Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/08/2020

C'était le 20 août...

1699.
Le tsar Pierre le Grand prescrit à ses sujets le port du costume européen.

1823.
Mort du pape Pie VII. Il excommunia deux fois Napoléon Ier, qui avait réuni en 1809 ses états à l'empire français, s'opposa aux décisions du congrès de Vienne et rétablit l'ordre des jésuites en Russie et en France.

1827.
Naissance à Munich de l'écrivain belge d'expression francophone Charles De Coster, auteur de La Légende de Till Ulenspiegel (Till l'espiègle).

1839.
Dix-sept ans après la première réalisation par Nicéphore Niépce d'une image fixée sur verre à l'aide de bitume, François Arago invente pour ce procédé le nom de "photographie".

1854.
Mort à Bad Ragaz, en Suisse, du philosophe allemand Friedrich Wilhelm Joseph von Schelling, principal représentant de l'idéalisme philosophique.

1940.
Ramon Mercader.jpgLev Bronstein (Léon Trotski) est assassiné près de Mexico par un agent du KGB connu sous le nom de Ramon Mercader.

 

 

 

 

 

 

1944.
L'officier, géographe et africaniste français Yves Urvoy, fondateur avec l'économiste François Perroux du groupe de réflexion "Renaître", est assassiné dans un bois près d'Agen par une bande se réclamant du maquis.

18/08/2020

C'était le 18 août...

1503.
Alexandre VI.jpgMort du pape Alexandre VI. Sous son pontificat, la corruption parvint à un degré jamais atteint. Descendant par sa mère de la maison espagnole des Borgia, il parvint d'abord à se faire nommer cardinal et vice-chancelier de l'Église. Il accéda au pontificat en 1492, après avoir acheté son élection. Il eut cinq enfants de Rosa Vanozza, fille de l'une de ses maîtresses, et eut des relations incestueuses avec ses fils Francesco et César, ainsi qu'avec sa fille Lucrèce, qu'il maria à trois reprises au milieu de bacchanales scandaleuses. Installée au Vatican, Lucrèce Borgia en fit un vaste lupanar, tandis que, selon Paul Langius, son père et amant transformait Rome en "abattoir". Alexandre VI employa son règne à promouvoir ses bâtards et ses mignons. Il créa son fils Francesco duc de Candie et prince de Bénévent, et fit nommer César cardinal-archevêque de Valence. Il s'éprit également de la sœur d'Alexandre Farnèse, que ce dernier (le futur pape Paul III) avait prostituée pour obtenir l'amnistie d'un crime de faux. Rétablissant la prépondérance du Saint-Siège en Italie, il triompha de Venise et sapa l'autorité des princes qui auraient pu lui porter ombrage. Le prieur du couvent de Saint-Marc à Florence, Jérôme Savonarole, ne lui ayant pas ménagé les reproches, Alexandre VI le fit arrêter, condamner et brûler vif en 1498. Il périt de façon inattendue, après s'être fait servir par erreur le poison qu'il destinait à plusieurs des prélats de sa cour.

1634.
Le curé de Loudain, Urbain Grandier, accusé d'avoir "ensorcelé" les sœurs Ursulines d'un couvent dans lequel il n'avait jamais mis les pieds, est brûlé vif devant une grande foule de dévôts.

1681.
Le poète français Jean-François Regnard, voyageant en Laponie avec deux compagnons, Nicolas de Corbon et Cousteaux de Fercourt, atteint les parages du cap Nord à proximité du lac de Tornotresch.

1786.
Mort au château de Sans-Souci, à Potsdam en Allemagne, du roi Frédéric II de Prusse, après 46 ans de règne. Surnommé le "Grand Frédéric", puis le "Vieux Fritz", il fut le fondateur de la puissance prussienne, dont il s'efforça toujours de lier le sort à celui de la Russie.

1904.
Le Congrès d'Amsterdam de la IIe Internationale repousse les propositions d'Eduard Bernstein visant à une "révision" des concepts fondamentaux du marxisme.

1916.
Marcel Brindejonc des Moulinais.jpgL'aviateur breton Marcel Brindejonc des Moulinais, âgé de 24 ans, trouve la mort à Vadelaincourt (Meuse), au cours d'un combat aérien où deux pilotes français l'ont abattu en le prenant pour un Allemand. Plusieurs fois décoré, y compris à l'étranger, pour ses exploits aéronautiques, il avait été fait chevalier de la Légion d'honneur à 21 ans.

 


1974.
Mgr Hilarion Capucci, vicaire patriarcal grec-catholique de Jérusalem, est condamné en Israël à quatorze ans de travaux forcés, en raison de sa sympathie active pour la cause palestinienne.

