louvre.JPGMort à Eburacum (aujourd'hui York, Angleterre), au cours d'une campagne contre les Bretons, de l'empereur Septime Sévère. Proclamé par l'armée d'Illyrie, ce souverain dénué de patriotisme romain avait combattu les Parthes, puis gouverné en monarque absolu en s'entourant de légistes. Il avait aussi diminué les pouvoirs du Sénat et favorisé les cultes orientaux. Ses deux fils, Caracalla et Géta, rentrent à Rome. Le second sera dès l'année suivante assassiné par son frère.

1615.
Mort à Naples de l'écrivain italien Giambattista della Porta. Fasciné par le merveilleux et les mystères naturels, dont il cherchait à donner des explications naturalistes (Magia naturalis, 1558), il créa l'Academia Secretorum Naturae, fermée en 1574 sur l'ordre du pape Grégoire XIII, qui le fit arrêter et déférer aux tribunaux de l'Inquisition.

1738.
Le financier juif allemand Joseph Süss Oppenheimer, reconnu coupable de nombreuses exactions, est pendu à Stuttgart devant 12000 personnes. Sa vie donnera matière à une nouvelle de Wilhelm Hauff, un roman de Lion Feuchtwanger et un film de Veit Harlan.

1849.
Naissance à Médéa, en Algérie, du poète, romancier et auteur dramatique français Jean Richepin. Ami de Baudelaire et de Léon Bloy, il publia en 1876 La Chanson des gueux, ouvrage qui lui valut un procès pour outrage aux bonnes mœurs et un mois de prison à Sainte-Pélagie. Élu à l'Académie française en 1908, il y fut reçu par Maurice Barrès.

1868.
rome,monarchie,royauté,absolutisme,politique,communisme,0211,1976Naissance à Londres, dans une famille de l'aristocratie protestante, de Constance Gore-Booth. Surnommée dans sa jeunesse "the new Irish Beauty", elle épousera en 1900 le comte Casimir Dunin-Markievicz, puis se liera avec Arthur Griffith, le fondateur du Sinn Féin. Ralliée à la cause du nationalisme irlandais, elle deviendra la disciple du syndicaliste Jim Larkin, porte-parole du socialisme révolutionnaire, participera à l'insurrection de Pâques 1916 et fera plusieurs séjours en prison. À sa mort, en 1927, les miséreux de Dublin défileront pendant deux jours devant sa dépouille.

1902.
Naissance à Detroit (Michigan) de l'aviateur américain Charles Augustus Lindbergh. Il réalisa, les 20 et 21 mai 1927, le premier vol transatlantique en solitaire, contribua à partir de 1935 aux travaux de physiologie d'Alexis Carrel et anima, à la fin des années trente, le comité America First, qui militait contre l'entrée en guerre de son pays.

1945.
Début de la conférence de Yalta, en Crimée. Roosevelt et Staline se partagent l'Europe.

1965.
Au cours d'une conférence de presse, le général de Gaulle dénonce l'hégémonie du dollar et préconise un retour à l'étalon-or. Le 11, la France quitte unilatéralement le Gold Exchange Standard.

1976.
Georges Marchais.JPGÀ l'occasion de leur 22ème congrès, à l'Île-Saint-Denis, les dirigeants du Parti communiste français, avec Georges Marchais pour secrétaire général, déclarent qu'ils renoncent définitivement à la notion de "dictature du prolétariat".

10/12/2023

C'était le 10 décembre...

1494.
Naissance à Einsiedeln, en Suisse, du médecin, philosophe et théologien Paracelse (Philippus Theophrastus Aureolus Bombast von Hohenheim).

1520.
À Wittenberg, en Saxe, Martin Luther brûle solennellement, devant le Elsterntor, la bulle par laquelle le Vatican avait décrété son bannissement.

1822.
Naissance à Liège de l'organiste et compositeur belge naturalisé français César Franck. Influencé par la polyphonie de Bach et le romantisme allemand tardif, il fut l'un des grands rénovateurs de la musique symphonique au XIXe siècle.

