Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/11/2022

C'était le 20 novembre...

1863.
Naissance à Turin de l'industriel italien Abrama Giaccobe Isaia Levi, fondateur de la marque de stylos Aurora, dont le plus célèbre, toujours fabriqué, porte le nom de modèle 88. Appartenant à l'une des grandes familles de la bourgeoisie juive italienne, il fut dès 1925 le principal animateur de la fédération turinoise du mouvement fasciste et restera fidèle au régime jusqu'à la fin, malgré les lois raciales de 1938.

1910.
Début de la seconde révolution mexicaine. Ayant d'abord éclaté à Puebla, le mouvement insurrectionnel s'étend rapidement en plusieurs points du pays. Ses deux principaux chefs sont Pancho Villa, dans le Nord, et Emiliano Zapata, dans le Sud. Ce dernier, champion de la révolte agraire à laquelle on donnera le nom de "zapatisme", finira assassiné sur l'ordre du président Carranza.

1918.
Le peintre et illustrateur suédois John Bauer meurt noyé, avec sa femme et son fils, lors d'un voyage en ferry sur la lac Vättern. Surtout connue pour Bland Tomtar och Troll (Parmi des gnomes et des trolls), livre de contes pour enfants édité à partir de 1907, son œuvre, inspirée des tableaux de Carl Larsson, exerça une grande influence sur Arthur Rackham.

1935.
Joseph-Ernest Van Roey.jpgPar décret épiscopal, le cardinal van Roey, archevêque de Malines (Belgique), interdit aux prêtres catholiques de participer aux activités du mouvement rexiste.

 

 

 

 

 


1936.
Le jour même où José Antonio Primo de Rivera, fondateur de la Phalange espagnole, est fusillé par le Front populaire à Alicante, le chef des milices anarchistes espagnoles, Buenaventura Durruti Dumange, trouve la mort à Madrid dans des circonstances qui ne seront jamais éclaircies. Selon son biographe, Abel Paz, il aurait été abattu par les staliniens du PCE qui lui étaient très hostiles. Son frère Marciano faisait partie des phalangistes massacrés en août à la prison Model de Madrid (voir éphéméride du 22 août).

1937.
Le Collège de sociologie tient à Paris sa séance inaugurale. Parmi ses membres figurent Georges Bataille, Michel Leiris, Roger Caillois et Jules Monnerot.

1945.
Ouverture du procès de Nuremberg. L'idée d'une cour internationale de justice destinée à châtier les chefs du IIIe Reich avait été lancée en 1941 par le docteur Nahum Goldman, lors d'un discours prononcé à Baltimore, devant la conférence panaméricaine du Congrès juif mondial.

09/11/2022

C'était le 9 novembre...

1225.
À Brindisi, en Italie, l'empereur Frédéric II de Hohenstaufen épouse Isabelle, fille et héritière du roi de Jérusalem, Jean de Brienne. Les époux ont respectivement trente et onze ans.

1856.
Mort à Saint-Louis, dans le Missouri, du socialiste français Étienne Cabet. Originaire de Dijon, il fut en 1840 le premier à se définir comme "communiste" et publia la même année son Voyage en Icarie. En 1848, il tenta de fonder sur les bords de la rivière Rouge, au Texas, une "république communautaire" idéale s'inspirant à la fois de Karl Marx et des premiers chrétiens.

1918.
Mort à Paris du poète français Guillaume Apollinaire, à l'âge de 38 ans.politique,états-unis,histoire,allemagne,nazisme,journalisme,communisme,royaume-uni,1856,1923,1941,1945,1989

 

 

 

 

 

 

 

 

1923.
Feldherrnhalle.jpgPutsch manqué à Munich, par Hitler et Ludendorff. On relève seize morts dans les rangs de la NSDAP. Commentant la "marche de la Feldherrnhalle", du nom de la loggia construite sur le modèle de la Loggia dei Lanzi à Florence, Léon Blum écrira dans Le Populaire : "Si incertain, si mystérieux que demeure l'avenir de l'Allemagne, on peut tenir pour acquise cette journée capitale : l'accès au pouvoir, légal ou illégal, est désormais clos devant Hitler".  En 1938, à l'occasion d'un défilé souvenir, le suisse Maurice Bavaud tentera d'assassiner Hitler devenu chancelier en 1933.

1941.
Près de l'embouchure de la Seine, quatre civils français sont mitraillés et tués par un avion britannique. De juin 1940 à janvier 1942, on enregistrera à Dunkerque 317 morts et 500 blessés dans la population civile du fait des attaques de la Royal Air Force.

1945.
Georges Suarez.jpgCondamné à mort deux semaines plus tôt, le journaliste Georges Suarez est fusillé à Paris. À l'officier venu lui bander les yeux, il lance : "Ah non ! Laissez-moi voir cette comédie jusqu'au bout". Ancien combattant de 14-18, longtemps proche d'André Tardieu et grand admirateur d'Aristide Briand, il s'était rallié au pacifisme intégral dès la fin des années 20. On lui reprochait d'avoir, sous l'Occupation, adhéré au parti de Marcel Déat et succédé à Henri Jeanson à la tête du quotidien Aujourd'hui.

1970.
Le général de Gaulle meurt à Colombey-les-Deux-Églises, en Lorraine. Le 12, plus de 80 monarques, présidents, chefs d'État et Premiers Ministres assistent à ses obsèques. Le soir, pendant des heures, une foule innombrable remonte les Champs-Élysées.

