Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/06/2024

C'était le 2 juin...

1098.
Bohémond Ier.jpgBohémond Ier, fils de Robert Guiscard, fondateur de l'État normand d'Italie du Sud, s'empare de la ville d'Antioche, que ses successeurs conserveront jusqu'en 1268.

 

 

 

 

 

1155.
Le réformateur italien Arnaud de Brescia, disciple d'Abélard, qui s'était prononcé pour l'abandon par le pape de son pouvoir temporel, est supplicié à Rome comme "hérétique". Son corps est brûlé et ses cendres jetées dans le Tibre.

1793.
Représentants de l'aile décentralisatrice et antijacobine de la Révolution, les chefs girondins sont décrétés d'accusation par la Convention. Ils seront complètement éliminés quelques mois plus tard.

1849.
Tocqueville.jpgAlexis de Tocqueville est nommé ministre des Affaires étrangères. Il prend comme chef de cabinet Arthur de Gobineau.

 

 

 

 

 

 

1903.
Le ballon Fraternité, parti de Roubaix, atterrit aux environs de Courtrai. Les aéronautes sont attaqués par 200 paysans, et délivrés de justesse par la police.

1908.
Des gendarmes ouvrent le feu sur les fenêtres d'un restaurant de Draveil où se trouvent des ouvriers du bâtiment en grève depuis plus d'un mois. Deux d'entre eux, Pierre Le Fol et Émile Goebellina, sont tués. Jaurès s'exclame : "Voilà comment la force armée traite les ouvriers !"

1936.
Entrée en vigueur de la première loi sur les congés payés. La Fédération des Industries y voit "le début d'une catastrophe économique sans précédent pour la France : les congés payés feront plus de dégâts à l'industrie et à l'artisanat que les destructions de la Grande Guerre. Dans trois ans, la France sera ruinée !"

1942.
Albert Clément, ancien rédacteur en chef de La Vie ouvrière, organe de la CGT communiste, devenu rédacteur en chef du Cri du peuple, le quotidien du PPF de Jacques Doriot, est abattu de deux balles dans la tête à Paris, au coin de la rue Vivienne et de la rue Saint-Marc, par un commando des FTP.

1946.
Naissance de la République italienne. Ce jour est proclamé fête nationale à partit de 1948.

1964.
Création de l'Organisation de Libération de la Palestine (OLP), à l'issue du premier Congrès national palestinien, à Jérusalem.

1987.
Mort à Stains de l'économiste français François Perroux. D'abord théoricien de l'économie dirigée communautaire, il participa à la création de l'École d'Uriage et fonda en 1944 l'Institut de science économique appliquée. Hostile aux théories libérales, il s'employa à réhabiliter la notion de pouvoir évacuée par les néoclassiques. Nommé en 1955 professeur au Collège de France, il affirmait que "l'objet de l'activité économique, c'est le service de la vie au-delà de l'argent".

30/05/2024

C'était le 30 mai...

1220.
Naissance à Pereslavl-Zalesski du héros national russe Alexandre Jaroslavitch dit "Nevski". Ce surnom "de la Neva" lui fut attribué après sa victoire militaire sur les Suédois (1240). Il fit après sa mort l'objet d'un véritable culte et fut finalement canonisé par l'Église orthodoxe en 1547.

1416.
Jérôme de Prague, disciple de Jan Hus, est brûlé publiquement à Constance (Allemagne) pour avoir "professé l'hérésie". Ses cendres sont jetées dans le Rhin.

1431.
Jeanne d'Arc est brûlée vive par les Anglais, sur la place du marché de Rouen.

1525.
Münzer.jpgBattu à Frankenhausen (Thuringe) durant la guerre des Paysans, le réformateur allemand Thomas Münzer, fondateur de l'anabaptisme, est condamné à mort. Il sera décapité le 18 juin en public à Mülhausen, où il avait pris le pouvoir en février.
 

 


1640.
philosophie,religion,christianisme,protestantisme,anabaptisme,allemagne,peinture, Flandre, italie,fascismeMort à Anvers du peintre flamand Peter Paul Rubens. Il avait été appelé à Paris en 1621 par Marie de Médicis.

 

 

 


1770.
Mort à Paris du peintre et décorateur français François Boucher, peintre de la cour de Louis XV, puis de Madame de Pompadour.

1778.
Mort à Paris de Voltaire. Plusieurs évêques proposent de jeter son cadavre à la voirie.

1806.
Napoléon Ier annonce la convocation d'une "assemblée de notables juifs appelée à délibérer sur les moyens d'améliorer la nation juive et de répandre parmi ses membres le goût des arts et des métiers utiles".

1814.
Naissance près de Torjok du révolutionnaire anarchiste russe Mikhaïl Aleksandrovitch Bakounine.

1868.
Publication du premier numéro du journal satirique La Lanterne, de Henri de Rochefort. Le premier tirage prévu était de 5 000 exemplaires. Il s'en vendra 120 000 dans la journée.

1875.
Naissance à Castelvetrano (Sicile) du philosophe italien Giovanni Gentile, corédacteur de la Doctrine du fascisme.

1917.
Révolte du soviet de Cronstadt contre le gouvernement provisoire de la Russie soviétique. L'insurrection sera noyée dans le sang.

26/05/2024

C'était le 26 mai...

735.
Bède le Vénérable - Chroniques de Nuremberg.jpgMort à l'abbaye de Jarrow, à Newcastle, de l'historien et théologien anglo-saxon Bède le Vénérable. Son ouvrage le plus célèbre, Histoire ecclésiastique du peuple anglais, est une histoire générale de l'Angleterre depuis la conquête romaine.

 

 




1637.
En Nouvelle-Angleterre, le capitaine John Mason, ayant réuni une centaine d'hommes, attaque par surprise et incendie le camp principal des Indiens Péquots. Six cents hommes, femmes et enfants sont massacrés en moins d'une heure. Cette opération, connue sous le nom de "Mystic massacre", marque le début des guerres indiennes.