1976.
Originaire du bourg saxon de Drossdorf, le pasteur Oskar Brüsewitz s'immole par le feu sur la place de la petite ville est-allemande de Zeitz. Il entendait ainsi protester contre l'emprise du Parti communiste sur la jeunesse.

29/07/2020

C'était le 29 juillet...

1167.
Frédéric Barberousse s'empare de Saint-Pierre de Rome. Le pape Alexandre III s'enfuit à Bénévent.

1525.
Jean Leclerc, cardeur de laine à Meaux, est exécuté à Metz pour avoir embrassé la cause de la Réforme.

1883.
Au village de Dovia di Predappio, en Romagne, naissance de Benito Mussolini.

1890.
Mort à Auvers-sur-Oise du peintre hollandais Vincent Van Gogh. Il s'était l'avant-veille tiré une balle de pistolet dans la poitrine. Précurseur de l'expressionnisme, il avait trente-sept ans.

1944.
L'abbé Emmanuel Rallier, recteur de la paroisse de Bieuzy-Lanvaux (Morbihan), est abattu dans son presbytère, le jour de son anniversaire, par un groupe de maquisards en raison de ses sympathies présumées pour le mouvement indépendantiste Breiz Atao.

1956.
Mort à Kilchberg, en  Suisse, du philosophe et psychologue allemand Ludwig Klages, auteur de L'Esprit comme antagoniste de l'âme.

1983.
cinéma,espagne,1983Mort à Mexico du cinéaste espagnol Luis Buñuel, auteur notamment de L'Âge d'or, Viridiana et La Voie lactée.

 

 

 

 

 

 

1984.
Mort à Guingamp de l'écrivain et ancien résistant Gilbert Renault, dit le colonel Rémy, compagnon de la Libération. C'est à lui que l'on doit la formule selon laquelle "la France de juin 1940 avait à la fois besoin du maréchal Pétain et du général de Gaulle, d'un bouclier en même temps que d'une épée".

25/07/2020

C'était le 25 juillet...

1450.
Naissance à Schlettstadt (Sélestat) de l'humaniste alsacien Johann Jakob Wimpfeling, fondateur de l'historiographie nationale allemande (Germania, 1501).

1491.
Mort à Rome du pape Innocent VIII. Après avoir acheté son élection, il poussa l'évêque de Brescia à engager la croisade contre les Vaudois. Cet ancien mignon avait seize bâtards, auxquels il donna bénéfices, duchés, comtés, évêchés et principautés.

1872.
Adolphe Thiers par Nadar.jpgDes grèves ayant éclaté dans les bassins miniers sont écrasées dans le sang. Le président Thiers félicite le préfet du Pas-de-Calais pour "l'énergie de sa répression".

 

 

 

 


1963.
Grève dans les Asturies : 11000 mineurs espagnols cessent le travail à l'appel des néophalangistes des Cercles José Antonio. La police franquiste organise aussitôt la répression.

1968.
Paul VI.jpgLe pape Paul VI, dans l'encyclique Humanae vitae, condamne les "procédés artificiels" de contraception.

 

 

 

 

 



1983.
Mort à Paris de l'écrivain et scénariste populiste René Fallet (Banlieue sud-est, 1947).

1991.
Principal responsable du projet d'extermination par la famine du peuple ukrainien en 1932 ("Holodomor"), Lazare Kaganovitch, ancien membre du bureau politique du Parti communiste soviétique, s'éteint paisiblement à Moscou à l'âge de 97 ans.

1992.
Mort à Bellegarde (Gard) de l'avocat, économiste et essayiste français Philippe Lamour. Ancien président du Conseil économique et social du Languedoc-Roussillon, il avait dans sa jeunesse milité aux côtés de Georges Valois, adhéré ensuite au Parti fasciste révolutionnaire, puis rallié les "non conformistes" des années 30. Proche de l'Ordre nouveau, il fut le fondateur de la revue Plans (où écrivirent Le Corbusier, Raoul Dufy, René Clair, Fernand Léger, Hubert Lagardelle, etc.) et organisa en 1932, en liaison avec le national-bolchevik Harro Schultze-Boysen, un congrès de la jeunesse franco-allemande favorable au fédéralisme européen.

20/07/2020

C'était le 20 juillet...

985.
Mort à Rome de l'antipape Boniface VII. Fils d'une courtisane et d'un diacre, il participa au complot qui aboutit à l'assassinat de son prédécesseur, Benoît VI. Détrôné à son tour par les comtes de Toscanelle, il dut s'enfuir à Constantinople, non sans emporter avec lui un grand nombre d'objets saints, qu'il vendit pour payer ses dépenses de table.