1989.
Chute du Mur de Berlin.jpgChute du "mur de la honte", à Berlin.

08/11/2022

C'était le 8 novembre...

392.
L'empereur romain Théodose Ier interdit les sacrifices païens, sous peine de mort. Il décrète la confiscation des biens appartenant aux Romains restés fidèles à leurs dieux : "Toute maison où l'encens a brûlé appartient au fisc". Saint Ambroise manifeste bruyamment son enthousiasme.

1308.
Mort à Cologne (Rhénanie-du-Nord–Westphalie) du philosophe et théologien écossais Johannes Duns Scot.  Défenseur contre Thomas d'Aquin du primat de la foi et de la volonté sur la raison, il enseigna une philosophie "réaliste" dont l'influence fut considérable au sein de l'ordre des franciscains, dont il avait été membre à partir de 1281. Son Opus Oxoniense et ses Quodlibeta lui valurent le titre de Doctor subtilis.

1576.
Pacification de Gand. Guillaume d'Orange réalise l'alliance des dix-sept provinces des Pays-Bas pour mettre un terme à la domination espagnole. Le même jour, la ville d'Anvers est mise à sac par des mercenaires espagnols mutinés.

1755.
William Shirley.jpgDans la colonie du Massachusetts, le gouverneur William Shirley se plaint de la difficulté à "nettoyer le pays de la vermine indigène, sauvage et cruelle, impossible à convertir à nos mœurs cultivées et chrétiennes, obstacle à l'industrie humaine". S'inspirant des mesures prises en Angleterre contre les chiens errants, un décret instaure une prime pour tout Indien tué. Le scalp fera office de preuve, excepté pour les nourrissons, dont la main gauche sera réclamée.

1887.
L'ingénieur allemand Emil Berliner, installé aux États-Unis, dépose le brevet d'un nouvel appareil qu'il a inventé : le gramophone. En 1898, il fondera à Hanovre, avec son frère Joseph, la société productrice de disques Deutsche Grammophon.

1895.
À l'Université de Würzburg, le physicien allemand Wilhelm C. Röntgen découvre les rayons électromagnétiques, qu'il appelle rayons X. Prix Nobel en 1901, il signera en 1914 le Manifeste des 93 soutenant l'empire allemand.

1932.
Léon Blum écrit dans Le Populaire : "Hitler est désormais exclu du pouvoir. Il est même, si je puis dire, exclu de l'espérance du pouvoir".

1942.
Bombardement américain d'Oran (1942) - Base aérienne de La Sénia.jpgEn Afrique du Nord, débarquement des forces anglo-américaines, organisé sous le nom de code "Opération Torch", à l'insu du général de Gaulle. 
Des bombardiers lourds attaquent par surprise les bases françaises de Rabat, Casablanca et Oran. Quelques chasseurs français réussissent à décoller, détruisant 27 appareils américains.

24/10/2022

C'était le 24 octobre...

51.
Naissance à Rome de l'empereur Domitien (Titus Flavius Domitianus). Troisième et dernier représentant de la dynastie flavienne, fils de Vespasien et frère de Titus, il renforça l'économie romaine, réorganisa les frontières de l'Empire et entama un ambitieux programme de construction. Fondateur des Jeux capitolins, il observa une pratique rigoureuse de la religion traditionnelle.

1648.
Signature à Münster (pour les catholiques) et Osnabrück (pour les protestants) des deux traités de Westphalie, mettant fin à la terrible guerre de Trente ans. Les princes allemands du Nord se voient garantir la liberté de religion et le droit d'alliance avec l'étranger. L'Alsace revient à la France. L'ordre westphalien s'installe pour deux siècles en Europe.

1870.
Adolphe Crémieux, l'un des fondateurs de l'Alliance israélite universelle, signe le décret portant son nom, accordant la citoyenneté française aux Juifs d'Algérie.

1885.
Naissance à Zichem, près de Diest, de l'écrivain flamand Ernest (Andreas Ernestus Josephus) Claes. Né dans une famille paysanne, ancien rédacteur du journal des étudiants "activistes" de Louvain, Ons Leven, il est surtout connu pour son roman picaresque De Witte (1920), traduit en français sous le titre de Filasse.

1938.
Mort à Rostock du sculpteur expressionniste allemand Ernst Barlach.

1944.
L'industriel français Louis Renault, ancien pilote de course, fondateur des usines Renault de Billancourt, meurt dans une clinique parisienne dans des conditions suspectes, après avoir été incarcéré plusieurs semaines à la prison de Fresnes pour "collaborationnisme économique avec l'occupant" et laissé sans doute à la discrétion d'éléments incontrôlés de l'Épuration. Son corps sera exhumé en 1956, sur plainte de sa veuve, affirmant qu'il avait été torturé et battu. En janvier 1945, les usines Renault seront nationalisées sans dédommagement.

1945.
L'ancien chef de l'État norvégien Vidkun Quisling, condamné à mort pour collaboration avec les Allemands, est pendu à Oslo. Quatre de ses anciens ministres, tous membres du Nasjonal Samling (Rassemblement National), sont exécutés avec lui. Sa maison sera plus tard transformée en musée de la Shoah.