1755.
Après sa capture en Savoie, le bandit Mandrin est roué vif à Valence.

1797.
Le Directoire ayant décrété la peine capitale pour tous ceux qui "provoqueraient le pillage ou le partage des propriétés sous le nom de loi agraire", Gracchus Babeuf, auteur du Manifeste des Égaux, est condamné à mort à Vendôme. Il sera guillotiné le lendemain.

1891.
Naissance à Paris du poète et écrivain français Maurice Rostand. Fils aîné d'Edmond Rostand et de la poétesse Rosemonde Gérard, frère du biologiste Jean Rostand, il fut l'ami de Jean Cocteau et une figure emblématique des "années folles". L'une de ses œuvres a été portée à l'écran par Ernst Lubitsch (L'Homme que j'ai tué, 1930).

1919.
Les troupes belges annexent les cantons germanophones d'Eupen et Malmédy.

1923.
Albert Leo Schlageter.jpgAlbert Leo Schlageter, 29 ans, qui avait organisé un réseau de résistance à l'occupation de la Ruhr, est fusillé par l'armée française dans la plaine de Golzheimer, près de Düsseldorf.

 

 

 

 

 
1940.
Dans la bataille de France, la ruée allemande se poursuit. Le front belge est enfoncé à Courtrai. 40 000 soldats alliés sont encerclés dans la poche de Dunkerque. À Paris, Le Jour écrit : "Entre l'Aisne et la Meuse, nous dominons l'ennemi." Trois jours plus tard, La Croix renchérit : "Nous pouvons soutenir la lutte pendant dix ans s'il le faut, le Reich ne le peut pas." Le 14 juin, la Wehrmacht entre dans Paris.

1944.
800 avions américains larguent 1500 bombes incendiaires sur Lyon, faisant 20000 sinistrés. On relèvera plus de 700 morts, dont Marius Viver-Merle, délégué du Conseil National de la Résistance, et le professeur Rochaix, sous-directeur de l'Institut bactériologique Pasteur.
Le même jour, des bombardements alliés font 394 morts et 480 blessés parmi la population civile de Nice. Le lendemain, ils feront à Nîmes 271 morts et 289 blessés.

1976.
À Fribourg-en-Brisgau (Bade-Wurtemberg), mort du philosophe allemand Martin Heidegger.

18/05/2024

C'était le 18 mai...

1152.
Henri Plantagenêt, futur roi d'Angleterre, épouse à Poitiers Aliénor d'Aquitaine, héritière d'une grande partie du Sud-Ouest de la France. L'année suivante, elle accueille à sa cour le troubadour Bernard de Ventadour. Sa grande beauté sera chantée en Allemagne dans les Carmina Burana.

1302.
Conduits par les Grands Doyens des Métiers Jean Breydel et Pierre De Coninck, les Brugeois se révoltent contre l'occupation française. Le signal du soulèvement est donné par les "Matines brugeoises", au cours desquelles de nombreux Français trouvent la mort en compagnie des partisans du roi de France.

1514.
Claude, fille de Louis XII et de la duchesse Anne de Bretagne, épouse François, duc d'Angoulême et futur roi François Ier.

1781.
Principal instigateur de la "Grande Rébellion" contre l'autorité espagnole au Pérou, le cacique José Gabriel Condorcanqui, plus connu sous le nom de Túpac Amaru II, est publiquement écartelé vif, décapité et démembré à Cuzco, après avoir été contraint d'assister à la torture et à la mise à mort de sa femme et de ses enfants. Des morceaux de son corps furent ensuite exposés dans différentes villes. Il sera plus tard reconnu comme le fondateur mythique de l'identité nationale péruvienne.

1782.
Naissance à Berlin du lieutenant-général prussien Adolf Wilhelm von Lützow, fondateur en 1808 d'un corps franc qui joua un rôle décisif dans la résistance allemande pendant les guerres napoléoniennes.

1872.
Naissance à Trellech, au Pays de Galles, du philosophe Bertrand Russell.

1882.
Création par l'écrivain français Paul Déroulède de la Ligue des patriotes.

1893.
Naissance à Altena (Rhénanie-du-Nord-Westphalie) de l'écrivain, critique littéraire et journaliste allemand Friedrich Sieburg, auteur de Dieu est-il français ?

1911.
Mort à Vienne du compositeur et chef d'orchestre autrichien Gustav Mahler. Auteur de dix symphonies et de plusieurs cycles de lieder, son œuvre (proscrite sous le IIIe Reich en raison de ses origines juives) combine l'inspiration romantique avec les ressources de la musique populaire et l'art du contrepoint.

1913.
Charles Trenet.jpgNaissance à Narbonne (Aude) de l'auteur-compositeur et chanteur Charles Trenet.

 

 

 

 

 


1941.
Mort à Berlin du sociologue allemand Werner Sombart.

1956.
L'Humanité publie une lettre de Maurice Thorez à Lagroua Weill-Hallé, fondatrice du Planning familial, dans laquelle il dénonce avec vigueur le principe du contrôle des naissances, réaffirme "l'opposition résolue du Parti communiste au néomalthusianisme" et déclare que Lénine, "tout en condamnant les lois hypocrites des classes dirigeantes, ne se déclarait pas pour autant partisan des moyens anticonceptionnels".

16/05/2024

C'était le 16 mai...

1534.
Le philosophe et pédagogue espagnol Jean-Louis Vivès écrit au philosophe hollandais Érasme : "Nous vivons dans un temps bien difficile : on ne peut plus ni parler ni se taire sans danger."

1703.
Mort à Paris de l'homme de lettres français Charles Perrault. Resté célèbre pour ses Contes de ma mère l'Oye, il fut aussi l'un des chefs de file des Modernes dans la querelle les opposant aux Anciens. C'est dans un poème sur Louis le Grand qu'il entreprit de rabaisser ces derniers : "La dicte Antiquité est toujours vénérable. / Je ne la trouve cependant pas adorable."

