Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/04/2018

C'était le 2 avril...

1767.
Charles III d'Espagne par Anton Raphaël Mengs.jpgLe roi Charles III d'Espagne ordonne l'expulsion générale des jésuites. Ceux-ci sont embarqués sur des navires et dirigés vers les états du pape.

 

 

 

 

 


1801.
Horacio Nelson.jpgAu mouillage dans la baie de Copenhague, la flotte danoise est totalement détruite par la marine anglaise, qui commence aussitôt à bombarder la ville. "Le véritable but d'un combat naval, déclare l'amiral Nelson, est la destruction totale de l'ennemi".

1949.
Au congrès du PCF, Frédéric Joliot-Curie, haut-commissaire à l'Énergie atomique, déclare qu'il ne mettra jamais son savoir au service d'une guerre contre l'Union soviétique. Révoqué en 1950, il recevra la même année le prix Staline pour la Paix.

1990.
Découverte, à Schmarchtenhagen (Allemagne), d'un charnier soviétique où furent jetés les corps de 200 à 1000 anciens prisonniers allemands abattus sans jugement par le NKVD après 1945.

25/08/2015

C'était le 25 août...

1725.
Fondation de l'université allemande de Göttingen, en Basse-Saxe.

1767.
Naissance à Decize, près de Nevers, de Louis Antoine de Saint-Just. Élu député de l'Aisne à la Convention, celui qu'on surnommera "l'Archange de la Terreur" se montrera impitoyable à l'égard des responsables pusillanimes ou corrompus, au cri de "pas de liberté pour les ennemis de la Liberté !"
Le 10 thermidor an II (28 juillet 1794), il sera guillotiné avec Robespierre et ses partisans.

1776.
Mort à Édimbourg du philosophe écossais David Hume.

1822.
William Herschel.jpgMort à Slough (Buckinghampshire) de l'astronome anglais d'origine allemande William Herschel. Fondateur de l'astronomie stellaire, il étudia les étoiles doubles et découvrit la planète Uranus.

1942.
En Alsace-Lorraine, rattachée désormais au Pays de Bade, le Gauleiter Wagner décide l'incorporation forcée dans la Wehrmacht de 100 000 Alsaciens et 30 000 Mosellans. À la fin de la guerre, on recensera chez les "malgré-nous" 32 000 morts, 10 500 disparus et 32 000 blessés. Les disparus trouvèrent pour la plupart la mort au camp russe de Tambov ou dans d'autres prisons soviétiques.