1958.
Henri Béraud.jpgÀ Saint-Clément-des-Baleines (Île de Ré), mort de l'écrivain, polémiste et journaliste lyonnais Henri Béraud. Condamné à mort à la Libération pour cause d'anglophobie, puis gracié, l'auteur du Bois du templier pendu et du Vitriol de lune (prix Goncourt 1922) avait été incarcéré pendant six ans à la centrale de Poissy puis au bagne de l'île de Ré, sur laquelle il finit sa vie. Frappé d'hémiplégie depuis 1950, il avait été libéré à la sauvette et endurait depuis cette date une lente agonie.

16/10/2022

C'était le 16 octobre...

1564.
André Vésale.jpgMort, au cours d'un naufrage (peut-être survenu le 15) sur l'île grecque de Zante, de l'anatomiste et médecin bruxellois André Vésale. Il avait le premier pratiqué la dissection, ouvrant ainsi la voie à la chirurgie moderne.

 

 

 

 


1680.
Louis XIV signe un édit réunissant en une seule compagnie les troupes du Théâtre de Bourgogne et du Théâtre Guénégaud.

1793.
Au terme d'un procès expéditif devant le Tribunal révolutionnaire, décapitation de Marie-Antoinette, reine de France. Georges Couthon, envoyé par la Convention pour réduire le soulèvement des Lyonnais et procéder à la destruction d'une partie de la ville, écrit au Comité de salut public : "De toutes les mesures grandes et vigoureuses que la Convention vient de prendre, une seule nous avait échappé : c'est la destruction totale".

1827.
Naissance à Bâle du peintre et sculpteur suisse-allemand Arnold Böcklin, auteur de compositions mythologiques monumentales annonçant l'école du réalisme fantastique.

1946.
Exécution des condamnés à mort du procès de Nuremberg.

1962.
Mort à Paris du philosophe français Gaston Bachelard.

1971.
Mort à La Chaux-de-Fonds, en Suisse, de l'ancien secrétaire de l'Internationale communiste Jules Humbert-Broz. Petit-fils d'un militant de la Première Internationale, il s'installa à Moscou en 1919 et fut, deux ans plus tard, l'un des fondateurs du Parti communiste suisse. Staline, qui l'avait chargé des relations avec les dirigeants des pays latins, notamment Maurice Thorez et Palmiro Togliatti, le démit en 1931 de ses fonctions pour "boukharinisme", puis le fit exclure du parti en 1942. "La dégénérération de la révolution russe, dira Humbert-Broz en 1969, fut la plus grande déception de ma vie de militant."

1972.
Un militant palestinien, Wâ'el Zu'aiter, est assassiné à Rome par des agents israéliens. Le chef du Mossad, le général Zwi Zamir, aurait participé lui-même à l'opération.

15/10/2022

C'était le 15 octobre...

1844.
Naissance à Röcken, en Prusse, du philosophe Friedrich Wilhelm Nietzsche.

1852.
Mort à Freyburg-Unstrut de l'éducateur populaire Friedrich Ludwig "Turnvater" Jahn, poète de la guerre de libération de la Prusse et père de la "gymnastique nationale" allemande.

1917.
L'écrivain et poète allemand Walter Flex, auteur des Oies sauvages, est frappé par une balle devant Riga, alors qu'il chargeait à cheval contre une position russe. Il mourra le lendemain à Pöide, sur l'île d'Oesel (île de Saaremaa en estonien).

1918.
Dans le secteur d'Ypres, le16e régiment d'infanterie bavarois subit un violent bombardement par obus à gaz. Le caporal Adolf Hitler, atteint aux yeux, est évacué.

1935.
Réouverture solennelle de l'Académie militaire de Berlin, fondée par Scharnhorst en 1810, dont la fermeture avait été ordonnée après la signature du traité de Versailles.

1938.
Création à Dresde, sous la direction de Karl Böhm, de Daphne, treizième opéra de Richard Strauss. L'œuvre sera retirée de l'affiche après quatre représentations, en raison de la participation au livret de l'écrivain autrichien d'origine juive morave Stefan Zweig.

1944.
Le contre-amiral japonais Masafumi Arima s'écrase volontairement avec son appareil sur le pont du porte-avions américain USS Franklin. Quelques jours plus tard est créée la première unité kamikaze ("vent divin"). Revêtus d'une tunique de deuil en soie blanche, les pilotes japonais effectueront 2314 sorties-suicides et couleront 37 bâtiments.

1952.
Au Guatemala, un coup d'État fomenté par les États-Unis provoque la chute du président Jacobo Arbenz, qui avait nationalisé 250 000 hectares de plantations appartenant à la compagnie United Fruit et distribué la terre aux paysans. En juin 1954, Carlos Castillo, salarié de la CIA, restituera ces terres à la United Fruit et mettra en place une "république bananière" entièrement dévouée aux intérêts américains.

1959.
Stepan Bandera.jpgLe corps d'un certain Popel est retrouvé dans la cage d'escalier d'un immeuble de Munich. La police bavaroise établira qu'il s'agit de Stepan Bandera, chef de l'Organisation des Nationalistes Ukrainiens, et qu'il a été assassiné par le KGB à l'aide d'une arme empoisonnée au cyanure. Après avoir proclamé en 1941 l'indépendance de son pays, il avait été incarcéré jusqu'en 1944 dans le camp nazi de Sachsenhausen, puis avait repris la lutte contre les Soviétiques en Ukraine.

21/09/2022

C'était le 21 septembre...

-19.
Mort à Brundisium (Brindisi, dans les Pouilles) du poète romain Virgile (Publius Vergilius Maro).