1738.
Le Mercure de France admet l'usage du violon pour les "hommes de condition" (nobles par la naissance).

1797.
L'armée française entre dans Venise. Fin de la République des Doges.

1899.
Naissance de l'écrivain français Alfred Fabre-Luce. D'abord attaché d'ambassade, il publia une quarantaine d'essais politiques et littéraires à succès. Sous l'Occupation, la publication de son Journal de la France 1939-1944 provoqua son arrestation par la Gestapo. Quelques mois plus tard, le même livre lui valut d'être déféré devant les tribunaux de l'épuration. Il se réfugia en Suisse jusqu'en 1946.

1932.
Dans le golfe d'Aden, au large du cap Guardafui, incendie et naufrage du paquebot Georges Philippart. Le journaliste Albert Londres, qui rentrait de Chine à bord du navire, figure parmi les morts.

1956.
littérature,politique,personnalisme,non conformistes,jeune droite,révolution conservatriceMort à Genève de l'essayiste français Jean-Pierre Maxence (pseudonyme de Pierre Godmé), ancien animateur avec Thierry Maulnier du journal L'Insurgé. Auteur d'une Histoire de dix ans parue en 1937, il avait été condamné par contumace à vingt ans de travaux forcés à la Libération.

1967.
Au cours d'une conférence de presse, le général de Gaulle réitère le refus qu'il oppose aux démarches britanniques visant à entrer dans le Marché commun.

1982.
Mort à Thomery (Seine-et-Marne) du journaliste français Claude Jeantet. Ancien Camelot du Roi, il adhéra en 1939 au PPF et fut le rédacteur en chef du Petit Parisien, ce qui lui valut d'être condamné aux travaux forcés à perpétuité à la Libération. Il fut gracié en 1956.

1986.
Mort à Merzhausen (Bade-Wurtemberg) de l'écrivain et poète néoconservateur allemand Friedrich Franz von Unruh (Treschkow, Klage um Deutschland, Der Verräter). Il consacra une grande partie de son œuvre à l'art de la nouvelle.

27/04/2024

Cétait le 27 avril...

1404.
Philippe II le Hardi.jpgMort à Hal (Belgique) de Philippe II de Bourgogne, dit le Hardi, fils de Jean le Bon. Il fonda l'Empire bourguignon, après avoir reçu le duché de Bourgogne au titre d'apanage pour le courage dont il avait fait preuve aux côtés de son père, à l'âge de 14 ans, lors de la bataille de Poitiers en 1363.

 

 


1509.
Le pape Jules II, d'origine génoise, excommunie tous les habitants de Venise pour leurs empiètements en Romagne. "Je vous ramènerai à l'état de petit village", lance-t-il à l'ambassadeur de la Sérénissime, qui lui répond : "Et vous, si vous n'êtes pas raisonnable, nous ferons de vous un petit curé."

1521.
Le navigateur portugais Fernand de Magellan est tué aux Philippines par des indigènes qu'il tentait de soumettre pour le compte du roi d'Espagne. Il avait réalisé le premier voyage autour du monde.

1737.
Naissance à Putney (Surrey) de l'historien anglais Edward Gibbon, auteur de l'Histoire du déclin et de la chute de l'Empire romain.

1784.
Beaumarchais.jpgPremière représentation publique, à la Comédie française, du Mariage de Figaro, de Beaumarchais. La pièce, qui dénonce la noblesse, triomphe à la Cour. "Les grands seigneurs, dira la baronne d'Oberkirch, ont ri à leurs dépens et, ce qui est pis encore, ils ont fait rire les autres. Ils s'en repentiront plus tard..."

 

1853.
Naissance à Vennecy, dans le Loiret, de l'écrivain et critique d'art dramatique français Jules Lemaître. Élu à l'Académie française en 1895, il participa en 1899 à la fondation de la Ligue de la patrie française, dont il devint président, puis adhéra à l'Action française dès sa création, en 1908.

1915.
Commentant la mise en service sur le front des gaz asphyxiants, Le Matin écrit : "Il ne faudrait pas s'alarmer outre mesure de l'effet de ces bombes. Qu'on se rassure, ce n'est pas bien méchant... Elles resteront inoffensives... Si on fait le total de leurs victimes et qu'on compare aux autres, on n'y prêtera même pas attention". Marcel Hutin, dans L'Écho de Paris, ajoutera le 16 décembre 1916 : "Nos soldats se foutent des gaz asphyxiants".

1937.
Mort d'Antonio Gramsci, dans une clinique de Rome. Arrêté en 1926, il avait été condamné à vingt ans de détention. Ses Cahiers de prison, recueillis par sa belle-sœur, rénoveront la théorie marxiste après la guerre et serviront à une nouvelle stratégie fondée sur l'influence métapolitique et l'action culturelle.

1960.
Discours du général de Gaulle à San Francisco : "Nous voulons que les peuples de la Terre aient le droit de disposer d'eux-mêmes, qu'ils aient ce droit à l'intérieur d'eux-mêmes et qu'ils aient ce droit en dehors [...] Vous, Américains, et nous, Français, entendons que, par toute la Terre, tous les peuples puissent choisir leur destin".

1969.
Le projet de loi sur la réforme du Sénat et la régionalisation, soumis par voie de référendum au peule français, est repoussé par 53,17 % des suffrages exprimés. Le général de Gaulle, vaincu par la coalition des notables et des "jacobins", remet aussitôt sa démission.

20/04/2024

C'était le 20 avril...

332.
Naissance à Constantinople de Julien l'Apostat. Sa mère, Basilina, d'une noble famille de Nicomédie, mourut quelques mois plus tard. Son père et une grande partie de la famille furent tués par la suite sur l'ordre des fils de Constantin. Julien sera élevé par un Goth, le pédagogue Mardonius, puis par le grammairien Nikoklès et le sophiste Hékébolios.

1314.
Mort en Avignon du pape Clément V (Bertrand de Got). Ancien archevêque de Bordeaux, il déclara les Templiers hérétiques et ordonna leur arrestation.

1492.
Pierre l'Arétin par Titien.jpgNaissance à Arezzo de l'écrivain italien Pietro Aretino, dit l'Arétin.

 

 

 

 

 

 


1534.
Jacques Cartier, à qui François Ier a confié le commandement d'une expédition chargée d'explorer les côtes s'étendant  au nord de Terre-Neuve, s'embarque à Saint-Malo. Un mois plus tard, il pénètrera dans le golfe du Saint-Laurent et découvrira des îles et des terres inconnues auxquelles il donnera des noms français.

