Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/06/2024

C'était le 3 juin...

3.
Dans l'ancienne Rome, sacrifices en l'honneur de Bellone, déesse de la guerre d'origine sabine. C'est dans son temple que le Sénat donnait audience aux ambassadeurs.

1423.
Le pape Martin V (Oddone Colonna) publie la bulle Sedes apostolica, qui oblige à nouveau les juifs à porter en public, sur leur costume, une marque distinctive de leur foi.

1740.
Frédéric Frédéric II de Prusse.jpgII de Prusse interdit les tribunaux de l'Inquisition.

 

 

 

 

 

 

 

1871.
À la suite de la signature du traité de Francfort-sur-le-Main, l'Alsace-Lorraine redeviennent la possession de l'Empire allemand.

1875.
Mort à Bougival du compositeur français Georges Bizet (Carmen, Les Pêcheurs de Perles, L'Arlésienne). Il avait trente-six ans.

1881.
Mort à Paris du lexicographe et philosophe Émile Littré. Libre-penseur, fortement influencé par le positivisme d'Auguste Comte, il fut exécré par le parti ultramontain qui multiplia les campagnes contre lui. Ami de Marie d'Agoult (mère de la future Cosima Wagner), il travailla à partir de 1846 à la rédaction de son célèbre Dictionnaire de la langue française et fut élu en février 1871 candidat républicain à Paris.

1922.
cinéma,sport,alpinisme,religion,christianisme,histoire,proche-orientNaissance à Vannes (Morbihan) du cinéaste Alain Resnais (Hiroshima mon amour, 1958, Providence, 1977, Mon Oncle d'Amérique, 1980, Cœurs, 2006).

 

 

 

 

 

1950.
Annapurna.jpgMaurice Herzog et Louis Lachenal, aidés par une équipe de Français comprenant Lionel Terray et Gaston Rebuffat, atteignent le sommet de l'Annapurna.


1963.
Jean XXIII.jpgPendant la deuxième session de Vatican II, mort à Rome du pape Jean XXIII. En Espagne, le général Franco décrète un deuil national d'une semaine. En France, les maires communistes font mettre les drapeaux en berne.

 

 

 


1968.
En Palestine, un commando du Fatah est détruit par l'armée israélienne. Parmi les morts figure le premier Européen tombé les armes à la main pour la cause palestinienne : le franco-belge Roger Coudroy, 33 ans, ancien ingénieur chez Peugeot.

05/05/2024

C'était le 5 mai...

1525.
histoire,allemagne,russie,presse,république tchèqueMort à Langau (Basse-Autriche) de Frédéric III de Saxe. Protecteur de Luther, qu'il fit résider à la Wartburg, il fut aussi le fondateur de l'université de Wittenberg.

 

 

 

 

 


1600.
Mort à Paris du diplomate, voyageur et érudit français Jean Nicot. Secrétaire de François II, il rapporta en France une plante nouvelle d'abord dénommée nicotine (ou nicotiane), puis tabac. Son Thresor de la langue françoyse, premier dictionnaire de ladite langue publié en 1606 par David Douceur, lui valut la célébrité.

1794.
Sur proposition de Robespierre, la Convention décrète que "le peuple français reconnaît l'existence de l'Être suprême et de l'immortalité de l'âme".

1821.
Mort sur l'île de Sainte-Hélène, possession britannique, de Napoléon Ier. On lui prête ces dernières bribes de paroles : "France... tête... armée... mon fils".

1874.
Le pape Pie IX dénonce le suffrage universel comme une "plaie horrible" revenant à donner le pouvoir de décider aux "foules nécessairement inintelligentes et passionnées" : "Le suffrage universel mériterait plutôt le nom de folie universelle !"

1912.
Lénine lisant la Pravda.jpgParution à Saint-Pétersbourg du premier numéro de la Pravda. Six mois plus tard, Lénine note dans son journal : "La fondation de la Pravda demeure une preuve remarquable de la conscience, de l'énergie et de la cohésion des ouvriers russes".

 

 

 


1928.
Naissance à Chamalières (Puy-de-Dôme) du romancier et réalisateur de cinéma français Pierre Schoendoerffer.

1929.
Erich Ludendorff.jpgParution en Allemagne du premier numéro de la Ludendorffs Volkswarte (Observatoire populaire Ludendorff), sous la direction du général Erich Ludendorff. Cet hebdomadaire sera interdit sous le IIIème Reich.

 

 

 

 

1937.
À Barcelone, de violents affrontements opposent les communistes espagnols et les miliciens anarchistes de la CNT-FAI, alliés aux militants du POUM ( (Parti ouvrier d'unification marxiste) d'Andres Nin et Joaquin Maurin. À l'issue des combats, qui font plus de 500 morts, le pouvoir anarcho-syndicaliste est brisé et la Catalogne a perdu son autonomie. Anarchistes et "poumistes" sont jetés en prison par milliers. Les antifascistes italiens Camillo Berneri et Francesco Barbieri sont abattus par une "tchéka" dirigée par le Soviétique Orlov. Le 16 juin, Andres Nin est enlevé et torturé à mort par les membres du parti communiste, qui font courir le bruit qu'il s'est réfugié dans l'Allemagne nazie. "La mort d'Andres Nin, dira Albert Camus, marqua un tournant dans la tragédie du XXe siècle, qui est le siècle de la révolution trahie."

1945.
Radio-Prague proclame : "Tuez les femmes et les enfants allemands !". Refoulés sur Prague, d'où ils cherchaient à partir pour se rendre aux Américains, 60 000 Allemands sont massacrés. Plusieurs centaines de femmes sont déshabillées, pendues par les pieds, arrosées d'essence et brûlées vives. Des femmes enceintes sont éventrées, d'autres noyées dans la Moldau. Les blessés du sanatorium Podols sont achevés dans leur lit.

1981.
Après 66 jours de grève de la faim pour tenter d'obtenir pour les détenus membres de l'IRA le statut de prisonniers politiques, le républicain irlandais Bobby Sands meurt à la prison du Maze (Labyrinthe), près de Belfast. Dix autres de ses compagnons périront également sans parvenir à faire céder Margaret Thatcher.

