Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/07/2015

C'était le 6 juillet...

1515.
Le réformateur tchèque Jan Hus, ancien recteur de l'université de Prague, confesseur de la femme du roi Wenceslas, condamné pour "hérésie" par le concile de Constance, est brûlé vif en public. Sa mort déclenche la guerre des Hussites, qui fera 150 000 victimes.

1880.

Benjamin Raspail.jpgÀ Paris, sur proposition de Benjamin Raspail, la Chambre des députés adopte par décret la date du 14 juillet "comme jour de la fête nationale annuelle". Le texte ne précise pas s'il s'agit de commémorer la prise de la Bastille en 1789 ou la Fête de la Fédération de 1790 (le choix de la Marseillaise comme hymne national permet de penser qu'il s'agissait de célébrer l'événement de 1790, auquel ce chant est historiquement lié).

1893.
Mort à Paris, à la clinique du docteur Blanche, où il avait été interné après une tentative de suicide, de l'écrivain français d'origine normande Guy de Maupassant. "Solide païen, gourmand de la vie mais obsédé par la mort" (Michel Mourlet), l'auteur de Boule de suif, du Horla et de Bel-Ami n'était âgé que de 43 ans.

1898.
Répondant à la demande des planteurs, désireux d'échapper au tarif protectionniste américain, les États-Unis annexent les îles Hawaii.

1964.
Dans un entretien accordé au New York Times, Fidel Castro se déclare prêt à mettre fin à l'agitation révolutionnaire en Amérique latine si les États-Unis renoncent aux sanctions qu'ils ont édictées contre Cuba. Cette offre est immédiatement rejetée par Washington.

Écrire un commentaire