1769.
Le chef indien Pontiac (Obwandiyag), de la tribu des Outaouais, alliés traditionnels des Français, est assassiné dans l'Ohio par un Amérindien à la solde de marchands américains. Il sera enterré avec les honneurs militaires sur les rives du Mississippi par une garnison des forts de Vincennes et de Chartres, commandée par le capitaine Louis Saint-Ange de Bellerive.

1868.
Charles Maurras.JPGNaissance à Martigues (Bouches-du-Rhône) de Charles Maurras, journaliste, écrivain et homme politique (royaliste orléaniste). Élu à l'Académie française en 1938, il en fut exclu en 1945 suite à sa condamnation à la réclusion criminelle à perpétuité et à la dégradation nationale, pour haute trahison et intelligence avec l'ennemi. Toutefois, sa radiation n'a jamais été votée : son fauteuil, déclaré vacant le 1er février 1945, ne fut occupé qu'après sa mort (survenue le 16 novembre 1952), par l'élection le 29 janvier 1953 d'Antoine de Lévis-Mirepoix.

1871.
La Commune de Paris publie une Déclaration au peuple français où elle réclame "l'autonomie absolue de la Commune étendue à toutes les localités de France" et "l'intervention permanente des citoyens dans les affaires communales par la libre manifestation de leurs idées".

1892.
Parution du premier numéro de La Libre Parole, journal quotidien antisémite fondé par Édouard Drumont, avec comme sous-titre "La France aux Français".

1914.
La plus longue grève ouvrière de l'histoire des États-Unis (14 mois) s'achève sur un massacre : intervenant à la demande de John D. Rockfeller Jr., propriétaire de la Colorado Fuel & Iron Company, la Garde nationale abat vingt personnes, dont deux femmes et onze enfants. Le principal animateur du mouvement, le syndicaliste d'origine grecque Louis Tikas (Elias Anastasiou Spantidakis), est tué d'une balle dans le dos.

1918.
Mort dans une prison politique de New York du mathématicien et physicien allemand Karl Ferdinand Braun, prix Nobel en 1909 et l'un des pères de la télévision.

1943.
Publication du Petit Prince, écrit et illustré par Antoine de Saint-Exupéry.

18/04/2024

C'était le 18 avril...

1904.
Parution du premier numéro de L'Humanité, sous la direction politique de Jean Jaurès.

1905.
Naissance à Paris de l'écrivain et scénariste français Albert Simonin, auteur de nombreux romans policiers faisant grand usage de l'argot (Touchez pas au grisbi !, 1953). Il fut sous l'Occupation rédacteur à La France au travail, ce qui lui valut cinq années de prison à la Libération.

1917.
À Paris, L'Intransigeant déclare que sur le front, du côté allemand, les cadavres des soldats français sont bouillis dans des autoclaves et leur chair transformée en stéarine, en huile et en savon. Recherchant après la guerre les origines de ce bobard, on s'apercevra qu'en allemand, le mot "Kadaver" ne s'applique qu'aux animaux. Les "autoclaves" en question étaient les installations d'équarrissage pour les carcasses de bétail.

1942.
Premiers bombardements américains sur la population civile de Tokyo.

1943.
L'avion dans lequel avait pris place l'amiral japonais Isoroku Yamamoto, chef suprême de la Marine impériale, est abattu par des chasseurs américains au-dessus d'une île du Pacifique. Lorsque les Japonais retrouvèrent son corps, ils virent qu'il était mort droit dans son siège sous un arbre, la main couverte d'un gant blanc appuyée sur son sabre de samouraï. Il reçut des funérailles nationales.

1945.
Bombardement de Noisy-le-Sec.jpgDes avions alliés bombardent la ville de Noisy-le-Sec, en Seine-Saint-Denis, faisant 464 morts et plusieurs centaines de blessés parmi la population civile.

 

1947.
Les Anglais font exploser 6700 tonnes d'explosifs sur l'île de Héligoland, au large du Schleswig-Holstein (Allemagne), dans l'intention de rayer ce territoire de la carte. Le général Sholto Douglas, commandant la zone d'occupation britannique, assiste au spectacle avec ses invités. Toute la pointe sud de l'île s'effondre, mais au nord, elle reste intacte. La RAF utilisera ce qui reste de Héligoland pour des bombardements d'entraînement jusqu'en 1951, date à laquelle l'île sera rendue à l'Allemagne pour être de nouveau habitée.

1985.
L'écrivain français Michel Mohrt (Mon Royaume pour un cheval, 1949) est élu à l'Académie française au fauteuil de Marcel Brion.

17/04/2024

C'était le 17 avril...

1529.
Louis de Berquin, membre du conseil du roi François Ier, dont il est l'ami et que l'on avait surnommé "le plus savant des nobles", est condamné à mort à Paris, puis brûlé vif le jour même pour avoir embrassé la cause de Luther. Le roi, qui se trouvait à Blois, apprend en même temps la sentence et l'exécution.

1774.
Naissance à Eisleben (Saxe-Anhalt, Allemagne) de Friedrich Koenig, inventeur de la première presse mécanique utilisée pour l'impression des livres.

1886.
Duel à Paris entre Édouard Drumont, directeur de La Libre Parole, et Arthur Meyer, directeur du Gaulois. L'auteur de La Fin d'un monde a pour témoins Albert Duruy et Alphonse Daudet. Arthur Meyer ayant arrêté de sa main gauche l'épée de son adversaire, et celui-ci ayant été blessé à la cuisse, le combat est arrêté. Une instruction judiciaire sera ouverte.

1888.
Naissance à Nielebock du compositeur allemand Herms Niel, auteur de nombreuses chansons et marches militaires, dont la célèbre Erika.

1921.
La France qui, jusque là, avait soutenu les efforts des Russes blancs, déclare ne plus soutenir l'armée antibolchevique de Wrangel, repliée en Turquie.