01/05/2024

C'était le 1er mai...

1387.
Gaston Phébus, comte de Foix, commence, en son château d'Orthez, la rédaction de son Livre de chasse. Il se propose d'y faire pour la chasse ce que l'empereur Frédéric II a déjà fait pour la fauconnerie. Dédié au duc de Bourgogne Philippe le Hardi, l'ouvrage paraîtra deux ans plus tard et connaîtra un immense succès.

1572.
Mort du pape Pie V. Dans sa jeunesse, il avait été inquisiteur de Côme, où il avait fait preuve d'une telle impitoyable rigueur qu'il avait fini par être chassé de la ville. Devenu grand inquisiteur sous le pontificat de Paul IV, il donna à nouveau la mesure de sa cruauté et fit procéder par l'Inquisition à de véritables boucheries. Il fit pendre l'écrivain Aonius Paléarius, qui s'était plaint de ses abus, et fit édicter une loi enjoignant aux médecins d'abandonner les malades qui refuseraient de recevoir les sacrements. Il poussa le roi d'Espagne Philippe II à pourchasser l'"hérésie" aux Pays-Bas, où une répression atroce, menée par le duc d'Albe, aboutit au massacre de plus de cent mille Flamands. En France, il fit exterminer les huguenots par Charles IX et anima d'autres persécutions en Écosse et au Royaume-Uni. Il mourut alors qu'il se préparait à organiser de nouveaux massacres. "Soyons inexorables, disait-il. Il vaut mieux anéantir la génération présente plutôt que de léguer l'erreur aux générations futures".

1694.
Près du Touquet, les Anglais s'emparent de cinquante-cinq marchands français, et en font brûler vifs trente-cinq. Dix-sept des survivants seront tués deux jours plus tard.

1786.
Première représentation, au Burgtheater de Vienne, des Noces de Figaro de Mozart, sur un livret de Lorenzo da Ponte inspiré de la comédie de Beaumarchais, Le Mariage de Figaro.

1830.
Gezelle.jpgNaissance à Bruges du poète flamand Guido Gezelle. Parlant dix-sept langues, il leva l'étendard de sa langue maternelle dans ses Dichtoefeningen (1858) et célébra la splendeur de la nature dans sa Guirlande du temps (Tydkrans, 1893) et son Diadème poétique (Rymsnoer, 1897). Sa revue hebdomadaire, Rond den Heerd, exerça une influence durable sur le Mouvement flamand.


1880.
Naissance à Rauenbretzingen, dans le Wurtemberg, de l'écrivain et poète allemand Konrad Weiss. Défenseur d'un catholicisme impérial, de tradition mystique et romantique, dont il voyait le prolongement dans l'expressionnisme, son Épiméthée chrétien, chronique des derniers jours de la République de Weimar publiée en 1933, exerça une forte influence sur Carl Schmitt.

1886.
De grandes manifestations ouvrières se déroulent à Chicago en faveur des huit heures de travail quotidiennes. Deux ans plus tard, sur proposition de l'American Federation of Labour au congrès de Saint Louis, cette date deviendra celle de la fête du Travail, qui prendra ainsi indirectement le relais d'anciennes festivités du printemps ; dans l'ancienne France, c'était aussi la fête des artisans aiguilletiers et faiseurs de lacets. La fête du Travail sera célébrée pour la première fois en France en 1889, et le chômage du 1er mai sera décidé en 1890, sous Bismarck, lors de la Conférence ouvrière internationale de Berlin.

1895.
Au lendemain du soulèvement de Constantine, Jean Jaurès publie dans La Dépêche du Midi un article violemment antisémite consacré à la "question juive" en Algérie. Il y affirme que l'"opportunisme" n'est que la "forme politique de l'esprit juif" et que les Juifs d'Algérie "sont restés étrangers aux traditions, aux idées et aux lettres de la France". "Quand la France socialiste pourra libérer de la dette juive et de toute dette les colons et les indigènes, ajoute-t-il, [...] alors il y aura une belle civilisation algérienne."

1896.
Le shah d'Iran, Nasir ed-Din, qui s'était heurté à une violente résistance en tentant d'occidentaliser son pays, est assassiné par des fondamentalistes islamiques.

1919.
Fin de la terreur spartakiste en Bavière. À Munich, un corps-franc occupe la Résidence, arrache le drapeau rouge et hisse le drapeau bleu et blanc bavarois. Les membres du triumvirat communiste, Tobias Axelrod, Max Levien et Eugen Leviné, tentent de s'enfuir en Autriche. Les otages ayant échappé au massacre du 30 avril sont délivrés.

1941.
En France, le 1er mai est pour la première fois célébré comme fête du Travail et devient jour chômé. Cette mesure, destinée à rallier les ouvriers au régime de Vichy, a été prise à l'initiative de René Belin, ancien dirigeant de l'aile socialiste de la CGT, nommé secrétaire d'État au Travail dans le gouvernement Pétain.

1945.
À Tuttlingen (Bade-Wurtemberg, Allemagne), le gouvernement militaire français fait savoir que "chaque acte de sabotage contre les troupes d'occupation entraînera les plus graves sanctions : pour chaque Français qui sera tué, 50 otages seront fusillés".

13/04/2024

C'était le 13 avril...

Antiquité.
Dans l'ancienne Rome, sacrifices "à Jupiter vainqueur et à la liberté".

1598.
Promulgation de l'édit de Nantes. Rendu par Henri IV, il règle de façon positive la condition des réformés français. Ceux-ci sont déclarés libres de pratiquer leur culte partout où il avait été autorisé précédemment, ainsi que dans deux villes ou villages par bailliage. Les protestants se voient également attribuer des garanties juridiques, politiques et militaires. Fin provisoire des guerres de religion.

