Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/06/2018

C'était le 4 juin...

1779.
George Washington ordonne, en violation des traités, l'envahissement du territoire de la confédération iroquoise. Il insiste pour que soient tués autant d'Indiens que possible, sans considération d'âge ni de sexe : "Ce que le plomb ne pourra obtenir, la famine et l'hiver y parviendront". Les survivants seront livrés comme esclaves aux colons méritants.

1794.
littérature,histoire,communisme,socialisme,languesÀ la Convention, l'abbé Grégoire dénonce les langues d'oc, le flamand, le breton, le basque, le corse, l'alsacien et le lorrain comme des "patois contre-révolutionnaires", et réclame leur "anéantissement". L'uniformisation linguistique de la France est en marche.

 

 


1857.
La révolte des cipayes s'étend à la ville de Canwpore. Nana Sahib, chef des mutins, adresse à ses troupes cette proclamation : "Tuez tous les Anglais, et je donnerai un bracelet d'or à chacun !" Le vieux général Hugh Wheeler organise la résistance des assiégés. Ceux-ci tiendront jusqu'à la fin du mois, avant d'être tous massacrés.

1886.
littérature,histoire,communisme,languesÉvoquant les violents incidents qui se sont produits quelques semaines plus tôt au siège de la Compagnie des Mines de Decazeville (Aveyron), le socialiste Jules Guesde s'écrie : "C'est Rothschild qui gouverne !"

 

1903.
Edmond Rostand.jpgEdmond Rostand (Cyrano de Bergerac) est reçu à l'Académie française deux ans après son élection, la maladie l'ayant tenu écarté de son fauteuil, le n° 31.

 

 

 

 

 


1933.
Marcel Cachin.jpgÀ Paris, dans un discours à la salle Pleyel, le communiste Marcel Cachin annonce que son parti ne participera à aucun front commun contre l'hitlérisme.

 

 

 

 

 

1967.
Mort à Paris de l'écrivain français André Thérive (Roger Puthoste). Longtemps chroniqueur à la Revue littéraire des idées et des livres, puis au Nouveau Siècle et au Temps, il s'imposa à partir de 1929 comme l'un des princes de la critique littéraire. Épuré en 1944, il avait bénéficié sous l'Occupation des allocations de papier de la Commission de contrôle du papier d'édition, créée par Vichy, dont la secrétaire était Marguerite Antelme, plus connue sous le nom de Marguerite Duras.

02/05/2018

C'était le 2 mai...

 

381.
Théodose Ier.jpgL'empereur Théodose Ier enlève aux "chrétiens apostats", c'est-à-dire aux Romains revenus au paganisme, le droit d'hériter de leurs parents.

 

 

 

 

1519.
Vinci - autoportrait.jpgMort de Léonard de Vinci au château de Clos-Lucé (Amboise), où l'avait fait venir François Ier.

 

 

 

 

 

 

 

1576.
Bartolomé de Carranza.jpgAprès dix-sept ans de procès, le confesseur de Marie Tudor, Bartolomé de Carranza, poursuivi pour hérésie par l'Inquisition, est finalement acquitté par le pape. Il meurt quinze jours plus tard.

 

 

 

 


1764.
Naissance à Breslau du publiciste et homme politique allemand Friedrich Gentz. Il se fit connaître en traduisant des écrits contre-révolutionnaires, dont les Considérations d'Edmund Burke, puis s'installa à Vienne, où il devint l'un des collaborateurs de Metternich. Il fut l'un des premiers grands théoriciens du conservatisme allemand.

1886.
Naissance à Mansfeld (municipalité de Putlitz, Brandebourg) du poète allemand Gottfried Benn.

1919.
Arrêté à Munich après la chute de la seconde République des Conseils, Gustav Landauer, fondateur en 1908 du Sozialistischer Bund (Alliance socialiste), est exécuté dans la prison de Stadelheim.

01/05/2018

C'était le 1er mai...

1387.
Gaston Phébus, comte de Foix, commence, en son château d'Orthez, la rédaction de son Livre de chasse. Il se propose d'y faire pour la chasse ce que l'empereur Frédéric II a déjà fait pour la fauconnerie. Dédié au duc de Bourgogne Philippe le Hardi, l'ouvrage paraîtra deux ans plus tard et connaîtra un immense succès.

