Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/04/2018

C'était le 8 avril...

217.
Caracalla.jpgL'empereur Caracalla, né en 188 à Lugdunum (Lyon), est poignardé par le centurion Martialis, près de Harran (Turquie). Petit-fils d'un prêtre phénicien, Caracalla avait promulgué en 212 un édit accordant la citoyenneté romaine à tous les sujets impériaux d'Afrique et d'Asie.

1889.
Naissance à Courtenay (Loiret), dans une famille d'origine corse et bretonne, de l'écrivain, journaliste et historien Dominique Lucchini, alias Pierre Dominique, auteur de nombreuses études sur la Commune et le Second Empire. Ancien membre de l'Action française, il collabora au Nouveau Siècle de Georges Valois, fut rédacteur en chef du quotidien radical-socialiste La République, et dirigea de 1941 à 1943 l'Office français d'information. En 1970, il finit comme rédacteur en chef et éditorialiste de Rivarol.

1917.
Accompagné de sa femme et de trente de ses proches, dont Radek et Zinoviev, Lénine, assuré de la complicité des autorités allemandes, s'embarque en gare de Zurich dans le "wagon plombé" qui le conduira jusqu'en Russie, où la révolution a éclaté en février.

1966.
Le cardinal Ottaviani, préfet du Saint-Office, annonce la suppression de l'Index librorum prohibitorum. Elle sera effective le 14 juin, mais l'Église continuera à publier des listes de "livres déconseillés".

24/03/2018

C'était le 24 mars...

1494.
Naissance à Glauchau de Georg Bauer, dit Agricola, fondateur de la minéralogie allemande moderne. Il écrivit aussi l'un des premiers ouvrages classiques sur la métallurgie.

1529.
Guillaume Budé écrit à François 1er : « Nous vous avons représenté la philologie comme une fille pauvre qui était à marier et nous vous avons prié de lui faire une dot ». Il s'agira du Collège de France.

1794.
Anacharsis Cloots.JPGAnacharsis (Jean-Baptiste) Cloots est guillotiné à Paris. Né en 1755 près de Clèves, où son père était conseiller secret du roi de Prusse, il est élevé à Mons chez les jésuites, voyage dans toute l'Europe, puis rallie la Révolution française. En juin 1790, il proclame l'avènement d'une République mondiale : "Tous les hommes ne forment qu'une seule nation... Paris sera le temple de la patrie universelle".
En janvier 1792, il déclare : "C'est parce que je veux la paix que je demande la guerre." En septembre 1792, lors des élections à la Convention, il affirme : "Mon cœur est français, mais mon âme est sans-culotte." Robespierre le fait exclure de la Convention comme "prussien et ami des étrangers".
Son chef de file, Jacques-René Hébert, fondateur en septembre 1790 du journal Le Père Duchesne qui avait vanté en 1793 les vertus de la "sainte Guillotine", monte sur l'échafaud le même jour.

En Vendée militaire, la colonne républicaine du général Cordellier investit le village de La Chapelle-Basse-Mer (en l'actuelle Loire-Atlantique), dont les 118 habitants sont massacrés. Témoin de la tuerie, l'abbé Robin, curé de la paroisse, rapporte que des jeunes filles ont été violées, suspendues jambes écartées à des arbres, puis coupées en deux, des femmes enceintes écrasées sous des pressoirs, des enfants empalés sur des baïonnettes.

1808.
Lycée militaire de Saint-Cyr.jpgL'École Spéciale Militaire quitte Fontainebleau pour s'installer à Saint-Cyr, près de Versailles, dans l'ancien château de la duchesse de Maintenon (qui hanterait encore ces lieux où elle fonda en 1686 la Maison royale de Saint-Louis, pensionnat de jeunes filles). L'ESM prend ainsi la place du Prytanée, transféré à La Flèche dans la Sarthe.