1304.
Naissance à Arezzo du poète italien Pétrarque (Les Hommes illustres).

1568.
Sur l'ordre du duc d'Albe, dix bourgeois de Valenciennes sont décapités en place publique pour "hérésie".

1870.
À la veille de la guerre franco-prussienne, Karl Marx écrit : "Les Français ont besoin d'être rossés". Il explique : "En cas de défaite française, la prépondérance allemande transportera le centre de gravité du mouvement ouvrier européen de France en Allemagne. Ce sera en même temps la prépondérance de notre théorie sur celle de Proudhon".

1900.
Au lendemain de l'inauguration, dans la gare de la porte Maillot, de la première ligne du métropolitain, les Parisiens découvrent en masse ce nouveau moyen de locomotion.

1926.
À Moscou, Félix Dzerjinski, fondateur de la Tchéka (ancêtre du KGB), prononce à l'assemblée plénière des comités centraux du PC de Russie un discours contre Trotski, Zinoviev et Staline, qu'il accuse d'être trop modérés. Le soir même, invité à dîner chez Staline, il succombe à un malaise en rentrant chez lui. On parlera de crise cardiaque, tandis que le comité central du PC lui rendra hommage en ces termes : "Dzerjinski était la terreur de la bourgeoisie, le paladin fidèle du prolétariat, un travailleur infatigable et un combattant intrépide".

1944.
Opération Walkyrie.jpgOpération "Walkyrie", attentat manqué contre Hitler à son quartier général de Rastenburg, en Prusse orientale. Les conjurés appartiennent à l'armée et à différents courants de la Révolution conservatrice.
Claus von Stauffenberg.jpgLe comte Claus von Stauffenberg, âme du complot, est exécuté le jour même à Berlin.

 

 

 

 

 

 


1977.
Mort à Überlingen (Allemagne) de l'écrivain Friedrich Georg Jünger. Frère d'Ernst Jünger, il publia en 1946 la première édition de son essai sur la technique, Die Perfektion der Technik.

07/07/2020

C'était le 7 juillet...

Date traditionnelle.
Au Japon, Fête des étoiles (Tanabata, "la septième nuit du septième mois").

-717.
Mort de Romulus, fondateur de Rome avec Remus, son frère jumeau (date traditionnelle).

1304.
Le pape Benoît XI meurt empoisonné par ses cardinaux, dont il avait essayé de réformer les mœurs.

1531.
Mort à Wurzburg du sculpteur allemand Tilman Riemenschneider. Auteur du tombeau d'Henri II et de Cunégonde à Bamberg, il avait pris position en faveur des paysans lors de la Guerre des Paysans.

1857.
En Inde, Nana Sahib, chef des cipayes de la garnison de Canwpore, ordonne le massacre des 118 femmes et 92 enfants britanniques qu'il détient en otages. Dans l'après-midi, cinq hommes s'introduisent dans la casemate où les otages sont enchaînés et les égorgent méthodiquement. Lorsque les troupes du général Havelock reprendront la ville, elles découvriront dans la prison un puits rempli de têtes arrachées.

1872.
Un coin de table (Verlaine et Rimbaud - détail) par Henri Fantin-Latour (1872).jpgPaul Verlaine et Arthur Rimbaud, ayant pris le train à Lille, font halte à Arras, où ils sont arrêtés par la gendarmerie pour avoir tenu publiquement des "propos subversifs".

 

 

 



1901.
Madeleine Jaurès, fille de Jean Jaurès, grand tribun socialiste et anticlérical acharné, fait à la stupeur générale sa première communion. La nouvelle déclenche une violente polémique, qui aboutira même à un duel entre Alfred Gérault-Richard, directeur du Flambard, et Léon Daudet.

1956.
Mort du poète allemand Gottfried Benn. Dans un poème intitulé Ce qui est grave, il avait écrit : "Le pire : ne pas mourir en été".

2006.
Mort à Madrid, à l'âge de 94 ans, du sculpteur espagnol Juan de Avalos, auteur des statues monumentales du mémorial funéraire de la Valle de los Caidos, où reposent les dépouilles de José Antonio Primo de Rivera et de 40 000 victimes de la guerre civile espagnole.

06/07/2020

C'était le 6 juillet...

1515.
Le réformateur tchèque Jan Hus, ancien recteur de l'université de Prague, confesseur de la femme du roi Wenceslas, condamné pour "hérésie" par le concile de Constance, est brûlé vif en public. Sa mort déclenche la guerre des Hussites, qui fera 150 000 victimes.

