Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/07/2020

C'était le 25 juillet...

1450.
Naissance à Schlettstadt (Sélestat) de l'humaniste alsacien Johann Jakob Wimpfeling, fondateur de l'historiographie nationale allemande (Germania, 1501).

1491.
Mort à Rome du pape Innocent VIII. Après avoir acheté son élection, il poussa l'évêque de Brescia à engager la croisade contre les Vaudois. Cet ancien mignon avait seize bâtards, auxquels il donna bénéfices, duchés, comtés, évêchés et principautés.

1872.
Adolphe Thiers par Nadar.jpgDes grèves ayant éclaté dans les bassins miniers sont écrasées dans le sang. Le président Thiers félicite le préfet du Pas-de-Calais pour "l'énergie de sa répression".

 

 

 

 


1963.
Grève dans les Asturies : 11000 mineurs espagnols cessent le travail à l'appel des néophalangistes des Cercles José Antonio. La police franquiste organise aussitôt la répression.

1968.
Paul VI.jpgLe pape Paul VI, dans l'encyclique Humanae vitae, condamne les "procédés artificiels" de contraception.

 

 

 

 

 



1983.
Mort à Paris de l'écrivain et scénariste populiste René Fallet (Banlieue sud-est, 1947).

1991.
Principal responsable du projet d'extermination par la famine du peuple ukrainien en 1932 ("Holodomor"), Lazare Kaganovitch, ancien membre du bureau politique du Parti communiste soviétique, s'éteint paisiblement à Moscou à l'âge de 97 ans.

1992.
Mort à Bellegarde (Gard) de l'avocat, économiste et essayiste français Philippe Lamour. Ancien président du Conseil économique et social du Languedoc-Roussillon, il avait dans sa jeunesse milité aux côtés de Georges Valois, adhéré ensuite au Parti fasciste révolutionnaire, puis rallié les "non conformistes" des années 30. Proche de l'Ordre nouveau, il fut le fondateur de la revue Plans (où écrivirent Le Corbusier, Raoul Dufy, René Clair, Fernand Léger, Hubert Lagardelle, etc.) et organisa en 1932, en liaison avec le national-bolchevik Harro Schultze-Boysen, un congrès de la jeunesse franco-allemande favorable au fédéralisme européen.

31/05/2020

C'était le 31 mai...

1594.
Mort à Venise du Tintoret (Jacopo Robusti, dit Tintoretto), élève du Titien et peintre le plus important de la seconde génération de l'école vénitienne.

1845.
John O'Sullivan.jpgÀ New York, le journaliste John O'Sullivan présente sa thèse de la "Manifest Destiny" devant le président James K. Polk et un parterre d'industriels : "La nation américaine a reçu de la Providence divine la destinée manifeste de s'emparer de tout le continent américain afin d'y nourrir et développer la liberté et la démocratie. Elle doit ensuite porter la lumière du progrès au reste du monde et en assurer le leadership, étant donné qu'elle est l'unique nation libre de la Terre". Quelques mois plus tard, les États-Unis envahissent le Mexique.

1902.
Fin de le guerre des Boers. L'Afrique du Sud devient partie intégrante de l'Empire britannique. Pour obtenir la victoire, l'Angleterre a pratiqué la politique de la "terre brûlée" et fait interner 100 000 femmes et enfants en camps de concentration.

1911.
Par voie de référendum, le Land d'Alsace-Lorraine obtient sa propre Constitution et son autonomie.
Le même jour naît à Paris Maurice Allais, qui recevra le prix Nobel d'économie en 1988.

1918.
En URSS, un décret réorganise l'instruction publique. Le terme de "classe" est remplacé par celui de "groupe" ; celui d'"instituteur" par "ouvrier scolaire". Les différences de salaires sont supprimées. La discipline est confiée à des "soviets scolaires" formés de représentants des écoliers. Ce système aboutira progressivement à l'anarchie et sera peu à peu abandonné.

1968.
Mort à Madrid de l'écrivain français Abel Bonnard. Élu en 1932 à l'Académie française, l'auteur des Modérés avait été nommé ministre de l'Éducation nationale en 1942. Condamné à mort par contumace le 4 juillet 1945, il s'exila en Espagne jusqu'en 1958, date à laquelle il revint en France se constituer prisonnier. Condamné à dix ans de bannissement rétroactif, il repartit pour l'Espagne. Sa mort, survenue pendant les événements de Mai 68, passa totalement inaperçue.