1947.
À Varsovie, le gouvernement communiste décide la déportation de 150000 Ukrainiens du pays des Lemkos, du Sian et de Kholn. L'opération a pour but de permettre à la Pologne de reculer sa frontière orientale sur la ligne Curzon.

1956.
Dissolution du Kominform, groupe fondé en 1947 par neuf partis communistes (U.R.S.S., Bulgarie, Hongrie, Pologne, Roumanie, Tchécoslovaquie et Yougoslavie.) pour faire face au bloc occidental constitué sur la base de la doctrine Truman et du plan Marshall.

1982.
Mort à Savignies (Oise) de l'alchimiste Eugène Canseliet. Disciple d'Édouard Schuré, ce singulier personnage pourrait bien être le véritable auteur des livres signés par le mystérieux Fulcanelli (Le Mystère des cathédrales, 1926, Les Demeures philosophales, 1930).

2022.
Mort à Plaisance, en Italie, de l'essayiste italien Piergiorgio Bellocchio. Fondateur de la revue Quaderni Piacentini, premier directeur de Lotta continua, proche des positions de George Orwell et de Pasolini, il était le frère du cinéaste Marco Bellocchio. Son livre Nous sommes des zéros satisfaits a été publié en 2011 par l'Encyclopédie des Nuisances.

08/04/2024

C'était le 8 avril...

217.
Caracalla.jpgL'empereur Caracalla, né en 188 à Lugdunum (Lyon), est poignardé par le centurion Martialis, près de Harran (Turquie). Petit-fils d'un prêtre phénicien, Caracalla avait promulgué en 212 un édit accordant la citoyenneté romaine à tous les sujets impériaux d'Afrique et d'Asie.

858.
Mort du pape Benoît III. C'est lui qui avait institué le "denier de saint Pierre". Élu en 855, il avait été chassé à coups de bâton par son compétiteur, Anastase, avant d'être rétabli sur le trône. Sous son pontificat, le diacre Hubert, frère de Thietberge (épouse du roi Lothaire), avait transformé en lupanar un couvent de religieuses dont il tirait d'immenses revenus.

1835.
Dans le quartier berlinois de Tegel, mort du philosophe, linguiste et haut fonctionnaire prussien Wilhelm von Humboldt. Il fut en 1809 le fondateur de l'Université de Berlin.

1889.
Naissance à Courtenay (Loiret), dans une famille d'origine corse et bretonne, de l'écrivain, journaliste et historien Dominique Lucchini, alias Pierre Dominique, auteur de nombreuses études sur la Commune et le Second Empire. Ancien membre de l'Action française, il collabora au Nouveau Siècle de Georges Valois, fut rédacteur en chef du quotidien radical-socialiste La République, et dirigea de 1941 à 1943 l'Office français d'information. En 1970, il finit comme rédacteur en chef et éditorialiste de Rivarol.
À Lyon, naissance du philosophe français anti-chrétien Louis Rougier (Celse ou le conflit de la civilisation antique et du christianisme primitif). 

1911.
Naissance à Rásinari, près de Hermannstadt, dans la partie hongroise de l'ancien empire des Habsbourg, de l'écrivain roumain Emil M. Cioran. Installé à Paris à partir de 1937, cet observateur désabusé des passions de son temps s'imposera dès 1949, avec son Précis de décomposition, comme l'un des maîtres du pessimisme contemporain.

1917.
Accompagné de sa femme et de trente de ses proches, dont Radek et Zinoviev, Lénine, assuré de la complicité des autorités allemandes, s'embarque en gare de Zurich dans le "wagon plombé" qui le conduira jusqu'en Russie, où la révolution a éclaté en février.

1929.
Naissance à Schaerbeek de l'inoubliable poète, compositeur, interprète et acteur belge Jacques Brel.

1935.
En Union Soviétique, la peine de mort est étendue aux enfants à partir de douze ans.

1966.
Le cardinal Ottaviani, préfet du Saint-Office, annonce la suppression de l'Index librorum prohibitorum. Elle sera effective le 14 juin, mais l'Église continuera à publier des listes de "livres déconseillés".

01/04/2024

C'était le 1er avril...

1564.
Le roi de France Charles IX arrête que l'année commencera désormais le 1er janvier.

1572.
Les Gueux de la Mer (Watergeuzen), commandés par le Liégeois Guillaume II de La Marck de Lumay, petit-fils du "Sanglier des Ardennes", s'emparent du port de Brielle, près de Rotterdam, donnant ainsi le signal du soulèvement des Pays-Bas contre le roi d'Espagne.

1578.
Naissance à Folkestone du physiologiste anglais William Harvey, découvreur de la circulation sanguine. "L'anatomie et la physiologie, disait-il, s'apprennent non d'après les opinions des philosophes, mais d'après l'observation de l'organisme". Ces propos furent jugés scandaleux par les autorités religieuses de son temps, qui, restées attachées aux dogmes de Galien, interdisaient les autopsies.

1815.
Naissance à Schönhausen, dans le royaume de Prusse, du futur chancelier Otto von Bismark.

1889.
Persuadé que le ministre de l'Intérieur, Ernest Constans, s'apprête à le faire arrêter, le général Boulanger, élu député de Paris trois mois plus tôt, prend la fuite et se réfugie à Bruxelles en compagnie de sa maîtresse.

1900.
Charles Maurras propose à Jacques Bainville de tenir désormais la rubrique de politique étrangère de L'Action française. Vingt ans plus tard, Bainville créera avec Henri Massis la Revue universelle des faits et des idées.

1905.
Naissance à Grenoble du philosophe Emmanuel Mounier. Théoricien du personnalisme, proche des "non-conformistes" des années trente, il fut en 1932 le fondateur de la revue Esprit.

1921.
Partie de Mendoza, en Argentine, une Française de vingt-cinq ans, Adrienne Bolland, atterrit à Santiago du Chili aux commandes d'un vieil avion Caudron G-3, après avoir franchi pour la première fois la cordillère des Andes. Croyant à un "poisson d'avril", l'ambassadeur de France ne s'est pas déplacé pour saluer cet exploit.

