Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2018

C'était le 31 mai...

1594.
Mort à Venise du Tintoret (Jacopo Robusti, dit Tintoretto), élève du Titien et peintre le plus important de la seconde génération de l'école vénitienne.

1845.
John O'Sullivan.jpgÀ New York, le journaliste John O'Sullivan présente sa thèse de la "Manifest Destiny" devant le président James K. Polk et un parterre d'industriels : "La nation américaine a reçu de la Providence divine la destinée manifeste de s'emparer de tout le continent américain afin d'y nourrir et développer la liberté et la démocratie. Elle doit ensuite porter la lumière du progrès au reste du monde et en assurer le leadership, étant donné qu'elle est l'unique nation libre de la Terre". Quelques mois plus tard, les États-Unis envahissent le Mexique.

1902.
Fin de le guerre des Boers. L'Afrique du Sud devient partie intégrante de l'Empire britannique. Pour obtenir la victoire, l'Angleterre a pratiqué la politique de la "terre brûlée" et fait interner 100 000 femmes et enfants en camps de concentration.

1911.
Par voie de référendum, le Land d'Alsace-Lorraine obtient sa propre Constitution et son autonomie.

Le même jour naît à Paris Maurice Allais, qui recevra le prix Nobel d'économie en 1988.

1968.
Mort à Madrid de l'écrivain français Abel Bonnard. Élu en 1932 à l'Académie française, l'auteur des Modérés avait été nommé ministre de l'Éducation nationale en 1942. Condamné à mort par contumace le 4 juillet 1945, il s'exila en Espagne jusqu'en 1958, date à laquelle il revint en France se constituer prisonnier. Condamné à dix ans de bannissement rétroactif, il repartit pour l'Espagne. Sa mort, survenue pendant les événements de Mai 68, passa totalement inaperçue.

Écrire un commentaire