Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/02/2021

C'était le 21 février...

1779.

Friedrich Karl von Savigny.jpgNaissance à Francfort-sur-le-Main du juriste allemand Friedrich Karl von Savigny, fondateur de l'École historique allemande, dont seront notamment issus Werner Sombart et Max Weber.

 

 

 



1838.
Mort à Paris du linguiste Antoine-Isaac Silvestre de Sacy, initiateur des études arabes en France.

1903.
Naissance au Havre de l'écrivain, poète et "pataphysicien" Raymond Queneau. Cofondateur de l'Oulipo, son livre le plus célèbre, Zazie dans le métro, fut porté à l'écran par Louis Malle en 1960.

1919.
L'agitateur gauchiste Kurt Eisner, chef de la Commune de Munich, est abattu par un jeune monarchiste, le comte Arco-Valley. Le même jour, la république soviétique de Bavière est proclamée.

1940.
Maurice Thorez, secrétaire général du Parti communiste depuis 1930, est déchu de sa nationalité française. Il s'est à cette date déjà réfugié à Moscou.

1946.
Aux casernes de la gendarmerie d'Ixelles, l'écrivain catholique et royaliste belge José Streel, ancien théoricien du mouvement rexiste (avec lequel il avait rompu en 1943), est fusillé à l'âge de 35 ans.

1965.
À son retour de la Mecque, Malcolm X (Malcolm Little) est assassiné à Harlem par des membres d'un mouvement noir extrémiste, probablement encouragés en sous-main par le FBI.

08/02/2021

C'était le 8 février...

1806.
Mort à Paris de Nicolas-Edme Restif de la Bretonne, à l'âge de soixante-douze ans. Fils d'un riche cultivateur de Sacy (Yonne), il a publié de son vivant plus de 200 ouvrages dont la plupart constituent un témoignage très vivant sur les mœurs de son temps. Parmi les plus célèbres figurent notamment Le Paysan et la paysanne pervertis, Monsieur Nicolas, Les Nuits de Paris et une émouvante Vie de mon père. Ce polygraphe aux mœurs déréglées n'en avait pas moins des ambitions philosophiques et moralisatrices. On l'avait surnommé le "Rousseau du ruisseau".

1874.
Mort à Ludwigsbourg (Bade-Wurtemberg) de l'historien allemand David Friedrich Strauss. Sa Vie de Jésus (1835) marqua les débuts de l'interprétation "mythiste" des évangiles. Nietzsche publia contre lui l'une de ses Considérations inactuelles, et Renan lui adressa deux lettres restées célèbres.

1888.
Naissance à Alexandrie du poète italien Giuseppe Ungaretti (Allegria di Naufragi, 1919). Volontaire durant la Première guerre mondiale, il fréquenta Bergson à Paris, collabora avec Giovanni Papini et Ardengo Soffici à la revue Lacerba, et fut nommé professeur à l'Université de Rome en 1942.

1924.
La première exécution capitale au moyen d'une chambre à gaz se déroule aux États-Unis, à la prison de Carson City (Nevada).

1927.
histoire,royalisme,pologne,urss,communisme,1936,1940Naissance à Paris de l'écrivain et critique littéraire normand Jean Mabire.

 

 

 

 

1936.
Jacques Bainville.jpgMort à Paris de l'historien Jacques Bainville. Rallié très tôt aux idées de Maurras, il tint pendant plus d'un quart de siècle le feuilleton de politique étrangère de L'Action française. Son essai sur Les Conséquences politiques de la paix prévoyait les conséquences catastrophiques du traité de Versailles. Anti-allemand au point de prôner l'alliance anglaise, il professait en économie des idées plutôt libérales.

1940.
Lavrenti Beria.JPGSecondé par l'Armée rouge et la Milice, le NKVD, sous les ordres de Beria, entame une série de rafles massives dans les territoires pris à la Pologne. En l'espace de quinze mois, plus d'un million et demi de personnes seront déportées vers les camps d'Asie centrale et du Kazakhstan.

07/02/2021

C'était le 7 février...

1497.
"Révolution culturelle" à Florence, en Italie : le dominicain Savonarole fait brûler des œuvres d'art qu'il estime "déshonnnêtes".

1752.
Condamnation par les jésuites de l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert. Monseigneur de Beaumont en fait interdire l'impression et la diffusion des deux premiers volumes.