1638.
Mort à Königsfelden, en Suisse, du duc Henri II de Rohan, l'un des chefs du parti huguenot, blessé le 28 février lors de la bataille de Rheinfelden. Maréchal de France, il s'était efforcé de maintenir vivant l'esprit de l'ancienne chevalerie. Sa devise était "Roi ne suis, Prince ne daigne, Rohan je suis".

1695.
Mort à Paris du poète et fabuliste français Jean de La Fontaine. Élu en 1684 à l'Académie française, il se définissait lui-même comme le "papillon du Parnasse".

1759.
histoire,religion,protestantisme,Bretagne, allemagne,communisme, 1598, 1759, 1954Naissance à Fougères (Bretagne) de Charles-Armand Tuffin, marquis de La Rouërie. Il fonda en 1790 l'Association bretonne, véritable armée secrète qui anticipa la chouannerie et s'acheva sur un échec. Traqué, proscrit, il mourut d'épuisement et de maladie, à l'âge de trente-quatre ans.

 

 


1954.
Alexandre Trouchnovitch, président du Comité berlinois d'aide aux réfugiés russes, est enlevé par des agents des services secrets soviétiques dans le secteur britannique de Berlin-Ouest. Deux jours plus tard, les autorités de RDA assurent qu'il a choisi de son plein gré de passer à l'Est. On apprendra en juillet 1992  qu'il a été tué au cours de son enlèvement.

1956.
Mort à Seebüll, dans le Schleswig-Holstein, du peintre allemand Emil Nolde. Associé au mouvement expressionniste, il s'en distinguait par son inspiration mystique et son attachement aux traditions nordiques. Il avait adhéré en 1934 au parti nazi, mais fut persécuté sous le IIIe Reich comme représentant de l'"art dégénéré".

1973.
À New York, Henry Kissinger, ministre américain des Affaires étrangères, précise les grandes lignes de sa "nouvelle charte atlantique". Il déclare que l'idée d'une intégration politique de l'Europe, soutenue dix ans plus tôt par Kennedy, risque d'être "préjudiciable" aux intérêts américains, et qu'au surplus elle n'est pas "une fin en soi". "Ce serait, affirme-t-il, l'une des nombreuses ironies de l'histoire que la structure européenne proposée par Jean Monnet engendrât le type de politique généralement décrit par le terme de gaullienne". La nouvelle "politique européenne" de Washington sera mise en œuvre par le gouvernement Nixon.

1986.
Le pape Jean-Paul II se rend à la synagogue de Rome pour une "visite fraternelle" destinée à relancer le dialogue judéo-chrétien. Il s'agit de la première visite d'un souverina pontife dans un lieu de cilte hébraïque.

08/04/2024

C'était le 8 avril...

217.
Caracalla.jpgL'empereur Caracalla, né en 188 à Lugdunum (Lyon), est poignardé par le centurion Martialis, près de Harran (Turquie). Petit-fils d'un prêtre phénicien, Caracalla avait promulgué en 212 un édit accordant la citoyenneté romaine à tous les sujets impériaux d'Afrique et d'Asie.

858.
Mort du pape Benoît III. C'est lui qui avait institué le "denier de saint Pierre". Élu en 855, il avait été chassé à coups de bâton par son compétiteur, Anastase, avant d'être rétabli sur le trône. Sous son pontificat, le diacre Hubert, frère de Thietberge (épouse du roi Lothaire), avait transformé en lupanar un couvent de religieuses dont il tirait d'immenses revenus.

1835.
Dans le quartier berlinois de Tegel, mort du philosophe, linguiste et haut fonctionnaire prussien Wilhelm von Humboldt. Il fut en 1809 le fondateur de l'Université de Berlin.

1889.
Naissance à Courtenay (Loiret), dans une famille d'origine corse et bretonne, de l'écrivain, journaliste et historien Dominique Lucchini, alias Pierre Dominique, auteur de nombreuses études sur la Commune et le Second Empire. Ancien membre de l'Action française, il collabora au Nouveau Siècle de Georges Valois, fut rédacteur en chef du quotidien radical-socialiste La République, et dirigea de 1941 à 1943 l'Office français d'information. En 1970, il finit comme rédacteur en chef et éditorialiste de Rivarol.
À Lyon, naissance du philosophe français anti-chrétien Louis Rougier (Celse ou le conflit de la civilisation antique et du christianisme primitif). 

1911.
Naissance à Rásinari, près de Hermannstadt, dans la partie hongroise de l'ancien empire des Habsbourg, de l'écrivain roumain Emil M. Cioran. Installé à Paris à partir de 1937, cet observateur désabusé des passions de son temps s'imposera dès 1949, avec son Précis de décomposition, comme l'un des maîtres du pessimisme contemporain.

1917.
Accompagné de sa femme et de trente de ses proches, dont Radek et Zinoviev, Lénine, assuré de la complicité des autorités allemandes, s'embarque en gare de Zurich dans le "wagon plombé" qui le conduira jusqu'en Russie, où la révolution a éclaté en février.

1929.
Naissance à Schaerbeek de l'inoubliable poète, compositeur, interprète et acteur belge Jacques Brel.

1935.
En Union Soviétique, la peine de mort est étendue aux enfants à partir de douze ans.

1966.
Le cardinal Ottaviani, préfet du Saint-Office, annonce la suppression de l'Index librorum prohibitorum. Elle sera effective le 14 juin, mais l'Église continuera à publier des listes de "livres déconseillés".

04/04/2024

C'était le 4 avril...

188.
Naissance à Lyon de Marcus Aurelius Antonius, le futur empereur Caracalla.

1292.
Nicolas IV.jpgMort du pape Nicolas IV (Jérôme Masci). Premier pape franciscain, il avait promulgué en juillet 1289 une constitution allouant aux cardinaux la moitié des revenus du Vatican.

 

 

 

 


1588.
Naissance à Malmesbury du philosophe anglais Thomas Hobbes, auteur du Leviathan, l'un des fondateurs de la politologie moderne.

1768.
Louis-Antoine de Bougainville et l'équipage de ses navires, L'Étoile et La Boudeuse, débarquent pour la première fois à Tahiti. L'accueil des indigènes est cordial. Le 12, trois insulaires ayant été blessés par des marins, Bougainville fait aussitôt mettre aux fers les coupables.