1572.
Mort du pape Pie V. Dans sa jeunesse, il avait été inquisiteur de Côme, où il avait fait preuve d'une telle impitoyable rigueur qu'il avait fini par être chassé de la ville. Devenu grand inquisiteur sous le pontificat de Paul IV, il donna à nouveau la mesure de sa cruauté et fit procéder par l'Inquisition à de véritables boucheries. Il fit pendre l'écrivain Aonius Paléarius, qui s'était plaint de ses abus, et fit édicter une loi enjoignant aux médecins d'abandonner les malades qui refuseraient de recevoir les sacrements. Il poussa le roi d'Espagne Philippe II à pourchasser l'"hérésie" aux Pays-Bas, où une répression atroce, menée par le duc d'Albe, aboutit au massacre de plus de cent mille Flamands. En France, il fit exterminer les huguenots par Charles IX et anima d'autres persécutions en Écosse et au Royaume-Uni. Il mourut alors qu'il se préparait à organiser de nouveaux massacres. "Soyons inexorables, disait-il. Il vaut mieux anéantir la génération présente plutôt que de léguer l'erreur aux générations futures".

1694.
Près du Touquet, les Anglais s'emparent de cinquante-cinq marchands français, et en font brûler vifs trente-cinq. Dix-sept des survivants seront tués deux jours plus tard.

1830.
Gezelle.jpgNaissance à Bruges du poète flamand Guido Gezelle. Parlant dix-sept langues, il leva l'étendard de sa langue maternelle dans ses Dichtoefeningen (1858) et célébra la splendeur de la nature dans sa Guirlande du temps (Tydkrans, 1893) et son Diadème poétique (Rymsnoer, 1897). Sa revue hebdomadaire, Rond den Heerd, exerça une influence durable sur le Mouvement flamand.

1886.
De grandes manifestations ouvrières se déroulent à Chicago en faveur des huit heures de travail quotidiennes. Deux ans plus tard, sur proposition de l'American Federation of Labour au congrès de Saint Louis, cette date deviendra celle de la Fête du Travail, qui prendra ainsi indirectement le relais d'anciennes festivités du printemps. Le chômage du 1er mai sera décidé en 1890, sous Bismarck, lors de la Conférence ouvrière internationale de Berlin.

1895.
Au lendemain du soulèvement de Constantine, Jean Jaurès publie dans La Dépêche du Midi un article violemment antisémite consacré à la "question juive" en Algérie. Il y affirme que l'"opportunisme" n'est que la "forme politique de l'esprit juif" et que les Juifs d'Algérie "sont restés étrangers aux traditions, aux idées et aux lettres de la France". "Quand la France socialiste pourra libérer de la dette juive et de toute dette les colons et les indigènes, ajoute-t-il, [...] alors il y aura une belle civilisation algérienne."

1919.
Fin de la terreur spartakiste en Bavière. À Munich, un corps-franc occupe la Résidence, arrache le drapeau rouge et hisse le drapeau bleu et blanc bavarois. Les membres du triumvirat communiste, Tobias Axelrod, Max Levien et Eugen Leviné, tentent de s'enfuir en Autriche. Les otages ayant échappé au massacre du 30 avril sont délivrés.

1945.
À Tuttlingen (Bade-Wurtemberg, Allemagne), le gouvernement militaire français fait savoir que "chaque acte de sabotage contre les troupes d'occupation entraînera les plus graves sanctions : pour chaque Français qui sera tué, 50 otages seront fusillés".

03/04/2018

C'était le 3 avril...

1898.
Michel de Ghelderode.jpgNaissance à Ixelles de l'écrivain belge Michel de Ghelderode (Adhémar Adolphe Louis Martens), auteur de pièces de théâtre et de romans rédigés en français et en néerlandais. Il recevra en 1923 le prix de la Renaissance d'Occident.

 


1936.
Mort à Poitiers (Vienne) de l'anthropo-sociologue et militant socialiste révolutionnaire Georges Vacher de Lapouge (Les Sélections sociales, 1896).