1976.
Mort à Cannes du biologiste français Jacques Monod, prix Nobel de médecine en 1965. Il publia en 1970 Le Hasard et la nécessité.

18/03/2020

C'était le 18 mars...

1848.
Le Schleswig-Holstein se soulève contre l'occupation danoise.

1871.
Sur un coin de table, Pierre Denis, militant proudhonien, rédige le manifeste fédéraliste de la Commune de Paris, qui vient d'éclater. Il sera en 1890 le dernier secrétaire du général Boulanger, puis écrira dans La Cocarde, en même temps que Barrès et Maurras. "Nous l'avons connu sur ses vieux jours, écrira Daniel Halévy. Il mourut seul, pauvre et joyeux".

1904.
La Commune de Paris.JPGEn Suisse, la traditionnelle commémoration de la Commune de Paris a lieu à Plainpalais, sous la présidence du docteur Wyss, président du parti socialiste genevois. Parmi les orateurs figurent Lénine et Mussolini.

1944.
Mort à Montastruc-la-Conseillère (Haute-Garonne) du général Édouard de Castelnau. Considéré comme l'un des plus brillants officiers de sa génération, il organisa la défense de Verdun en février 1916 et fut en 1924 le fondateur de la Fédération nationale catholique, qui compta jusqu'à deux millions d'adhérents.

1962.
Signature des accords d'Évian. En Algérie, le cessez-le-feu est effectif dès le lendemain. Le 23, un décret d'amnistie s'appliquant à 20.000 condamnés musulmans algériens paraît au Journal officiel. Au référendum du 8 avril, l'indépendance de l'Algérie recueillera 90 % des suffrages exprimés. Trois mois plus tard, environ 600.000 Français d'Algérie se replieront sur la Métropole.

22/02/2020

C'était le 22 février...

-509.
Abolition de la royauté à Rome. Le Sénat décide la déchéance du roi Tarquin le Superbe et le contraint à l'exil avec toute sa famille.

1813.
Les Cortès décrètent la suppression de l'Inquisition en Espagne.

1857.
Naissance à Londres de Robert Stephenson Smyth Baden-Powell, fondateur en 1908 du scoutisme. C'est en Afrique du Sud, où il organisa durant la Guerre des Boers un corps de cadets et d'éclaireurs, que "B.-P." eut l'idée d'adapter les techniques du "scouting" à des activités de jeunesse. Son livre Scouting for Boys, publié après son retour en Angleterre, connut un extraordinaire succès.

1916.
Emile Driant.jpgLe colonel Emile Driant, homme politique et écrivain français, est tué sur le front au bois des Caures, près de Verdun. Gendre du général Boulanger, il s'était fait connaître par de nombreux récits d'anticipation publiés sous le nom de "capitaine Danrit" (La Guerre de demain, 1889), qui lui avaient valu le surnom de "Jules Verne militaire". Fondateur en 1906 de la Ligue Jeanne d'Arc, il avait été élu quatre ans plus tard député nationaliste de Nancy. En 1914, il s'était porté volontaire dès le début des hostilités.

1921.
En URSS, institution du Gosplan. Le prolérariat russe est "mis au service de la production".

1925.
La France décide la suppression de son ambassade au Vatican.

1942.
Sortie aux studios Walt Disney du célèbre Bambi. Le film s'inspire d'un roman de l'écrivain autrichien Felix Salten (Siegmund Salzmann) que le régime nazi a dénoncé comme "pacifiste et amolissant pour les enfants". La voix de Bambi est celle d'un petit garçon nommé Donald Dunagan, qui ne touchera ses droits d'auteur qu'en 1995, après avoir été plusieurs fois blessé pendant la guerre du Viêt Nam.

2000.
Alexandre Marc.JPGMort à Nice du théoricien du fédéralisme intégral Alexandre Marc. Né en 1924 à Odessa dans une famille émigrée à Paris en 1917, il fonda le Club du Moulin Vert en 1929 puis lança en 1932, avec Arnaud Dandieu et Robert Aron, la revue L'Ordre nouveau, qui fut l'une des publications les plus représentatives du courant "non conformiste" des années trente. Après avoir été résistant, il devint en 1946 secrétaire général de l'Union européenne des fédéralistes et anima jusqu'à sa mort la revue L'Europe en formation.