1809.
Le pape Pie VII ayant refusé d'entrer dans le Blocus continental, Napoléon le fait enlever à Rome, le jour même de la bataille de Wagram.

1819.
Mort à Paris de Sophie Blanchard, la première femme aéronaute. Son ballon ayant pris feu au-dessus de Paris, elle s'écrase au coin de la rue de Provence et de la rue Chauchat.

1880.

Benjamin Raspail.jpgÀ Paris, sur proposition de Benjamin Raspail, la Chambre des députés adopte par décret la date du 14 juillet "comme jour de la fête nationale annuelle". Le texte ne précise pas s'il s'agit de commémorer la prise de la Bastille en 1789 ou la Fête de la Fédération de 1790 (le choix de la Marseillaise comme hymne national permet de penser qu'il s'agissait de célébrer l'événement de 1790, auquel ce chant est historiquement lié).

1893.
Mort à Paris, à la clinique du docteur Blanche, où il avait été interné après une tentative de suicide, de l'écrivain français d'origine normande Guy de Maupassant. "Solide païen, gourmand de la vie mais obsédé par la mort" (Michel Mourlet), l'auteur de Boule de suif, du Horla et de Bel-Ami n'était âgé que de 43 ans.

1898.
Répondant à la demande des planteurs, désireux d'échapper au tarif protectionniste américain, les États-Unis annexent les îles Hawaii.

1964.
Dans un entretien accordé au New York Times, Fidel Castro se déclare prêt à mettre fin à l'agitation révolutionnaire en Amérique latine si les États-Unis renoncent aux sanctions qu'ils ont édictées contre Cuba. Cette offre est immédiatement rejetée par Washington.

02/07/2020

C'était le 2 juillet...

862.
Mort de saint Swithin, évêque de Winchester. Précepteur du roi Ethelwolf, il avait obtenu de ce dernier qu'il donne à l'Église, en 854, la dixième partie des terres du domaine royal.

936.
Mort de Henri Ier "l'Oiseleur", premier souverain germanique de la maison de Saxe. Il fut le vainqueur des Hongrois en 933 à Merseburg, et repoussa les Slaves jusqu'à l'Elbe.

1510.
Bulle du pape Jules II autorisant les prostituées de Rome à s'établir dans un quartier qu'on leur désignera. En échange, le quart de leurs biens devra revenir après leur mort au couvent des religieuses de Sainte Marie Madeleine.

1675.
Début de la révolte des Bonnets rouges. La Bretagne croulant sous le poids des impôts, un soulèvement éclate à Rennes, où les bureaux du tabac et du papier timbré sont saccagés, puis s'étend rapidement aux villes voisines. La répression sera brutale.

1778.
Mort à Ermenonville (Oise) de l'écrivain, philosophe et musicien genevois Jean-Jacques Rousseau.

1857.
Naissance à Frascati de l'économiste italien Maffeo Pantaleoni. Directeur du Giornale degli economisti, proche du sociologue Vilfredo Pareto, il fut élu sénateur en mars 1923, mais mourut quelques mois plus tard.

1940.
Arandora Star.jpgAu large des côtes irlandaises, l'un des plus beaux navires de croisière britanniques, l'Arandora Star, est coulé par le sous-marin allemand U-47, faisant 805 morts parmi les 1673 passagers. À bord se trouvaient 1299 ressortissants allemands et italiens résidant en Grande-Bretagne, que Churchill avait fait arrêter pour suspicion de sympathies fascistes et embarquer pour être déportés au Canada.

29/06/2020

C'était le 29 juin...

1080.
Le pape Grégoire VII prophétise la mort imminente de son adversaire, le roi Henri IV d'Allemagne, et déclare devant le synode rassemblé qu'au cas où cette prophétie ne se réaliserait pas, on pourrait à juste titre douter du bien-fondé de la foi. Le pape mourra le 25 mai 1085, Henri IV le 7 août 1106.

1776.
Sur la côte californienne, des missionnaires mexicains créent une mission dédiée à François d'Assise. Naissance de San Francisco.

1794.
Saint-Just et Lebas obligent le conseil municipal de Strasbourg, « en vue de propager l’uniformité d’idiome dans cette partie de la république où la langue est moins usitée », à décréter que « toutes les inscriptions des bâtiments publics ne se feraient désormais qu’en français et que les inscriptions allemandes seraient effacées ».

