Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/11/2017

C'était le 6 novembre...

 331.

Julien l'Apostat.jpgNaissance à Constantinople du futur empereur Julien, dit "l'Apostat".

 

 

 

 

 

 

1672.
Mort à Dresde du compositeur Heinrich Schütz, auteur du premier opéra en langue allemande, Daphné.

1814.
Adolphe Sax.jpgNaissance à Dinant du facteur d'instruments de musique belge Adolphe Sax (Antoine-Joseph de son vrai prénom), inventeur du saxophone (brevet déposé en 1846). Il améliora également la clarinette et le bugle.

1880.
Naissance à Klagenfurt, en Carinthie, de l'écrivain autrichien Robert Musil. Surtout connu de son vivant pour Les Désarrois de l'élève Törless (1906), son grand roman inachevé L'Homme sans qualités est aujourd'hui considéré comme l'une des œuvres fondatrices du XXème siècle au même titre que À la Recherche du temps perdu de Proust et Ulysse de James Joyce.

1933.
Jehan Rictus par Théophile-Alexandre Steinlen.jpgMort à Paris du poète populaire Jehan Rictus (Gabriel Randon). Originaire de Boulogne-sur-Mer, polémiste rendu célèbre par ses poèmes rédigés dans la langue parlée (Les Soliloques du pauvre, Doléances, Les Cantilènes du malheur), il fut à la veille de la Grande Guerre l'un des piliers de la Butte-Montmartre. En voulant "réconcilier la poésie avec la langue populaire, disait-il, j'ai conscience d'obéir à la mission traditionnelle de l'aristocratie, qui est de défendre le peuple contre ses ennemis et au besoin contre lui-même".

1940.
René Belin, ancien secrétaire de la CGT, ministre du Travail du gouvernement de Vichy, annonce que l'économie française est désormais entièrement placée sous le contrôle de l'État. Le 12 nomembre, les organisations patronales sont dissoutes.

12/07/2015

C'était le 12 juillet...

-100.
Naissance à Rome de Jules César.

1536.
Mort à Bâle de l'humaniste et théologien Erasme de Rotterdam (Desiderius Erasmus). Il consacra une grande partie de sa vie à la traduction et à l'édition des textes de l'Antiquité. Conseiller du jeune Charles-Quint, il affirma dans son essai sur L'Éducation du prince chrétien, que l'Église n'a pas autorité sur l'État et que c'est seulement au prince que doit revenir le soin de veiller au bien commun.

1789.
Paris apprend que Louis XVI vient d'exiler Necker. Des groupes se forment pour commenter la nouvelle. Au Palais-Royal, un jeune homme déclare que la décision du roi annonce une "Saint-Barthélémy des patriotes". Galvanisés par ces paroles, les assistants arrachent des feuilles de marronniers pour s'en faire des cocardes et se répandent dans les rues. La manifestation se heurte bientôt à un détachement de dragons, mais un régiment des gardes françaises se joint aux émeutiers. Le soir, le pouvoir royal a capitulé. Le jeune homme exulte. Il s'appelle Camille Desmoulins. 

1799.
Le Directoire rétablit la loi des otages dans l'ouest de la France : les parents dont les enfants se trouvent dans les rangs des insurgés peuvent désormais être arrêtés et incarcérés. Godet de Châtillon, Cadoudal, Mercier-la-Vendée reprennent aussitôt la lutte. Début de la résistance bretonne à Bonaparte.

1874.
Fritz Reuter.jpgMort à Eisenach (Thuringe, Allemagne) de l'écrivain et poète Fritz Reuter, auteur de nombreux romans rédigés en bas-allemand, dont l'humour et le caractère lyrique l'ont souvent fait comparer à Dickens.

 

 

 

 


1880.
Adoption à Paris d'un décret portant amnistie complète des condamnés de la Commune.

09/07/2015

C'était le 9 juillet...

1880.
Paul Broca.jpgMort à Paris du chirurgien et neurologue français Paul Broca, fondateur en 1859 de la Société d'anthropologie de Paris. Spécialiste de démographie et de paléontologie humaine, ses travaux sur le fonctionnement du cerveau lui valurent une renommée mondiale. Il fut également, avec Paul Topinard, le créateur de la Revue d'anthropologie.

