Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/09/2021

C'était le 3 septembre...

1759.
Les jésuites sont expulsés du Portugal.

1783.
Signature à Versailles du traité de paix mettant fin à la guerre d'Indépendance américaine, qui a ruiné les finances de la France - l'une des causes de la Révolution française.

1838.
La première femme alpiniste du monde, une Française de quarante ans, Henriette d'Angeville, parvient au sommet du Mont-Blanc.

1850.
Naissance à Erlangen, en Bavière, de l'assyriologue et orientaliste allemand Friedrich Delitzsch. Ses positions critiques vis-à-vis des textes vétérotestamentaires (Babel et la Bible, 1902) suscitèrent de nombreuses polémiques. 

1888.
Hans Friedrich Blunck.jpgNaissance à Altona (près de Hambourg) de l'écrivain Hans Friedrich Blunck, auteur d'ouvrages d'inspiration populaire et héroïque. À partir de 1933, bien que non membre du parti nazi, il préside la Chambre de Littérature du Reich, au sein de la Chambre de la Culture créée par Joseph Goebbels pour mettre l'art au service du régime. Il en sera écarté en 1935 pour avoir protesté contre les persécutions antisémites, par respect des Juifs ayant combattu durant la Première Guerre mondiale.

1902.
Le président Theodore Roosevelt résume dans un discours la politique étrangère des États-Unis : "Il faut parler calmement tout en tenant un gros bâton".

1936.
À la Chambre des députés, Maurice Thorez déclare : "Il faut s'entendre avec quiconque veut la paix. Il faut s'entendre avec l'Italie en dépit de la dictature fasciste. Il faut s'entendre même avec l'Allemagne de Hitler."

1940.
Sous la pression des autorités ecclésiastiques, l'État français décrète l'abrogation des lois de 1901 et 1904 qui interdisaient l'enseignement aux congrégations religieuses.

1977.
Mort à Ville-d'Avray (Hauts-de-Seine) du biologiste français Jean Rostand, membre de l'Académie française et fils de l'écrivain Edmond Rostand.

09/05/2021

C'était le 9 mai...

Antiquité.
Dans l'ancienne Rome, premier jour des Lémuries, fête destinée à apaiser les mânes des spectres.

1244.
Publication par le pape Innocent IV de la bulle Impia judoerum perfidia. Elle ordonne que l'on brûle le Talmud et interdit aux chrétiens d'employer des nourrices juives.

1630.
Théodore Agrippa d'Aubigné.jpgMort à Genève du poète satirique, historien et chef huguenot Théodore Agrippa d'Aubigné. Compagnon d'armes de Henri IV, il est l'auteur d'une Histoire universelle qui fut condamnée à l'autodafé par le Parlement de Paris.

 

 

 

1769.
Les troupes de Louis XV, fortes de leur supériorité numérique et de leur artillerie, ayant enfoncé les lignes des partisans de Pascal Paoli à hauteur de Ponte-Novu, la France prend possession de la Corse, qui lui a été vendue par les Génois.

1850.
Mort à Paris du chimiste et physicien français Louis-Joseph Gay-Lussac. Surtout connu pour ses études sur les propriétés des gaz, il fut le créateur de l'industrie chimique française.

1872.
Naissance à Fêche-l'Église, dans le Territoire de Belfort, du syndicaliste français Pierre Biétry. D'abord adhérent du Parti ouvrier français de Jules Guesde, il fut de 1902 à 1912 le principal dirigeant de la Fédération nationale des Jaunes de France. Estimant que les intérêts de la classe ouvrière sont indissociables de ceux de la nation, il créa aussi le Parti socialiste national, dissous en 1903, deviendra député du Finistère et finira sa vie à Saïgon.

1883.
Naissance à Madrid du philosophe et homme politique espagnol José Ortega y Gasset.

1889.
Le tsar Alexandre III décide que les obligations de son nouvel emprunt seront à tout jamais exemptes d'impôts. Les épargnants français se jettent sur l'"emprunt russe", qui ne sera jamais remboursé.

1962.
Soupçonné de sympathies pour l'OAS, l'écrivain Jacques Perret, auteur du Caporal épinglé, est rayé par décret officiel des contrôles de la Médaille militaire et privé du droit de porter toute décoration française ou étrangère.

1983.
Mort à Lüdenscheid (Rhénanie du Nord-Westphalie, Allemagne) de Walther Stennes. Organisateur du corps-franc Hacketau au lendemain de la Première Guerre mondiale, il prit une part active à la résistance contre l'occupation de la Ruhr par la France. Membre dirigeant de la SA, il s'opposa dès 1930 au parti nazi, émigra en 1933 vers les Pays-Bas, puis l'Angleterre, avant de partir en Chine, où il se mit au service de Tchang Kai-Chek jusqu'en 1949.

1986.
Mort à Kösching, en Bavière, de l'ancien lieutenant Richard Scheringer, l'une des principales figures du national-bolchevisme allemand. Rallié dans sa jeunesse au national-socialisme, puis arrêté, il passa ensuite au Parti communiste allemand et fut l'une des "vedettes" du procès d'Ulm en 1958.