1798.
Naissance à Recanati du poète italien Giacomo Leopardi, l'un des créateurs de la langue italienne moderne. Il exalta dans ses poèmes la grandeur de la Rome antique et appela le peuple italien à la libération nationale. Son existence, menacée par une santé fragile et un environnement familial hostile, fut une épreuve constante qu'il affronta avec une dignité exemplaire. Ayant très tôt perdu la foi, il subit avec tristesse l'emprise de l'Église sur son pays. Son œuvre traduit un pessimisme philosophique que l'on a comparé à celui des stoïciens ou de Schopenhauer.

1911.
L'armée mexicaine, appuyée par des conseillers nord-américains, reprend le contrôle de la ville de Tijuana, où des partisans du chef ouvrier révolutionnaire Ricardo Magon animaient depuis le mois de janvier une "Commune" d'inspiration anarcho-syndicaliste. Plusieurs dirigeants du mouvement sont fusillés. Le souvenir de cette révolution libertaire sera éclipsé deux ans plus tard par les révoltes d'Emiliano Zapata et de Pancho Villa.

1919.
Mort à Leipzig du linguiste allemand Karl Friedrich Christian Brugmann, cofondateur en 1892 de la revue Indogermanische Forschungen (Recherches Indo-germaniques). On lui doit notamment une grammaire comparée des principales langues indo-européennes.

1929.
Dans un article du British Journal of Experimental Pathology, Alexander Fleming annonce la découverte de la péniciline.

1932.
Gyp.jpgMort à Neuilly-sur-Seine de la romancière Gyp (Sibylle de Riqueti de Mirabeau), comtesse de Martel de Janville, auteur du Mariage de chiffon.

22/06/2020

C'était le 22 juin...

1527.
Mort à Florence de Nicolas Machiavel. Auteur du Prince (1514), ouvrage dédié à Laurent de Médicis, il est le fondateur de la politologie réaliste moderne.

1622.
Le pape Grégoire XV (Alessandro Ludovisi) institue la Sacrée congrégation de la propagande. C'est ce pape qui canonisa Ignace de Loyola et encouragea la persécution religieuse dans toute l'Europe. Il écrivit à Louis XIII : "Soyez sans miséricorde pour les hérétiques, et vous mériterez un jour de vous asseoir à la droite du Christ, en lui offrant en holocauste tous les enfants en perdition qui infectent votre royaume". Au roi d'Espagne, il prescrivit "de n'avoir aucune pitié, d'allumer les bûchers et de ne laisser aux calvinistes d'autre alternative que la liberté ou la mort".

1805.
Naissance à Gênes de Giuseppe Mazzini. C'est en exil à Marseille, en 1831, qu'il proclama la naissance de la Jeune Italie, mouvement patriotique, populaire et révolutionnaire qui se fixait pour but de libérer la Péninsule "de l'occupation étrangère et des monarques corrompus". Ses vues souvent teintées de prophétisme exercèrent une influence décisive sur le Risorgimento et au-delà.

1806.
Naissance à Paris du publiciste français Émile de Girardin.

1815.
Seconde abdication de Napoléon Ier. Celui-ci déclare : "Ma vie politique est terminée et je proclame mon fils, sous le nom de Napoléon II, empereur des Français."

1848.
L'Assemblée nationale ayant voté la fermeture des Ateliers nationaux, des barricades s'élèvent dans Paris. La répression se soldera par 4 000 morts chez les insurgés, 25 000 arrestations et 11 000 condamnations à la prison ou à la déportation en Algérie.

1907.
Naissance d'Eberhard Koebel, figure de la tendance nationale-révolutionnaire du Mouvement de Jeunesse en Allemagne. À la suite d'un voyage en Laponie, il adopta en 1929 le pseudonyme de "Tusk" ("l'Allemand" en lapon) et créa la même année la Deutsche Jugendschaft. Arrêté en 1933 pour sympathies communistes, il s'exila en Suède en 1934.

1916.
Chargée d’une mission de représailles, l'escadrille C66, commandée par le capitaine Henri de Kérillis (voir éphéméride du 18/07), bombarde la ville de Karlsruhe. Parmi les blessés figure un garçon de 13 ans qui se rendait au cirque ce jour-là : le futur ambassadeur d’Allemagne à Paris, Otto Abetz.

1938.
Ernst Krenek.jpgCréation au Deutsches Theater de Prague de Karl V, opéra dodécaphonique d'Ernst Krenek voué à la célébration du Saint Empire romain germanique, par lequel le compositeur autrichien entendait marquer son opposition au "jacobinisme" hitlérien.

15/06/2020

C'était le 15 juin...