1774.
Mort à Londres de l'écrivain anglo-irlandais Oliver Goldsmith. Son œuvre la plus connue, The Deserted Village, est un vigoureux plaidoyer en faveur du monde rural exploité par l'industrie naissante.

1871.
Chargé de la répression des mouvements populaires insurrectionnels à Lyon et à Marseille, le général Henri Espivent de La Villeboisnet fait bombarder le quartier de la préfecture de Marseille, dernier îlot de résistance des communards marseillais. Les insurgés comptent 150 morts et plus de 500 prisonniers.

1929.
Mort à Ladenburg (Bade-Wurtemberg, Allemagne) du constructeur automobile Karl Benz.

1945.
Inscrit par défi à la Milice le jour du débarquement en Normandie, le jeune critique de théâtre, écrivain et poète fasciste Jean Turlais, engagé dans les rangs de la Première armée française, est tué sur le front d'Alsace par un éclat d'obus allemand.

1952.
Mgr Benedetto Falcucci écrit dans L'Osservatore romano : "Beaucoup d'aspirations communistes sont justes et méritent d'être accueillies avec enthousiasme".

1992.
Mort en exil à Madrid de l'écrivain roumain Vintila Horia. Il avait obtenu en 1960 le prix Goncourt pour son livre Dieu est mort en exil, mais avait dû y renoncer à la suite d'une cabale déclenchée contre lui par André Wurmser dans L'Humanité.

27/03/2024

C'était le 27 mars...

-46.
En Égypte, Jules César se rend maître d'Alexandrie.

380.
L'empereur Théodose interdit toute poursuite criminelle pendant le Carême.

718.
Mort à Salzbourg de Rupert (Ruprecht ou Hrodpreht), ancien évêque de Worms, qui fut l'évangélisateur de la Bavière et de la Carinthie. Sa lutte contre le paganisme lui valut d'être canonisé.

1329.
Le Vatican publie une bulle contre l'œuvre de Maître Eckhart, disparu deux ans plus tôt.

1663.
Johann Andreas Eisenbarth.jpgNaissance à Oberviechtach du médecin et chirurgien allemand Johann Andreas Eisenbarth. Il fut l'un des précurseurs des méthodes modernes de stérilisation et passa dans la légende populaire sous le nom de "Doktor Eisenbarth".

 

 

 

 

1765.
Naissance à Munich du philosophe et théologien mystique bavarois Franz Xaver von Baader, dont l'œuvre s'inscrit dans le sillage de Paracelse et de Jacob Boehme.

1886.
Naissance à Aix-la-Chapelle de l'architecte allemand Ludwig Mies van der Rohe. Élève de Peter Behrens, il fut de 1930 à 1933 le directeur de l'école du Bauhaus.

1919.
À Moscou, création de la IIIe Internationale.

1939.
L'Espagne s'associe au Pacte anti-Komintern signé par l'Allemagne, l'Italie et le Japon.

1968.
Le cosmonaute soviétique Youri Gagarine trouve la mort au cours d'un vol aux environs de Moscou.

1980.
Dans un entretien avec L'Aurore, Jean-Marie Le Pen affirme : "La France doit réintégrer l'OTAN."

20/03/2024

C'était le 20 mars...

-43.
Naissance à Sulmona d'Ovide, auteur des Métamorphoses, des Héroïdes et de L'Art d'aimer.

845.
Raid de snekkars sur Paris.jpgUne centaine de navires vikings, commandés par Ragnar Lodbrok, pénètrent dans l'estuaire de la Seine. Huit jours plus tard, il sont à Paris.

 


964.
Le pape Jean XII meurt des suites d'une blessure au crâne infligée huit jours plus tôt par un noble romain qui avait surpris sa femme dans les bras du souverain pontife. Au Vatican, pour expliquer cette blessure, on avait fait courir le bruit que le pape s'était battu avec le démon.

1329.
Hermann von Salza - Château de Malbork (Pologne).jpgMort à Salerne (Italie) de Hermann von Salza, grand-maître de l'ordre des chevaliers Teutoniques.

 

 

 

 

 

 


1568.
Mort à Tapiau, en Prusse orientale, du dernier grand-maître de l'ordre des chevaliers Teutoniques, Albrecht von Brandenburg-Ansbach, fondateur en 1544 de l'université de Königsberg.

1828.
Naissance à Skien du dramaturge norvégien Henrik Johan Ibsen. Ses pièces d'inspiration philosophique et sociale (Une Maison de poupée, Peer Gynt, Un Ennemi du peuple, Les Soutiens de la société, Les Revenants) lui valurent très tôt une renommée internationale.

1875.
Mort à Newry, en Irlande, du journaliste et nationaliste irlandais John Mitchel (Seán Mistéal). Collaborateur du journal The Nation (devenu plus tard Young Ireland), il fonda en 1848 The United Irishman. Jugé la même année pour "sédition", il s'installa aux États-Unis, où il défendit avec vigueur la cause du Vieux Sud.

1919.
À Moscou, le parti bolchevik autorise la parution d'un journal socialiste-révolutionnaire intitulé Delo Naroda (La Cause du Peuple). Celui-ci sera interdit neuf jours plus tard, pour avoir réclamé des institutions libres.

1926.
Mort à Menton de l'écrivain breton Anatole Le Braz. Fils d'un instituteur, disciple de François Luzel, il fut membre de l'Académie française et de l'Union régionaliste bretonne, et consacra une grande partie de sa vie à recueillir des récits populaires. Sa Légende de la mort en Basse-Bretagne (1893) joua dans la renaissance celtique un rôle analogue à celui du Barzaz Breiz de La Villemarqué.

1944.
Pierre Pucheu, ancien ministre de l'Intérieur de Vichy, condamné à mort par la France libre, est exécuté près d'Alger.