07/02/2020

C'était le 7 février...

1752.
Condamnation par les jésuites de l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert. Monseigneur de Beaumont en fait interdire l'impression et la diffusion des deux premiers volumes.

1895.
Naissance à Cherbourg, dans une famille protestante originaire du Piémont, de l'ethno-sociologue Abel Miroglio. Disciple d'André Siegfried, il fonda en 1946 la Revue de psychologie des peuples. "Au vieil universalisme de l'humanité uniforme, précisait-il, nous opposons celui d'une humanité informée de la multiplicité de ses formes et désireuse de les sauvegarder toutes pour ne rien perdre de ses richesses".

1920.
Livré aux bolcheviks sur l'ordre du général français Janin, l'amiral Alexandre Vassilievitch Koltchak, commandant en chef des armées blanches, est fusillé à Irkoutsk par les membres du Comité révolutionnaire de la ville.

1938.
Membre du comité exécutif du Parti populaire français (PPF), après avoir été responsable de la CGTU et du Mouvement pacifiste Amsterdam-Pleyel, Alexandre Abremski, ouvrier en bâtiment d'origine juive, se tue dans un accident de la route. Jacques Doriot, dont il était l'intime, ordonne qu'on lui fasse des funérailles nationales.

1940.
Karl Roos.jpgFondateur en septembre 1927 du Parti autonomiste alsacien, qui se fixait pour but la "constitution d'une Alsace-Lorraine libre, membre des États-Unis d'Europe, médiatrice entre la France et l'Allemagne", le docteur Karl Roos est fusillé à Champigneulles, près de Nancy. Arrêté le 4 février 1939 avec une centaine d'autres autonomistes, Roos fut condamné à mort le 26 octobre par un tribunal militaire, accusé d'atteinte à la sûreté de l'État et d'intelligence avec l'Allemagne.


1945.
Dans le village de Prozus, près d'Udine dans le Frioul, 22 membres de la Résistance italienne appartenant à la brigade Osoppo sont arrêtés et massacrés par un groupe de communistes faisant partie du 9e corps d'armée slovène, commandé par Mario Toffanin, qui leur reprochait leur hostilité à l'annexion des territoires de l'Est par la Yougoslavie. Parmi les victimes figure Guido Pasolini, frère du futur écrivain et cinéaste Pier Paolo Pasolini.

18/01/2020

C'était le 18 janvier...

1558.
Mort à Paris du compositeur français Clément Janequin. Poète et musicien au talent original et fécond, il a laissé plusieurs centaines de chansons souvent très gaillardes, des œuvres religieuses (il était prêtre) et des compositions restées célèbres, comme La Bataille de Marignan ou Le Chant des oiseaux.

1874.
Pie IX.JPGS'adressant à Rome à des pèlerins venus du monde entier, le pape Pie IX dénonce violemment la politique de Bismarck, qu'il qualifie de "serpent dans le paradis de l'humanité".

 

 

 

 


1908.
Naissance à Paris de l'explorateur et écrivain Guy (Boulle) de Larigaudie. Très tôt désireux de courir le monde, il dirigea plusieurs troupes de scouts-routiers, réalisa en 1937 la première liaison automobile Paris-Saïgon et publia une série d'ouvrages pour la jeunesse (Vingt Scouts autour du monde, Yug, La Légende du skiÉtoile au grand large, Chant du vieux pays) qui lui valurent une grande popularité. Mobilisé en 1939, il fut tué sur le front en mai 1940.

1924.
Le journal La Croix, désireux d'éduquer ses lecteurs, les informe sur la culture allemande : "Les Germains empoignent toujours leur fourchette avec la même lourdeur et tienne leur couteau avec la même inélégance".

1981.
Mort à Montpellier de l'écrivain et lexicographe français Roger Barthe. Fils de l'écrivain de langue occitane Émile Barthe, il intégra dès l'âge de 16 ans le Félibrige, dont il sera plus tard élu majoral. Auteur d'un lexique français-occitan, fondateur de la revue La France latine, il développa dans ses ouvrages l'idée d'un fédéralisme des nations latines (L'Unité latine, 1957).

01/01/2020

C'était le 1er janvier...