1435.
Signé par Philippe le Bon, duc de Bourgogne, et le roi de France Charles VII, le traité d'Arras met fin à la guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons, en même temps qu'à l'alliance anglo-bourguignonne. La France renonce à tout droit de suzeraineté à l'égard du duc de Bourgogne, également comte de Flandre.

1452.
Naissance à Ferrare du prédicateur italien Girolamo Savonarole. Ses attaques contre le pape Alexandre VI lui vaudront d'être excommunié, condamné à mort et exécuté.

1457.
En Allemagne, dans le Bade-Wurtemberg, fondation de l'Université de Fribourg-en-Brisgau.

1522.
Luther achève la traduction en allemand du Nouveau Testament. Son œuvre permettra au peuple de s'émanciper de la langue latine, ainsi que l'unification d'une langue "profane" qui trouvera son aboutissement dans le haut-allemand (Hochdeutsch).

1860.
Mort à Francfort-sur-le-Main du philosophe allemand Arthur Schopenhauer.

1866.
Naissance à Bromley, dans le Kent, de l'écrivain britannique Herbert George Wells. Surtout connu pour ses romans de science-fiction (L'Île du docteur Moreau, La Guerre des mondes), il fut membre de la Société d'eugénique à partir de 1907 et défendit toute sa vie des idées socialistes qui imprègnent son œuvre.

1885.
Naissance à Lyon du romancier, journaliste et polémiste Henri Béraud, alias Tristan Audebert. On lui doit notamment trois reportages : Ce que j'ai vu à Moscou (1925), Ce que j'ai vu à Berlin (1926), et Ce que j'ai vu à Rome (1929).

1898.
Naissance à Mers-les-Bains (Somme) de l'écrivain populiste Eugène Dabit. Son premier roman, L'Hôtel du Nord, publié à compte d'auteur en 1929, évoque le célèbre hôtel du quai de Jemmapes, sur le canal Saint-Martin, que tenaient ses parents. Proche de Barbusse et de Giono, admiré par Céline et Drieu la Rochelle, il mourut d'une scarlatine à Sébastopol au cours d'une tournée en Union soviétique qui l'avait beaucoup désillusionné.

1972.
Henry de Montherlant par Pierre-Yves Trémois.jpgSe sentant gagné par la vieillesse et la cécité, Henry de Montherlant, auteur de L'Équinoxe de septembre, se suicide à Paris, au premier jour de l'automne. Ses cendres seront dispersées à Rome, par les soins de son légataire universel, Jean-Claude Barat, et de l'écrivain Gabriel Matzneff.

 

 

 

1978.
L'écrivain contestataire Alexandre Zinoviev est déchu de sa nationalité soviétique.

17/07/2022

C'était le 17 juillet...

1912.
Mort à Paris du mathématicien, physicien et philosophe français Henri Poincaré. Originaire de Nancy, auteur de travaux essentiels sur les fondements des mathématiques, l'optique et le calcul infinitésimal, il fut aussi un précurseur de la théorie de la relativité et de la théorie des systèmes dynamiques.

1928.
Ouverture du VIème congrès de l'Internationale communiste. Il adopte les mots d'ordre de "lutte contre la guerre impérialiste" et de tactique "classe contre classe". Cette nouvelle stratégie creusera un fossé entre les mouvements socialistes et communistes, et favorisera indirectement la montée des fascismes.

1932.
"Dimanche sanglant d'Altona", dans la banlieue de Hambourg (Allemagne). De violents affrontements entre communistes et militants nazis font 18 morts et 285 blessés.

1940.
Adolphe Duparc.jpgCinq jours après l'excommunication des nationalistes bretons par Monseigneur Duparc (photo : au 1er rang au centre), évêque de Quimper et pétainiste, l'état-major de la Wehrmacht (OKW) publie un décret stipulant que "pour des raisons politiques, tout soutien de l'autonomisme breton par les autorités allemandes est interdit".

1944.
L'état-major américain ayant adopté la tactique du "tapis de bombes", plusieurs centaines de "forteresses volantes", transportant chacune une dizaine de tonnes de bombes incendiaires, bombardent la population civile de Tokyo. La ville, transformée en brasier, sera détruite aux trois-quarts. Plusieurs centaines de milliers de Japonais trouveront la mort au cours des bombardements.

1947.
Publication au Journal officiel d'un décret prévoyant que les corps des soldats morts au champ d'honneur seront désormais rapatriés aux frais de l'État, sauf s'il s'agit de fonctionnaires ayant servi sous Vichy ou de leurs enfants.

1965.
Un avion américain survole la zone interdite de Pierrelatte (Drôme) et prend des photos des installations nucléaires françaises. La protestation de Paris restera sans effet.

2003.
Mort à Saint-Hippolyte-du-Fort (Gard) de l'essayiste et journaliste français Armand Petitjean (Combats préliminaires, 1941). Proche des "non-conformistes" des années 30, ami de Jean Paulhan, il collabora longtemps à la Nouvelle Revue Française à une époque où, dira-t-il, "Péguy était mon patron et Saint-Just, mon héros". Sous l'Occupation, il rejoignit les Équipes nationales, puis travailla pour la Résistance, ce qui n'empêcha pas qu'il soit placé sur la liste noire du CNE. Il fut également, avec Banine, traducteur de La Paix d'Ernst Jünger. Devenu après la guerre le "sage des Cévennes", il se consacra entièrement à la cause de l'écologie (Quelles limites ?, 1914).