1948.
Le Révérend-Père Cavalli écrit dans Civiltà cattolica : "L'Église catholique, convaicue par ses prérogatives divines d'être la seule vraie Église, ne doit réclamer que pour elle le droit à la liberté, car ce n'est qu'à la vérité et jamais à l'erreur que ce droit peut être reconnu".

1964.
À Haïti, François Duvalier, se rangeant "à la demande unanime de la population", décide de se proclamer lui-même président à vie.

30/03/2018

C'était le 30 mars...

317.
Date de la prétendue "Donation de Constantin", par laquelle l'empereur romain aurait cédé au Saint-Siège toute autorité sur la partie occidentale de l'Empire. Contesté dès 1001 par l'empereur Otton III, ce document fut définitivement démasqué comme une forgerie de la chancellerie pontificale par Lorenzo Valla en 1440.

1844.
Naissance à Metz (Moselle) du poète Paul Verlaine.

1885.
Tandis qu'à la Chambre Jules Ferry réclame des crédits pour la guerre au Tonkin, 6000 manifestants (principalement radicaux monarchistes, ex-communards blanquistes et membres de la Ligue des Patriotes) se rassemblent place de la Concorde pour exiger la fin des aventures coloniales.

1890.
Giono.jpgNaissance à Manosque (Alpes-de-Haute-Provence) de l'écrivain Jean Giono.

 

 

 

 



1980.
Mort à Cachan (Val-de-Marne) de l'écrivain français Henry Poulaille. Anarchiste au grand cœur, romancier original (Le Pain quotidien, Les Damnés de la terre), cet authentique représentant de la "littérature prolétarienne", fils d'un charpentier breton, ne cessa durant toute sa vie de promouvoir des auteurs issus du monde ouvrier ou paysan. Sous l'Occupation, il donna des articles à Germinal et à La Gerbe. Il fut l'ami de Louis Lecoin et de Georges Valois.

1983.
Georges Albertini.JPGMort à Paris de Georges Albertini. Ancien militant de la SFIO et de la CGT, membre du Comité de Vigilance des Intellectuels Antifascistes en 1936, puis proche collaborateur de Marcel Déat, il fut dans les années cinquante le fondateur de la revue Est et Ouest et joua discrètement un rôle important dans la vie politique française d'après-guerre.

 

20/03/2018

C'était le 20 mars...

-43.
Naissance à Sulmona d'Ovide, auteur des Métamorphoses, des Héroïdes et de L'Art d'aimer.

845.
Raid de snekkars sur Paris.jpgUne centaine de navires vikings, commandés par Ragnar Lodbrok, pénètrent dans l'estuaire de la Seine. Huit jours plus tard, il sont à Paris.

 


1329.
Hermann von Salza - Château de Malbork (Pologne).jpgMort à Salerne (Italie) de Hermann von Salza, grand-maître de l'ordre des chevaliers Teutoniques.

 

 

 

 

 

 

1919.
À Moscou, le parti bolchevik autorise la parution d'un journal socialiste-révolutionnaire intitulé Delo Naroda (La Cause du Peuple). Celui-ci sera interdit neuf jours plus tard, pour avoir réclamé des institutions libres.

1926.
Mort à Menton de l'écrivain breton Anatole Le Braz. Fils d'un instituteur, disciple de François Luzel, il fut membre de l'Académie française et de l'Union régionaliste bretonne, et consacra une grande partie de sa vie à recueillir des récits populaires. Sa Légende de la mort en Basse-Bretagne (1893) joua dans la renaissance celtique un rôle analogue à celui du Barzaz Breiz de La Villemarqué.

1944.
Pierre Pucheu, ancien ministre de l'Intérieur de Vichy, condamné à mort par la France libre, est exécuté près d'Alger.

18/03/2018

C'était le 18 mars...

1871.
Sur un coin de table, Pierre Denis, militant proudhonien, rédige le manifeste fédéraliste de la Commune de Paris, qui vient d'éclater. Il sera en 1890 le dernier secrétaire du général Boulanger, puis écrira dans La Cocarde, en même temps que Barrès et Maurras. "Nous l'avons connu sur ses vieux jours, écrira Daniel Halévy. Il mourut seul, pauvre et joyeux".

