Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/10/2017

C'était le 11 octobre...

Antiquité.
Dans la Rome antique, fête du Vin nouveau.

1830.
Chopin donne son dernier concert à Varsovie.

1899.
Lizzie van Zyl (enfant boer - camp de Bloemfontein).jpgEn Afrique du Sud, début de la guerre des Boers. Elle durera jusqu'au 31 mai 1902. En plus des tués au combat, 27 927 hommes, femmes et enfants mourront dans les camps de concentration britanniques, tels celui de Bloemfontein.

1973.
Le prix Nobel de médecine et de physique est attribué à Konrad Lorenz, Nikolaas Tinbergen et Karl von Frisch, pour leurs travaux d'éthologie.

1986.
Mort à Paris du linguiste et philologue Georges Dumézil.

11/09/2017

C'était le 11 septembre...

1903.
Theodor W. Adorno.jpgNaissance à Francfort-sur-le-Main (Allemagne) du philosophe, sociologue, compositeur et musicologue Theodor W. Adorno, principal représentant avec Max Horkheimer de l'École de Francfort.

1906.
Naissance à Genève du peintre, graveur sur bois, naturaliste et philosophe écologiste Robert Hainard. Précurseur de l'écologie "profonde", il fera dès 1946, dans Nature et mécanisme, la critique du productionnisme, de l'anthropocentrisme et de la croissance industrielle, et prononcera l'éloge de la vie sauvage et de la diversité.

1917.
Le pilote français Georges Guynemer disparaît au cours d'un combat aérien dans le ciel des Flandres, après avoir abattu, à 23 ans, plus de cinquante avions allemands. Il avait dit : "Je n'ai jamais abattu un ennemi sans que mon cœur se serre".

1950.
Mort de l'ancien Premier ministre sud-africain Jan Christiaan Smuts. Il fut aussi le premier théoricien du holisme, qu'il définissait comme la "tendance de la nature à constituer des ensembles supérieurs à la somme de leurs parties" (Holism and evolution, 1926).

1952.
Signature d'un "traité de réparations" entre la République Fédérale d'Allemagne et Israël. La RFA se déclare moralement responsable de la mort des Juifs pendant la guerre et offre, en dédommagement, une somme de 3,5 milliards de DM. La RDA fait savoir qu'en ce qui la concerne, l'instauration du socialisme sur son territoire constitue une réparation suffisante.

1963.
Mort à Münster du sociologue et économiste allemand Johann Plenge. Spécialiste de Marx et de Hegel, il opposa en 1916 les "idées de 1914" aux "idées de 1789" et exerça une grande influence sur la tendance "nationale" de la sociale-démocratie.

31/12/2015

C'était le 31 décembre...

1384.
Mort à Lutterworth du théologien anglais John Wycliff. Le pape Martin II ordonne que son cadavre soit brûlé et ses cendres dispersées. Chef d'un courant antipapal et anticlérical, Wycliff avait défendu le principe d'une Église pauvre, puis apporté son soutien aux Lollards et aux partisans de Wat Tyler. En 1415, le concile de Constance le fera condamner comme hérétique à titre posthume.

1687.
Le Voorschoten, premier navire transportant des huguenots français vers l'Afrique du Sud, quitte la Hollande avec à son bord des membres des familles Fouché, Leroux, Malherbe et Marais.

1846.
Naissance à Amsterdam du dirigeant socialiste Ferdinand Domela Nieuwenhuis. Fondateur en 1879 du premier journal socialiste néerlandais, Allen op, député jusqu'en 1891, il critiqua le régime parlementaire, allant jusqu'à condamner toute participation aux élections, et se prononça comme Georges Sorel pour la grève générale.

1872.
Mort à Tulusa, près de Helsinki, de l'écrivain Aleksis Kivi (Alexis Stenvall), considéré comme le créateur du roman finlandais. L'insuccès de son chef-d'œuvre, Les sept Frères (1870), magnifique fresque de la vie paysanne qu'il avait mis dix ans à écrire dans un dialecte finnois du sud-ouest, l'avait fait sombrer à 35 ans dans la folie.

