Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/09/2018

C'était le 16 septembre...

1380.
Mort de Charles V, roi de France. Fils de Jean le Bon, il débarrassa le royaume des Grandes Compagnies et reprit aux Anglais presque toutes les régions qu'ils avaient occupées. Il fit construire la Bastille et créa la Bibliothèque Nationale de Paris.

1385.
Accusé d'avoir "invoqué les démons", l'hérétique Gaspare Grassi est condamné à mort par le podestat de Milan Carlo Geno, puis brûlé vif devant la foule.

1622.
Au cours de la Guerre de Trente Ans, Tilly, commandant l'armée de la Ligue catholique, s'empare de Heidelberg. La ville est aussitôt incendiée ; son château est mis à sac et détruit, tandis que la bibliothèque est pillée au profit de celle du Vatican.

1914.
La Première Guerre mondiale ayant commencé depuis le 4 août, le général Joffre adopte cet ordre du jour : "Une troupe qui ne peut plus avancer devra se faire tuer sur place plutôt que de reculer".
La presse britannique fait sensation en annonçant la mort à Vilvorde (Belgique) d'une infirmière, Grace Hume, que les Allemands auraient tuée après lui avoir coupé les seins. Dans les jours qui suivent, les témoignages s'accumulent. On apprendra quelques temps plus tard que Hume n'a jamais été en Belgique et qu'elle est en parfaite santé.

1980.
Jean Piaget.JPGMort à Genève du philosophe et psychologue suisse Jean Piaget, auteur d'importants travaux sur l'épistémologie génétique et la psychologie de l'enfant.

13/07/2018

C'était le 13 juillet...

1380.
Mort à Châteauneuf-de-Randon, en Lozère, de Bertrand du Guesclin, le "Dogue noir de Brocéliande". Fait connétable en 1370, il avait entrepris une longue guerre de harcèlement contre les Anglais. Chargé par Charles V de combattre les Bretons révoltés, il avait préféré négocier, ce qui lui avait valu d'être accusé de mollesse par la cour.

1767.
Naissance à Gnadenwald (Tyrol, Autriche) du chef de la résistance tyrolienne, Josef Speckbacher. Il fut en 1809 l'un des meneurs du soulèvement contre l'occupation française et seconda Andreas Hofer lors des événements de 1813.

1906.
Ferdinand Sarrien.jpgSous l'impulsion de Ferdinand Sarrien, Président du Conseil, une loi instituant le repos hebdomadaire de 24 heures est adoptée. Le patronat affirme aussitôt qu'une telle décision ne manquera pas d'entraîner la "ruine de l'économie".

 

 

 

 

1926.
Au lendemain de l'inauguration de la Grande Mosquée de Paris, Charles Maurras écrit dans L'Action française : "S'il y a un réveil de l'islam, et je ne crois pas qu'on puisse en douter, un trophée de la foi coranique sur cette colline Saint-Geneviève [...] représente plus qu'une offense à notre passé : une menace pour notre avenir".

1936.
À Madrid, assassinat de l'avocat et politicien monarchiste espagnol José Calvo Sotelo.

1940.
On lit dans L'Humanité : "Les conversations amicales entre travailleurs parisiens et soldats allemands se multiplient. Nous en sommes heureux. Apprenons à nous connaître ! Quand on dit aux soldats allemands que les députés communistes ont été jetés en prison pour avoir défendu la paix ; quand on leur dit qu'en 1923, les communistes se dressèrent contre l'occupation de la Ruhr, on travaille pour la fraternisation franco-allemande".

08/01/2018

C'était le 7 janvier...

1380.
Les trois plus anciens cantons helvétiques, Uri, Schwys et Unterwalden, sont pour la première fois réunis.

1451.
Félix V.jpgMort du duc Amédée VIII de Savoie, créateur de l'État savoyard. Élu pape en 1439, sous le nom de Félix V, par les pères du concile de Bâle, il se retira dix ans plus tard au prieuré de Ripaille, près de Thonon-les-Bains. Il y mena une vie si voluptueuse que l'expression "faire ripaille" lui survécut.

 

1794.
Siégeant à Fougères (Bretagne), le tribunal révolutionnaire de la Commission Brutus Magnier juge trois dangereux "conspirateurs" : Marie Aubin, sept ans, François Aubin, cinq ans, et Pierre Aubin, quatre ans. Condamnés à mort, les trois enfants seront noyés.

1878.
Mort à Arcueil (Val-de-Marne) de l'homme politique et chimiste français François-Vincent Raspail. D'abord persécuté par la Terreur blanche en raison de ses opinions bonapartistes, il proclama la République à l'Hôtel de Ville de Paris en 1848. Condamné et emprisonné à plusieurs reprises, il fut le candidat des socialistes à la présidence de la République. Élu à Lyon, où il siégea à l'extrême gauche, il était encore retourné en prison en 1873 pour avoir attaqué les Jésuites.