1958.
Martin Heidegger prononce à l'université d'Aix-en-Provence une conférence sur "Hegel et les Grecs". L'année suivante, il publiera Acheminement vers la parole, dont il dédiera l'édition française au poète français René Char avec ces mots : "La chère Provence est-elle cette arche secrètement invisible qui relie la pensée matinale de Parménide au poème de Hölderlin ?"

1970.
Vingt-et-un pays signent à Niamey, au Niger, l'acte de naissance de l'Organisation internationale de la francophonie.

12/03/2024

C'était le 12 mars...

684.
Mort à Rome du pape Grégoire le Grand. Il lutta pour affirmer la primauté de Rome sur les Lombards et les Byzantins, travailla à la réforme des clercs et réorganisa le chant d'église. Il fit incendier la bibliothèque Palatine fondée par Auguste, ainsi que d'autres monuments romains, et ordonna qu'on brûle publiquement les œuvres de Tite-Live sous le prétexte que celui-ci s'élève contre les cultes religieux. Il anéantit pareillement les ouvrages d'Afranius, Naevius, Ennius et autres poètes latins, dont on ne possède plus que des fragments. Il excommunia Didier, archevêque de Vienne, parce que ce prélat permettait dans son diocèse l'enseignement de la grammaire.

1613.
Naissance à Paris d'André Le Nôtre. Il dessina les jardins de Versailles, Chantilly, Saint-Cloud et Meudon.

1813.
L'armée napoléonienne occupe Hambourg, qui sera peu après transformée en département français.

1860.
Mort au Caire de l'officier français Joseph Sève, plus connu sous le nom de Soliman Pacha. Après avoir guerroyé sous l'Empire, il se mit en 1819 au service de l'Égypte de Méhémet Ali Pacha et devint le principal réorganisateur de l'armée égyptienne. L'une de ses filles fut l'arrière-grand-mère du roi Farouk.

1863.
Gabriele d'Annunzio.JPGNaissance à Francavilla du romancier, poète et homme politique italien Gabriele D'Annunzio. Influencé dans sa jeunesse par la pensée de Nietzsche, il fut député à partir de 1897 et se lia d'amitié avec Benito Mussolini. Volontaire pendant la Première Guerre mondiale, il mena en 1919 l'expédition de Fiume.

 

 

1938.
Dans le cadre de l'Anschluss (Annexion), les troupes allemandes pénètrent en Autriche, où elles sont acclamées par les foules. Le 18, les évêques autrichiens remercient les autorités du IIIe Reich d'avoir "sauvé l'Autriche du péril bolchevique". Le cardinal Theodor Innitzer déclare : "Il va de soi que tout le monde devra obéir aux ordres des institutions nouvelles".

1943.
Mort à Olso du sculpteur norvégien Adolf Gustav Vigeland.

1945.
Swinemünde.JPGLa 8ème Flotte aérienne américaine bombarde la ville portuaire de Swinemünde (Poméranie), où 90 000 réfugiés civils de l'Est, fuyant les combats et l'avancée de l'Armée rouge, attendaient leur évacuation. Plus de 20 000 périrent sous les 1609 tonnes de bombes larguées en une heure environ.

1953.
Pablo Picasso publie en première page des Lettres françaises un portrait au fusain de Joseph Staline, décédé huit jours plus tôt, qui suscite la "désapprobation catégorique" du secrétariat du Parti communiste, en raison de son "modernisme". Aragon est mis en cause. Le numéro suivant de l'hebdomadaire publiera une pleine page de protestations.

05/03/2024

C'était le 5 mars...

1605.
Mort à Rome du pape Clément VIII (Ippolito Aldobrandini). Il avait voulu évincer Henri IV du trône de France au profit de l'Infante d'Espagne, Isabelle, fille de Philippe II. Il fut assassiné après avoir pris parti pour les dominicains contre les jésuites, dans une querelle sur la grâce et le libre-arbitre. 

1616.
Le traité de Copernic sur les révolutions des corps célestes est mis à l'Index par le Saint-Siège. L'interdiction ne sera levée qu'au XIXème siècle.

1619.
Cyrano de Bergerac.JPGNaissance à Paris de Savinien Cyrano de Bergerac. Entré à l'âge de 20 ans dans une compagnie de gardes composée en majorité de gentilshommes gascons (d'où la légende sur ses propres origines), il acquiert une grande réputation de bravoure. Ses ouvrages très critiques envers la religion influenceront Molière, Swift et Voltaire.

 


1689.
La ville allemande de Mannheim, dans le Palatinat, est réduite en cendres par les troupes françaises, sous les ordres de Louvois, ministre de la Guerre de Louis XIV.

1779.
Naissance à Payerne, dans le canton de Vaud, du baron et stratège suisse Antoine Henri Jomini. Auteur d'un célèbre Traité des grandes opérations militaires (1805), il fut l'un des premiers à étudier la stratégie non comme une science, mais comme un art. La Russie lui doit la fondation de l'Académie militaire de Saint-Pétersbourg.

1893.
Hippolyte Taine.JPGMort à Paris de l'historien et philosophe Hippolyte Taine.

 

 

 

 

 

 

 


1917.
Blessé au visage par un éclat de grenade en octobre 1916, le caporal Hitler repart au front.

1920.
Lors du premier raid aérien ralliant Alger à l'Afrique noire, le général François-Henry Laperrine d'Hautpoul, ancien commandant des territoires sahariens, meurt de soif et d'épuisement dans le désert après avoir dû faire un atterrissage forcé.

1922.
Première projection, à Berlin, du Nosferatu de Friedrich Wilhelm Murnau. Ce film marque l'apogée du cinéma expressionniste et consacre le talent d'un cinéaste dont l'œuvre est aujourd'hui en partie perdue : sur les 29 films qu'il réalisa entre 1919 et 1931, on n'en possède plus que neuf, parmi lesquels Faust (1926), L'Aurore (1927) et Tabu (1931).

1930.
Le philosophe et écrivain français René Guénon s'embarque pour un voyage de quelques mois au Caire, où il choisira de prendre le nom d'Abd al-Wâhid Yahyâ. Il y passera les vingt-et-une dernières années de sa vie.