1936.
Mort à Salamanque du philosophe et écrivain espagnol Miguel de Unamuno.

1966.
Pieter Geyl.JPGMort à Utrecht (Pays-Bas) de l'historien Pieter Geyl. Favorable aux nationalistes flamands dès les années 20, il souligna l'unité culturelle des peuples de langue néerlandaise dans sa monumentale Histoire du peuple néerlandais, restée inachevée.

16/12/2015

C'était le 16 décembre...

1838.
Bataille de Blood River, en Afrique du Sud. Victoire des Boers d'Andries Pretorius sur les Zoulous.

1916.
Raspoutine est tué à Moscou par une conjuration comprenant le prince Youssoupov, le grand-duc Dimitri, Soukhotine et Pourichkiévitch. Le corps du moine sera emmené jusqu'à l'île Petrowsky, puis jeté dans la Neva.

1934.
À l'initiative des Comités d'action pour l'universalité de Rome (CAUR), ouverture à Montreux, en Suisse, de la première (et dernière) conférence du "fascisme international". Son organisateur est le général Eugenio Coselschi, ancien secrétaire personnel de Gabriele D'Annunzio.

1941.
Mort en Indonésie, sur l'île de Timor, du navigateur Alain Gerbault. En 1923, il avait franchi en solitaire l'Atlantique d'est en ouest à la voile, exploit encore jamais accompli. Admirateur de Jack London, proche de l'Action française et des Croix-de-Feu, partisan d'une "nouvelle religion qui prêcherait le mépris des besoins et le culte de tout ce qui est beau", il s'était fait le défenseur des Polynésiens en butte aux méthodes occidentales de colonisation.

1956.
René Couzinet.jpgL'ingénieur et constructeur aéronautique français René Couzinet se donne la mort à Paris. Créateur au début des années trente d'un avion de ligne d'avant-garde, l'Arc-en-ciel, il n'avait cessé de se heurter à l'incompréhension et à l'indifférence des milieux officiels. Sa femme Gilberte, veuve de Jean Mermoz, l'accompagne dans la mort.

L'Arc-en-ciel n°1 (ou Couzinet 10).JPG

1964.
Sceau de la Justice sur l'Assemblée nationale.jpgÀ Paris, l'Assemblée nationale décrète que les crimes contre l'humanité sont désormais imprescriptibles.

01/12/2015

C'était le 1er décembre...

1455.
Mort du sculpteur italien Lorenzo Ghiberti, auteur de la quatrième porte de bronze du baptistère de Florence, qualifié par Michel-Ange de "porte du paradis".

1835.
10 000 Boers sud-africains, fuyant la domination anglaise, partent vers le nord-est. Ils fonderont trois ans plus tard la République de Natalia, état indépendant qui sera annexé par les Britanniques en 1843.

1840.
Stendhal par Johan Olaf Södermark.gifStendhal tombe dans le feu en corrigeant la trente-cinquième page de Lamiel. L'écrivain mourra deux ans plus tard, frappé d'apoplexie en pleine rue. Son livre sera achevé en 1966 par Jacques Laurent et sera adapté au cinéma l'année suivante, par Jean Aurel.

 

 

 


1870.
Mgr Lavigerie, cardinal d'Alger, adresse à Adolphe Isaac Crémieux, alors chargé des affaires algériennes, un texte exprimant ses vues résolument jacobines au sujet de l'Algérie. Il y émet le vœu que soient supprimés les Bureaux arabes, dans lesquels il voit un obstacle à la colonisation parce qu'ils se veulent d'abord protecteurs des indigènes et de leurs biens.

1947.
littérature,occultisme,grande-bretagne,racisme,ségrégation,etats-unis,communisme,russie,urss,1840,1947,1955,1983Mort à Hastings (Angleterre) de l'écrivain occultiste Aleister Crowley. Grand maître de l'Ordo Templi Orientis, fondateur en Sicile d'une moderne "Abbaye de Thélème", ce passionné d'alpinisme se flattait d'avoir fait la synthèse de "toutes les pratiques mystiques et magiques de toutes les religions", ce qui lui valut d'être considéré comme "sataniste". Auguste Rodin, Henry Miller et Fernando Pessoa comptèrent parmi ses amis.