1976.
Renversée par un coup d'État militaire, Isabel Martínez de Perón est arrêtée et mise en liberté surveillée. Cinq jours plus tard, le général putschiste Videla devient président de la République d'Argentine. Une sanglante chasse aux péronistes et aux "gauchistes" s'organise aussitôt avec l'assistance de la CIA. Plus de 30 000 personnes seront torturées durant les dix années de la dictature.

03/03/2018

C'était le 3 mars...

1561.
À l'issue d'un consistoire ayant duré huit heures, le pape Pie IV (Jean-Ange de Médicis) condamne à la peine capitale le cardinal Charles Carafa et son frère Jean, duc de Palliano, dont la mort lui avait été demandée par le roi Philippe II d'Espagne. Le premier des deux frères sera étranglé, le second décapité.

1793.
Les villes de Bruges et de Mons, ainsi que la province de Hainaut, sont réunies à la République française sous le nom de "département de Jemmapes".

1861.
Le tsar Alexandre II de Russie abolit le servage. Mais les paysans n'obtiennent pas pour autant la pleine propriété des terres. Des masses de ruraux déracinés émigrent vers les villes.

1924.
Sur la proposition de Mustafa Kemal, la Grande Assemblée nationale de Turquie vote l'abolition du Califat.

1933.
Max Ophüls.JPGÀ Leipzig (Allemagne), première projection du film de Max Ophüls Liebelei. Cette évocation nostalgique de la Vienne impériale est saluée par la critique internationale ; notamment, Robert Brasillach la décrit comme "enchantée par toutes les fées de la jeunesse et de l'hiver". Le film sortira à Berlin le 16 mars, le jour même où le cinéaste sera obligé de quitter l'Allemagne en raison de ses origines juives.

1962.
Pierre Benoit.jpgMort à Ciboure (Pyrénées-Atlantiques) de l'écrivain et journaliste français Pierre Benoit, auteur de romans d'aventures exotiques dont le plus célèbre, L'Atlantide (1919), sera porté à l'écran à plusieurs reprises.

15/02/2018

C'était le 15 février...

1688.
Naissance à Paris de l'historien et linguiste français Nicolas Fréret, secrétaire perpétuel de l'Académie des inscriptions et belles-lettres à partir de 1742. Il fut emprisonné en 1715 pendant trois mois à la Bastille pour avoir soutenu que les Francs n'étaient pas d'origine troyenne, mais issus de tribus germaniques, ce qui fut considéré par l'abbé Vertot comme un "libelle contre la monarchie".

1914.
Jules Vallès par Gustave Courbet.JPGÉrigé à l'initiative de Séverine (Caroline Rémy de Guebhard), un monument à la mémoire de l'écrivain et journaliste Jules Vallès, ancien directeur du Cri du Peuple, est inauguré au cimetière parisien du Père-Lachaise. Un drapeau rouge, placé près de sa tombe, porte cet hommage : "Les anciens combattants de la Commune de 71".

1943.
Palmiro Togliatti.jpgPressé par son ami Vicenzo Bianco d'intervenir auprès de Staline en faveur des prisonniers de guerre italiens, le chef du Parti communiste italien, Palmiro Togliatti, alors réfugié à Moscou, lui répond : "Je ne suis pas du tout féroce, comme tu le sais [...] En pratique, cependant, si un certain nombre de prisonniers meurent, je n'y vois absolument aucun inconvénient. Le fait que, pour des milliers et des milliers de familles italiennes, la guerre de Mussolini se termine par un deuil personnel est le meilleur des antidotes contre le fascisme, et pour l'avenir de l'Italie".

1944.
En Italie, l'abbaye du Mont-Cassin est réduite en cendres par une flotte aérienne composée de 222 bombardiers américains.

12/02/2018

C'était le 12 février...

1924.
Antonio Gramsci.jpgÉlu quelques semaines plus tôt député de Vénétie, l'écrivain et politicien Antonio Gramsci lance le journal L'Unità, organe quotidien du futur Parti communiste italien.