455.
Les Vandales s'emparent de Rome.

1520.
Le pape Léon X fulmine la bulle Exsurge domine contre les "erreurs" de Luther et de ses partisans.

1843.
Edvard Grieg.JPGNaissance à Bergen du compositeur norvégien Edvard Grieg, auteur de Peer Gynt.

 

 

 

 

 


1864.
Naissance à Guingamp du compositeur breton Joseph-Guy Ropartz (La Chasse du prince Arthur). Ancien directeur des conservatoires de Nancy et Strasbourg, il revint s'installer en Bretagne en 1929.

1931.
Naissance à Maël-Carhaix du chanteur et barde breton Glenmor (Émile Le Scañv, dit Milig). Auteur de chansons frémissantes de passion, il consacra toute sa vie à la défense de l'identité bretonne.

1975.
Mort à Rennes du peintre, graveur et écrivain breton Xavier de Langlais. Ami de Roparz Hémon et de Yann Fouéré, il rejoignit dès 1924 le mouvement artistique des Seiz Breur, animé par Jeanne Malivel et René-Yves Creston, et participa aux activités de la revue Gwalarn. Resté célèbre pour ses illustrations de Tristan et Iseult et des romans de la Table ronde, il se fit aussi le promoteur d'une réforme orthographique de la langue bretonne.

14/06/2020

C'était le 14 juin...

1791.
L'Assemblée constituante vote un décret interdisant aux citoyens d'une même profession de "former des règlements sur leurs prétendus intérêts communs". Les corporations sont interdites. L'Assemblée législative décrétera par la suite la peine de mort contre ceux qui songeraient à reconstituer des associations ouvrières.

1800.
Victoire française à Marengo, dans le Piémont, en Italie. Le général Desaix, artisan de la victoire, est tué vers la fin de la bataille. Le même jour, au Caire en Égypte, le général Kléber est assassiné par Soleyman el-Halaby, un étudiant syrien venu d'Alep.

1918.
Le Los Angeles Times demande l'interdiction aux États-Unis de la musique de Bach, de Beethoven et de Mozart : "C'est la musique de la conquête, de la tempête, du désordre et de la dévastation [...] la cacophonie du hurlement de l'homme des cavernes et du mugissement des vents du nord". Plusieurs chefs d'orchestre seront arrêtés et internés.

1936.
Mort à Beaconsfield (Buckinghamshire, Angleterre) de l'écrivain traditionaliste anglais Gilbert Keith Chesterton. Auteur de nouvelles policières ayant pour héros le Père Brown, "détective du Bon Dieu", il publia aussi de nombreux essais contre le capitalisme et la civilisation industrielle.

1941.
Un an après l'annexion des pays baltes par la Russie soviétique, 100 000 Lettons, 100 000 Estoniens et 200 000 Lituaniens, dont 20% d'enfants, sont arrêtés par le NKVD, puis déportés dans des camps d'Asie centrale, d'où la plupart ne reviendront pas.

1965.
La reine Élisabeth II décrète l'entrée des Beatles dans l'ordre de l'Empire britannique. De nombreux titulaires renvoient leur décoration au palais de Buckingham.

1966.
La Sacrée Congrégation pour la propagation de la foi annonce à Rome la suppression de l'Index, qui organisait jusque-là la censure pontificale. L'Index Librorum prohibitorum avait été publié pour la première fois en 1557.

1986.
Jorge Luis Borges.JPGL'écrivain argentin Jorge Luis Borges s'éteint à Genève, veillé par Hector Bianciotti qui écrira : "Il est mort en dormant. Une mort très douce, quelque chose de magique jusqu'à la fin".

 

 

 

 

11/06/2020

C'était le 11 juin...

1700.
Fondation par Leibniz de l'Académie des sciences de Berlin.

1809.
Napoléon Ier ayant rendu un décret daté du camp de Vienne et déclarant la réunion des États pontificaux occupés militairement depuis 1805, le pape Pie VII lance contre lui un second bref d'excommunication.

1842.
Naissance à Berndorf (Thurnau) de l'ingénieur allemand Carl von Linde, inventeur des techniques modernes de liquéfaction des gaz par cryogénie.

1864.
Naissance à Munich du compositeur Richard Strauss. 

1879.
Amnistié après avoir passé près de la moitié de sa vie en prison, Auguste Blanqui, âgé de 74 ans, quitte sa cellule de Clairvaux. Le révolutionnaire français consacrera la fin de sa vie à rédiger son journal, Ni Dieu, ni maître.

1886.
L'Assemblée nationale et le Sénat adoptent une loi disposant que "le territoire de la République française est et demeure interdit aux chefs des familles ayant régné en France et à leurs héritiers directs". Le comte de Paris s'embarque pour l'Angleterre. La loi d'exil ne sera abrogée qu'en 1950.