1955.

Rosa Parks & Martin Luther King.jpgÀ Montgomery (Alabama, États-Unis), Rosa Parks refuse de céder sa place à un passager blanc dans un bus. Arrêtée par la police pour infraction à une loi ségrégationniste, elle se voit infliger quatre jours plus tard une amende de 10 dollars, augmentée de 4 dollars pour frais de justice. L'incident fait d'elle la figure emblématique du Mouvement pour les droits civiques, mené par Martin Luther King (au second plan sur la photo).

1983.

Alexandre Soljenitsyne.jpgEn France, sortie en librairie d'Août 14, d'Alexandre Soljenitsyne, premier volume d'une vaste fresque consacrée à la révolution russe qui comptera plus de 20 000 pages.

01/06/2015

C'était le 1er juin...

987.
Hugues Capet.jpgHugues Capet est élu à la tête du royaume de France par une assemblée de ducs, de comtes et d'évêques réunie à Senlis. L'archevêque de Reims, Adelberon, déclare à cette occasion : "Le royaume ne s'acquiert point par droit héréditaire, et l'on ne doit promouvoir au trône que celui qui se distingue non  seulement par la noblesse corporelle, mais aussi par la sagesse spirituelle". Sitôt sacré, le 3 juillet à Noyon, Hugues Capet s'empressera pourtant d'associer au trône son fils Robert. Il en ira de même jusqu'à Philippe-Auguste, qui décrétera l'hérédité.

1307.
religion,histoire,monarchisme,géopolitique,proche-orientCondamné à mort le 23 mars sur l'ordre du pape Clément V, Fra Dolcino, qui prédisait la destruction de l'Église "corrompue et dégénérée" et prêchait le refus de payer les impôts, est torturé, puis brûlé vif à Vercelli (Piémont) comme "hérétique". Au cours des années suivantes, l'inquisiteur Bernard Guy (porté à l'écran par Umberto Eco dans Le Nom de la rose) s'emploiera à traquer les derniers survivants du mouvement dolcinien.

1310.
Marguerite Porete.jpgAccusée par les théologiens de la Sorbonne d'adhérer à la doctrine du Libre Esprit, Marguerite Porete, originaire de Valenciennes, est brûlée vive en place de Grève à Paris. Rédigé dans une langue inspirée à la fois de l'amour courtois et de la mystique rhénano-flamande, son Miroir des simples âmes anéanties, dans lequel elle exprimait sa conviction que Dieu lui avait donné, "par pure bonté, une volonté libre", exercera une influence considérable sur Ruysbroeck et Maître Eckhart.

1879.
Eugène Louis-Napoléon, fils unique de Napoléon III et d'Eugénie de Montijo, âgé de 23 ans, trouve la mort en Afrique du Sud sous les sagaies des hommes du roi zoulou Cetshwayo. L'autorisation de s'engager dans l'armée française lui ayant été refusée, il s'était porté volontaire pour combattre aux côtés des Anglais. Vaincu, Cetshwayo exprimera ses regrets pour la mort du prince impérial et assura qu'il eût suffi que celui-ci se nommât pour que sa vie ait été aussitôt épargnée.

1901.
Jacques Benoist-Méchin.jpgNaissance à Paris de l'historien Jacques Benoist-Méchin. Auteur d'une célèbre Histoire de l'armée allemande publiée à partir de 1936, il fut sous Vichy secrétaire d'État chargé des relations franco-allemandes. Libéré en 1954 des prisons de l'épuration, il fera paraître une série de livres sur le Proche-Orient et prônera une alliance euro-arabe.

31/05/2015

C'était le 31 mai...