1963.
Un étudiant allemand, Hans Jürgen Bischoff, est déchiqueté dans son appartement par un engin explosif qu'il voulait déposer, en signe de protestation, contre le Mur de Berlin.

03/03/2024

C'était le 3 mars...

1561.
À l'issue d'un consistoire ayant duré huit heures, le pape Pie IV (Jean-Ange de Médicis) condamne à la peine capitale le cardinal Charles Carafa et son frère Jean, duc de Palliano, dont la mort lui avait été demandée par le roi Philippe II d'Espagne. Le premier des deux frères sera étranglé, le second décapité.

1689.
La ville de Heidelberg est incendiée. Carlin de Somaripa, officier impérial, écrit : "Les Français ont tout amené et brûlé. Nous n'avons vu que feu et flammes tout au long du Rhin depuis Phillipsburg jusqu'à Mannheim, partout où ils passent ils brûlent aussi".

1793.
Les villes de Bruges et de Mons, ainsi que la province de Hainaut, sont réunies à la République française sous le nom de "département de Jemmapes".

1861.
Le tsar Alexandre II de Russie abolit le servage. Mais les paysans n'obtiennent pas pour autant la pleine propriété des terres. Des masses de ruraux déracinés émigrent vers les villes.

1915.
Première représentation, au Liberty Theatre de New York, du film de David Wark Griffith, La Naissance d'une nation. Le président Woodrow Wilson le trouve "très véridique". Inspiré de deux romans de Thomas F. Dixon Jr., The Clansman et The Leopard's Spots, ce sera le plus grand succès du cinéma américain jusqu'à Autant en emporte le vent.

1918.
Signature du traité de paix de Brest-Litovsk (Biélorussie) entre l'Allemagne impériale et la Russie communiste. À ceux qui s'en étonnent, Lénine répond "céder de l'espace pour gagner du temps".

1924.
Sur la proposition de Mustafa Kemal, la Grande Assemblée nationale de Turquie vote l'abolition du Califat.

1933.
Max Ophüls.JPGÀ Leipzig (Allemagne), première projection du film de Max Ophüls Liebelei. Cette évocation nostalgique de la Vienne impériale est saluée par la critique internationale ; notamment, Robert Brasillach la décrit comme "enchantée par toutes les fées de la jeunesse et de l'hiver". Le film sortira à Berlin le 16 mars, le jour même où le cinéaste sera obligé de quitter l'Allemagne en raison de ses origines juives.

1960.
Mort à Châtillon, dans les Hauts-de-Seine, du journaliste et militant syndicaliste Angelo Tasca. Après avoir été l'un des fondateurs du parti communiste italien, il s'installa en France en 1929 et rejoignit Le Populaire, organe de la SFIO. Pendant la guerre, il occupa des fonctions officielles à Vichy, au ministère de l'Information. Sa fille, Catherine Tasca, fut ministre de la Culture dans le gouvernement de Lionel Jospin.

1962.
Pierre Benoit.jpgMort à Ciboure (Pyrénées-Atlantiques) de l'écrivain et journaliste français Pierre Benoit, auteur de romans d'aventures exotiques dont le plus célèbre, L'Atlantide (1919), sera porté à l'écran à plusieurs reprises.

 

 


1983.
Mort à Bruxelles du dessinateur belge Hergé (Georges Rémi), créateur de Tintin.

29/02/2024

C'était le 29 février...

435.
Mort de Jean Cassien, fondateur de l'abbaye de Saint-Victor de Marseille. Fondateur du semi-pélagianisme, doctrine qui affirme que le libre-arbitre peut mener à la foi sans le secours de la grâce, il fut condamné en 529 au concile d'Orange, mais l'Église orthodoxe le considère comme un saint.

1468.
Naissance à Canino, en Italie, d'Alexandre Farnèse, futur pape Paul III. Promoteur du concile de Trente, il autorisa également Ignace de Loyola à créer l'ordre des jésuites, dont il fit les exécuteurs de ses desseins. Amant de sa propre fille, il avait, au début de sa carrière, livré sa sœur à Borgia pour être nommé cardinal.

1784.
Le marquis de Sade est transféré du château de Vincennes à la Bastille.

1792.
À Pesaro, sur l'Adriatique, naissance du compositeur italien Giovacchino Antonio Rossini.

1844.
Naissance à Gleux-lès-Lure, village imaginaire de Haute-Saône, du sapeur Camember, personnage inventé en 1890 par le dessinateur Christophe (Marie-Louis-Georges Colomb), précurseur de la bande dessinée.

1848.
En France, abolition des titres de noblesse.

1908.
Naissance à Paris du peintre français d'origine prussienne et polonaise Balthasar Klossowski, dit Balthus.

1912.
Grève sanglante de la Léna, dans les mines d'or de Sibérie. On dénombre 270 morts et 250 blessés.

1916.
Greif.jpgDans le détroit de Skaggerak (Norvège), l'aviso allemand Greif et le cargo armé anglais Alcantara se livrent un duel acharné. À l'issue du combat, ils coulent tous les deux.

1960.
Un tremblement de terre à Agadir, au Maroc, fait plus de 12 000 morts. Aux États-Unis, Hugh Hefner inaugure le premier club Playboy à Chicago, sept ans après avoir lancé son magazine de charme.

1980.
Robert Mugabe.jpgRobert Mugabe remporte les premières élections libres en Rhodésie (aujourd'hui Zimbabwe) et devient Premier ministre.

23/02/2024

C'était le 23 février...

1296.
Afin de mieux résister aux invasions anglaises, le Parlement écossais, réuni au château d'Édimbourg, ratifie le traité d'alliance avec la France signé quelques mois plus tôt par John Balliol et Philippe le Bel. Ainsi naît l'Auld Alliance, que le général de Gaulle qualifiera en 1942 de "plus vieille alliance du monde".

1440.
À Strasbourg, Gutenberg fabrique des lettres en plomb, les dispose les unes auprès des autres, les enduit d'une encre grasse et les place sous presse sur une feuille de papier. L'imprimerie est née.