 

 

 



1936.
Léon Blum.JPGLéon Blum écrit dans Le Populaire : "Aussitôt que nous posséderons le pouvoir, nous détruirons et remplacerons par les nôtres les cadres de l'armée, de la magistrature, de la police, et nous procéderons à l'armement du prolétariat. Nous pourrons alors construire la société collectiviste ou communiste. Tout le reste n'est que littérature."

 

 

1966.
Mort à Coligny, près de Genève, de l'économiste et philosophe allemand Wilhelm Röpke. Adversaire du romantisme comme de l'esprit prussien, il quitta l'Allemagne en 1933. Cofondateur de la Société du Mont-Pèlerin, qui fut au lendemain de la guerre le creuset du néolibéralisme, il s'y opposa au nom de l'"ordo-libéralisme" à Ludwig von Mises et à Friedrich Hayek.

2003.
Mort à Hennebont du journaliste, écrivain et cinéaste breton Herry Caouissin. Ancien collaborateur de l'abbé Jean-Marie Perrot, il fut en 1940 le fondateur du journal illustré O Lo Lê. En 1952, il créa avec son frère Ronan la première société cinématographique bretonne, Brittia Films, à laquelle on doit L'Enfance de Botrel et Le Mystère du Folgoët.

03/02/2018

C'était le 3 février...

1317.
Philippe V le Long.JPGRecueil de coutumes rédigé à l'époque de Clovis et remanié plusieurs fois, la loi salique, qui exclut les femmes de la succession au trône de France, est réinterprétée pour être appliquée pour la première fois, afin de conforter les droits de Philippe V le Long au détriment de sa sœur Isabelle, épouse d'Édouard II d'Angleterre.

 


1887.
À Paris, la première Bourse du Travail s'installe au centre de la ville, rue Jean-Jacques-Rousseau.

1917.
Mort à Paris de l'écrivain et polémiste Édouard Drumont, fondateur du journal antidreyfusard La Libre Parole.

1918.
À Besançon, le journal L'Éclair Comtois explique à ses lecteurs que "l'Allemand, prolétaire ou hobereau, reste allemand. À travers les âges, le Germain n'a pas changé [...] L'Allemand ne comprendra jamais la liberté parce que la liberté est contraire à son tempérament."

1941.
En URSS, création du KGB ou Comité pour la Sécurité de l'État (Komitet Gossudarstvennoï Bezopasnoti). Il succède au NKVD, au Guépéou et à la Tchéka.

24/01/2018

C'était le 24 janvier...

-336.
Philippe II de Macédoine.jpgMort de Philippe II, roi de Macédoine, père d'Alexandre le Grand. Après avoir fait de son royaume l'arbitre du monde grec, il s'apprêtait à marcher contre les Perses quand il fut assassiné, peut-être à l'instigation d'Olympias, son épouse répudiée.

 

 

 



76.
Naissance à Rome ou à Italica de l'empereur Hadrien. Successeur de Trajan, poète et philosophe, il fit construire au nord de la Bretagne le mur qui porte son nom, et remplaça Jérusalem par la ville d'Ælia Capitolina, ce qui déclencha la guerre de Judée (133-135). Son règne marqua l'apogée du règne des Antonins.

1911.
Naissance à Nyons (Drôme) de l'écrivain français René Barjavel. Auteur de nombreux romans fantastiques et de plusieurs scénarios de films, il collabora à Gringoire et à Je suis partout, puis devint après la guerre critique dramatique à Carrefour. Son premier livre, Ravage (1943), d'inspiration écologiste, dépassa le million d'exemplaires. Il déclarait, en août 1944 : "Je hais la foule. Et j'aime le peuple."

1955.
L'Union de Défense des Commerçants et Artisans (UDCA), créée en janvier 1953 par Pierre Poujade, décide d'organiser la grève de l'impôt. Début de la vague poujadiste.

13/01/2018

C'était le 13 janvier...