1904.
La Commune de Paris.JPGEn Suisse, la traditionnelle commémoration de la Commune de Paris a lieu à Plainpalais, sous la présidence du docteur Wyss, président du parti socialiste genevois. Parmi les orateurs figurent Lénine et Mussolini.

1944.
Mort à Montastruc-la-Conseillère (Haute-Garonne) du général Édouard de Castelnau. Considéré comme l'un des plus brillants officiers de sa génération, il organisa la défense de Verdun en février 1916 et fut en 1924 le fondateur de la Fédération nationale catholique, qui compta jusqu'à deux millions d'adhérents.

1962.
Signature des accords d'Évian. En Algérie, le cessez-le-feu est effectif dès le lendemain. Le 23, un décret d'amnistie s'appliquant à 20.000 condamnés musulmans algériens paraît au Journal officiel. Au référendum du 8 avril, l'indépendance de l'Algérie recueillera 90% des suffrages exprimés. Trois mois plus tard, environ 600.000 Français d'Algérie se replieront sur la Métropole.

16/03/2018

C'était le 16 mars...

1244.
Montségur.JPGReddition des cathares de Montségur. 215 hommes et femmes monteront sur le bûcher de l'Inquisition.

1794.
À la tribune de la Convention, Baudot présente un rapport sur le pillage du Palatinat, en Allemagne : "Les laines et les étoffes, les cuirs et les métaux, le bétail et les fourrages, tout a été enlevé [...] On a pris [...] comme dans un magasin ouvert aux besoins de la nation."

1933.
L'éditorial de l'organe du parti nazi, le Völkischer Beobachter (L'Observateur populaire), titre : "Le christianisme : principe fondamental du gouvernement d'Adolf Hitler".

1937.
Répondant à l'appel du maire socialiste Auffray et du député communiste Honel, 8000 manifestants de gauche et d'extrême gauche se réunissent à Clichy, pour protester contre une réunion de la section locale du Parti social français (PSF) du colonel de La Roque. Des policier affolés déclenchent une fusillade dans des circonstances confuses. Plus de 2000 coups de feu sont tirés. On relèvera 5 morts et 107 blessés.

1989.
Mort à Paris de l'écrivain français Georges Blond. Ancien officier de marine, journaliste à Candide et à Je suis partout à partir du début des années 1930, il avait publié après la guerre toute une série de récits historiques et maritimes, dont les cinq volumes de sa Grande Aventure des océans.

10/03/2018

C'était le 10 mars...

1759.
Louis XV crée à Versailles l'institution du Mérite militaire. Celle-ci permet de distinguer les officiers protestants de l'armée française qui, ne professant pas la religion catholique, ne peuvent recevoir l'ordre de Saint-Louis. Elle sera supprimée lors de la révolution de 1830.

1762.
Jean Calas.JPGAccusé faussement d'avoir tué son fils Marc-Antoine pour l'empêcher de se convertir au catholicisme, le protestant Jean Calas est supplicié à Toulouse. Il sera réhabilité trois ans plus tard, grâce à l'intervention de Voltaire.

 

 

 



1788.
Joseph von Eichendorff.JPGNaissance au château de Lubowitz, près de Ratibor (Silésie), du poète romantique Joseph von Eichendorff. Fils d'un officier prussien, il fut dès sa jeunesse lié à Brentano, Görres et Schlegel. Auteur de nombreuses nouvelles et poésies, il écrivit également un roman (Ahnung und Gegenwart, 1815), un traité sur le théâtre et un essai sur le roman allemand au XVIIIe siècle.

1839.
Arrivé à Canton avec le titre de grand commissaire impérial, le gouverneur du Hunan et du Kuangtong, Lin Tse-hsiu, fait interdire la vente et l'usage de l'opium. Un an plus tôt, profitant de l'introduction du christianisme, 40 200 caisses d'opium de 120 livres chacunes avaient été expédiées en Chine par les Anglais et les Américains. En décembre 1838, plus de 10 000 habitants de Canton avaient publiquement protesté contre le trafic de l'opium organisé chez eux par les Anglo-Saxons.