1895.
Naissance à Cherbourg, dans une famille protestante originaire du Piémont, de l'ethno-sociologue Abel Miroglio. Disciple d'André Siegfried, il fonda en 1946 la Revue de psychologie des peuples. "Au vieil universalisme de l'humanité uniforme, précisait-il, nous opposons celui d'une humanité informée de la multiplicité de ses formes et désireuse de les sauvegarder toutes pour ne rien perdre de ses richesses".

1920.
Livré aux bolcheviks sur l'ordre du général français Janin, l'amiral Alexandre Vassilievitch Koltchak, commandant en chef des armées blanches, est fusillé à Irkoutsk par les membres du Comité révolutionnaire de la ville.

1938.
Membre du comité exécutif du Parti populaire français (PPF), après avoir été responsable de la CGTU et du Mouvement pacifiste Amsterdam-Pleyel, Alexandre Abremski, ouvrier en bâtiment d'origine juive, se tue dans un accident de la route. Jacques Doriot, dont il était l'intime, ordonne qu'on lui fasse des funérailles nationales.

1940.
Karl Roos.jpgFondateur en septembre 1927 du Parti autonomiste alsacien, qui se fixait pour but la "constitution d'une Alsace-Lorraine libre, membre des États-Unis d'Europe, médiatrice entre la France et l'Allemagne", le docteur Karl Roos est fusillé à Champigneulles, près de Nancy. Arrêté le 4 février 1939 avec une centaine d'autres autonomistes, Roos fut condamné à mort le 26 octobre par un tribunal militaire, accusé d'atteinte à la sûreté de l'État et d'intelligence avec l'Allemagne.


1945.
Dans le village de Prozus, près d'Udine dans le Frioul, 22 membres de la Résistance italienne appartenant à la brigade Osoppo sont arrêtés et massacrés par un groupe de communistes faisant partie du 9e corps d'armée slovène, commandé par Mario Toffanin, qui leur reprochait leur hostilité à l'annexion des territoires de l'Est par la Yougoslavie. Parmi les victimes figure Guido Pasolini, frère du futur écrivain et cinéaste Pier Paolo Pasolini.

25/01/2021

C'était le 25 janvier...

1677.
Les troupes de Louis XIV incendient la ville alsacienne de Wissembourg. Leur chef, le capitaine Labrosse, déclare : " Rien ne me cause plus de joie que le crépitement du feu dans les masures de ces rustres".

1776.
Naissance à Coblence du théoricien politique, philosophe et théologien allemand Joseph Görres. Enthousiasmé par la Révolution française, il alla plaider à Paris pour l'annexion de sa Rhénanie natale, mais revint désillusionné par la philosophie des Lumières. Fondateur en 1814 du Rheinische Merkur, il y défendit des idées romantiques et mystiques inspirées de la philosophie de la nature de Schelling.

1855.
Gérard de Nerval.JPGÀ Paris, dans le quartier du Châtelet, l'écrivain Gérard de Nerval rencontre Théophile Gautier et Maxime du Camp, qui s'étonnent de la légèreté de son habit, alors qu'il gèle à pierre fendre. Il leur répond que "le froid est tonique". Quelques heures plus tard, il se pend en pleine rue au moyen d'un lacet blanc qui aurait appartenu à Madame de Maintenon.

 

1922.
Benito Mussolini fait paraître le premier numéro de la revue Gerarchia, à laquelle collaboreront les deux grands philosophes italiens Giovanni Gentile, théoricien de l'actualisme, et le libéral Benedetto Croce.

1940.
Mort à Schaerbeek du peintre belge Léon Frédéric. Son œuvre, qui allie un certain naturalisme prolétarien (Le peuple verra un jour le soleil se lever, Les Marchands de craie, Les Âges de l'ouvrier) à l'art du Quattrocento et des primitifs flamands, lui valut dans les années 1890 de devenir, avec Eugène Laermans et Constantin Meunier, l'un des artistes les plus populaires de son pays.

1945.
Début de l'opération "Albatros". À Pillau, en Prusse orientale, la flotte allemande commence l'embarquement des réfugiés de l'Est.

1947.
Félix Timmermans.JPGMort à Lierre (Belgique, Province d'Anvers) de l'écrivain flamand Félix Timmermans. Salué comme le "prince des conteurs" pour son roman Pallieter (1916), il retrouva dans ses œuvres l'inspiration des fabliaux du Moyen Âge.

03/01/2021

C'était le 3 janvier...