1590.
Mort à Cesson du jurisconsulte breton Bertrand d'Argentré. Son acharnement à défendre l'indépendance de la Bretagne lui avait valu l'hostilité des partisans du roi de France. On lui doit un remarquable Commentaire sur la coutume de Bretagne (1541).
 
1878.
Naissance à Vaudreuil, dans une famille de paysans québécois d'origine normande, du futur chanoine Lionel Groulx. Nommé en 1915 professeur à l'Université Laval de Montréal, il dirigea à partir de 1920 une revue intitulée L'Action française, qui s'inspirait des idées de Barrès et de Maurras. Fondée à son initiative, la Ligue d'Action française se prononcera pour la création d'un véritable "État français" au Québec. Elle prendra toutefois ses distances avec le mouvement royaliste français après sa condamnation par le pape.
 
1937.
Parution à Paris du premier numéro de l'hebdomadaire L'Insurgé, dirigé par Jean-Pierre Maxence et Thierry Maulnier.
 
1943.
Lancaster RAF.jpgL'aviation britannique lâche plusieurs milliers de bombes sur les villes de Fives et Hellemmes, dans la banlieue de Lille. On dénombre 143 morts parmi la population civile.
 
2009.
Patrick McGoohan.jpgMort à Los Angeles de l'acteur américain Patrick McGoohan, auteur et producteur de la série télévisée Le Prisonnier, dans laquelle il tient le rôle du personnage principal, le N° 6.

08/01/2018

C'était le 8 janvier...

1558.
Le duc François de Guise reprend la ville de Calais, dont les habitants anglais sont aussitôt renvoyés outre-Manche. Cette victoire, qui met un terme à deux siècles d'humiliation, fera de Guise un véritable héros populaire.

1841.
Le poète et écrivain Victor Hugo est reçu à l'Académie française.

1896.
Paul Verlaine par Frédéric Bazille (1868).jpgMort à Paris du poète français Paul Verlaine.

 

 

 

 

 

 

 

1937.
Trois quotidiens parisiens, L'Œuvre, Le Petit Parisien et L'Humanité, annoncent simultanément que l'armée allemande a débarqué au Maroc espagnol. Le Populaire précise le lendemain que les Allemands ont  transformé l'enclave de Ceuta en "forteresse". L'information a été inventée de toutes pièces.

1941.
Baden-Powell.jpgMort à Nyeri (Kenya) du baron Robert Stephenson Smyth Baden-Powell of Gillwell. Général de l'armée britannique, il avait fondé le scoutisme en 1908.

27/12/2017

C'était le 27 décembre...

1594.
Jean Chastel, élève au collège de Clermont tenu par les jésuites, tente d'assassiner Henri IV. Accusés d'avoir excité au crime, les jésuites seront bannis du royaume.

1654.
Naissance à Bâle du mathématicien et physicien suisse Jakob Bernouilli.

1821.
Naissance à Paris de l'"ouvrier-poète" et écrivain anarchiste Joseph Déjacque. Condamné à deux ans de prison en 1851 pour un recueil de poésies intitulé Les Lazaréennes, il se réfugia aux États-Unis en 1854 et y lança le journal Le Libertaire, qui parut à New York jusqu'en février 1861.

1831.
Charles Darwin, âgé de vingt-deux ans, s'embarque à Plymouth sur le brick The Beagle, pour un voyage de cinq ans autour du monde. À son retour, il énoncera sa théorie de l'évolution.

1914.
Ernst Jünger.jpgL'écrivain allemand Ernst Jünger reçoit le "baptême du feu" sur le front de Champagne, événement qu'il racontera au premier chapitre de ses Orages d'acier (ouvrage publié en 1920). Il sera blessé quatorze fois au cours de la Première Guerre mondiale et recevra la plus haute décoration militaire allemande, la croix Pour le mérite créée en 1740. En 1982, l'œuvre littéraire de Jünger sera récompensé par le prix Goethe.