1847.
En plein Risorgimento, le Canto degli Italiani, composé par un étudiant de 20 ans, Goffredo Mameli, est entonné pour la première fois à Gênes dans l'atmosphère de ferveur patriotique précédant la guerre contre l'Autriche. Devenu l'hymne national de la République italienne, il est aussi connu par son incipit "Fratelli d'Italia". Mameli fut tué en 1849 en combattant les troupes françaises.

1872.
Naissance à Hanovre du philosophe allemand Ludwig Klages.

1896.
Monsieur Ubu.jpgDans un grand tumulte, première représentation à Paris, au théâtre de l'Œuvre, de la pièce surréaliste d'Alfred Jarry, Ubu Roi.

 

 

 

 

 

 

 


1901.
Le physicien allemand Wilhelm Röntgen reçoit le prix Nobel pour ses travaux sur les rayons X. Le prix de médecine est attribué au bactériologiste allemand Emil von Behring.

1936.
Mort à Rome de l'écrivain et dramaturge italien Luigi Pirandello. Républicain, anticlérical, grand lecteur de Nietzsche et de Schopenhauer, il s'était rallié au fascisme dès 1924. Quelques mois avant sa mort, Mussolini ayant lancé un appel aux Italiens pour qu'ils fassent le sacrifice de leur or et de leur argent, il n'avait pas hésité à donner sa médaille de prix Nobel.
En Angleterre, le roi Édouard VIII abdique en faveur de son frère, qui monte sur le trône sous le nom de George VI. Sous prétexte du refus d'Édouard VIII de renoncer à un mariage morganatique, les conservateurs, conduits par le Premier ministre Stanley Baldwin, ont en réalité évincé un souverain qui inquiétait la classe dirigeante en raison de ses convictions sociales et de son comportement démocratique.

1988.
Le prix Nobel d'économie est attribué au Français Maurice Allais.

1992.
Jacques Perret.jpgMort à Paris, à quatre-vint-onze ans, de l'écrivain français Jacques Perret (voir aussi l'éphéméride du 8 septembre). Celui qui se décrivait comme un "clodovicien patriotard" s'était engagé dans la Résistance et avait publié en 1947 Le Caporal épinglé. Il s'était vu retirer sa Médaille militaire après avoir été condamné en 1963 pour offense au chef de l'État et à la Légion d'honneur, mais aussi pour avoir été activement partisan de l'Algérie française.


2000.
Mort à Jarnac de l'écrivain et journaliste français Maurice-Yvan Sicard. Fondateur en 1932 de l'hebdomadaire pacifiste d'extrême-gauche Le Huron, puis rédacteur en chef de Germinal, il adhéra dès 1936 au PPF de Jacques Doriot et devint rédacteur en chef de L'Émancipation nationale. Réfugié en Espagne en 1946, il publia à partir de 1953 de nombreux ouvrages sous le nom de Saint-Paulien (Les Maudits, Aurelia, Robespierre ou les dangers de la vertu).

25/11/2023

C'était le 25 novembre...

1560.
Mort à Gênes du condottiere, amiral et homme d'État italien Andrea Doria. Plusieurs fois victorieux des corsaires maures et des Turcs, il s'empara de Nice en 1543 et libéra la Corse en 1554. Il est aussi l'auteur de la réforme politique de la République de Gênes qui restaura la liberté de la cité.

1910.
Faussement accusé de l'assassinat d'un chef d'équipe, tué en réalité lors d'une rixe entre ivrognes, le militant anarchiste et syndicaliste français Jules Durand est condamné à mort par la cour d'assises de Rouen. Sa peine ayant été commuée, il sera innocenté en 1918 mais, brisé par cette affaire, il mourra en 1926 dans un hôpital psychiatrique.

1911.
Paul Lafargue et Laura Marx.jpgÀ Draveil (Essonne, alors Seine-et-Oise), le socialiste révolutionnaire Paul Lafargue, auteur du Droit à la paresse, et son épouse Laura, fille de Karl Marx, se donnent conjointement la mort, laissant ces mots : « Sain de corps et d'esprit, je me tue avant que l'impitoyable vieillesse qui m'enlève un à un les plaisirs et les joies de l'existence et qui me dépouille de mes forces physiques et intellectuelles ne paralyse mon énergie, ne brise ma volonté et ne fasse de moi une charge à moi et aux autres ».