13/07/2022

C'était le 13 juillet...

1380.
Mort à Châteauneuf-de-Randon, en Lozère, de Bertrand du Guesclin, le "Dogue noir de Brocéliande". Fait connétable en 1370, il avait entrepris une longue guerre de harcèlement contre les Anglais. Chargé par Charles V de combattre les Bretons révoltés, il avait préféré négocier, ce qui lui avait valu d'être accusé de mollesse par la cour.

1767.
Naissance à Gnadenwald (Tyrol, Autriche) du chef de la résistance tyrolienne, Josef Speckbacher. Il fut en 1809 l'un des meneurs du soulèvement contre l'occupation française et seconda Andreas Hofer lors des événements de 1813.

1793.
Le médecin et journaliste montagnard français Jean-Paul Marat tombe sous le poignard de la girondine Charlotte Corday.

1874.
Alors que la tension entre l'Allemagne et le Vatican est à son comble, un garçon boucher catholique hostile à la politique du Kulturkampf, Eduard Kullmann, tente d'assassiner Bismarck sur le pont de la Saale à Kissingen. Celui-ci n'est que légèrement blessé.

1888.
À Neuilly, le général Boulanger est grièvement blessé lors d'un duel avec le président du Conseil Charles Floquet, membre de la gauche radicale, qu'il avait publiquement traité de "pion de collège mal élevé". Jules Ferry disait aussi de Floquet : "C'est un dindon qui a des plumes de paon au derrière".

1906.
Ferdinand Sarrien.jpgSous l'impulsion de Ferdinand Sarrien, Président du Conseil, une loi instituant le repos hebdomadaire de 24 heures est adoptée. Le patronat affirme aussitôt qu'une telle décision ne manquera pas d'entraîner la "ruine de l'économie".

 

 

 

 

1926.
Au lendemain de l'inauguration de la Grande Mosquée de Paris, Charles Maurras écrit dans L'Action française : "S'il y a un réveil de l'islam, et je ne crois pas qu'on puisse en douter, un trophée de la foi coranique sur cette colline Saint-Geneviève [...] représente plus qu'une offense à notre passé : une menace pour notre avenir".

1936.
À Madrid, assassinat de l'avocat et politicien monarchiste espagnol José Calvo Sotelo.

1940.
On lit dans L'Humanité : "Les conversations amicales entre travailleurs parisiens et soldats allemands se multiplient. Nous en sommes heureux. Apprenons à nous connaître ! Quand on dit aux soldats allemands que les députés communistes ont été jetés en prison pour avoir défendu la paix ; quand on leur dit qu'en 1923, les communistes se dressèrent contre l'occupation de la Ruhr, on travaille pour la fraternisation franco-allemande".

10/07/2022

C'était le 10 juillet...

138.
Mort à Baïes, en Campanie, de l'empereur romain Hadrien (Publius Aelius Hadrianus), de la dynastie des Antonins. Successeur de Trajan, il réorganisa l'administration impériale et fit construire au nord de la Bretagne le mur de 120 km qui porte son nom. Il dirigea la guerre en Judée en 133-134 et donna à Jérusalem le nom d'Ælia Capitolina. Il laisse le souvenir d'un souverain philosophe et poète, amoureux des lettres et des arts.

1584.
Guillaume Ier, comte de Nassau et prince d'Orange, qui avait soutenu la cause de la Réforme aux Pays-Bas, obtenu la paix de Gand (1576) et libéré le territoire national de l'occupation espagnole, est assassiné à Delft par un jésuite fanatique nommé Balthasar Gérard. Ce dernier sera écartelé, mais sa famille sera anoblie par le roi Philippe d'Espagne comme descendant du "meurtrier d'un tyran".

1875.
Naissance à Paris de l'écrivain français Marcel Proust (À la Recherche du temps perdu, 1913-1927).

1895.
Naissance à Munich du musicien et compositeur allemand Carl Orff (Carmina Burana, 1936 ; Catulli carmina, 1943).

1925.
Ouverture à Dayton du procès intenté par l'État du Tennessee contre John Thomas Scopes, accusé d'avoir enseigné la théorie de l'évolution dans une école publique. Trois ans plus tôt, un juge du Kentucky avait ordonné le licenciement d'un professeur de géographie qui avait prétendu que notre planète était ronde alors que la Bible parle des "quatre coins de la Terre".

1939.
Charles Maurras.jpgPromulgation à Rome d'un décret du Saint-Office levant l'interdiction "de lire et de conserver le journal L'Action française". Le 16 juillet, le journal de Maurras, qui avait été mis à l'Index en 1926, laisse "déborder la vénération et la piété dont il est unanimement rempli à l'égard de l'Église catholique".
En Allemagne, une circulaire du ministère de la Propagande interdit officiellement l'usage de l'expression "IIIe Reich" pour désigner le régime hitlérien. L'Allemagne devra désormais être dénommée "Groβdeutsches Reich".

1940.
Réunie à Vichy, l'Assemblée nationale vote le pouvoir constituant (les "pleins pouvoirs") au maréchal Pétain. Un projet, signé par le président Albert Lebrun, demande que soit rédigée une nouvelle Constitution, qui "devra garantir le droit du Travail, de la Famille et de la Patrie". Sur 850 députés et sénateurs, on enregistre 569 votes favorables, 80 votes hostiles, 18 abstentions et 30 excusés. Fin de la IIIe République.
En URSS, le présidium du Soviet suprême adopte un décret assimilant au sabotage "la fabrication de produits de qualité inférieure, imparfaite et ne correspondant pas au type prévu".