 

1949.
Mort à Palerme de Guido Jung, ancien conseiller de Mussolini en matière financière. Issu d'une famille juive de Sicile, volontaire au début de la Première Guerre mondiale, il adhéra au parti fasciste dès 1922 et fut élu député. Ministre des Finances à partir de 1932, il se retira de la vie politique après l'adoption des lois raciales de 1938, mais fut encore nommé sous-secrétaire d'État en 1943, sous le gouvernement Badoglio.

1979.
Hafizullah Amin.jpgCoup de force soviétique à Kaboul, où le chef de l'État, Hafizullah Amin, est assassiné. L'Armée rouge envahit l'Afghanistan. En réaction, les États-Unis décident d'apporter leur soutien à la résistance islamiste et d'armer massivement les futurs Talibans.

26/12/2017

C'était le 26 décembre...

1194.
Naissance à Jesi, près d'Ancône (Italie), de Frédéric II de Hohenstaufen, fils de l'empereur germanique Henri VI et de Constance de Sicile.

1769.
Naissance à Groß Schöritz, sur l'île de Rügen, de l'écrivain et historien romantique allemand Ernst Moritz Arndt. Disciple de Fichte, il critiqua le rationalisme des Lumières et se prononça pour des libertés fondées sur les traditions et le sentiment populaire. Émigré en Russie en 1812, il se fit le héraut de la libération de la Prusse.

1862.
Aux États-Unis, la guerre des Sioux (ou "guerre de Little Crow") s'achève avec la pendaison publique, à Mankato dans le Minnesota, de 38 Amérindiens dakotas. C'est la plus grande exécution de masse de toute l'histoire des États-Unis.

1896.
Naissance à Paris de l'écrivain et polémiste français Jean Galtier-Boissière. Petit-neveu de Louis Ménard (auteur des Rêveries d'un païen mystique), il fonda en août 1915 un journal des tranchées, Le Crapouillot, dont le premier article s'intitulait : "Courage, les civils !"

1929.

Kremlin.jpg

Abolition de la fête de Noël en URSS. Le Kremlin fait savoir que, "sur initiative des masses laborieuses, la journée du 25 décembre a été proclamée seconde journée de l'industrialisation".

1946.
Giorgio Almirante.jpgFondation à Rome du Mouvement social italien, dont le secrétariat général est confié à Giorgio Almirante. Héritier du fascisme, le MSI obtiendra dès la première législature, en 1948, un sénateur et six députés, parmi lesquels Almirante. Il sera systématiquement réélu jusqu'à sa mort en 1988. 

11/12/2017

C'était le 11 décembre...

Antiquité.
Hélios.jpgDans l'ancienne Rome, célébration du culte du Soleil ancêtre (Sol Indiges), dont Georges Dumézil souligna qu'il "équilibre juste à six mois la fête de l'Aurore" (Mater Matuta), célébrée le 11 juin.

361.
Entrée solennelle de l'empereur Julien à Constantinople. La réouverture des temples païens est ordonnée dans tout l'Empire.

1198.
Averroès.jpgMort à Marrakech du philosophe et médecin arabe Averroès. Né en 1126 à Cordoue, dans une famille de juristes, il fut lui-même longtemps cadi (juge) de Séville. Il publia des Commentaires sur Aristote qui exercèrent une influence considérable.

1686.
Mort à Fontainebleau du chef militaire français Louis II de Bourbon-Condé, dit "Le Grand Condé". Il avait été le vainqueur de Rocroi et l'un des chefs de la Fronde. Son oraison funèbre sera prononcée par Bossuet.

1864.
La ville de Florence devient capitale de l'Italie.

1900.
Parution du premier numéro de l'Iskra (L'Étincelle), journal dirigé par Lénine.

1981.
Mort à Quimperlé du poète et militant breton Xavier Grall. Barde lyrique et flamboyant (Keltia Blues, La Fête de nuit), subordonnant l'action politique à l'action poétique ("L'esprit sur la route marche devant les peuples"), il fut avec Alain Guel et le chanteur Glenmor l'un des fondateurs du journal La Nation bretonne.