1912.
À son congrès du Havre, la CGT réaffirme sa position face à la guerre : en cas de conflit international, les travailleurs répondront par une déclaration de grève générale. Deux ans plus tard, le mouvement opérera une volte-face saisissante en rejoignant l'Union sacrée ("nous nous levons pour repousser l'envahisseur"), ce qui scandalisera Georges Sorel. Dix millions de travailleurs tomberont sur le front en 1914 et 1918.

1924.
Louis de Broglie, soutenant sa thèse de doctorat, énonce pour la première fois les principes de la mécanique ondulatoire.

1941.
À Moscou, Staline déclare : "Nous ne nous proposons ni ne pouvons nous proposer des buts de guerre tels qu'imposer notre volonté ou notre régime aux peuples slaves et aux autres peuples asservis d'Europe qui attendent notre aide". Quatre ans plus tard, le rideau de fer tombera sur l'Europe.

1943.
Proclamation de la République sociale italienne.

1959.
Gérard Philippe.JPGDécès à Paris de Gérard Philipe, à l'âge de trente-sept ans. Acteur au romantisme fiévreux, il fut le "prince" de la jeunesse française dans les années 40-50. Quoique proche du parti communiste, il avait conservé des relations affectueuses avec son père, ancien dirigeant du Parti Populaire Français exilé en Espagne franquiste.


1970.
Ne voulant plus vivre dans un pays où l'idée de patrie a perdu toute valeur, l'écrivain japonais Yukio Mishima se donne la mort à Tokyo par seppuku.

15/11/2023

C'était le 15 novembre...

1630.
Mort à Ratisbonne, en Bavière, de l'astronome allemand Johannes Kepler.

1793.
À Paris, réhabilitation solennelle du chevalier de La Barre, petit-fils d'un lieutenant général des armées, qui avait été mis au bûcher en 1776 pour avoir chanté des chansons "impies" et refusé d'enlever son chapeau au passage d'une procession de capucins. Les juges d'Abbeville, pour faire bonne mesure, avaient également ordonné qu'on lui arrachât la langue, ce que le bourreau ne fit pas avant de le décapiter.

1864.
William Tecumseh Sherman.jpgDans les dernières semaines de la guerre de Sécession, les troupes de l'Union atteignent Atlanta. Décidant d'appliquer la "stratégie de l'annihilation", le général William Tecumseh Sherman ordonne de détruire la ville par le feu, malgré les milliers de soldats confédérés blessés qu'elle abrite.

 

 


1913.
Mort à Paris du général français Camille de Polignac. Issu d'une des plus prestigieuses familles de la noblesse française, il combattit en Amérique durant la guerre de Sécession, qu'il termina au grade de major général, dans les rangs des Confédérés, ce qui lui valut le surnom de "Lafayette du Sud".

1930.
James Graham Ballard.jpgNaissance à Shanghai de l'écrivain anglais James Graham Ballard, auteur de La Foire aux atrocités, Crash ! et L'Empire du soleil.

 

 

 

 

 

 

1939.
Maurice Thorez, chef du Parti communiste français, est condamné pour désertion par le tribunal militaire d'Amiens. Il sera amnistié en 1945.

1943.
En Hollande, les autorités allemandes décrètent l'interdiction de la revue Aristo, fondée en 1930 par Wouter Lukie, principal organe de la tendance jeune-conservatrice aux Pays-Bas.

1948.
Maurice Thorez explique dans L'Humanité en quoi Lyssenko a "révolutionné" la biologie soviétique : "Le mérite de Lyssenko et de l'école mitchourinienne, fermement attachés aux principes du matérialisme dialectique, est de ne pas sacrifier aux dogmes, de considérer que les problèmes de l'hérédité doivent être étudiés dans ses rapports avec le milieu extérieur, d'unir la théorie à la pratique et de la sorte faire progresser la science au service du peuple".