1940.
Santa Cruz del Valle de los Caidos.JPGLes autorités espagnoles décident par décret l'érection d'un monument destiné à célébrer le souvenir de tous les morts de la guerre civile. Confié au directeur général de l'Architecture, Pedro Muguruza Otaño, le projet aboutira à la création d'un sanctuaire situé à 58 km de Madrid : la basilique Santa Cruz del Valle de los Caidos ("Vallée de ceux qui sont tombés"). 35000 républicains et nationalistes y reposent côte à côte. La dernière tombe placée dans la basilique fut celle de Franco ; elle en sera retirée le 24 octobre 2019 pour être transférée au cimetière de Mingorrubio d'El Pardo.

1965.
Exécution à Prétoria de l'instituteur John Harris, auteur d'un attentat à la bombe commis à la gare centrale de Johannesburg, qui avait fait 23 victimes, dont neuf femmes et une fillette. Les Nations Unies lui rendent un hommage solennel, en sa qualité de "premier martyr blanc pour la cause de l'égalité en Afrique".

24/03/2024

C'était le 24 mars...

1494.
Naissance à Glauchau de Georg Bauer, dit Agricola, fondateur de la minéralogie allemande moderne. Il écrivit aussi l'un des premiers ouvrages classiques sur la métallurgie.

1529.
Guillaume Budé écrit à François 1er : « Nous vous avons représenté la philologie comme une fille pauvre qui était à marier et nous vous avons prié de lui faire une dot ». Il s'agira du Collège de France.

1534.
Couronnement du dernier empereur inca. Il s'agit d'un souverain fantoche, vassal du roi de Castille, que Pizarre a installé sur le trône pour donner une apparence de légitimité à ses conquêtes. À cette occasion, le totem du Soleil conservé au grand temple de Cuzco, au Pérou, est montré en public pour la dernière fois.

1794.
Anacharsis Cloots.JPGAnacharsis (Jean-Baptiste) Cloots est guillotiné à Paris. Né en 1755 près de Clèves, où son père était conseiller secret du roi de Prusse, il est élevé à Mons chez les jésuites, voyage dans toute l'Europe, puis rallie la Révolution française. En juin 1790, il proclame l'avènement d'une République mondiale : "Tous les hommes ne forment qu'une seule nation... Paris sera le temple de la patrie universelle".
En janvier 1792, il déclare : "C'est parce que je veux la paix que je demande la guerre." En septembre 1792, lors des élections à la Convention, il affirme : "Mon cœur est français, mais mon âme est sans-culotte." Robespierre le fait exclure de la Convention comme "prussien et ami des étrangers".
Son chef de file, Jacques-René Hébert, fondateur en septembre 1790 du journal Le Père Duchesne qui avait vanté en 1793 les vertus de la "sainte Guillotine", monte sur l'échafaud le même jour.

En Vendée militaire, la colonne républicaine du général Cordellier investit le village de La Chapelle-Basse-Mer (en l'actuelle Loire-Atlantique), dont les 118 habitants sont massacrés. Témoin de la tuerie, l'abbé Robin, curé de la paroisse, rapporte que des jeunes filles ont été violées, suspendues jambes écartées à des arbres, puis coupées en deux, des femmes enceintes écrasées sous des pressoirs, des enfants empalés sur des baïonnettes.

À la Convention, les commissaires républicains Morel et Carpenty témoignent : "À Montournais, aux Épesses et dans plusieurs autres lieux, le général Amey fait allumer les fours et lorsqu'il sont bien chauffés, il y jette les femmes et les enfants. À qui ose le lui reprocher, il répond que c'est ainsi que la République veut cuire son pain." 

1808.
Lycée militaire de Saint-Cyr.jpgL'École Spéciale Militaire quitte Fontainebleau pour s'installer à Saint-Cyr, près de Versailles, dans l'ancien château de la duchesse de Maintenon (qui hanterait encore ces lieux où elle fonda en 1686 la Maison royale de Saint-Louis, pensionnat de jeunes filles). L'ESM prend ainsi la place du Prytanée, transféré à La Flèche dans la Sarthe.

1860.
Malgré l'opposition de Garibaldi, signature du traité de Turin, qui entérine l'annexion de Nice par la France.

1945.
Don Tullio Calcagno, directeur du journal Crociata italica, organe créé pour soutenir la République sociale, est excommunié par le Saint-Office. Il demande alors à être envoyé sur le front. Le 27 avril, il est capturé par des partisans à Crema, transféré à Milan, jugé, condamné à mort et fusillé deux jours plus tard.

1968.
Les participants du colloque "Christianisme et révolution", réuni à Paris, tirent la conclusion de leurs travaux : "Nous reconnaissons le droit pour tout chrétien, comme pour tout homme, de participer au processus révolutionnaire, y compris dans sa lutte armée". 

1976.
Renversée par un coup d'État militaire, Isabel Martínez de Perón est arrêtée et mise en liberté surveillée. Cinq jours plus tard, le général putschiste Videla devient président de la République d'Argentine. Une sanglante chasse aux péronistes et aux "gauchistes" s'organise aussitôt avec l'assistance de la CIA. Plus de 30 000 personnes seront torturées durant les dix années de la dictature.

21/03/2024

C'était le 21 mars...

1098.
Fondation par Robert de Molesmes de l'abbaye de Cîteaux, d'où sortira l'ordre cistercien. Le moine bourguignon Bernard de Fontaine, futur abbé de Clairvaux, y entrera en 1112. Devenu le prédicateur de la seconde croisade, il déclarera : "Le chevalier du Christ tue en conscience et meurt tranquille ; en mourant, il travaille pour lui-même ; en tuant, il travaille pour le Christ." Il fut canonisé en 1174.

1665.
Retable du couvent de San Esteban (Salamanque) par José Churriguera.jpgNaissance à Madrid de l'architecte et sculpteur espagnol José Churriguera. Il fut l'architecte le plus représentatif du règne de Philippe V et créa le style churrigueresque, caractérisé par ses décors exubérants et tourmentés.