1619.
Mort à Saint-Claude du légiste et démonologue français Henry Boguet. Son Discours exécrable des sorciers (1603), douze fois réédité en vingt ans, servit de manuel aux magistrats francs-comtois qui organisèrent à cette époque une campane de persécutions durant laquelle une quarantaine de "sorcières" périrent sur le bûcher. Sa renommée de "brûleur féroce" traversera les siècles.

1685.
Naissance à Halle (Saxe-Anhalt) du compositeur allemand Georg Friedrich Haendel, naturalisé britannique en 1726.

1812.
Napoléon Ier décide l'annulation du concordat passé entre la France et le Vatican. Quelques mois plus tard, il fera transporter le pape à Fontainebleau.

1820.
À Londres, la police arrête un dangereux groupe de terroristes qui se proposait d'assassiner tous les membres du gouvernement. On apprendra bientôt que le chef du groupe, Edwards, était en fait un policier. L'affaire permettra au gouvernement de faire adopter des lois liberticides (les "Six Acts") que le Parlement avait d'abord rejetées, et de réprimer plus fortement le mouvement ouvrier.

1917.
La révolution éclate à Pétrograd, capitale de l'empire russe. Le 2 mars, le tsar Nicolas II notera dans son journal : "Autour de moi, tout n'est que trahison, lâcheté et barbarie". Quelques heures plus tard, il sera contraint d'abdiquer.

1919.
Instauration du Jour de l'Armée rouge, devenu jour férié en Biélorussie, au Kirghizistan, en Russie et au Tadjikistan, sous le nom de Jour du défenseur de la patrie, devenu officieusement Journée de tous les hommes. Également célébrée en Ukraine, cette fête a été remplacée en 2014 par la Journée des défenseurs de l'Ukraine et déplacée au 14 octobre, date anniversaire de la fondation de l'Armée insurrectionnelle ukrainienne (1942).

1923.
Toutankhamon (reproduction numérique).JPGEn Égypte, dans la Vallée des Rois, Lord Carnavon et Howard Carter procèdent à l'ouverture du sarcophage de Toutankhamon, dont ils découvrent la momie intacte.

 

 

 

 



1942.
Stefan Zweig.jpgDans son ordre du jour n° 55, Staline déclare : "Les Hitler vont et viennent. Le peuple allemand demeure."
À Petropólis (Brésil), où il s'était établi en 1941, l'écrivain, biographe et journaliste autrichien Stefan Zweig se suicide avec sa seconde épouse, par désespoir devant l'Europe ravagée par la guerre.

 

 


1949.
Au cours d'une réunion du comité central du Parti communiste français, Maurice Thorez déclare qu'au cas où "l'armée soviétique, défendant la cause des peuples, la cause du socialisme serait amenée à pourchasser les agresseurs jusque sur notre sol", les communistes français se rallieraient à une politique de collaboration avec l'occupant.

1976.
L'ancien président des États-Unis Richard Nixon est reçu à Pékin par Mao Zedong. Il bénéficiera durant son séjour de tous les honneurs dus à un chef d'État en exercice.

22/02/2024

C'était le 22 février...

-509.
Abolition de la royauté à Rome. Le Sénat décide la déchéance du roi Tarquin le Superbe et le contraint à l'exil avec toute sa famille.

1788.
Naissance à Dantzig (aujourd'hui Gdansk, Pologne) du philosophe allemand Arthur Schopenhauer.

1813.
Les Cortès décrètent la suppression de l'Inquisition en Espagne.

1857.
Naissance à Londres de Robert Stephenson Smyth Baden-Powell, fondateur en 1908 du scoutisme. C'est en Afrique du Sud, où il organisa durant la Guerre des Boers un corps de cadets et d'éclaireurs, que "B.-P." eut l'idée d'adapter les techniques du "scouting" à des activités de jeunesse. Son livre Scouting for Boys, publié après son retour en Angleterre, connut un extraordinaire succès.

1892.
Frédéric Mistral, Charles Maurras et Frédéric Amouretti signent la "Déclaration des Félibres fédéralistes" : "Nous réclamons la liberté de nos communes [...] Elles auront ainsi une vie profonde, inspirant à leurs fils les passions ardentes de la race et du sang."

1916.
Emile Driant.jpgLe colonel Emile Driant, homme politique et écrivain français, est tué sur le front au bois des Caures, près de Verdun. Gendre du général Boulanger, il s'était fait connaître par de nombreux récits d'anticipation publiés sous le nom de "capitaine Danrit" (La Guerre de demain, 1889), qui lui avaient valu le surnom de "Jules Verne militaire". Fondateur en 1906 de la Ligue Jeanne d'Arc, il avait été élu quatre ans plus tard député nationaliste de Nancy. En 1914, il s'était porté volontaire dès le début des hostilités.

1921.
En URSS, institution du Gosplan. Le prolérariat russe est "mis au service de la production".

1925.
La France décide la suppression de son ambassade au Vatican.

1940.
À Paris, le Parti Communiste Français ayant été dissous six mois plus tôt, la Chambre des députés vote à l'unanimité (492 voix) la destitution des 60 députés communistes.

1942.
Sortie aux studios Walt Disney du célèbre Bambi. Le film s'inspire d'un roman de l'écrivain autrichien Felix Salten (Siegmund Salzmann) que le régime nazi a dénoncé comme "pacifiste et amolissant pour les enfants". La voix de Bambi est celle d'un petit garçon nommé Donald Dunagan, qui ne touchera ses droits d'auteur qu'en 1995, après avoir été plusieurs fois blessé pendant la guerre du Viêt Nam.

1982.
Le gouvernement français ayant critiqué la politique israélienne dans les territoires occupés, Menahem Begin déclare à Jérusalem : "Que la France s'occupe plutôt de ses affaires et de l'autonomie qu'elle devrait accorder à la Corse."