1963.
Mort à Paris du vétéran des luttes anticléricales André Lorulot. Ancien socialiste révolutionnaire converti à l'anarchisme libertaire, il avait été pendant près d'un demi-siècle le porte-parole de la Libre Pensée.

07/03/2018

C'était le 7 mars...

1739.
Le roi perse Nadir Shah fait son entrée à Delhi. S'étant rendu dans une mosquée et s'y étant fait attaquer à coups de pierres, il ordonne un massacre général. Le carnage fait plus de 40 000 morts. Ce monarque était aussi fort dévot : il fit traduire en langue persane le Pentateuque et les évangiles.

1821.
Le soulèvement des Grecs à Jassy (Moldavie) marque le début de la guerre de libération nationale du peuple hellène.

1875.
Maurice Ravel.jpgNaissance à Ciboure (Pyrénées-Atlantiques) du compositeur français Maurice Ravel. Outre le Boléro, L'Heure espagnole, ou L'Enfant et les sortilèges, on lui doit deux concerti, dont l'un écrit pour la main gauche à la demande d'un pianiste autrichien qui avait perdu son bras droit lors des combats de 1914-1918.

1894.
Naissance à Guérigny (Nièvre) de l'homme politique français Marcel Déat. Ancien député socialiste, ministre de l'Air en 1936 au sein du gouvernement Sarraut, il fonda le Rassemblement National Populaire en 1941 et acheva sa carrière comme ministre du Travail dans le gouvernement de Vichy.

1916.
Jack London.jpgL'écrivain Jack London adresse sa démission à la direction du parti socialiste américain, lui reprochant de "ne pas insister assez sur la lutte des classes" et de se compromettre avec "l'ennemi". Il mourra dans l'année, le 22 novembre à Glen Allen (Californie), à 40 ans.

 

 

 

1921.
Cronstadt.jpgEn URSS, les soviets de marins de Cronstadt se révoltent. Lénine déclare : "C'est Thermidor, mais nous ne nous laisserons pas guillotiner". Trotski fait tirer sur les mutins, qui se font tuer aux cris de "vive l'Internationale communiste".

12/02/2018

C'était le 12 février...

1924.
Antonio Gramsci.jpgÉlu quelques semaines plus tôt député de Vénétie, l'écrivain et politicien Antonio Gramsci lance le journal L'Unità, organe quotidien du futur Parti communiste italien.

 

 

 



1936.
Léon Blum.JPGLéon Blum écrit dans Le Populaire : "Aussitôt que nous posséderons le pouvoir, nous détruirons et remplacerons par les nôtres les cadres de l'armée, de la magistrature, de la police, et nous procéderons à l'armement du prolétariat. Nous pourrons alors construire la société collectiviste ou communiste. Tout le reste n'est que littérature."

 

 

1966.
Mort à Coligny, près de Genève, de l'économiste et philosophe allemand Wilhelm Röpke. Adversaire du romantisme comme de l'esprit prussien, il quitta l'Allemagne en 1933. Cofondateur de la Société du Mont-Pèlerin, qui fut au lendemain de la guerre le creuset du néolibéralisme, il s'y opposa au nom de l'"ordo-libéralisme" à Ludwig von Mises et à Friedrich Hayek.

2003.
Mort à Hennebont du journaliste, écrivain et cinéaste breton Herry Caouissin. Ancien collaborateur de l'abbé Jean-Marie Perrot, il fut en 1940 le fondateur du journal illustré O Lo Lê. En 1952, il créa avec son frère Ronan la première société cinématographique bretonne, Brittia Films, à laquelle on doit L'Enfance de Botrel et Le Mystère du Folgoët.

04/02/2018

C'était le 4 février...

211.
Septime Sévère - Musée du Louvre.JPGMort à Eburacum (aujourd'hui York, Angleterre), au cours d'une campagne contre les Bretons, de l'empereur Septime Sévère. Proclamé par l'armée d'Illyrie, ce souverain dénué de patriotisme romain avait combattu les Parthes, puis gouverné en monarque absolu en s'entourant de légistes. Il avait aussi diminué les pouvoirs du Sénat et favorisé les cultes orientaux. Ses deux fils, Caracalla et Géta, rentrent à Rome. Le second sera dès l'année suivante assassiné par son frère.