 

 

 


1685.
Jean-Sébastien Bach.jpgNaissance à Eisenach (Thuringe, Allemagne) de Jean-Sébastien Bach. Sa postérité comptera toute une lignée de musiciens réputés. À la fin de sa vie, il dira : "J'ai rudement travaillé".

 

 

 




1763.
Naissance à Wunsiedel du poète romantique allemand Jean-Paul (Johann Paul Friedrich Richter). On lui doit des œuvres de première importance, telles que Le Titan ou Hesperus.

1793.
La Convention adopte un "décret de surveillance des étrangers", prévoyant la création dans chaque commune d'un comité de douze citoyens chargé de surveiller les allées et venues des étrangers et d'ordonner éventuellement leur expulsion. Le texte prévoit que les étrangers en situation irrégulière qui refuseront d'être expulsés seront punis de dix ans de détention et que "tout étranger saisi dans une émeute" sera exécuté.

1884.
Le Parlement français adopte la loi Waldeck-Rousseau, abrogeant la loi Le Chapelier et autorisant la création de syndicats.

1899.
Jean Fontenoy.jpgNaissance de l'écrivain et journaliste Jean Fontenoy. Anarchiste puis communiste après le congrès de Tours, il part à Moscou en 1924 comme correspondant de l'agence Havas et en Chine trois ans plus tard. À son retour en France, il publie une série d'ouvrages inclassables (L'École du renégat, Cloud ou le communiste à la page, Shangaï secret), milite au Parti Populaire Français de Doriot jusqu'aux accords de Munich (1938), puis fait la guerre en Finlande contre les Russes, dans une section de skieurs d'assaut. Cofondateur en 1940 du Mouvement social-révolutionnaire lié à la Cagoule, il participe à la création de l'hebdomadaire collaborationniste Révolution nationale et s'engage dans la Légion des Volontaires Français contre le Bolchevisme (LVF). Devant la défaite de l'Allemagne nazie, il se tire une balle dans la tête à Berlin le 27 avril 1945.

1908.
Parution du premier numéro de L'Action française.

1946.
À la caserne de la gendarmerie d'Ixelles, l'écrivain catholique et royaliste belge José Streel, ancien théoricien du mouvement rexiste (avec lequel il avait rompu en 1943), est fusillé.

1986.
L'ancien banquier sicilien Michele Sindona, impliqué dans les scandales de la banque Ambrosiano et de la loge P2 après avoir été nommé conseiller financier du Vatican par le pape Paul VI, est retrouvé mort dans sa cellule de la prison de Voghera. On avait placé du cyanure dans son café. Le monde des affaires respire.

1987.
Mort à Berlin du philosophe, sociologue et spécialiste des études juives de langue allemande Jacob Taubes. Grand lecteur de Carl Schmitt, avec qui il entretint une longue correspondance, son œuvre "eschatologique" a marqué des auteurs comme Jean-François Lyotard, Jan Assman ou Peter Sloterdijk.

20/03/2024

C'était le 20 mars...

-43.
Naissance à Sulmona d'Ovide, auteur des Métamorphoses, des Héroïdes et de L'Art d'aimer.

845.
Raid de snekkars sur Paris.jpgUne centaine de navires vikings, commandés par Ragnar Lodbrok, pénètrent dans l'estuaire de la Seine. Huit jours plus tard, il sont à Paris.

 


964.
Le pape Jean XII meurt des suites d'une blessure au crâne infligée huit jours plus tôt par un noble romain qui avait surpris sa femme dans les bras du souverain pontife. Au Vatican, pour expliquer cette blessure, on avait fait courir le bruit que le pape s'était battu avec le démon.

1329.
Hermann von Salza - Château de Malbork (Pologne).jpgMort à Salerne (Italie) de Hermann von Salza, grand-maître de l'ordre des chevaliers Teutoniques.

 

 

 

 

 

 


1568.
Mort à Tapiau, en Prusse orientale, du dernier grand-maître de l'ordre des chevaliers Teutoniques, Albrecht von Brandenburg-Ansbach, fondateur en 1544 de l'université de Königsberg.

1828.
Naissance à Skien du dramaturge norvégien Henrik Johan Ibsen. Ses pièces d'inspiration philosophique et sociale (Une Maison de poupée, Peer Gynt, Un Ennemi du peuple, Les Soutiens de la société, Les Revenants) lui valurent très tôt une renommée internationale.

1875.
Mort à Newry, en Irlande, du journaliste et nationaliste irlandais John Mitchel (Seán Mistéal). Collaborateur du journal The Nation (devenu plus tard Young Ireland), il fonda en 1848 The United Irishman. Jugé la même année pour "sédition", il s'installa aux États-Unis, où il défendit avec vigueur la cause du Vieux Sud.

1919.
À Moscou, le parti bolchevik autorise la parution d'un journal socialiste-révolutionnaire intitulé Delo Naroda (La Cause du Peuple). Celui-ci sera interdit neuf jours plus tard, pour avoir réclamé des institutions libres.

1926.
Mort à Menton de l'écrivain breton Anatole Le Braz. Fils d'un instituteur, disciple de François Luzel, il fut membre de l'Académie française et de l'Union régionaliste bretonne, et consacra une grande partie de sa vie à recueillir des récits populaires. Sa Légende de la mort en Basse-Bretagne (1893) joua dans la renaissance celtique un rôle analogue à celui du Barzaz Breiz de La Villemarqué.

1944.
Pierre Pucheu, ancien ministre de l'Intérieur de Vichy, condamné à mort par la France libre, est exécuté près d'Alger.

1958.
Martin Heidegger prononce à l'université d'Aix-en-Provence une conférence sur "Hegel et les Grecs". L'année suivante, il publiera Acheminement vers la parole, dont il dédiera l'édition française au poète français René Char avec ces mots : "La chère Provence est-elle cette arche secrètement invisible qui relie la pensée matinale de Parménide au poème de Hölderlin ?"

1970.
Vingt-et-un pays signent à Niamey, au Niger, l'acte de naissance de l'Organisation internationale de la francophonie.

04/03/2024

C'était le 4 mars...

1832.
Mort à Paris de l'égyptologue français Jean-François Champollion. Il déchiffra les hiéroglyphes de la pierre de Rosette en 1798, enseigna l'histoire à Grenoble et fut nommé au Collège de France en 1831.

