Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/12/2015

C'était le 29 décembre...

1810.
Le gouvernement français interdit la publication dans les journaux flamands de France de tout article en néerlandais non accompagné de sa traduction en français.

1825.
Mort à Bruxelles du peintre français Jacques-Louis David. Représentant le plus illustre de l'école néoclassique, admirateur de Napoléon, il célébra les fastes de l'Empire et l'héritage de l'Antiquité.

1876.
Pablo Casals.jpgNaissance à Vendrell, en Catalogne, du violoncelliste et compositeur espagnol Pablo Casals.

 

 

 


1890.
Quinze jours après la mort de Sitting Bull, l'armée américaine met un terme aux guerres indiennes en massacrant les derniers guerriers sioux réfugiés à Wounded Knee, en Dakota du Sud. Les corps des Indiens sont retrouvés raidis par le gel. Le chef Grand Pied gît ainsi, mains levées vers le ciel, symbole du destin et de la mort de son peuple.

1916.
Le moine Grigori Raspoutine, âme damnée de la famille impériale de Russie, est abattu par des membres de l'entourage du tsar.

2003.
Guy Héraud.jpgMort à Pau de Guy Héraud, ancien dirigeant du Parti fédéraliste européen et théoricien de l'"Europe des ethnies". Aux élections présidentielles de 1974, il obtint le score de 0,07 % des voix, le score le plus faible jamais atteint par un candidat.

05/05/2015

C'était le 5 mai...

1525.
histoire,allemagne,russie,presse,république tchèqueMort à Langau (Basse-Autriche) de Frédéric III de Saxe. Protecteur de Luther, qu'il fit résider à la Wartburg, il fut aussi le fondateur de l'université de Wittenberg.

 

 

 

 

 

1912.
Lénine lisant la Pravda.jpgParution à Saint-Pétersbourg du premier numéro de la Pravda. Six mois plus tard, Lénine note dans son journal : "La fondation de la Pravda demeure une preuve remarquable de la conscience, de l'énergie et de la cohésion des ouvriers russes".

 

 

 

1929.
Erich Ludendorff.jpgParution en Allemagne du premier numéro de la Ludendorffs Volkswarte (Observatoire populaire Ludendorff), sous la direction du général Erich Ludendorff. Cet hebdomadaire sera interdit sous le IIIème Reich.

 

 

 

 

1937.
À Barcelone, de violents affrontements opposent les communistes espagnols et les miliciens anarchistes de la CNT-FAI, alliés aux militants du POUM ( (Parti ouvrier d'unification marxiste) d'Andres Nin et Joaquin Maurin. À l'issue des combats, qui font plus de 500 morts, le pouvoir anarcho-syndicaliste est brisé et la Catalogne a perdu son autonomie. Anarchistes et "poumistes" sont jetés en prison par milliers. Les antifascistes italiens Camillo Berneri et Francesco Barbieri sont abattus par une "tchéka" dirigée par le Soviétique Orlov. Le 16 juin, Andres Nin est enlevé et torturé à mort par les membres du parti communiste, qui font courir le bruit qu'il s'est réfugié dans l'Allemagne nazie. "La mort d'Andres Nin, dira Albert Camus, marqua un tournant dans la tragédie du XXe siècle, qui est le siècle de la révolution trahie."

1945.
Radio-Prague proclame : "Tuez les femmes et les enfants allemands !". Refoulés sur Prague, d'où ils cherchaient à partir pour se rendre aux Américains, 60 000 Allemands sont massacrés. Plusieurs centaines de femmes sont déshabillées, pendues par les pieds, arrosées d'essence et brûlées vives. Des femmes enceintes sont éventrées, d'autres noyées dans la Moldau. Les blessés du sanatorium Podols sont achevés dans leur lit.