1976.
Jean Gabin.jpgMort à Neuilly-sur-Seine de l'acteur et chanteur Jean Alexis Montcorgé, dit Jean Gabin.

 

 

 

 

 

 

 

1993.
Mort à Saint-Brieuc de l'écrivain breton Yves-Alexandre Jouanard, plus connu sous le nom d'Alain Guel (L'Homme de pierre, 1965). D'abord proche d'Olier Mordrel et de Yann Fouéré, il fut au début des années 1970, avec Glenmor et Xavier Grall, le créateur du journal La Nation bretonne.

10/09/2023

C'était le 10 septembre...

1327.
Le poète italien Francisco Stabili, dit Cecco d'Ascoli, auteur de l'Acerba, est brûlé vif à Florence pour avoir enseigné des thèses "hérétiques". L'évêque de la ville ordonne la destruction de ses œuvres.

1419.
Jean sans Peur, duc de Bourgogne et comte de Flandre, est assassiné à Montereau (Yonne) par les partisans du Dauphin de France.

1788.
Naissance à Rethel, dans les Ardennes, de Jacques Boucher de Crèvecœur de Perthes. Père de l'archéologie préhistorique et de la paléontologie humaine, ses thèses selon lesquelles des êtres humains avaient habité la Terre bien avant les temps bibliques (Les Antiquités celtiques et antédiluviennes, 1847) ne rencontrèrent durant toute sa vie qu'hostilité et dérision. À sa mort, en 1868, sa famille fit pilonner ses ouvrages. Les pièces qu'il avait découvertes au cours de ses fouilles se trouvent aujourd'hui au musée de Saint-Germain-en-Laye.

1883.
Mort à Elsene (Ixelles, Belgique) de l'écrivain et poète flamand Hendrik Conscience, auteur du Lion des Flandres.

1897.
Naissance à Bad Windsheim, en Bavière, de l'homme politique allemand Otto Strasser. Ancien dirigeant du mouvement ouvrier, il représenta à partir de 1925 l'"aile gauche" du parti nazi, puis rompit violemment avec Hitler en 1930, annonçant que "les socialistes quittent la NSDAP". Il fonda alors le Front noir, qui milita activement contre la montée du nazisme, ce qui le contraignit à entrer dès 1933 dans la clandestinité. Il s'installa durant la guerre au Canada et ne rentra en Allemagne qu'en 1954.

1898.

Elisabeth de Wittelsbach (Sissi).JPG

À Genève, près de l'embarcadère du quai du Mont-Blanc, Elisabeth de Wittelsbach (Sissi), impératrice d'Autriche et reine de Hongrie, meurt d'un coup de lime asséné à la poitrine par l'Italien Luigi Luccheni.

1900.
La municipalité du Kremlin-Bicêtre adopte un arrêté interdisant la soutane, stipulant que "le port du costume ecclésiastique est interdit sur le territoire de la commune à toute personne n'exerçant pas des fonctions reconnues par l'État".

1930.
Mort à Iéna de l'éditeur néoconservateur allemand Eugen Diederichs.

1939.
Publication par un groupe de militants politiques de provenances diverses d'un tract "Paix immédiate !", qui demande aux belligérants de déposer les armes. L'affaire donnera lieu à un procès retentissant. Parmi les signataires figurent l'anarchiste Louis Lecoin et le syndicaliste Georges Dumoulin, ancien dirigeant de la CGT qui, après s'être rapproché de Marcel Déat, fondera sous l'Occupation l'hebdomadaire socialiste L'Atelier.

1946.
Première visite du philosophe français Jean Beaufret à Martin Heidegger, à Todtnauberg. Trois mois plus tard, les autorités françaises d'occupation en Allemagne décrètent Heidegger "interdit d'enseignement".

03/09/2023

C'était le 3 septembre...

1759.
Les jésuites sont expulsés du Portugal.

1783.
Signature à Versailles du traité de paix mettant fin à la guerre d'Indépendance américaine, qui a ruiné les finances de la France - l'une des causes de la Révolution française.