10/12/2017

C'était le 10 décembre...

1872.
Naissance à Hanovre du philosophe allemand Ludwig Klages.

1896.
Monsieur Ubu.jpgDans un grand tumulte, première représentation à Paris, au théâtre de l'Œuvre, de la pièce surréaliste d'Alfred Jarry, Ubu Roi.

1901.
Le physicien allemand Wilhelm Röntgen reçoit le prix Nobel pour ses travaux sur les rayons X. Le prix de médecine est attribué au bactériologiste allemand Emil von Behring.

1936.
Mort à Rome de l'écrivain et dramaturge italien Luigi Pirandello. Républicain, anticlérical, grand lecteur de Nietzsche et de Schopenhauer, il s'était rallié au fascisme dès 1924. Quelques mois avant sa mort, Mussolini ayant lancé un appel aux Italiens pour qu'ils fassent le sacrifice de leur or et de leur argent, il n'avait pas hésité à donner sa médaille de prix Nobel.

1988.
Le prix Nobel d'économie est attribué au Français Maurice Allais.

1992.
Jacques Perret.jpgMort à Paris, à quatre-vint-onze ans, de l'écrivain français Jacques Perret (voir aussi l'éphéméride du 8 septembre). Celui qui se décrivait comme un "clodovicien patriotard" s'était engagé dans la Résistance et avait publié en 1947 Le Caporal épinglé. Il s'était vu retirer sa Médaille militaire après avoir été condamné en 1963 pour offense au chef de l'État et à la Légion d'honneur, mais aussi pour avoir été activement partisan de l'Algérie française.


2000.
Mort à Jarnac de l'écrivain et journaliste français Maurice-Yvan Sicard. Fondateur en 1932 de l'hebdomadaire pacifiste d'extrême-gauche Le Huron, puis rédacteur en chef de Germinal, il adhéra dès 1936 au PPF de Jacques Doriot et devint rédacteur en chef de L'Émancipation nationale. Réfugié en Espagne en 1946, il publia à partir de 1953 de nombreux ouvrages sous le nom de Saint-Paulien (Les Maudits, Aurelia, Robespierre ou les dangers de la vertu).

29/11/2017

C'était le 29 novembre...

1314.
Mort à Fontainebleau de Philippe le Bel.

1516.
Signature du traité de Fribourg, établissant une paix perpétuelle entre la France et la Suisse.

1864.
Soldat Bleu - Ralph Nelson (1970).jpgÀ Sand Creek, dans l'Arkansas, plusieurs centaines de Cheyennes, dont une majorité de femmes et d'enfants, sont massacrés par la cavalerie. Le film Le Soldat bleu, de Ralph Nelson et d'après l'œuvre Arrow in the sun de Theodore V. Olsen, dénoncera cette boucherie.

1930.
Parution, à l'initiative de la librairie Fayard, du premier numéro de l'hebdomadaire Je suis partout. Le rédacteur en chef est Pierre Gaxotte, le secrétaire de rédaction, Georges Blond. C'est un immense succès.

1932.
Signature d'un pacte de non-agression entre la France et l'Union Soviétique.

1973.
Oswald Menghin.jpgMort à Buenos Aires de l'archéologue, préhistorien et écrivain autrichien Oswald Menghin, fondateur en 1914 de la Société préhistorique de Vienne. Ministre de l'Éducation durant la période d'annexion de l'Autriche par l'Allemagne nazie, il figura sur la liste des criminels de guerre et dut s'exiler en 1948, partant pour l'Argentine. En 1956, l'abandon des poursuites à son encontre lui permit d'être nommé correspondant de l'Académie des sciences autrichienne trois ans plus tard.

24/11/2017

C'était le 23 novembre...