1925.
Léon Blum déclare, à la tribune de la Chambre : "Nous avons trop l'amour de notre pays pour désavouer l'expansion de la civilisation française. Nous admettons le droit et même le devoir des races supérieures d'attirer à elles celles qui ne sont pas parvenues au même degré de culture et des les appeler aux progrès réalisés grâce aux efforts de la science et de l'industrie".
L'écrivain Victor Margueritte publie à Paris, dans le journal Ère nouvelle, un "Appel aux consciences" pour la réconciliation franco-allemande. Le texte, qui dénonce les clauses du traité de Versailles et la thèse de la culpabilité allemande dans le déclenchement de la Première Guerre mondiale, est signé notamment par Henri Barbusse, Paul Reboux, Jules Romains, Séverine, Maurice et Jean Rostand, Georges Courteline, Georges Duhamel, Lucien Daudet, Francis Delaisi, Marc Sangnier et Charles Gide.

1933.
Organisation à Anvers, en Belgique, de la première Fête du chant flamand.

1943.
Débarquement anglo-américain en Sicile. La première opération spéciale de l'OSS est de s'emparer de la forteresse située sur l'île de Favignana, où un groupe commandé par deux gangsters, Max Corvo et Vincent Scamporino, fait aussitôt libérer les membres de la mafia qui y étaient détenus.

1950.
À Tel Aviv, adoption par la Knesset de la "loi du retour". Celle-ci stipule que tout Juif vivant dans le monde possède potentiellement la nationalité israélienne, avant même son installation en Israël.

06/07/2015

C'était le 6 juillet...

1515.
Le réformateur tchèque Jan Hus, ancien recteur de l'université de Prague, confesseur de la femme du roi Wenceslas, condamné pour "hérésie" par le concile de Constance, est brûlé vif en public. Sa mort déclenche la guerre des Hussites, qui fera 150 000 victimes.

1880.

Benjamin Raspail.jpgÀ Paris, sur proposition de Benjamin Raspail, la Chambre des députés adopte par décret la date du 14 juillet "comme jour de la fête nationale annuelle". Le texte ne précise pas s'il s'agit de commémorer la prise de la Bastille en 1789 ou la Fête de la Fédération de 1790 (le choix de la Marseillaise comme hymne national permet de penser qu'il s'agissait de célébrer l'événement de 1790, auquel ce chant est historiquement lié).

1893.
Mort à Paris, à la clinique du docteur Blanche, où il avait été interné après une tentative de suicide, de l'écrivain français d'origine normande Guy de Maupassant. "Solide païen, gourmand de la vie mais obsédé par la mort" (Michel Mourlet), l'auteur de Boule de suif, du Horla et de Bel-Ami n'était âgé que de 43 ans.

1898.
Répondant à la demande des planteurs, désireux d'échapper au tarif protectionniste américain, les États-Unis annexent les îles Hawaii.

1964.
Dans un entretien accordé au New York Times, Fidel Castro se déclare prêt à mettre fin à l'agitation révolutionnaire en Amérique latine si les États-Unis renoncent aux sanctions qu'ils ont édictées contre Cuba. Cette offre est immédiatement rejetée par Washington.

01/07/2015

C'était le 1er juillet...

1766.
Jean-François Lefebvre, chevalier de La Barre, âgé de dix-neuf ans, est torturé, décapité et brûlé pour ne pas s'être découvert  au passage d'une procession de capucins. Son dénonciateur, un vieillard nommé Belleval, poursuivait de ses assiduités l'abbesse qui l'avait fait élever.

1880.
Beffroi de Dunkerque.jpgNaissance à Dunkerque de Gaspard Van den Bussche, l'un des précurseurs du régionalisme aux Pays-Bas français. Il sera le fondateur de la revue Le Beffroi de Flandre.

 

 

 


1901.
Adoption en France de la loi sur les congrégations religieuses, qui stipule que "toute congrégation formée sans autorisation sera déclarée illicite". Elle sera abrogée en 1942 par le gouvernement de Vichy.

1903.
Les soixante concurrents du premier Tour de France prennent le départ devant l'auberge du Réveil-Matin à Montgeron (Essonne), sous la protection de deux gendarmes à cheval. Dans L'Auto, Henri Desgranges célèbre "les inconscients et rudes semeurs d'énergie que seront les grands routiers professionnels". L'épreuve sera remportée par le Français Maurice Garin, sur une bicyclette La Française équipée de pneus Dunlop, après 2428 km de course.