2000.
Alexandre Marc.JPGMort à Nice du théoricien du fédéralisme intégral Alexandre Marc. Né en 1924 à Odessa dans une famille émigrée à Paris en 1917, il fonda le Club du Moulin Vert en 1929 puis lança en 1932, avec Arnaud Dandieu et Robert Aron, la revue L'Ordre nouveau, qui fut l'une des publications les plus représentatives du courant "non conformiste" des années trente. Après avoir été résistant, il devint en 1946 secrétaire général de l'Union européenne des fédéralistes et anima jusqu'à sa mort la revue L'Europe en formation.

19/02/2024

C'était le 19 février...

356.
À Rome, adoption d'une loi ordonnant la fermeture des temples païens.

1350.
Jeanne, comtesse de Boulogne, épouse le duc de Normandie. Le 22 août, celui-ci montera sur le trône de France sous le nom de Jean II, dit le Bon.

1473.
Naissance à Thorn, en Prusse royale (aujourd'hui Toruń, Pologne), de l'astronome et mathématicien Nicolas Copernic.

1715.
Un jésuite français venant de Constantinople et se faisant passer pour l'ambassadeur du Shah d'Iran est reçu par Louis XIV, à qui il remet de fausses lettres de créance.

1797.
Bonaparte impose au Saint-Siège la signature du traité de Tolentino. Le pape Pie VI renonce à la possession d'Avignon et du Comtat venaissin, qui sont définitivement rattachés à la France.

1873.
Naissance à Lunel, dans l'Hérault, du cinéaste Louis Feuillade. Se définissant modestement comme un "ouvrier du mélodrame", il porta à l'écran les aventures de Fantômas (1913) et de Judex (1917). Après sa mort, les surréalistes rendirent hommage au génie poétique de cet ancien critique de tauromachie resté toute sa vie fidèle à ses convictions légitimistes.

1878.
Naissance à Beitstad de l'écrivain norvégien Kristofer Uppdal (Kristofer Oliver Opdal), auteur d'une dizaine de romans retraçant l'histoire de la classe ouvrière de son pays (Stigeren, 1919).

1938.
Dans un discours prononcé au Vélodrome d'Hiver, le communiste André Marty, ex-"mutin de la mer Noire", affirme qu'il n'existe aucun risque de guerre avec l'Allemagne. "Ni militairement, ni économiquement, déclare-t-il, Hitler ne pourrait faire la guerre. L'Allemagne ne possède pas les matières premières nécessaires à une grande guerre. L'Allemagne ne pourra jamais faire la guerre avec la classe ouvrière sur le dos".

1957.
Mort à Lens du coureur cycliste italien (naturalisé français en 1901) Maurice Garin, vainqueur du premier Tour de France en 1903.

1988.
René Char.jpgMort à Paris du poète français René Char. D'abord lié au surréalisme, dont il s'éloigna en 1934, il dirigea la Résistance en Vaucluse sous le nom de capitaine Alexandre et publia en 1945 ses célèbres Feuillets d'Hypnos. "Poète de l'essence du poème" (Maurice Blanchot), très influencé par la pensée d'Héraclite, il fut aussi l'admirateur et l'ami de Martin Heidegger. Pierre Boulez mit en musique son Soleil des eaux (1948) puis son Marteau sans maître (1955). "Le temps est proche, écrivait-il, où ce qui sut demeurer inexplicable pourra seul nous requérir."

11/02/2024

C'était le 11 février...

1111.
Henri V, roi d'Allemagne, fait emprisonner le pape Pascal II et tous ses cardinaux, durant la querelle des Investitures.

1302.
Philippe le Bel fait brûler la bulle Ausculta fili, par laquelle le pape Boniface VII avait affirmé que Dieu l'avait "établi sur les rois et les royaumes de la Terre". Le nonce est reconduit à la frontière.

1886.
Leconte de Lisle, originaire de La Réunion, est élu à l'Académie française, au fauteuil de Victor Hugo.

1925.
Mort à Paris du chansonnier populaire Aristide Bruant. Socialiste révolutionnaire et patriote cocardier, le fondateur du cabaret "Au chat noir", que fréquentèrent Toulouse-Lautrec et Alphonse Allais, avait été surnommé par Anatole France "le maître de la rue".

1927.
À Berlin, sanglants affrontements entre communistes et nazis lors d'un meeting organisé à la Pharusaäle par la section locale de la NSDAP. Joseph Goebbels entame son "combat pour Berlin".

1929.
Accords du Latran.JPGConclus entre le pape Pie IX et le gouvernement fasciste italien, les accords du Latran créent l'État indépendant du Vatican (44 hectares). L'Église catholique donne à l'événement une signification providentielle. Le 24 février, le futur pape Jean XXIII écrira : "Le Seigneur soit béni ! Tout ce que la franc-maçonnerie, c'est-à-dire le Diable, a entrepris depuis soixante ans contre l'Église et le pape en Italie a été réduit à néant."

1948.
Eisenstein.jpgMort à Moscou du cinéaste soviétique Sergueï Mikhailovitch Eisenstein (Le cuirassé Potemkine, 1925 ; Alexandre Nevski, 1938 ; Ivan le Terrible, 1944-1946, inachevé).

 

1957.
En représailles contre un attentat ayant visé peu auparavant les troupes britanniques, le village de Danuba, dans le protectorat d'Aden, est entièrement rasé par un bombardement anglais.

1979.
Mort à Liège de l'helléniste et philologue belge Marie Delcourt (Légendes et cultes de héros en Grèce, 1942). Première femme chargée de cours à l'Université de Liège, elle rejoignit pendant la guerre le réseau de résistance de "La Dame blanche" et fut l'épouse du romancier traditionnaliste Alexis Curvers (Tempo di Roma).

1985.
Mort à Los Angeles du cinéaste américain d'origine belge Henri Léopold de Fiennes, plus connu sous le nom de Henry Hathaway. Spécialisé dans le western et le film d'aventures (Nevada Smith, Les Trois Lanciers du Bengale), il est aussi l'auteur de plusieurs films noirs (Le Carrefour de la mort).