1868.
rome,monarchie,royauté,absolutisme,politique,communisme,0211,1976Naissance à Londres, dans une famille de l'aristocratie protestante, de Constance Gore-Booth. Surnommée dans sa jeunesse "the new Irish Beauty", elle épousera en 1900 le comte Casimir Dunin-Markievicz, puis se liera avec Arthur Griffith, le fondateur du Sinn Féin. Ralliée à la cause du nationalisme irlandais, elle deviendra la disciple du syndicaliste Jim Larkin, porte-parole du socialisme révolutionnaire, participera à l'insurrection de Pâques 1916 et fera plusieurs séjours en prison. À sa mort, en 1927, les miséreux de Dublin défileront pendant deux jours devant sa dépouille.

1965.
Au cours d'une conférence de presse, le général de Gaulle dénonce l'hégémonie du dollar et préconise un retour à l'étalon-or. Le 11, la France quitte unilatéralement le Gold Exchange Standard.

1976.
Georges Marchais.JPGÀ l'occasion de leur 22ème congrès, à l'Île-Saint-Denis, les dirigeants du Parti communiste français, avec Georges Marchais pour secrétaire général, déclarent qu'ils renoncent définitivement à la notion de "dictature du prolétariat".

04/01/2018

C'était le 4 janvier...

1948.
Des terroristes de la Haganah, portant des uniformes britanniques, pénètrent au centre de Jaffa et font sauter le quartier général du Comité national arabe, tuant plus de 40 personnes et faisant 98 blessés.

1955.
Mort à Piossasco, près de Turin, de Marcel Déat. Condamné à mort par contumace pour son rôle dans la Collaboration, l'ancien secrétaire général du Parti Socialiste de France, puis fondateur du Rassemblement National Populaire, vivait depuis la Libération en exil en Italie, sous l'identité du "professeur Fortani".

1960.
Albert Camus.jpgL'écrivain Albert Camus trouve la mort dans un accident de voiture près de Villeblevin, dans l'Yonne.

 

 

 

 

 

 

1961.
Erwin Schrödinger.jpgMort à Vienne du physicien autrichien Erwin Schrödinger. Prix Nobel de physique avec Paul Dirac en 1933 pour ses travaux sur la mécanique quantique, il fut aussi l'un des promoteurs de la biologie moderne. Il professait une philosophie panthéiste influencée par l'œuvre de Schopenhauer et le Védânta.

 

 

2010.
Mort à Tokyo de Tsutomu Yamaguchi, seul Japonais à avoir survécu aux deux bombardements atomiques de Hiroshima et Nagasaki.

31/12/2017

C'était le 31 décembre...

1384.
Mort à Lutterworth du théologien anglais John Wycliff. Le pape Martin II ordonne que son cadavre soit brûlé et ses cendres dispersées. Chef d'un courant antipapal et anticlérical, Wycliff avait défendu le principe d'une Église pauvre, puis apporté son soutien aux Lollards et aux partisans de Wat Tyler. En 1415, le concile de Constance le fera condamner comme hérétique à titre posthume.

1687.
Le Voorschoten, premier navire transportant des huguenots français vers l'Afrique du Sud, quitte la Hollande avec à son bord des membres des familles Fouché, Leroux, Malherbe et Marais.

1838.
Parution à Anvers du livre de Hendrik Conscience Leeuw van Vlaanderen ("Lion de Flandre"), première "bible populaire" du mouvement flamand.

1846.
Naissance à Amsterdam du dirigeant socialiste Ferdinand Domela Nieuwenhuis. Fondateur en 1879 du premier journal socialiste néerlandais, Allen op, député jusqu'en 1891, il critiqua le régime parlementaire, allant jusqu'à condamner toute participation aux élections, et se prononça comme Georges Sorel pour la grève générale.

1872.
Mort à Tulusa, près de Helsinki, de l'écrivain Aleksis Kivi (Alexis Stenvall), considéré comme le créateur du roman finlandais. L'insuccès de son chef-d'œuvre, Les sept Frères (1870), magnifique fresque de la vie paysanne qu'il avait mis dix ans à écrire dans un dialecte finnois du sud-ouest, l'avait fait sombrer à 35 ans dans la folie.