1823.
Naissance à Kiskörös du poète hongrois Sándor Petöfi (Petrovics). D'origine slovaque, il fut durant la révolution de 1848 l'un des inspirateurs du nationalisme hongrois ("J'ai laissé mon luth pour prendre mon sabre"), en même temps qu'un représentant de premier plan du mouvement romantique à l'époque de l'essor des nationalités.

1874.
Landesausschusspalast - Strassburg.jpgUne loi de l'Empire allemand donne aux députés et au conseil fédéral d'Alsace-Lorraine le pouvoir de légiférer souverainement dans leur région.


1880.
Mort à Paris de l'écrivain français Charles de Gaulle. Originaire de Valenciennes, il se passionna dès l'âge de 20 ans pour l'étude des langues celtiques et publia de nombreux textes en breton sous le pseudonyme de Barz Bro C'hall ("le barde de France"). Initiateur en 1867, avec Théodore Hersart de la Villemarqué, du congrès celtique de Saint-Brieuc, il rédigea trois ans plus tard une première "pétition pour les langues régionales" qui fut remise au maréchal de Mac Mahon. Le général de Gaulle, son homonyme, était son neveu.

1909.
Naissance à Starej Uhrejniv, en Galicie (alors sous domination autrichienne, aujourd'hui en Ukraine) de Stepan Bandera. A l'âge de 20 ans, il adhéra à l'Organisation des Nationalistes Ukrainiens (OUN), dont il devint bientôt le chef. En 1934, il ordonna l'exécution du ministre polonais de l'Intérieur Bronislaw Pieracki, ce qui lui valut d'être condamné à la prison à vie. Le 30 juin 1941, à Lviv, il proclama unilatéralement un État ukrainien indépendant dirigé par Yaroslav Stetsko. Interné par les Allemands au camp de concentration de Sachsenhausen jusqu'en septembre 1944, il s'installera après la guerre à Munich, où il sera assassiné en 1959 par un agent du KGB.

1940.
Geneviève Tabouis écrit dans L'Œuvre : "Il apparaît à tous d'une façon indiscutable que les Allemands ont déjà gagné la guerre." Dans L'Écho de Paris, Léon Bailly écrit : "Nous sommes la seule force capable de battre la barbarie hitlérienne et moscovite."

29/12/2019

C'était le 29 décembre...

1170.
Thomas Becket, archevêque de Canterbury, tombe sous les épées des seigneurs normands. Il intriguait contre le roi Henri II, auquel il reprochait d'avoir réduit la compétence des tribunaux ecclésiastiques et d'avoir permis de citer des clercs devant les tribunaux laïcs.

1793.
À Nantes, 400 enfants en bas âge, dont les mères ont été violées et massacrées, sont noyés dans la Loire par les troupes républicaines.

1810.
Le gouvernement français interdit la publication dans les journaux flamands de France de tout article en néerlandais non accompagné de sa traduction en français.
À Bath, dans le Sommerset, mort de l'économiste et démographe britannique Thomas Robert Malthus.

1825.
Mort à Bruxelles du peintre français Jacques-Louis David. Représentant le plus illustre de l'école néoclassique, admirateur de Napoléon, il célébra les fastes de l'Empire et l'héritage de l'Antiquité.

1876.
Pablo Casals.jpgNaissance à Vendrell, en Catalogne, du violoncelliste et compositeur espagnol Pablo Casals.

 

 

 


1890.
Quinze jours après la mort de Sitting Bull, l'armée américaine met un terme aux guerres indiennes en massacrant les derniers guerriers sioux réfugiés à Wounded Knee, en Dakota du Sud. Les corps des Indiens sont retrouvés raidis par le gel. Le chef Grand Pied gît ainsi, mains levées vers le ciel, symbole du destin et de la mort de son peuple.

1916.
Le moine Grigori Raspoutine, âme damnée de la famille impériale de Russie, est abattu par des membres de l'entourage du tsar, le prince Félix Youssoupov, le grand-duc Dimitri et le député Vladimir Pourichkevitch.

2003.
Guy Héraud.jpgMort à Pau de Guy Héraud, ancien dirigeant du Parti fédéraliste européen et théoricien de l'"Europe des ethnies". Aux élections présidentielles de 1974, il obtint le score de 0,07 % des voix, le score le plus faible jamais atteint par un candidat.