03/07/2022

C'était le 3 juillet...

9.
Bataille de Teutoburger Wald. Les Germains, commandés par Hermann le Chérusque (Arminius), écrasent les troupes du Romain Varus près des sources de la Lippe.

987.
Petit-fils de Heinrich Ier de Germanie et arrière-petit-fils de Robert le Fort, Hugues Capet est couronné à Reims.

1315.
"Considérant que notre royaume est dit et nommé le royaume des Francs ["hommes libres"], et voulant que la chose en vérité soit accordant au nom", le roi Louis X le Hutin décide l'abolition du servage dans le domaine royal. Il aura totalement disparu en France à la fin du Moyen Âge.

1789.
histoire,royauté, peinture, socialisme,nazisme,allemagne,0987,1789, 1930Naissance à Lübeck (Schleswig-Holstein) du peintre allemand Johann Friedrich Overbeck. Principal représentant, avec Julius Schnorr von Carolsfeld, de l'école des "Nazaréens", il passa toute sa vie à Rome, associant la leçon des maîtres de la Renaissance à celle du gothique allemand et de Dürer.


1863.
Les armées confédérées, commandées par le général Robert Lee, sont écrasées à Gettysburg (Pennsylvanie) par l'armée nordiste du Potomac. Cette bataille, la plus importante et la plus meurtrière de la guerre de Sécession, fait passer la victoire dans le camp de l'Union. Le champ de bataille sera déclaré cimetière national.

1883.
Naissance à Prague de l'écrivain austro-hongrois de langue allemande Franz Kafka (Le Procès, Le Château, La Métamorphose).

1904.
Mort à Edlach, en Autriche-Hongrie, du publiciste Theodor Herzl, fondateur du mouvement sioniste (Der Judenstaat, 1896).

1930.
Dans Le Populaire, Léon Blum écrit : "Le socialisme est aujourd'hui la force politique prépondérante en Allemagne, et il le fera bien voir le jour du scrutin". Les élections ont lieu le 14 septembre. Les socialistes sont écrasés. Le parti national-socialiste, qui avait précédemment 12 députés, en compte désormais 107.

1940.
Les Anglais détruisent la flotte française au mouillage à Mers el-Kébir (Algérie). Les bombardements font 1400 morts du côté français.

30/06/2022

C'était le 30 juin...

1402.
Bataille d'Ancyre (Ankara, Turquie). Les troupes de Bajazet sont écrasées par les Mongols de Tamerlan.

1834.
Alfred de Vigny achève Chatterton, au terme de dix-sept nuits de travail. Il écrit aussitôt une préface qui constitue un véritable réquisitoire contre la société bourgeoise et un vibrant plaidoyer en faveur d'une conception aristocratique de la poésie : "N'entendez-vous pas le bruit des pistolets solitaires ?"

1857.
Mort à Pierrefitte-sur-Seine du naturaliste, explorateur et paléontologue français Alcide Dessalines d'Orbigny. Au cours d'un voyage de sept ans en Amérique latine, il découvrit et décrivit des milliers d'espèces inconnues. On lui doit aussi un manuel méthodique de Paléontologie française en neuf volumes.

1903.
Arrivé en Suisse l'année précédente pour y chercher du travail, le jeune Benito Mussolini, soupçonné d'inviter les travailleurs italiens à la grève, est conduit en train à Chiasso pour être expulsé.

1934.
Edgar Julius Jung.jpgAu cours de la "nuit des longs couteaux", Hitler fait éliminer la fraction révolutionnaire de la NSDAP, ainsi que certains chefs de la SA, dont Ernst Röhm. Plusieurs représentants de la Révolution conservatrice, parmi lesquels Edgar Julius Jung, sont également assassinés à l'occasion de cette "purge".

 

 

1941.
Un décret de l'État français, signé par le maréchal Pétain et l'amiral Darlan, sépare le pays nantais du reste de la Bretagne, en rattachant la Loire-Inférieure à la "région d'Angers".

1945.
M. Caballero, secrétaire général du parti communiste en Algérie, écrit dans L'Humanité : "Ceux qui réclament l'indépendance de l'Algérie sont des agents conscients ou inconscients d'un autre impérialisme".

1962.
À Rome, L'Osservatore romano met à nouveau en garde contre les œuvres de Pierre Teilhard de Chardin, qui « renferment de telles ambiguïtés, et même des erreurs si graves, qu’elles offensent la doctrine catholique ».

1968.
Conséquence des émeutes du mois de mai : au second tour des élections législatives, le parti gaulliste UDR obtient 64,3 % des sièges. C'est la première fois, en France, qu'un parti obtient la majorité absolue au Parlement.

22/06/2022

C'était le 22 juin...

1527.
Mort à Florence de Nicolas Machiavel. Auteur du Prince (1514), ouvrage dédié à Laurent de Médicis, il est le fondateur de la politologie réaliste moderne.

1622.
Le pape Grégoire XV (Alessandro Ludovisi) institue la Sacrée congrégation de la propagande. C'est ce pape qui canonisa Ignace de Loyola et encouragea la persécution religieuse dans toute l'Europe. Il écrivit à Louis XIII : "Soyez sans miséricorde pour les hérétiques, et vous mériterez un jour de vous asseoir à la droite du Christ, en lui offrant en holocauste tous les enfants en perdition qui infectent votre royaume". Au roi d'Espagne, il prescrivit "de n'avoir aucune pitié, d'allumer les bûchers et de ne laisser aux calvinistes d'autre alternative que la liberté ou la mort".