1443.
religion,catholicisme,dogmatisme,1857Gilles de Rais, ancien compagnon d'armes de Jeanne d'Arc, exécuté trois ans plus tôt sous l'accusation de sorcellerie et de meurtres d'enfants, est officiellement réhabilité par le roi Charles VII : "Ledict feu Seigneur de Rais fut condamné à mort et fait mourir induement et sans cause".

 

 

 


1842.
L'écrivain anglais Charles Dickens et son épouse s'embarquent à Liverpool pour un séjour de cinq mois aux États-Unis. À son retour, Dickens rédigera ses Notes américaines qui dénoncent avec férocité une "nation corrompue et fière de l'être", ajoutant : "Je pense qu'il n'y a pas de pays sur terre où il y ait moins de liberté d'opinion", ce qui vaudra à l'ouvrage d'être brûlé en public dans un théâtre de New York.

1857.
Mgr Sibour, archevêque de Paris, est assassiné par l'abbé Berger. Les deux ecclésiastiques étaient en désaccord sur le dogme de l'Immaculée Conception défini le 8 décembre 1854 par une bulle du pape Pie IX, en présence de 200 évêques réunis dans la basilique Saint-Pierre de Rome. De ce dogme découlera celui de l'infaillibilité papale, prononcé le 18 juillet 1870.

1905.
À Saint-Pétersbourg, les ouvriers de l'usine Poutilov se mettent en grève. Début de la première révolution bolchevique.

1940.
Dans Je suis partout, Charles Lesca écrit : "Nous avons devant nous un ennemi qui s'incarne aujourd'hui en la personne de Hitler, mais qui n'est pas seulement Hitler. Il s'appelle l'éternelle Allemagne. Si demain les Alliés commettaient pour la seconde fois la faute de la ménager, elle renaîtrait quelques mois plus tard avec tous ses appétits et sa soif de domination". Lesca deviendra, moins d'un an plus tard, l'un des ténors de la Collaboration.

1954.
Dans une lettre adressée au philosophe Éric Gutkind, Albert Einstein écrit : "Le mot Dieu n'est pour moi qu'un produit de la faiblesse humaine [...] La religion juive est, comme toutes les autres, l'incarnation des superstitions les plus infantiles".

01/01/2021

C'était le 1er janvier...

325.
Au concile de Nicée, devant les Pères de l'Église réunis par l'empereur Constantin, des livres de l'"hérésie" arienne sont jetés aux flammes. Il s'agit de l'un des premiers auto da fe ("actes de foi") de l'histoire européenne.

1823.
Naissance à Kiskörös du poète hongrois Sándor Petöfi (Petrovics). D'origine slovaque, il fut durant la révolution de 1848 l'un des inspirateurs du nationalisme hongrois ("J'ai laissé mon luth pour prendre mon sabre"), en même temps qu'un représentant de premier plan du mouvement romantique à l'époque de l'essor des nationalités.

1874.
Landesausschusspalast - Strassburg.jpgUne loi de l'Empire allemand donne aux députés et au conseil fédéral d'Alsace-Lorraine le pouvoir de légiférer souverainement dans leur région.


1880.
Mort à Paris de l'écrivain français Charles de Gaulle. Originaire de Valenciennes, il se passionna dès l'âge de 20 ans pour l'étude des langues celtiques et publia de nombreux textes en breton sous le pseudonyme de Barz Bro C'hall ("le barde de France"). Initiateur en 1867, avec Théodore Hersart de la Villemarqué, du congrès celtique de Saint-Brieuc, il rédigea trois ans plus tard une première "pétition pour les langues régionales" qui fut remise au maréchal de Mac Mahon. Le général de Gaulle, son homonyme, était son neveu.

1909.
Naissance à Starej Uhrejniv, en Galicie (alors sous domination autrichienne, aujourd'hui en Ukraine) de Stepan Bandera. A l'âge de 20 ans, il adhéra à l'Organisation des Nationalistes Ukrainiens (OUN), dont il devint bientôt le chef. En 1934, il ordonna l'exécution du ministre polonais de l'Intérieur Bronislaw Pieracki, ce qui lui valut d'être condamné à la prison à vie. Le 30 juin 1941, à Lviv, il proclama unilatéralement un État ukrainien indépendant dirigé par Yaroslav Stetsko. Interné par les Allemands au camp de concentration de Sachsenhausen jusqu'en septembre 1944, il s'installera après la guerre à Munich, où il sera assassiné en 1959 par un agent du KGB.