1937.
Mikhaïl Nikolaïevitch Toukhatchevski.JPGEn Union soviétique, le maréchal Toukhatchevski, soupçonné de vouloir organiser un coup d'état, est arrêté sur l'ordre de Staline, qui nourrissait une animosité contre lui depuis la campagne de Pologne de 1920. Accusé d'espionnage et de trahison, le maréchal est condamné à mort et exécuté dans les quarante-huit heures. 40 généraux et 35 000 officiers subissent le même sort, au cours d'une purge massive liée à la lutte contre le "centre antisoviétique trotskyste". Les femmes et les enfants des condamnés sont expédiés en camps d'internement. Devant l'affaiblissement de l'Armée rouge qui en découle, Hitler pavoise : "Nous avons neutralisé la Russie pour au moins dix ans".

1944.
À Éclassan, dans l'Ardèche, le commandant Édouard de la Roque, ancien héros de Narvik, est enlevé à la sortie de la messe puis assassiné par des FTP. Il sera déclaré "mort pour la France" en juin 1952. Les auteurs du meurtre seront amnistiés un an plus tard.

1975.
Dans Le Figaro, Dominique de Roux écrit : "De droite par héritage, je suis sur bien des points de gauche par une sorte de révolte et de recherche permanentes [...] La droite, c'est la métaphysique, et c'est dans ce cas un peu dépassé. La gauche se paie de mots - et alors ce n'est pas très mûr".

05/06/2020

C'était le 5 juin...

574.
L'évêque Boniface (Wynfrieth) est tué, près de Dokkum (Pays-Bas), par des Frisons païens qu'il tentait d'arracher à la foi de leurs ancêtres.

1887.
Hans von Marées - autoportrait.jpgLe peintre allemand Hans von Marées, l'un des plus marquants représentants de l'école "germano-romaine", est assassiné à Rome. Il en avait décoré de nombreux monuments, ainsi qu'à Munich.

 

 



1898.
art,peinture,allemagne,histoire,proche-orient,israël,santé,sidaNaissance à Fuente Vaqueros, près de Grenade, du poète espagnol Federico Garcia Lorca.

 

 

 

 

 

 

1905.
Henri Poincaré soumet à l'Académie des sciences une note "Sur la dynamique de l'électron", dans laquelle sont énoncés pour la première fois les principes fondateurs de la théorie de la relativité.

1964.
Le Vatican annonce la levée de la sanction d'excommunication frappant les catholiques incinérés après leur mort.

1967.
Yitzhak Rabin.jpgDébut de la guerre des Six-Jours. Dès le lendemain, les Israéliens, sous le commandement de Yitzhak Rabin, atteignent le canal de Suez. Le 21, la France fait savoir qu'elle "condamne l'ouverture des hostilités par Israël" et "ne tient pour acquis aucun des changements réalisés sur le terrain par l'action militaire".

1981.
Aux États-Unis, le centre de recherche médicale d'Atlanta annonce la découverte d'une nouvelle maladie virale, baptisée syndrome d'immuno-déficience acquise : le monde devra désormais vivre avec le sida.

03/06/2020

C'était le 3 juin...

3.
Dans l'ancienne Rome, sacrifices en l'honneur de Bellone, déesse de la guerre d'origine sabine. C'est dans son temple que le Sénat donnait audience aux ambassadeurs.

1423.
Le papa Martin V (Oddone Colonna) publie la bulle Sedes apostolica, qui oblige à nouveau les juifs à porter en public, sur leur costume, une marque distinctive de leur foi.

1740.
Frédéric Frédéric II de Prusse.jpgII de Prusse interdit les tribunaux de l'Inquisition.

 

 

 

 

 

 

 

1922.
cinéma,sport,alpinisme,religion,christianisme,histoire,proche-orientNaissance à Vannes (Morbihan) du cinéaste Alain Resnais (Hiroshima mon amour, 1958, Providence, 1977, Mon Oncle d'Amérique, 1980, Cœurs, 2006).

 

 

 

 

 


1950.
Annapurna.jpgMaurice Herzog et Louis Lachenal, aidés par une équipe de Français comprenant Lionel Terray et Gaston Rebuffat, atteignent le sommet de l'Annapurna.


1963.
Jean XXIII.jpgPendant la deuxième session de Vatican II, mort à Rome du pape Jean XXIII. En Espagne, le général Franco décrète un deuil national d'une semaine. En France, les maires communistes font mettre les drapeaux en berne.

