Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/05/2019

C'était le 16 mai...

1534.
Le philosophe et pédagogue espagnol Jean-Louis Vivès écrit à Érasme : "Nous vivons dans un temps bien difficile : on ne peut plus ni parler ni se taire sans danger."

1797.
L'armée française entre dans Venise. Fin de la République des Doges.

1899.
Naissance de l'écrivain français Alfred Fabre-Luce. D'abord attaché d'ambassade, il publia une quarantaine d'essais politiques et littéraires à succès. Sous l'Occupation, la publication de son Journal de la France 1939-1944 provoqua son arrestation par la Gestapo. Quelques mois plus tard, le même livre lui valut d'être déféré devant les tribunaux de l'épuration. Il se réfugia en Suisse jusqu'en 1946.

1932.
Dans le golfe d'Aden, au large du cap Guardafui, incendie et naufrage du paquebot Georges Philippart. Le journaliste Albert Londres, qui rentrait de Chine à bord du navire, figure parmi les morts.

1956.
littérature,politique,personnalisme,non conformistes,jeune droite,révolution conservatriceMort à Genève de l'essayiste français Jean-Pierre Maxence (pseudonyme de Pierre Godmé), ancien animateur avec Thierry Maulnier du journal L'Insurgé. Auteur d'une Histoire de dix ans parue en 1937, il avait été condamné par contumace à vingt ans de travaux forcés à la Libération.

1982.
Mort à Thomery (Seine-et-Marne) du journaliste français Claude Jeantet. Ancien Camelot du Roi, il adhéra en 1939 au PPF et fut le rédacteur en chef du Petit Parisien, ce qui lui valut d'être condamné aux travaux forcés à perpétuité à la Libération. Il fut gracié en 1956.

1986.
Mort à Merzhausen (Bade-Wurtemberg) de l'écrivain et poète néoconservateur allemand Friedrich Franz von Unruh (Treschkow, Klage um Deutschland, Der Verräter). Il consacra une grande partie de son œuvre à l'art de la nouvelle.

05/02/2019

C'était le 5 février...

1848.
Naissance à Paris de l'écrivain français d'origine flamande Joris-Karl Huysmans. Fonctionnaire au ministère de l'Intérieur, successivement naturaliste (Les sœurs Vantard, 1879), symboliste et décadentiste
(À Rebours, 1884), il se ralliera finalement à un mysticisme chrétien quasi médiéval (Là-bas, 1891) sans jamais se défaire d'un style halluciné.

1920.
Tristan Tzara par Delaunay (1923).jpgFondé quatre ans plus tôt à Zurich, le mouvement Dada organise sa première manifestation artistique parisienne au Grand Palais, à l'initiative de Tristan Tzara.

 

 

 

 




1937.
Lou Andreas-Salomé.JPGMort à Göttingen (Allemagne) de l'écrivain Lou Andreas-Salomé. Tour à tour amie, muse et inspiratrice de Friedrich Wilhelm Nietzsche, Rainer Maria Rilke, Gerhart Hauptmann et Sigmund Freud, elle dut toute sa vie durant affronter les calomnies que suscitait sa vie "scandaleuse".

 

 

 


1982.
Mort à Leerbeek, dans le Limbourg néerlandais, du poète flamand Wies Moens. Défenseur de l'idée pan-néerlandaise ("thioise"), condamné en 1920 à quatre ans de prison pour "activisme", il fut le fondateur de l'hebdomadaire De Vlag et participa en 1931 à la création par Joris Van Severen du Verdinaso (Ligue des nationaux-solidaristes thiois).

24/12/2018

C'était le 24 décembre...

1524.
Vasco de Gama.jpgMort à Cochin, aux Indes, de l'explorateur et navigateur portugais Vasco de Gama. Il avait été le premier, en 1497, à doubler le cap de Bonne-Espérance.

 

 

 

 

 


1624.
Naissance à Breslau du mystique rhénan Angelus Silesius (Johannes Scheffler).

1789.
Jean-Paul Rabaut Saint-Etienne.jpgSous l'impulsion du Nîmois Jean-Paul Rabaut Saint-Étienne, un décret de l'Assemblée nationale accorde aux protestants le droit de cité, leur ouvrant accès à tous les emplois civils et militaires (la liberté de culte ne leur sera acquise que le 3 septembre 1791). Le même jour, les comédiens obtiennent aussi le titre de citoyens.

 

1894.
Scandale à Paris : le socialiste Jean Jaurès est expulsé de la Chambre des députés pour antisémitisme. On lui reproche d'avoir dénoncé à la tribune "la bande cosmopolite" et d'avoir raillé "les foudres de Jéhovah maniées par M. Joseph Reinach".

1928.
Mussolini fait adopter une loi sur la "conquête des terres nouvelles" visant à rentabiliser les espaces en friche de la péninsule italienne. Cette mesure dite de "bonification intégrale", dont la direction est confiée à l'ingénieur Arrigo Serpieri, aboutira à l'assèchement des marais pontins et à la création de plusieurs villes nouvelles.

1951.
Au terme d'une campagne menée par les milieux catholiques, le Père Noël est pendu et brûlé en effigie aux grilles de la cathédrale Saint-Bénigne de Dijon. Un communiqué déclare : "Pour nous, chrétiens, la fête de Noël doit rester la fête anniversaire de la naissance du Sauveur". Claude Lévi-Strauss, dans Les Temps modernes, consacrera un article à cet autodafé, saluant "l'utilité sociale de ce personnage païen". Jean Cocteau écrira : "Brûler le Père Noël revient à brûler les enfants comme hérétiques s'ils y croient et, s'ils n'y croient pas, à brûler leurs rêves".

1982.
Mort à Paris de l'écrivain français Louis Aragon. D'abord proche des surréalistes, il adhéra au Parti communiste en 1927, mais fut aussi l'ami de Pierre Drieu La Rochelle. Ses romans (Aurélien, Les Cloches de Bâle, Les beaux quartiers) témoignent d'un classicisme teinté de populisme qui évoque fréquemment Zola. À partir des années 1950, ses poèmes seront chantés par Georges Brassens, Léo Ferré et Jean Ferrat.