1940.
Geneviève Tabouis écrit dans L'Œuvre : "Il apparaît à tous d'une façon indiscutable que les Allemands ont déjà gagné la guerre." Dans L'Écho de Paris, Léon Bailly écrit : "Nous sommes la seule force capable de battre la barbarie hitlérienne et moscovite."

22/12/2020

C'était le 22 décembre...

1216.
Dominique de Guzman par Claudio Coello.jpgLe pape Honorius III approuve la règle de l'Institut établi par Dominique de Guzman pour lutter contre l'hérésie. Naissance de l'ordre des Dominicains.

 

 

 

 

 


1639.
Jean Racine.jpgNaissance à La Ferté-Milon (Aisne) de Jean Racine, poète dramaturge et historiographe officiel de Louis XIV.

 

 

 

 

1789.
À Paris, l'Assemblée constituante décide par décret la suppression des anciennes provinces et leur remplacement par les départements.

1812.
Mort à Paris de l'helléniste et archéologue français Pierre-Henri Larcher. On lui doit la première traduction française de l'œuvre d'Hérodote, en 1786.

1815.
Naissance à Bâle de l'historien, juriste et philologue suisse Johann Jakob Bachofen. Ancien élève de Friedrich Karl von Savigny, il introduisit avant Leo Frobenius la notion de "cercle de culture" et publia en 1861 Das Mutterrecht, ouvrage dans lequel il s'efforça d'accréditer la thèse d'un matriarcat primitif en Europe, dont l'influence fut considérable.

1875.
Jules Grandjouan.jpgNaissance à Nantes de l'artiste breton, anarchiste et militant syndicaliste révolutionnaire Jules Grandjouan. Orphelin dès l'âge de sept ans, il publia de 1901 à 1911 des centaines de dessins dans L'Assiette au beurre, mais collabora également à La Voix du peuple, Les Temps nouveaux, Le Libertaire et La Guerre sociale. Hostile à l'Union sacrée, il milita après 1917 au sein du Parti communiste, dont il fut exclu en 1931 pour avoir signé, avec Panaït Istrati, une déclaration "antisoviétique". Son atelier parisien était placé sous la devise "Honte à celui qui ne se révolte pas devant l'injustice sociale".

1894.
Le capitaine Alfred Dreyfus est condamné à dix ans de bagne pour "avoir livré des documents secrets à l'Empire allemand". L'affaire Dreyfus commence.

1940.
Le lieutenant de vaisseau Honoré d'Estienne d'Orves débarque clandestinement dans une crique de Plogoff. Capturé, il sera fusillé en août 1941 au Mont-Valérien. Dans une note laissée aux siens, il écrit : "N'ayez, à cause de moi, de haine pour personne. Chacun a fait son devoir pour sa patrie. Apprenez, au contraire, à connaître et à comprendre le caractère des peuples voisins de la France".

1943.
Après un long débat, dont le compte-rendu constitue un volume de dix kilos, l'Union soviétique adopte un hymne national destiné à remplacer L'Internationale.

1974.
Mort du gynécologue flamand Franz Daels, l'un des fondateurs du pèlerinage de la Tour de l'Yser à Dixmude.

13/12/2020

C'était le 13 décembre...

En Scandinavie, fête de sainte Lucie. Apparue au Moyen Âge, la "Lussenatten" ou "Nuit de Lucie" a succédé à une ancienne coutume païenne de célébration solsticiale de la lumière. Encore aujourd'hui, la fête de sainte Lucie ouvre le cycle des "Douze Nuits" qui précèdent Noël ("Jul" pour les Scandinaves).

1079.
En Sicile, les Normands s'emparent de Salerne au terme d'un siège de sept mois.

1378.
Le roi Charles V fait voter par le Parlement de Paris la confiscation pure et simple du duché de Bretagne. Contre cette mesure arbitraire, les Bretons se soulèvent. Tous demandent le retour du duc Jean IV de Bretagne, le "Cygne de Montfort", qui s'est exilé en Angleterre. La mémoire de ce dernier est perpétuée par le célèbre chant An Alarc'h (Le Cygne).

1736.
Mort au château de Bièvres du chirurgien français d'origine irlandaise Charles Georges Mareschal de Bièvres. Natif de Calais, confident et médecin de Louis XIV, il soigna aussi Racine, Saint-Simon et le maréchal de Villars. Il fut le fondateur de l'Académie de médecine de Paris.