1848.
Chargé des Affaires étrangères dans le gouvernement provisoire, Alphonse de Lamartine informe les autres États que la France "déclare la paix au monde" et qu'elle renonce à toute action susceptible de perturber les relations internationales.

1852.
Mort à Moscou de l'écrivain Nicolas Gogol (Tarass Boulba, Le Revizor, Les Âmes mortes), souvent considéré comme le créateur du roman russe moderne.

1876.
Naissance à Paris de l'écrivain et poète français Léon-Paul Fargue (Le Piéton de Paris, 1939). Paradoxal, imprévisible et désargenté, il fut admiré de Mallarmé et fonda en 1924 la revue Commerce avec ses amis Paul Valéry et Valery Larbaud.

1898.
Le tribunal de Château-Thierry, présidé par Paul Magnaud, acquitte Louise Ménard, jugée pour avoir volé un pain parce qu'elle et son enfant de deux ans n'avaient pas mangé depuis 36 heures. Le Journal des débats et L'Écho de Paris se déchaînent aussitôt contre ce juge "qui a osé acquitter une voleuse".

1919.
En représailles contre la tenue d'une Assemblée nationale germano-autrichienne, des "légions tchèques" (composées de déserteurs communistes autrichiens) massacrent deux cents Allemands des Sudètes, dont un enfant de onze ans et seize adolescents.

1921.
La population de Haute-Silésie se prononce massivement pour son rattachement à l'Allemagne, mais la Pologne refuse de s'incliner. Des civils allemands sont assassinés par des Polonais. Regroupés sous les ordres du général Höfer, 15 000 hommes des corps-francs tentent d'organiser la défense des villes et la protection des habitants. Ils sont aussitôt désavoués par Weimar ; le 24 novembre, le ministre de l'Intérieur les fera désarmer.

1930.
L'autorité militaire ayant inculpé le communiste Georges Sadoul pour une lettre où il avait déclaré "cracher sur les trois couleurs", le poète Paul Éluard adresse au général Gouraud une carte postale où il écrit : "Je ne reconnais pas aux gens de votre qualité le droit de limiter l'expression de ma pensée, notamment en ce qui concerne la patrie, mot qui n'a pour moi aucun sens quand il ne s'agit pas de l'URSS, patrie des travailleurs".

1948.
Antonin Artaud par Man Ray.JPGMort à Ivry-sur-Seine de l'écrivain et dramaturge français Antonin Artaud (Le théâtre et son double, 1938). En 1927, il fonda, avec Raymond Aron et Roger Vitrac, le théâtre Alfred Jarry et tint la même année le rôle de Marat dans le Napoléon d'Abel Gance. Ayant rompu avec les surréalistes lorsque ceux-ci se rallièrent au bolchevisme, Artaud professait un anarchisme ainsi défini : "L'anarchiste est quelqu'un qui a un tel besoin d'ordre qu'il n'en admet aucune parodie".

03/03/2024

C'était le 3 mars...

1561.
À l'issue d'un consistoire ayant duré huit heures, le pape Pie IV (Jean-Ange de Médicis) condamne à la peine capitale le cardinal Charles Carafa et son frère Jean, duc de Palliano, dont la mort lui avait été demandée par le roi Philippe II d'Espagne. Le premier des deux frères sera étranglé, le second décapité.

1689.
La ville de Heidelberg est incendiée. Carlin de Somaripa, officier impérial, écrit : "Les Français ont tout amené et brûlé. Nous n'avons vu que feu et flammes tout au long du Rhin depuis Phillipsburg jusqu'à Mannheim, partout où ils passent ils brûlent aussi".

1793.
Les villes de Bruges et de Mons, ainsi que la province de Hainaut, sont réunies à la République française sous le nom de "département de Jemmapes".

1861.
Le tsar Alexandre II de Russie abolit le servage. Mais les paysans n'obtiennent pas pour autant la pleine propriété des terres. Des masses de ruraux déracinés émigrent vers les villes.

1915.
Première représentation, au Liberty Theatre de New York, du film de David Wark Griffith, La Naissance d'une nation. Le président Woodrow Wilson le trouve "très véridique". Inspiré de deux romans de Thomas F. Dixon Jr., The Clansman et The Leopard's Spots, ce sera le plus grand succès du cinéma américain jusqu'à Autant en emporte le vent.

1918.
Signature du traité de paix de Brest-Litovsk (Biélorussie) entre l'Allemagne impériale et la Russie communiste. À ceux qui s'en étonnent, Lénine répond "céder de l'espace pour gagner du temps".

1924.
Sur la proposition de Mustafa Kemal, la Grande Assemblée nationale de Turquie vote l'abolition du Califat.

1933.
Max Ophüls.JPGÀ Leipzig (Allemagne), première projection du film de Max Ophüls Liebelei. Cette évocation nostalgique de la Vienne impériale est saluée par la critique internationale ; notamment, Robert Brasillach la décrit comme "enchantée par toutes les fées de la jeunesse et de l'hiver". Le film sortira à Berlin le 16 mars, le jour même où le cinéaste sera obligé de quitter l'Allemagne en raison de ses origines juives.

1960.
Mort à Châtillon, dans les Hauts-de-Seine, du journaliste et militant syndicaliste Angelo Tasca. Après avoir été l'un des fondateurs du parti communiste italien, il s'installa en France en 1929 et rejoignit Le Populaire, organe de la SFIO. Pendant la guerre, il occupa des fonctions officielles à Vichy, au ministère de l'Information. Sa fille, Catherine Tasca, fut ministre de la Culture dans le gouvernement de Lionel Jospin.

1962.
Pierre Benoit.jpgMort à Ciboure (Pyrénées-Atlantiques) de l'écrivain et journaliste français Pierre Benoit, auteur de romans d'aventures exotiques dont le plus célèbre, L'Atlantide (1919), sera porté à l'écran à plusieurs reprises.

 

 


1983.
Mort à Bruxelles du dessinateur belge Hergé (Georges Rémi), créateur de Tintin.