1838.
La première femme alpiniste du monde, une Française de quarante ans, Henriette d'Angeville, parvient au sommet du Mont-Blanc.

1850.
Naissance à Erlangen, en Bavière, de l'assyriologue et orientaliste allemand Friedrich Delitzsch. Ses positions critiques vis-à-vis des textes vétérotestamentaires (Babel et la Bible, 1902) suscitèrent de nombreuses polémiques. 

1888.
Hans Friedrich Blunck.jpgNaissance à Altona (près de Hambourg) de l'écrivain Hans Friedrich Blunck, auteur d'ouvrages d'inspiration populaire et héroïque. À partir de 1933, bien que non membre du parti nazi, il préside la Chambre de Littérature du Reich, au sein de la Chambre de la Culture créée par Joseph Goebbels pour mettre l'art au service du régime. Il en sera écarté en 1935 pour avoir protesté contre les persécutions antisémites, par respect des Juifs ayant combattu durant la Première Guerre mondiale.

1902.
Le président Theodore Roosevelt résume dans un discours la politique étrangère des États-Unis : "Il faut parler calmement tout en tenant un gros bâton".

1936.
À la Chambre des députés, Maurice Thorez déclare : "Il faut s'entendre avec quiconque veut la paix. Il faut s'entendre avec l'Italie en dépit de la dictature fasciste. Il faut s'entendre même avec l'Allemagne de Hitler."

1940.
Sous la pression des autorités ecclésiastiques, l'État français décrète l'abrogation des lois de 1901 et 1904 qui interdisaient l'enseignement aux congrégations religieuses.

1977.
Mort à Ville-d'Avray (Hauts-de-Seine) du biologiste français Jean Rostand, membre de l'Académie française et fils de l'écrivain Edmond Rostand.

1982.
Inauguration à l'Isle-sur-la-Sorgue (Vaucluse) de la Maison René Char. Le musée fermera définitivement en 2016, à la suite d'un désaccord entre la municipalité et la veuve du poète français.

28/08/2023

C'était le 28 août...

1523.
Mort dans l'île d'Ufenau, sur le lac de Zurich, de l'humaniste allemand et chevalier d'Empire Ulrich von Hutten. Ses Lettres des hommes obscurs, rédigées intentionnellement dans un mauvais latin d'église, tournent en dérision les dominicains de Cologne et les scoliastes en général.

1528.

Retable d'Issenheim.jpg

Mort à Halle (Saxe-Anhalt, Allemagne) du peintre et ingénieur allemand Matthias Grünewald (Mathis Gothart Nithart), auteur du célèbre retable d'Issenheim, aujourd'hui au musée de Colmar.

1654.
Mort à Stockholm du comte Axel Oxenstierna, chancelier de la cour de Suède, l'un des plus grands hommes d'État suédois. Bras droit du roi Gustave-Adolphe, il prit, à la mort de ce dernier en 1632, le commandement suprême des forces suédoises engagées dans la guerre de Trente Ans. Il fut également le tuteur de la reine Christine, modernisant durant cette régence l'administration de son pays.

1749.
Naissance, à Francfort-sur-le-Main, de l'écrivain et poète allemand Johann Wolfgang von Goethe.

1802.
Naissance à Bonn du poète et philologue Karl Joseph Simrock, premier traducteur en allemand moderne de l'Edda poétique et de la Chanson des Nibelungen.

1914.
L'"Union sacrée" triomphe à Paris. Les socialistes Jules Guesde et Marcel Sembat entrent au ministère de la Défense nationale.

1941.
Par décision du gouvernement soviétique, la République socialiste soviétique autonome des Allemands de la Volga est brutalement liquidée, et sa population germanophone déportée dans son intégralité, vers différents territoires d'Asie centrale et de Sibérie.