1807.
Fichte prononce ses Discours à la nation allemande dans le grand amphithéâtre de Berlin.

1900.
Naissance à Peschtera du philosophe et poète bulgare Janko Janeff. Installé dès 1920 en Allemagne, où il fut élève de Edmund Husserl et de Heinrich Rickert, il participa aux activités de la Révolution conservatrice et fut proche d'Arthur Moeller van den Bruck. Auteur de Der Mythos auf dem Balkan (1936), Dämonie des Jahrhunderts (1939) et Südosteuropa und der deutsche Geist (1943), il fut tué le 13 février 1945 lors du bombardement de Dresde.

1939.

Admiral Graf Spee.png

Touché par des unités anglaises, le cuirassé de poche Admiral Graf Spee, commandé par le capitaine de vaisseau Hans von Langsdorff (photo en incrustation), se réfugie dans la baie de Montevideo, où le gouvernement urugayen l'informe qu'au bout de trois jours il devra reprendre la mer. Le 17, le Graf Spee appareille, évacue son équipage et se saborde. Le 19, von Langsdorff écrit à l'ambassadeur d'Allemagne : "Pour un commandant qui a le sens de l'honneur, il va sans dire que son sort personnel ne peut se séparer de celui de son navire". Puis il se tire une balle dans la tête.

1940.
Cent ans après le retour de Sainte-Hélène des cendres de Napoléon Ier, les restes de l'Aiglon sont rendus à la France par l'Allemagne. En pleine nuit, sous la neige, dans un Paris rendu désert par le couvre-feu, le lourd cercueil de bronze, recouvert d'un vaste drapeau tricolore, est transporté de la gare de l'Est aux Invalides, sur une prolonge d'artillerie accrochée à un tracteur à chenilles. Les restes du duc de Reichstadt sont déposés devant l'autel, au-dessus du tombeau de son père.

1986.
Mort à Barry, au pays de Galles, de l'archéologue britannique Glyn Edmund Daniel. Spécialiste du Néolithique, directeur de la revue Antiquity, il publia de nombreux travaux sur les mégalithes dont il contribua à démontrer l'origine européenne.

1991.
Mort à Paris de l'écrivain surréaliste français André Pieyre de Mandiargues (La Motocyclette, 1963), grand amateur d'érotisme précieux et de littérature onirique.

06/11/2020

C'était le 6 novembre...

 331.

Julien l'Apostat.jpgNaissance à Constantinople du futur empereur Julien, dit "l'Apostat".

 

 

 

 

 

 

1672.
Mort à Dresde du compositeur Heinrich Schütz, auteur du premier opéra en langue allemande, Daphné.

1814.
Adolphe Sax.jpgNaissance à Dinant du facteur d'instruments de musique belge Adolphe Sax (Antoine-Joseph de son vrai prénom), inventeur du saxophone (brevet déposé en 1846). Il améliora également la clarinette et le bugle.

 

 

 


1880.
Naissance à Klagenfurt, en Carinthie, de l'écrivain autrichien Robert Musil. Surtout connu de son vivant pour Les Désarrois de l'élève Törless (1906), son grand roman inachevé L'Homme sans qualités est aujourd'hui considéré comme l'une des œuvres fondatrices du XXème siècle au même titre que À la Recherche du temps perdu de Proust et Ulysse de James Joyce.

1914.
La France et le Royaume-Uni décident d'instaurer le blocus économique de l'Allemagne.

1933.
Jehan Rictus par Théophile-Alexandre Steinlen.jpgMort à Paris du poète populaire Jehan Rictus (Gabriel Randon). Originaire de Boulogne-sur-Mer, polémiste rendu célèbre par ses poèmes rédigés dans la langue parlée (Les Soliloques du pauvre, Doléances, Les Cantilènes du malheur), il fut à la veille de la Grande Guerre l'un des piliers de la Butte-Montmartre. En voulant "réconcilier la poésie avec la langue populaire, disait-il, j'ai conscience d'obéir à la mission traditionnelle de l'aristocratie, qui est de défendre le peuple contre ses ennemis et au besoin contre lui-même".

1940.
René Belin, ancien secrétaire de la CGT, ministre du Travail du gouvernement de Vichy, annonce que l'économie française est désormais entièrement placée sous le contrôle de l'État. Le 12 nomembre, les organisations patronales sont dissoutes.

03/09/2020

C'était le 3 septembre...

1759.
Les jésuites sont expulsés du Portugal.

1783.
Signature à Versailles du traité de paix mettant fin à la guerre d'Indépendance américaine, qui a ruiné les finances de la France - l'une des causes de la Révolution française.