1936.
Mort à Salamanque du philosophe et écrivain espagnol Miguel de Unamuno.

1966.
Pieter Geyl.JPGMort à Utrecht (Pays-Bas) de l'historien Pieter Geyl. Favorable aux nationalistes flamands dès les années 20, il souligna l'unité culturelle des peuples de langue néerlandaise dans sa monumentale Histoire du peuple néerlandais, restée inachevée.

25/12/2017

C'était le 25 décembre...

1635.
Samuel de Champlain.jpgMort à Québec de Samuel de Champlain, premier gouverneur de la Nouvelle-France. Il avait découvert en 1608 le lac qui porte son nom.

1793.
Dans un rapport à la Convention, Robespierre déclare : "Le fanatique couvert de scapulaires et le fanatique qui prêche l'athéisme ont entre eux beaucoup de rapports".

1837.
Naissance à Bellagio (Lombardie) de Francesca Gaetana Cosima Liszt, fille du compositeur et pianiste austro-hongrois Franz Liszt et de la comtesse écrivain française Marie d'Agoult. Cosima épousera Richard Wagner le 25 août 1870, après lui avoir donné trois enfants.

1920.
Début du congrès de Tours de la Section Française de l'Internationale Socialiste (SFIO). Le 29, la majorité des délégués se constitueront en Parti communiste et adhéreront à la IIIe Internationale.

1969.
Dans la nuit de Noël, cinq vedettes lance-missiles construites pour Israël par la France, mais placées sous embargo depuis janvier 1969 dans le port de Cherbourg, sont dérobées par des agents israéliens.

1972.
Pour protester contre une menace d'expulsion visant dix-huit travailleurs immigrés tunisiens, le clergé de Valence décide de ne pas célébrer la messe de minuit.

24/12/2017

C'était le 24 décembre...

1524.
Vasco de Gama.jpgMort à Cochin, aux Indes, de l'explorateur et navigateur portugais Vasco de Gama. Il avait été le premier, en 1497, à doubler le cap de Bonne-Espérance.

 

 

 

 

 

1624.
Naissance à Breslau du mystique rhénan Angelus Silesius (Johannes Scheffler).

1789.
Jean-Paul Rabaut Saint-Etienne.jpgSous l'impulsion du Nîmois Jean-Paul Rabaut Saint-Étienne, un décret de l'Assemblée nationale accorde aux protestants le droit de cité, leur ouvrant accès à tous les emplois civils et militaires (la liberté de culte ne leur sera acquise que le 3 septembre 1791). Le même jour, les comédiens obtiennent aussi le titre de citoyens.

 

1894.
Scandale à Paris : le socialiste Jean Jaurès est expulsé de la Chambre des députés pour antisémitisme. On lui reproche d'avoir dénoncé à la tribune "la bande cosmopolite" et d'avoir raillé "les foudres de Jéhovah maniées par M. Joseph Reinach".

1951.
Au terme d'une campagne menée par les milieux catholiques, le Père Noël est pendu et brûlé en effigie aux grilles de la cathédrale Saint-Bénigne de Dijon. Un communiqué déclare : "Pour nous, chrétiens, la fête de Noël doit rester la fête anniversaire de la naissance du Sauveur". Claude Lévi-Strauss, dans Les Temps modernes, consacrera un article à cet autodafé, saluant "l'utilité sociale de ce personnage païen". Jean Cocteau écrira : "Brûler le Père Noël revient à brûler les enfants comme hérétiques s'ils y croient et, s'ils n'y croient pas, à brûler leurs rêves".

1982.
Mort à Paris de l'écrivain français Louis Aragon. D'abord proche des surréalistes, il adhéra au Parti communiste en 1927, mais fut aussi l'ami de Pierre Drieu La Rochelle. Ses romans (Aurélien, Les Cloches de Bâle, Les beaux quartiers) témoignent d'un classicisme teinté de populisme qui évoque fréquemment Zola. À partir des années 1950, ses poèmes seront chantés par Georges Brassens, Léo Ferré et Jean Ferrat.