 

 

 


1968.
En Palestine, un commando du Fatah est détruit par l'armée israélienne. Parmi les morts figure le premier Européen tombé les armes à la main pour la cause palestinienne : le franco-belge Roger Coudroy, 33 ans, ancien ingénieur chez Peugeot.

01/05/2020

C'était le 1er mai...

1387.
Gaston Phébus, comte de Foix, commence, en son château d'Orthez, la rédaction de son Livre de chasse. Il se propose d'y faire pour la chasse ce que l'empereur Frédéric II a déjà fait pour la fauconnerie. Dédié au duc de Bourgogne Philippe le Hardi, l'ouvrage paraîtra deux ans plus tard et connaîtra un immense succès.

1572.
Mort du pape Pie V. Dans sa jeunesse, il avait été inquisiteur de Côme, où il avait fait preuve d'une telle impitoyable rigueur qu'il avait fini par être chassé de la ville. Devenu grand inquisiteur sous le pontificat de Paul IV, il donna à nouveau la mesure de sa cruauté et fit procéder par l'Inquisition à de véritables boucheries. Il fit pendre l'écrivain Aonius Paléarius, qui s'était plaint de ses abus, et fit édicter une loi enjoignant aux médecins d'abandonner les malades qui refuseraient de recevoir les sacrements. Il poussa le roi d'Espagne Philippe II à pourchasser l'"hérésie" aux Pays-Bas, où une répression atroce, menée par le duc d'Albe, aboutit au massacre de plus de cent mille Flamands. En France, il fit exterminer les huguenots par Charles IX et anima d'autres persécutions en Écosse et au Royaume-Uni. Il mourut alors qu'il se préparait à organiser de nouveaux massacres. "Soyons inexorables, disait-il. Il vaut mieux anéantir la génération présente plutôt que de léguer l'erreur aux générations futures".

1694.
Près du Touquet, les Anglais s'emparent de cinquante-cinq marchands français, et en font brûler vifs trente-cinq. Dix-sept des survivants seront tués deux jours plus tard.

1830.
Gezelle.jpgNaissance à Bruges du poète flamand Guido Gezelle. Parlant dix-sept langues, il leva l'étendard de sa langue maternelle dans ses Dichtoefeningen (1858) et célébra la splendeur de la nature dans sa Guirlande du temps (Tydkrans, 1893) et son Diadème poétique (Rymsnoer, 1897). Sa revue hebdomadaire, Rond den Heerd, exerça une influence durable sur le Mouvement flamand.

1886.
De grandes manifestations ouvrières se déroulent à Chicago en faveur des huit heures de travail quotidiennes. Deux ans plus tard, sur proposition de l'American Federation of Labour au congrès de Saint Louis, cette date deviendra celle de la fête du Travail, qui prendra ainsi indirectement le relais d'anciennes festivités du printemps ; dans l'ancienne France, c'était aussi la fête des artisans aiguilletiers et faiseurs de lacets. La fête du Travail sera célébrée pour la première fois en France en 1889, et le chômage du 1er mai sera décidé en 1890, sous Bismarck, lors de la Conférence ouvrière internationale de Berlin.

1895.
Au lendemain du soulèvement de Constantine, Jean Jaurès publie dans La Dépêche du Midi un article violemment antisémite consacré à la "question juive" en Algérie. Il y affirme que l'"opportunisme" n'est que la "forme politique de l'esprit juif" et que les Juifs d'Algérie "sont restés étrangers aux traditions, aux idées et aux lettres de la France". "Quand la France socialiste pourra libérer de la dette juive et de toute dette les colons et les indigènes, ajoute-t-il, [...] alors il y aura une belle civilisation algérienne."

1919.
Fin de la terreur spartakiste en Bavière. À Munich, un corps-franc occupe la Résidence, arrache le drapeau rouge et hisse le drapeau bleu et blanc bavarois. Les membres du triumvirat communiste, Tobias Axelrod, Max Levien et Eugen Leviné, tentent de s'enfuir en Autriche. Les otages ayant échappé au massacre du 30 avril sont délivrés.

1941.
En France, le 1er mai est pour la première fois célébré comme fête du Travail et devient jour chômé. Cette mesure, destinée à rallier les ouvriers au régime de Vichy, a été prise à l'initiative de René Belin, ancien dirigeant de l'aile socialiste de la CGT, nommé secrétaire d'État au Travail dans le gouvernement Pétain.

1945.
À Tuttlingen (Bade-Wurtemberg, Allemagne), le gouvernement militaire français fait savoir que "chaque acte de sabotage contre les troupes d'occupation entraînera les plus graves sanctions : pour chaque Français qui sera tué, 50 otages seront fusillés".