1805.
Naissance à Gênes de Giuseppe Mazzini. C'est en exil à Marseille, en 1831, qu'il proclama la naissance de la Jeune Italie, mouvement patriotique, populaire et révolutionnaire qui se fixait pour but de libérer la Péninsule "de l'occupation étrangère et des monarques corrompus". Ses vues souvent teintées de prophétisme exercèrent une influence décisive sur le Risorgimento et au-delà.

1806.
Naissance à Paris du publiciste français Émile de Girardin.

1815.
Seconde abdication de Napoléon Ier. Celui-ci déclare : "Ma vie politique est terminée et je proclame mon fils, sous le nom de Napoléon II, empereur des Français."

1848.
L'Assemblée nationale ayant voté la fermeture des Ateliers nationaux, des barricades s'élèvent dans Paris. La répression se soldera par 4 000 morts chez les insurgés, 25 000 arrestations et 11 000 condamnations à la prison ou à la déportation en Algérie.

1907.
Naissance d'Eberhard Koebel, figure de la tendance nationale-révolutionnaire du Mouvement de Jeunesse en Allemagne. À la suite d'un voyage en Laponie, il adopta en 1929 le pseudonyme de "Tusk" ("l'Allemand" en lapon) et créa la même année la Deutsche Jugendschaft. Arrêté en 1933 pour sympathies communistes, il s'exila en Suède en 1934.

1916.
Chargée d’une mission de représailles, l'escadrille C66, commandée par le capitaine Henri de Kérillis (voir éphéméride du 18/07), bombarde la ville de Karlsruhe. Parmi les blessés figure un garçon de 13 ans qui se rendait au cirque ce jour-là : le futur ambassadeur d’Allemagne à Paris, Otto Abetz.

1936.
Le philosophe autrichien Moritz Schlick, fondateur de l'école de l'empirisme logique et principal animateur du Wiener Kreis (Cercle de Vienne), est assassiné sur les marches de l'Université de Vienne par l'un de ses anciens étudiants.

1938.
Ernst Krenek.jpgCréation au Deutsches Theater de Prague de Karl V, opéra dodécaphonique d'Ernst Krenek voué à la célébration du Saint-Empire romain germanique, par lequel le compositeur autrichien entendait marquer son opposition au "jacobinisme" hitlérien.

10/05/2022

C'était le 10 mai...

214.
Naissance en Illyrie du futur empereur romain Claude II dit le Gothique. Après avoir écrasé les Alamans près du lac de Garde, il mena plusieurs campagnes contre les Goths, qu'il parvint à refouler à l'est du Danube. Il mourut à Simium (Sremska Mitrovica en Serbie), victime d'une épidémie de peste qui décima son armée.

1204.
Au cours de la quatrième croisade, le sire de Jubise, natif du Hainaut, plante le grand étendard des Flandres sur les remparts de Byzance.

1521.
Sebastian Brant.jpgMort de l'humaniste alsacien Sebastian Brant. Né à Strasbourg en 1458, il se mit au service de l'empereur Maximilien Ier et publia en 1484 sa célèbre Nef des fous, satire morale qui connut dès sa parution une grande renommée.

 

 

 

1696.
Jean de la Bruyère - par Nicolas de Largillière.jpgMort à Versailles du moraliste français Jean de la Bruyère (Les Caractères). Reçu à l'Académie française en 1693, il intervint dans la querelle des Anciens et des Modernes en prenant, avec Boileau, position pour les Anciens, opposés aux Modernes menés par Charles Perrault.

 



1795.
Naissance à Blois d'Augustin Thierry, auteur de l'Histoire de la conquête de l'Angleterre par les Normands (1825) et de l'Essai sur l'histoire de la formation et des progrès du Tiers-État (1853).

1807.
Mort à Thoré-la-Rochette (Loir-et-Cher) de Rochambeau, ancien commandant du corps expéditionnaire français durant la Guerre d'Indépendance américaine. Arrêté sous la Terreur, son exécution fut remise parce qu'il n'y avait plus de place sur la charrette qui devait l'emmener à l'échafaud. Il fut ensuite sauvé par la chute de Robespierre.

1874.
Près d'un siècle après la Révolution, une loi (dite "loi Joubert") interdit complètement le travail des enfants de moins de douze ans.

1895.
Mort à Berlin, des suites d'une vieille blessure reçue à la bataille de Middleburg (1863), de l'officier allemand Johann August Heinrich Heros von Borcke, descendant d'une longue lignée de junkers poméraniens. D'abord officier de cavalerie dans l'armée prussienne, il s'était engagé lors de la guerre de Sécession aux côtés des Confédérés et s'était couvert de gloire dans les rangs de l'armée sudiste.

1940.
Au Royaume-Uni, démission du cabinet Chamberlain. Churchill devient Premier ministre. Il décide aussitôt d'engager une guerre aérienne contre les populations civiles allemandes, qui fera 555000 morts, en majorité des femmes et des enfants. Neuf villes (Cologne, Duisbourg, Essen, Hambourg, Dortmund, Kiel, Berlin, Stuttgart et Gelsenkirchen) recevront chacune entre 10000 et 23000 tonnes de bombes.