1845.
John O'Sullivan.jpgÀ New York, le journaliste John O'Sullivan présente sa thèse de la "Manifest Destiny" devant le président James K. Polk et un parterre d'industriels : "La nation américaine a reçu de la Providence divine la destinée manifeste de s'emparer de tout le continent américain afin d'y nourrir et développer la liberté et la démocratie. Elle doit ensuite porter la lumière du progrès au reste du monde et en assurer le leadership, étant donné qu'elle est l'unique nation libre de la Terre". Quelques mois plus tard, les États-Unis envahissent le Mexique.

1902.
Fin de le guerre des Boers. L'Afrique du Sud devient partie intégrante de l'Empire britannique. Pour obtenir la victoire, l'Angleterre a pratiqué la politique de la "terre brûlée" et fait interner 100 000 femmes et enfants en camps de concentration.

1911.
Par voie de référendum, le Land d'Alsace-Lorraine obtient sa propre Constitution et son autonomie.

Le même jour naît à Paris Maurice Allais, qui recevra le prix Nobel d'économie en 1988.

1968.
Mort à Madrid de l'écrivain français Abel Bonnard. Élu en 1932 à l'Académie française, l'auteur des Modérés avait été nommé ministre de l'Éducation nationale en 1942. Condamné à mort par contumace le 4 juillet 1945, il s'exila en Espagne jusqu'en 1958, date à laquelle il revint en France se constituer prisonnier. Condamné à dix ans de bannissement rétroactif, il repartit pour l'Espagne. Sa mort, survenue pendant les événements de Mai 68, passa totalement inaperçue.

17/03/2015

C'était le 17 mars...

1680.
Mort à Paris de François de La Rochefoucauld, écrivain d'origine poitevine, auteur des célèbres Réflexions ou sentences et maximes morales, où il exprime une certaine misanthropie et un grand réalisme sur les sentiments humains.

1834.
Gottlieb Wilhelm Daimler.JPGNaissance à Schorndorf de l'ingénieur, industriel et constructeur automobile allemand Gottlieb Wilhelm Daimler.

 

 

 

 

 



1866.
Pierre-Jules Hetzel par Charles Hugo.jpgMort à Monte Carlo de l'éditeur français Pierre-Jules Hetzel. Il publia les ouvrages de Jules Verne et se fit connaître comme écrivain sous le pseudonyme de P.J. Stahl.

 

 

 

 


1900.
En Afrique du Sud, le Grand Conseil de guerre boer engage la guérilla contre les troupes britanniques et crée une Légion rassemblant les volontaires étrangers, dont le commandement est confié au colonel de Villebois-Mareuil. Plus de 1500 volontaires y seront regroupés. Villebois-Mareuil sera tué le 5 avril lors d'une opération contre la position anglaise de Boshof. Les Anglais l'enseveliront dans les plis du drapeau français et rendront les honneurs militaires à sa dépouille.

1970.
Jérôme Carcopino.JPGMort à Paris de l'historien Jérôme Carcopino, spécialiste de la Rome antique et membre de l'Académie française (élu en 1955).

22/01/2015

C'était le 22 janvier...

1879.
Une armée zouloue de 20 000 hommes attaque les Anglais à Isandhlwana, au Transvaal. Les Anglais perdent près d'un millier d'hommes (et plus d'officiers qu'à Waterloo).

1882.
Naissance à Belmont, dans le Doubs, de l'écrivain régionaliste et "animalier" Louis Pergaud. Instituteur anticlérical et antimilitariste, il déclarera à propos de son livre le plus connu, La Guerre des boutons (1912) : "Je suis Gaulois et rien de ce qui fut le génie et la gloire de ma race ne m'est étranger. C'est pourquoi j'ai voulu faire un livre qui fût épique, gaulois et rabelaisien".

1985.
Henry Dorgères.JPGMort à Yerres (Essonne) de l'ancien responsable paysan Henry Dorgères (Henri-Auguste d'Halluin), fondateur en 1935 du mouvement des "chemises vertes" (Comités de défense paysanne). Nommé en 1940 délégué général à la propagande par le gouvernement de Vichy, il fut condamné à la Libération à dix ans d'indignité nationale, peine dont il fut immédiatement relevé pour faits de résistance. Il fut élu député poujadiste d'Ille-et-Vilaine en 1956.