C'était le 3 janvier... (03/01/2020)

1443.
religion,catholicisme,dogmatisme,1857Gilles de Rais, ancien compagnon d'armes de Jeanne d'Arc, exécuté trois ans plus tôt sous l'accusation de sorcellerie et de meurtres d'enfants, est officiellement réhabilité par le roi Charles VII : "Ledict feu Seigneur de Rais fut condamné à mort et fait mourir induement et sans cause".

 

 

 


1842.
L'écrivain anglais Charles Dickens et son épouse s'embarquent à Liverpool pour un séjour de cinq mois aux États-Unis. À son retour, Dickens rédigera ses Notes américaines qui dénoncent avec férocité une "nation corrompue et fière de l'être", ajoutant : "Je pense qu'il n'y a pas de pays sur terre où il y ait moins de liberté d'opinion", ce qui vaudra à l'ouvrage d'être brûlé en public dans un théâtre de New York.

1857.
Mgr Sibour, archevêque de Paris, est assassiné par l'abbé Berger. Les deux ecclésiastiques étaient en désaccord sur le dogme de l'Immaculée Conception défini le 8 décembre 1854 par une bulle du pape Pie IX, en présence de 200 évêques réunis dans la basilique Saint-Pierre de Rome. De ce dogme découlera celui de l'infaillibilité papale, prononcé le 18 juillet 1870.

1905.
À Saint-Pétersbourg, les ouvriers de l'usine Poutilov se mettent en grève. Début de la première révolution bolchevique.

1954.
Dans une lettre adressée au philosophe Éric Gutkind, Albert Einstein écrit : "Le mot Dieu n'est pour moi qu'un produit de la faiblesse humaine [...] La religion juive est, comme toutes les autres, l'incarnation des superstitions les plus infantiles".

| Commentaires (1) | Tags : histoire, justice, religion, athéisme, catholicisme, dogmatisme, communisme, ouvriérisme, russie, littérature, royaume-uni, états-unis, 1443, 1842, 1857, 1905, 1954 |  Imprimer