1941.
S'affirmant porteur de propositions de paix avec la Grande-Bretagne, en vue de l'ouverture du front de l'Est, Rudolf Hess, représentant personnel de Hitler, s'envole seul vers l'Écosse à bord d'un bimoteur Messerschmitt Bf 110. Il en saute en parachute et gagne la propriété du duc de Hamilton, qu'il prétend avoir connu aux jeux Olympiques de Berlin en 1936. Churchill le fait aussitôt incarcérer. Condamné à Nuremberg à la détention perpétuelle, il se suicidera en 1987, à 93 ans, dans la prison de Spandau (quartier ouest de Berlin, ex-secteur britannique). Après la libération de Speer et von Schirach en 1966, Hess aura été le seul et dernier occupant de Spandau ; la prison fut ensuite rasée pour ne pas servir de lieu de rassemblement néo-nazi, et les matériaux dispersés en mer du Nord.

1948.
Fondation de l'État d'Israël.

09/05/2022

C'était le 9 mai...

Antiquité.
Dans l'ancienne Rome, premier jour des Lémuries, fête destinée à apaiser les mânes des spectres.

1244.
Publication par le pape Innocent IV de la bulle Impia judoerum perfidia. Elle ordonne que l'on brûle le Talmud et interdit aux chrétiens d'employer des nourrices juives.

1630.
Théodore Agrippa d'Aubigné.jpgMort à Genève du poète satirique, historien et chef huguenot Théodore Agrippa d'Aubigné. Compagnon d'armes de Henri IV, il est l'auteur d'une Histoire universelle qui fut condamnée à l'autodafé par le Parlement de Paris.

 

 

 

1769.
Les troupes de Louis XV, fortes de leur supériorité numérique et de leur artillerie, ayant enfoncé les lignes des partisans de Pascal Paoli à hauteur de Ponte-Novu, la France prend possession de la Corse, qui lui a été vendue par les Génois.

1805.
Le 19 floréal de l'an XIII, l'empereur Napoléon accorde une avance de 25 000 francs au peintre Jacques-Louis David pour l'exécution du Couronnement. Ce tableau célèbre, conservé au musée du Louvre depuis 1889, sera achevé en novembre 1807.

1850.
Mort à Paris du chimiste et physicien français Louis-Joseph Gay-Lussac. Surtout connu pour ses études sur les propriétés des gaz, il fut le créateur de l'industrie chimique française.

1872.
Naissance à Fêche-l'Église, dans le Territoire de Belfort, du syndicaliste français Pierre Biétry. D'abord adhérent du Parti ouvrier français de Jules Guesde, il fut de 1902 à 1912 le principal dirigeant de la Fédération nationale des Jaunes de France. Estimant que les intérêts de la classe ouvrière sont indissociables de ceux de la nation, il créa aussi le Parti socialiste national, dissous en 1903, deviendra député du Finistère et finira sa vie à Saïgon.

1883.
Naissance à Madrid du philosophe et homme politique espagnol José Ortega y Gasset.

1889.
Le tsar Alexandre III décide que les obligations de son nouvel emprunt seront à tout jamais exemptes d'impôts. Les épargnants français se jettent sur l'"emprunt russe", qui ne sera jamais remboursé.

1962.
Soupçonné de sympathies pour l'OAS, l'écrivain Jacques Perret, auteur du Caporal épinglé, est rayé par décret officiel des contrôles de la Médaille militaire et privé du droit de porter toute décoration française ou étrangère.

1983.
Mort à Lüdenscheid (Rhénanie du Nord-Westphalie, Allemagne) de Walther Stennes. Organisateur du corps-franc Hacketau au lendemain de la Première Guerre mondiale, il prit une part active à la résistance contre l'occupation de la Ruhr par la France. Membre dirigeant de la SA, il s'opposa dès 1930 au parti nazi, émigra en 1933 vers les Pays-Bas, puis l'Angleterre, avant de partir en Chine, où il se mit au service de Tchang Kai-Chek jusqu'en 1949.

1986.
Mort à Kösching, en Bavière, de l'ancien lieutenant Richard Scheringer, l'une des principales figures du national-bolchevisme allemand. Rallié dans sa jeunesse au national-socialisme, puis arrêté, il passa ensuite au Parti communiste allemand et fut l'une des "vedettes" du procès d'Ulm en 1958.

26/04/2022

C'était le 26 avril...

1889.
Wittgenstein.jpgNaissance à Vienne du philosophe Ludwig Wittgenstein. Son ouvrage le plus célèbre, le Tractatus logico-philosophicus, paraîtra en 1921 dans le dernier numéro des Annalen der Naturphilosophie.

 

 


 


1894.
Naissance à Alexandrie (Égypte) de Rudolf Hess, chef de la chancellerie du parti nazi. Seul détenu de la prison de Spandau (quartier de Berlin) pendant les vingt-et-une dernières années de sa détention, il sera le plus vieux prisonnier du monde. Il se suicidera le 17 août 1987, à l'âge de 94 ans, dans un abri de jardin qui lui servait de salle de lecture.

1908.
À Salzbourg, première réunion de l'Association internationale de psychanalyse, en présence de Sigmund Freud.

1945.
L'état-major général américain fait droit à la requête du général Eisenhower, qui avait demandé à ne plus traiter les prisonniers allemands selon les conventions de Genève. Rebaptisés "forces ennemies désarmées", plusieurs dizaines de milliers de prisonniers mourront de faim dans les camps où ils ont été internés.