1838.
La première femme alpiniste du monde, une Française de quarante ans, Henriette d'Angeville, parvient au sommet du Mont-Blanc.

1888.
Hans Friedrich Blunck.jpgNaissance à Altona (près de Hambourg) de l'écrivain Hans Friedrich Blunck, auteur d'ouvrages d'inspiration populaire et héroïque. À partir de 1933, bien que non membre du parti nazi, il préside la Chambre de Littérature du Reich, au sein de la Chambre de la Culture créée par Joseph Goebbels pour mettre l'art au service du régime. Il en sera écarté en 1935 pour avoir protesté contre les persécutions antisémites, par respect des Juifs ayant combattu durant la Première Guerre mondiale.

1902.
Le président Theodore Roosevelt résume dans un discours la politique étrangère des États-Unis : "Il faut parler calmement tout en tenant un gros bâton".

1936.
À la Chambre des députés, Maurice Thorez déclare : "Il faut s'entendre avec quiconque veut la paix. Il faut s'entendre avec l'Italie en dépit de la dictature fasciste. Il faut s'entendre même avec l'Allemagne de Hitler."

1940.
Sous la pression des autorités ecclésiastiques, l'État français décrète l'abrogation des lois de 1901 et 1904 qui interdisaient l'enseignement aux congrégations religieuses.

1977.
Mort à Ville-d'Avray (Hauts-de-Seine) du biologiste français Jean Rostand, membre de l'Académie française et fils de l'écrivain Edmond Rostand.

20/08/2020

C'était le 20 août...

1699.
Le tsar Pierre le Grand prescrit à ses sujets le port du costume européen.

1823.
Mort du pape Pie VII. Il excommunia deux fois Napoléon Ier, qui avait réuni en 1809 ses états à l'empire français, s'opposa aux décisions du congrès de Vienne et rétablit l'ordre des jésuites en Russie et en France.

1827.
Naissance à Munich de l'écrivain belge d'expression francophone Charles De Coster, auteur de La Légende de Till Ulenspiegel (Till l'espiègle).

1839.
Dix-sept ans après la première réalisation par Nicéphore Niépce d'une image fixée sur verre à l'aide de bitume, François Arago invente pour ce procédé le nom de "photographie".

1854.
Mort à Bad Ragaz, en Suisse, du philosophe allemand Friedrich Wilhelm Joseph von Schelling, principal représentant de l'idéalisme philosophique.

1940.
Ramon Mercader.jpgLev Bronstein (Léon Trotski) est assassiné près de Mexico par un agent du KGB connu sous le nom de Ramon Mercader.

 

 

 

 

 

 

1944.
L'officier, géographe et africaniste français Yves Urvoy, fondateur avec l'économiste François Perroux du groupe de réflexion "Renaître", est assassiné dans un bois près d'Agen par une bande se réclamant du maquis.

17/07/2020

C'était le 17 juillet...

1912.
Mort à Paris du mathématicien, physicien et philosophe français Henri Poincaré. Originaire de Nancy, auteur de travaux essentiels sur les fondements des mathématiques, l'optique et le calcul infinitésimal, il fut aussi un précurseur de la théorie de la relativité et de la théorie des systèmes dynamiques.

1928.
Ouverture du VIème congrès de l'Internationale communiste. Il adopte les mots d'ordre de "lutte contre la guerre impérialiste" et de tactique "classe contre classe". Cette nouvelle stratégie creusera un fossé entre les mouvements socialistes et communistes, et favorisera indirectement la montée des fascismes.

1940.
Adolphe Duparc.jpgCinq jours après l'excommunication des nationalistes bretons par Monseigneur Duparc (photo : au 1er rang au centre), évêque de Quimper et pétainiste, l'état-major de la Wehrmacht (OKW) publie un décret stipulant que "pour des raisons politiques, tout soutien de l'autonomisme breton par les autorités allemandes est interdit".

1944.
L'état-major américain ayant adopté la tactique du "tapis de bombes", plusieurs centaines de "forteresses volantes", transportant chacune une dizaine de tonnes de bombes incendiaires, bombardent la population civile de Tokyo. La ville, transformée en brasier, sera détruite aux trois-quarts. Plusieurs centaines de milliers de Japonais trouveront la mort au cours des bombardements.

1965.
Un avion américain survole la zone interdite de Pierrelatte (Drôme) et prend des photos des installations nucléaires françaises. La protestation de Paris restera sans effet.