912.
Naissance à Walhausen d'Othon Ier le Grand, empereur allemand et roi de Germanie. Fils de Henri Ier l'Oiseleur, de la dynastie saxonne, il fut le premier chef de l'empire romain germanique. Protecteur de l'Église, qui soutint sa lutte contre les Hongrois et les Slaves païens, il réclama le privilège de contrôler les élections pontificales et n'hésita pas à faire déposer Jean XII et Benoît V. Il organisa également les frontières de l'Empire en marches armées, notamment l'Ostmark, embryon de la future Autriche.

1496.
Naissance à Cahors de Clément Marot, poète à la cour de François Ier. Il resta fidèle aux formes littéraires du Moyen Âge et fut soupçonné de sympathies pour la Réforme.
 
1525.
En Alsace, entre Steinbrunn et Landser, les derniers paysans révoltés sont arrêtés et pendus. Durant les insurrections du Bundschuh, ou révolte des Rustauds, plus de 120 000 paysans du Saint-Empire romain germanique seront morts au combat, parmi lesquels 40 000 Alsaciens.
Révolte des Rustauds.jpg

1840.
Mort à Millau du vicomte Louis de Bonald, qui fut sous la Restauration l'un des principaux représentants de la pensée contre-révolutionnaire. Philosophe, député puis pair de France, il entra à l'Académie française en 1816.

1983.
L'écrivain et journaliste français Jean de Fabrègues meurt à Paris, renversé par une ambulance alors qu'il sortait d'une réunion de l'Association des écrivains catholiques. Ancien secrétaire particulier de Maurras, il avait en 1923 fondé avec Thierry Maulnier la revue Combat, organe de la "Jeune Droite" au sein de la galaxie des non-conformistes des années trente. Il fut après la guerre rédacteur en chef de La France Catholique.

19/11/2017

C'était le 19 novembre...

1381.

Les très riches Heures du duc de Berry.jpg

L'annonce de la nomination du duc Jean Ier de Berry (assis en bas à droite, sur l'enluminure extraite des Très Riches Heures) comme lieutenant général du roi fou Charles VI en Languedoc attise dans cette province la révolte des Tuchins, qui a commencé dès septembre contre la pression fiscale. Cette insurrection unissant des paysans, des artisans et des nobles, durera trois ans et s'étendra de Toulouse jusqu'à Nîmes et Uzès, pour toucher ensuite l'Auvergne de 1384 à 1389. Le tuchinat jouera un rôle décisif dans la formation d'une identité régionale languedocienne.

1665.
Mort à Rome du peintre français Nicolas Poussin. En 1640, il avait été appelé par Louis XIII pour décorer le palais du Louvre, mais avait dû repartir en Italie après s'être heurté à la jalousie et aux intrigues de ses compatriotes. Originaire des Andelys, il évolua au cours de sa vie vers un art de plus en plus dépouillé. Son influence fut considérable sur la peinture du XVIIe siècle.

1895.
Pierre Gaxotte.jpgNaissance, à Revigny-sur-Ornain (Meuse), de l'historien Pierre Gaxotte (La Révolution française, Le Siècle de Louis XIV). Secrétaire de Charles Maurras durant la Première Guerre mondiale, il deviendra rédacteur en chef des hebdomadaires Candide et Je suis partout (juqu'en janvier 1940), entrera en 1953 à l'Académie française et sera nommé en 1967 conservateur du musée de Chantilly.

1962.
Mort à Genève de l'écrivain et diplomate géorgien Grigol Robakidsé. Influencé dans sa jeunesse par Nietzsche et les symbolistes, il fut en 1919 le secrétaire de la délégation géorgienne à la Conférence de paix de Paris. Émigré en Allemagne en 1931, il publia l'essentiel de son œuvre en langue allemande et fut l'ami de Carl Schmitt et Werner Sombart. À Tiflis, une université privée porte aujourd'hui son nom.