1925.
Ouverture à Dublin du premier Congrès interceltique. François Jaffrenou, fondateur en 1904 de l'hebdomadaire Ar Bobl, Olier Mordrel, animateur de Breiz Atao, Youen Drezen, collaborateur de la revue Gwalarn, et Morvan Marchal composent la délégation bretonne.

1961.
Mort à Meudon (Hauts-de-Seine) de l'écrivain et médecin français Louis-Ferdinand Céline.

29/05/2015

C'était le 29 mai...

1453.
Mehemet Ali s'empare de Constantinople. 40 000 habitants sont massacrés par les Turcs, 50 000 sont réduits en esclavage. Fin de l'empire byzantin.

1793.
Frappée d'un emprunt forcé, la ville de Lyon se déclare en révolte contre les "oppresseurs de la Convention". Assiégée à partir du mois d'août, la ville se rendra le 9 octobre. La Convention la rebaptisera "Commune affranchie" et décrétera la destruction de ses quartiers centraux.

1830.
Louise Michel.jpgNaissance de Louise Michel, alias Enjolras (surnom tiré des Misérables d'Hugo), au château de Vroncourt (Haute-Marne), des ébats du châtelain Étienne-Charles Demahis (ou de son fils Laurent ?) avec la servante Marianne Michel.

 

 

 


1880.
Naissance à Blankenburg du philosophe allemand Oswald Spengler, auteur du Déclin de l'Occident.

1942.
Une ordonnance allemande impose aux Juifs résidant en France le port de l'étoile jaune. Le maréchal Pétain s'y étant opposé, cette mesure ne sera jamais appliquée en zone Sud.

08/05/2015

C'était le 8 mai...

1794.
Lavoisier.jpgLe chimiste et mathématicien Antoine de Lavoisier, l'un des pères de la chimie moderne, est guillotiné par les révolutionnaires. À son procès, le tribunal déclare : "La République n'a pas besoin de savants".

 

 

 

 


1880.
Mort à Croisset, près de Rouen, de Gustave Flaubert.

1947.
Jacques Duclos.jpgJacques Duclos, dirigeant du Parti communiste français, déclare lors d'un entretien : "Les gens qui parlent de grève générale en France sont des imbéciles".

 

 

 

 

 

1963.
Réunion à Paris du comité central du Parti communiste français. Faisant allusion à l'encyclique Pacem in Terris publiée par Jean XXIII, Maurice Thorez déclare : "Il apparaît qu'il devient licite pour les travailleurs chrétiens de voter pour le Parti communiste".

01/01/2015

C'était le 1er janvier...

1874.
Landesausschusspalast - Strassburg.jpgUne loi de l'Empire allemand donne aux députés et au conseil fédéral d'Alsace-Lorraine le pouvoir de légiférer souverainement dans leur région.


1880.
Mort à Paris de l'écrivain français Charles de Gaulle. Originaire de Valenciennes, il se passionna dès l'âge de 20 ans pour l'étude des langues celtiques et publia de nombreux textes en breton sous le pseudonyme de Barz Bro C'hall ("le barde de France"). Initiateur en 1867, avec Théodore Hersart de la Villemarqué, du congrès celtique de Saint-Brieuc, il rédigea trois ans plus tard une première "pétition pour les langues régionales" qui fut remise au maréchal de Mac Mahon. Le général de Gaulle, son homonyme, était son neveu.

1909.
Naissance à Starej Uhrejniv, en Galicie (alors sous domination autrichienne, aujourd'hui en Ukraine) de Stepan Bandera. A l'âge de 20 ans, il adhéra à l'Organisation des Nationalistes Ukrainiens (OUN), dont il devint bientôt le chef. En 1934, il ordonna l'exécution du ministre polonais de l'Intérieur Bronislaw Pieracki, ce qui lui valut d'être condamné à la prison à vie. Le 30 juin 1941, à Lviv, il proclama unilatéralement un État ukrainien indépendant dirigé par Yaroslav Stetsko. Interné par les Allemands au camp de concentration de Sachsenhausen jusqu'en septembre 1944, il s'installera après la guerre à Munich, où il sera assassiné en 1959 par un agent du KGB.