2003.
Mort à Saint-Hippolyte-du-Fort (Gard) de l'essayiste et journaliste français Armand Petitjean (Combats préliminaires, 1941). Proche des "non-conformistes" des années 30, ami de Jean Paulhan, il collabora longtemps à la Nouvelle Revue Française à une époque où, dira-t-il, "Péguy était mon patron et Saint-Just, mon héros". Sous l'Occupation, il rejoignit les Équipes nationales, puis travailla pour la Résistance, ce qui n'empêcha pas qu'il soit placé sur la liste noire du CNE. Il fut également, avec Banine, traducteur de La Paix d'Ernst Jünger. Devenu après la guerre le "sage des Cévennes", il se consacra entièrement à la cause de l'écologie (Quelles limites ?, 1914).

13/07/2020

C'était le 13 juillet...

1380.
Mort à Châteauneuf-de-Randon, en Lozère, de Bertrand du Guesclin, le "Dogue noir de Brocéliande". Fait connétable en 1370, il avait entrepris une longue guerre de harcèlement contre les Anglais. Chargé par Charles V de combattre les Bretons révoltés, il avait préféré négocier, ce qui lui avait valu d'être accusé de mollesse par la cour.

1767.
Naissance à Gnadenwald (Tyrol, Autriche) du chef de la résistance tyrolienne, Josef Speckbacher. Il fut en 1809 l'un des meneurs du soulèvement contre l'occupation française et seconda Andreas Hofer lors des événements de 1813.

1888.
À Neuilly, le général Boulanger est grièvement blessé lors d'un duel avec le président du Conseil Charles Floquet, membre de la gauche radicale, qu'il avait publiquement traité de "pion de collège mal élevé". Jules Ferry disait aussi de Floquet : "C'est un dindon qui a des plumes de paon au derrière".

1906.
Ferdinand Sarrien.jpgSous l'impulsion de Ferdinand Sarrien, Président du Conseil, une loi instituant le repos hebdomadaire de 24 heures est adoptée. Le patronat affirme aussitôt qu'une telle décision ne manquera pas d'entraîner la "ruine de l'économie".

 

 

 

 

1926.
Au lendemain de l'inauguration de la Grande Mosquée de Paris, Charles Maurras écrit dans L'Action française : "S'il y a un réveil de l'islam, et je ne crois pas qu'on puisse en douter, un trophée de la foi coranique sur cette colline Saint-Geneviève [...] représente plus qu'une offense à notre passé : une menace pour notre avenir".

1936.
À Madrid, assassinat de l'avocat et politicien monarchiste espagnol José Calvo Sotelo.

1940.
On lit dans L'Humanité : "Les conversations amicales entre travailleurs parisiens et soldats allemands se multiplient. Nous en sommes heureux. Apprenons à nous connaître ! Quand on dit aux soldats allemands que les députés communistes ont été jetés en prison pour avoir défendu la paix ; quand on leur dit qu'en 1923, les communistes se dressèrent contre l'occupation de la Ruhr, on travaille pour la fraternisation franco-allemande".

10/07/2020

C'était le 10 juillet...

1875.
Naissance à Paris de l'écrivain français Marcel Proust (À la Recherche du temps perdu, 1913-1927).

1895.
Naissance à Munich du musicien et compositeur allemand Carl Orff (Carmina Burana, 1936 ; Catulli carmina, 1943).

1925.
Ouverture à Dayton du procès intenté par l'État du Tennessee contre John Thomas Scopes, accusé d'avoir enseigné la théorie de l'évolution dans une école publique. Trois ans plus tôt, un juge du Kentucky avait ordonné le licenciement d'un professeur de géographie qui avait prétendu que notre planète était ronde alors que la Bible parle des "quatre coins de la Terre".

1939.
Charles Maurras.jpgPromulgation à Rome d'un décret du Saint-Office levant l'interdiction "de lire et de conserver le journal L'Action française". Le 16 juillet, le journal de Maurras, qui avait été mis à l'Index en 1926, laisse "déborder la vénération et la piété dont il est unanimement rempli à l'égard de l'Église catholique".
En Allemagne, une circulaire du ministère de la Propagande interdit officiellement l'usage de l'expression "IIIe Reich" pour désigner le régime hitlérien. L'Allemagne devra désormais être dénommée "Groβdeutsches Reich".