1944.
Bronislaw Kaminski, ancien agent du NKVD, chef dune milice russe ralliée à la Wehrmacht, puis élevé au rang de général major de la Waffen-SS, est arrêté secrètement par les Allemands à Łódź en Pologne, traduit devant une cour martiale, condamné à mort et exécuté. Au cours des mois précédents, ses hommes, à qui il avait donné le droit d'égorger et de piller, avaient multiplié les massacres et s'étaient illustrés par d'innombrables vols et actes de cruauté.

1954.
Mort à Reuilly (Indre) de l'anarchiste et illégaliste français Marius Jacob. Spécialiste de la "reprise individuelle", résolu à "ne voler que ceux qui volent les autres", il s'introduisit une fois au domicile de Pierre Loti, chez qui il laissa ce mot : "Ayant pénétré chez vous par erreur, je ne saurais rien prendre à qui vit de sa plume". Après onze années de bagne, il rejoignit Le Libertaire de Louis Lecoin. Maurice Leblanc s'inspira de ses talents de "gentleman cambrioleur" pour créer le personnage d'Arsène Lupin.

09/07/2023

C'était le 9 juillet...

1323.
Dans une lettre adressée au roi de France Charles le Bel, Jacques Duèze, Occitan originaire de Cahors, ancien juriste à Orléans puis évêque de Fréjus et d'Avignon, couronné pape en 1316 sous le nom de Jean XXII, écrit : "Que votre Majesté ne s'étonne pas du retard que nous avons mis [à lui répondre], mais qu'elle nous excuse plutôt, car nous n'avons pas su lire complètement lesdites lettres, qui étaient rédigées en français". L'Occitanie, à cette date, ignore la langue des Francs.

1401.
Tamerlan s'empare de la ville de Bagdad et la met au pillage.

1816.
À Tucumán, lle général José de San Martin proclame l'indépendance de l'Argentine.

1880.
Paul Broca.jpgMort à Paris du chirurgien et neurologue français Paul Broca, fondateur en 1859 de la Société d'anthropologie de Paris. Spécialiste de démographie et de paléontologie humaine, ses travaux sur le fonctionnement du cerveau lui valurent une renommée mondiale. Il fut également, avec Paul Topinard, le créateur de la Revue d'anthropologie.


1925.
Léon Blum déclare, à la tribune de la Chambre : "Nous avons trop l'amour de notre pays pour désavouer l'expansion de la civilisation française. Nous admettons le droit et même le devoir des races supérieures d'attirer à elles celles qui ne sont pas parvenues au même degré de culture et des les appeler aux progrès réalisés grâce aux efforts de la science et de l'industrie".
L'écrivain Victor Margueritte publie à Paris, dans le journal Ère nouvelle, un "Appel aux consciences" pour la réconciliation franco-allemande. Le texte, qui dénonce les clauses du traité de Versailles et la thèse de la culpabilité allemande dans le déclenchement de la Première Guerre mondiale, est signé notamment par Henri Barbusse, Paul Reboux, Jules Romains, Séverine, Maurice et Jean Rostand, Georges Courteline, Georges Duhamel, Lucien Daudet, Francis Delaisi, Marc Sangnier et Charles Gide.
Mort à Paris du biologiste français René Quinton. Pendant la Première Guerre mondiale, où il s'était distingué par son courage et son sens du commandement, il avait conçu ses Maximes sur le guerre qui expriment une conception héroïque et aristocratique de la vie : "La guerre est un jeu terrible où l'on gagne toujours, sauf une fois".

1933.
Organisation à Anvers, en Belgique, de la première Fête du chant flamand.

1943.
Débarquement anglo-américain en Sicile. La première opération spéciale de l'OSS est de s'emparer de la forteresse située sur l'île de Favignana, où un groupe commandé par deux gangsters, Max Corvo et Vincent Scamporino, fait aussitôt libérer les membres de la mafia qui y étaient détenus.

1950.
À Tel Aviv, adoption par la Knesset de la "loi du retour". Celle-ci stipule que tout Juif vivant dans le monde possède potentiellement la nationalité israélienne, avant même son installation en Israël.

1951.
Six ans après l'arrêt des hostilités, les puissances occidentales déclarent qu'elles "mettent fin à l'état de guerre avec l'Allemagne".