Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/10/2019

C'était le 15 octobre...

1844.
Naissance à Röcken, en Prusse, du philosophe Friedrich Wilhelm Nietzsche.

1852.
Mort à Freyburg-Unstrut de l'éducateur populaire Friedrich Ludwig "Turnvater" Jahn, poète de la guerre de libération de la Prusse et père de la "gymnastique nationale" allemande.

1917.
L'écrivain et poète allemand Walter Flex, auteur des Oies sauvages, est frappé par une balle devant Riga, alors qu'il chargeait à cheval contre une position russe. Il mourra le lendemain à Pöide, sur l'île d'Oesel (île de Saaremaa en estonien).

1935.
Réouverture solennelle de l'Académie militaire de Berlin, fondée par Scharnhorst en 1810, dont la fermeture avait été ordonnée après la signature du traité de Versailles.

1944.
Le contre-amiral japonais Masafumi Arima s'écrase volontairement avec son appareil sur le pont du porte-avions américain USS Franklin. Quelques jours plus tard est créée la première unité kamikaze ("vent divin"). Revêtus d'une tunique de deuil en soie blanche, les pilotes japonais effectueront 2314 sorties-suicides et couleront 37 bâtiments.

1952.
Au Guatemala, un coup d'État fomenté par les États-Unis provoque la chute du président Jacobo Arbenz, qui avait nationalisé 250 000 hectares de plantations appartenant à la compagnie United Fruit et distribué la terre aux paysans. En juin 1954, Carlos Castillo, salarié de la CIA, restituera ces terres à la United Fruit et mettra en place une "république bananière" entièrement dévouée aux intérêts américains.

1959.
Stepan Bandera.jpgLe corps d'un certain Popel est retrouvé dans la cage d'escalier d'un immeuble de Munich. La police bavaroise établira qu'il s'agit de Stepan Bandera, chef de l'Organisation des Nationalistes Ukrainiens, et qu'il a été assassiné par le KGB à l'aide d'une arme empoisonnée au cyanure. Après avoir proclamé en 1941 l'indépendance de son pays, il avait été incarcéré jusqu'en 1944 dans le camp nazi de Sachsenhausen, puis avait repris la lutte contre les Soviétiques en Ukraine.

21/06/2019

C'était le 21 juin...

-217.
Bataille du lac Trasimène. Les légions de Flaminius sont écrasées par Hannibal. Plus de 15 000 Romains sont massacrés, 10 000 autres sont faits prisonniers. 

1464.
Inauguration en France d'un dispositif de "poste aux lettres". Mis au point sur l'ordre de Louis XI, il comprend des relais situés dans toutes les localités d'une certaine importance.

1788.
Mort à Münster de l’écrivain et philosophe allemand Johann Georg Hamann, surnommé le « mage du Nord ». Grand adversaire des Lumières, apprécié de Herder et de Goethe, il fut l’une des principales figures du mouvement préromantique du « Sturm und Drang ».

1852.
Friedrich Froebel.jpgMort à Marienthal de l'éducateur allemand Friedrich Froebel, fondateur en 1837 à Bad-Blankenburg (Thuringe) du premier jardin d'enfants.

 

 

 

 

 

1905.
Naissance à Paris du philosophe français Jean-Paul Sartre.

1937.
Robert Brasillach devient rédacteur en chef de l'hebdomadaire Je suis partout.

1974.
Publication en France d'un sondage sur l'euthanasie : 60 % des personnes interrogées déclarent que le médecin devrait mettre fin à la vie d'un malade lorsque celui-ci, souffrant d'un mal incurable, en a clairement formulé la demande.

26/03/2019

C'était le 26 mars...

809.
Liudger (reliquaire de Billerbeck).jpgMort à Billerbeck (Allemagne) de Ludgerus (Liudger), évêque de Münster, principal artisan de l'évangélisation forcée des Saxons et des Frisons. Il était lui-même originaire de Wirum, en Frise orientale.

 

 

 

 


1351.
Dans le cadre de la guerre de succession de Bretagne, au lieu-dit du Chêne de Mi-Voie, à égale distance entre Josselin et Ploërmel (Morbihan), trente-deux preux bretons commandés par Jean de Beaumanoir, partisan de Charles de Blois, affrontent en duel collectif trente-deux Anglais partisans de la maison de Montfort. Au terme de la journée, les Bretons remportent la victoire. Ce combat épique est resté dans la légende sous le nom de "combat des Trente".

1842.
Naissance à Paris de l'écrivain français Joseph Alexandre Saint-Yves (dit d'Alveydre). Féru d'ésotérisme, il prétendra avoir découvert la "cité secrète de l'Agarttha" et se fera le propagandiste de la "Synarchie", deux mythes qui lui survivront.

1852.
Naissance à Manosque de l'écrivain français Élémir Bourges. Son roman wagnérien Le Crépuscule des dieux (1884) fut salué par Maurice Barrès et par toute la jeune génération symboliste, d'Édouard Drumont à Jean Lorrain.

1962.
Massacre de la rue d'Isly, à Alger. En réponse à des tirs dont l'origine demeure inconnue, des soldats du 4ème régiment de tirailleurs ouvrent le feu sans sommation sur un cortège de manifestants opposés aux accords d'Évian, qui tentent de forcer leur barrage pour se rendre au quartier de Bab-el-Oued (alors tenu par l'OAS), faisant 80 morts et 200 blessés selon le reporter Jean-Pax Méfret (bilan officiel : 46 morts et 150 blessés).

04/03/2019

C'était le 4 mars...

1852.
Mort à Moscou de l'écrivain Nicolas Gogol (Tarass Boulba, Le Revizor, Les Âmes mortes), souvent considéré comme le créateur du roman russe moderne.

1898.
Le tribunal de Château-Thierry, présidé par Paul Magnaud, acquitte Louise Ménard, jugée pour avoir volé un pain parce qu'elle et son enfant de deux ans n'avaient pas mangé depuis 36 heures. Le Journal des débats et L'Écho de Paris se déchaînent aussitôt contre ce juge "qui a osé acquitter une voleuse".

1930.
L'autorité militaire ayant inculpé le communiste Georges Sadoul pour une lettre où il avait déclaré "cracher sur les trois couleurs", le poète Paul Éluard adresse au général Gouraud une carte postale où il écrit : "Je ne reconnais pas aux gens de votre qualité le droit de limiter l'expression de ma pensée, notamment en ce qui concerne la patrie, mot qui n'a pour moi aucun sens quand il ne s'agit pas de l'URSS, patrie des travailleurs".

1948.
Antonin Artaud par Man Ray.JPGMort à Ivry-sur-Seine de l'écrivain et dramaturge français Antonin Artaud (Le théâtre et son double, 1938). En 1927, il fonda, avec Raymond Aron et Roger Vitrac, le théâtre Alfred Jarry et tint la même année le rôle de Marat dans le Napoléon d'Abel Gance. Ayant rompu avec les surréalistes lorsque ceux-ci se rallièrent au bolchevisme, Artaud professait un anarchisme ainsi défini : "L'anarchiste est quelqu'un qui a un tel besoin d'ordre qu'il n'en admet aucune parodie".