1940.
Réunie à Vichy, l'Assemblée nationale vote le pouvoir constituant (les "pleins pouvoirs") au maréchal Pétain. Un projet, signé par le président Albert Lebrun, demande que soit rédigée une nouvelle Constitution, qui "devra garantir le droit du Travail, de la Famille et de la Patrie". Sur 850 députés et sénateurs, on enregistre 569 votes favorables, 80 votes hostiles, 18 abstentions et 30 excusés. Fin de la IIIe République.
En URSS, le présidium du Soviet suprême adopte un décret assimilant au sabotage "la fabrication de produits de qualité inférieure, imparfaite et ne correspondant pas au type prévu".

03/07/2020

C'était le 3 juillet...

9.
Bataille de Teutoburger Wald. Les Germains, commandés par Hermann le Chérusque (Arminius), écrasent les troupes du Romain Varus près des sources de la Lippe.

987.
Petit-fils de Heinrich Ier de Germanie et arrière-petit-fils de Robert le Fort, Hugues Capet est couronné à Reims.

1315.
"Considérant que notre royaume est dit et nommé le royaume des Francs ["hommes libres"], et voulant que la chose en vérité soit accordant au nom", le roi Louis X le Hutin décide l'abolition du servage dans le domaine royal. Il aura totalement disparu en France à la fin du Moyen Âge.

1789.
histoire,royauté, peinture, socialisme,nazisme,allemagne,0987,1789, 1930Naissance à Lübeck (Schleswig-Holstein) du peintre allemand Johann Friedrich Overbeck. Principal représentant, avec Julius Schnorr von Carolsfeld, de l'école des "Nazaréens", il passa toute sa vie à Rome, associant la leçon des maîtres de la Renaissance à celle du gothique allemand et de Dürer.


1863.
Les armées confédérées, commandées par le général Robert Lee, sont écrasées à Gettysburg (Pennsylvanie) par l'armée nordiste du Potomac. Cette bataille, la plus importante et la plus meurtrière de la guerre de Sécession, fait passer la victoire dans le camp de l'Union. Le champ de bataille sera déclaré cimetière national.

1904.
Mort à Edlach, en Autriche-Hongrie, du publiciste Theodor Herzl, fondateur du mouvement sioniste (Der Judenstaat, 1896).

1930.
Dans Le Populaire, Léon Blum écrit : "Le socialisme est aujourd'hui la force politique prépondérante en Allemagne, et il le fera bien voir le jour du scrutin". Les élections ont lieu le 14 septembre. Les socialistes sont écrasés. Le parti national-socialiste, qui avait précédemment 12 députés, en compte désormais 107.

1940.
Les Anglais détruisent la flotte française au mouillage à Mers el-Kébir (Algérie). Les bombardements font 1400 morts du côté français.

02/07/2020

C'était le 2 juillet...

862.
Mort de saint Swithin, évêque de Winchester. Précepteur du roi Ethelwolf, il avait obtenu de ce dernier qu'il donne à l'Église, en 854, la dixième partie des terres du domaine royal.

936.
Mort de Henri Ier "l'Oiseleur", premier souverain germanique de la maison de Saxe. Il fut le vainqueur des Hongrois en 933 à Merseburg, et repoussa les Slaves jusqu'à l'Elbe.

1510.
Bulle du pape Jules II autorisant les prostituées de Rome à s'établir dans un quartier qu'on leur désignera. En échange, le quart de leurs biens devra revenir après leur mort au couvent des religieuses de Sainte Marie Madeleine.

1675.
Début de la révolte des Bonnets rouges. La Bretagne croulant sous le poids des impôts, un soulèvement éclate à Rennes, où les bureaux du tabac et du papier timbré sont saccagés, puis s'étend rapidement aux villes voisines. La répression sera brutale.

1778.
Mort à Ermenonville (Oise) de l'écrivain, philosophe et musicien genevois Jean-Jacques Rousseau.

1857.
Naissance à Frascati de l'économiste italien Maffeo Pantaleoni. Directeur du Giornale degli economisti, proche du sociologue Vilfredo Pareto, il fut élu sénateur en mars 1923, mais mourut quelques mois plus tard.

1940.
Arandora Star.jpgAu large des côtes irlandaises, l'un des plus beaux navires de croisière britanniques, l'Arandora Star, est coulé par le sous-marin allemand U-47, faisant 805 morts parmi les 1673 passagers. À bord se trouvaient 1299 ressortissants allemands et italiens résidant en Grande-Bretagne, que Churchill avait fait arrêter pour suspicion de sympathies fascistes et embarquer pour être déportés au Canada.