Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/10/2021

C'était le 11 octobre...

Antiquité.
Dans la Rome antique, fête du Vin nouveau, censé protéger des maladies (voir aussi au 30 septembre).

1830.
Chopin donne son dernier concert à Varsovie.

1882.
Naissance à Barmen du poète et écrivain nationaliste allemand Will Vesper. Son fils épousera Gudrun Ensslin, future égérie de la "bande à Baader".

1899.
Lizzie van Zyl (enfant boer - camp de Bloemfontein).jpgEn Afrique du Sud, début de la guerre des Boers. Elle durera jusqu'au 31 mai 1902. En plus des tués au combat, 27 927 hommes, femmes et enfants mourront dans les camps de concentration britanniques, tels celui de Bloemfontein.

1925.
Naissance à Paris de l'écrivain et poète basque Jon Mirande Ayphasorho. Né dans une famille d'origine souletine, considéré comme l'un des plus grands écrivains de langue basque (son roman Haur besoetakoa a souvent été comparé à Lolita, de Nabokov), il fonda en 1962, avec Txomin Peillen, la revue Igeta. Sa détestation du christianisme et de la démocratie chrétienne lui valut aussi bien des inimitiés.

1973.
Le prix Nobel de médecine et de physique est attribué à Konrad Lorenz, Nikolaas Tinbergen et Karl von Frisch, pour leurs travaux d'éthologie.

1986.
Mort à Paris du linguiste et philologue Georges Dumézil.

19/08/2021

C'était le 19 août...

Antiquité.
À Rome, fête des Vinalia rustica, en l'honneur de Jupiter, à l'occasion de l'ouverture des vendanges.

14.
Mort à Nola, près de Naples, de l'empereur Auguste (Caius Octavius) après 47 ans de règne. Son fils adoptif Tibère lui succède.

1391.
Une jeune paysanne de Brie, Jeanne de Brigue, dite "la Cordelière", première personne jugée pour "sorcellerie" par le Parlement de Paris, est brûlée vive sur le marché aux pourceaux de la rue Saint-Honoré.

1862.
Naissance à Charmes (Lorraine) de l'écrivain Maurice Barrès.

1887.
Filippo Corridoni.jpgNaissance à Pausula du syndicaliste révolutionnaire italien Filippo Corridoni. Disciple de Georges Sorel, il provoquera en 1912 une scission dans la Confédération générale du travail et créera avec ses amis Alceste et Amilcare De Ambris l'Union syndicale italienne, qui adoptera le drapeau rouge bordé de noir. Il sera tué sur le front en 1915. En 1936, Mussolini ordonnera que sa ville natale prenne le nom de Corridonia. Elle le porte toujours.

 

1913.
Adolphe Pégoud.jpgLe Français Adolphe Pégoud réalise le premier saut en parachute à partir d'un avion évoluant à 300 m d'altitude. Deux ans plus tard, il trouvera la mort à 26 ans, dans un combat aérien.

 

 

 

 


1921.
Georges Darien.jpgMort à Paris de l'écrivain anarchiste Georges Darien. Son œuvre la plus connue, Le Voleur (1897), fut portée à l'écran par Louis Malle en 1966. Dans La Belle France, ce protestataire absolu écrivait : "Un bourgeois français est tout ce qu'on veut, excepté un Français... L'âme française est dans le peuple."

 

 


1923.
Mort à Céligny (Suisse) du sociologue et économiste italien Vilfredo Pareto.

1929.
Mort à Venise de Serge de Diaghilev. Né en 1872 près de Novgorod, en Russie, il s'installa en 1909 à Paris, où il dirigea les célèbres Ballets russes à partir de 1911.

1953.
En Iran, le gouvernement de Mohammed Mossadegh est renversé par un coup d'État organisé par les Américains (opération "Ajax") deux ans après avoir nationalisé les puits de pétrole de la British Petroleum. Ramené d'exil par les États-Unis, le Shah est installé à sa place. Mossadegh est jeté en prison, où il mourra en 1967. Eisenhower avait accordé un budget d'un million de dollars à la CIA pour "éliminer le problème Mossadegh et récupérer notre pétrole".

09/06/2021

C'était le 9 juin...

1156.
Mariage à Würzburg de Frédéric Ier Barberousse avec Béatrice, héritière du royaume de Bourgogne. Grâce à cette union, l'empereur étend son pouvoir sur un vaste empire germanique, et s'affirme comme le continuateur des anciens rois burgondes.

1896.
Le marquis de Morès, célèbre aventurier nationaliste français qui, après avoir été éleveur de bétail au Far West, s'était engagé auprès du général Boulanger, puis d'Édouard Drumont, est tué à El Ouatia, en Tunisie, par un groupe de Touaregs. Il s'était embarqué pour l'Afrique dans l'intention de contrecarrer la politique coloniale anglaise et d'"unir la France à l'Islam et à l'Égypte". Apprenant sa mort, le roi Édouard VII s'exclame : "S'il avait été anglais, je l'aurais fait vice-roi !" Les bouchers de la Villette formeront une haie d'honneur lors de ses obsèques, célébrées à Notre-Dame de Paris en présence de Maurice Barrès et du duc d'Orléans.

1898.
Curzio Malaparte.jpgNaissance à Prato (Toscane) de l'écrivain italien Kurt Suckert, dit Curzio Malaparte (par opposition à Bonaparte, qui finit mal, il prétendait "bien finir" par ce pseudonyme). Engagé volontaire pour la France, dans la légion garibaldienne, durant la 1ère Guerre mondiale, puis théoricien du fascisme italien - dont il se distanciera à partir de 1929 - Malaparte publiera deux chefs-d'œuvre : Kaputt (1943) et La Peau (1949), non sans avoir fondé, durant le Ventennio, la revue 900, à laquelle collaborèrent notamment Pablo Picasso et James Joyce.

1907.
Menacés par le chômage, la misère et la faim, des milliers de viticulteurs manifestent dans la région de Montpellier. Le socialiste Ernest Ferroul, maire de Narbonne, est à leur tête. Quelques jours plus tard, la préfecture de Perpignan est incendiée. Clemenceau décide de faire intervenir l'armée, mais à Narbonne les soldats du 17ème Régiment territorial, pour la plupart d'origine paysanne, refusent de tirer sur les manifestants et décident de marcher sur Béziers. Cet épisode donnera naissance à une célèbre chanson de Montéhus, Gloire au 17ème.

1951.
À Saint-Brieuc, le général de Gaulle déclare : "Il est clair que l'une des raisons principales de notre déchirement intérieur, c'est l'injustice de la condition ouvrière."

1973.
Mort en France de l'ingénieur d'origine russe Ivan Makhonine. Inventeur de génie, il avait servi son pays sous Nicolas II, puis sous le régime soviétique, avant d'émigrer à Paris en 1921. On lui doit de multiples inventions, dont un carburant économique, le distillat Makhonine, qui fut expérimenté avec succès en URSS et convoité en vain par l'Allemagne nazie. En France, il avait trouvé pour seul défenseur un papetier de Saint-Céré du nom de Pierre Poujade.