Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/06/2018

C'était le 12 juin...

1219.
Amaury de Montfort, suivi de vingt évêques et 10 000 hommes, s'empare de la ville de Marmande, qui est aussitôt mise à sac. Comme à Béziers dix ans plus tôt, le massacre s'opère au nom de la foi.

1493.
Lucrèce Borgia, fille du pape Alexandre VI (Rodrigo Borgia), épouse Jean Sforza. Le mariage est célébré au Vatican.

1521.
Les écrits de Luther sont brûlés publiquement à Rome, sur la place Navone.

1787.
Un arrêt du conseil du Parlement de Rouen décrète qu'il est désormais interdit d'appeler "bourreaux" les "exécuteurs des jugements criminels". Deux ans plus tard, l'Assemblée nationale décidera de les appeler "citoyens exécuteurs". Début du "politiquement correct".

1932.
René De Clercq.JPGMort à Maartensdijk (Pays-Bas) de René De Clercq, écrivain et poète belge d'expression flamande.

 



 

 

 

 

1940.
Le Canada ayant déclaré la guerre à l'Italie, 500 immigrés italiens de la ville de Windsor sont arrêtés par la police montée et envoyés au camp de concentration de Pettawa, où ils resteront internés jusqu'à la fin des hostilités.

1947.
Le chef autonomiste alsacien Joseph Rossé est condamné à quinze ans de travaux forcés, vingt ans d'interdiction de séjour, frappé d'indignité nationale à vie et voit tous ses biens confisqués : en juillet 1940, il avait pris, à la demande des Allemands, la direction des éditions Alsatia. Il n'avait pourtant pas tardé à en faire un centre de résistance au nazisme. Entre 1940 et 1944, il avait fait imprimer plus de deux millions d'exemplaires d'ouvrages clandestins. En novembre 1940, il avait obtenu la libération de Robert Schuman et s'était opposé au recrutement d'Alsaciens par la Wehrmacht. À partir de 1943, il avait été en contact suivi avec les conjurés du 20 juillet 1944 (opération Walkyrie). Il mourra dans sa cellule de la prison d'Eysses, le 24 octobre 1951.

31/05/2018

C'était le 31 mai...

1594.
Mort à Venise du Tintoret (Jacopo Robusti, dit Tintoretto), élève du Titien et peintre le plus important de la seconde génération de l'école vénitienne.

1845.
John O'Sullivan.jpgÀ New York, le journaliste John O'Sullivan présente sa thèse de la "Manifest Destiny" devant le président James K. Polk et un parterre d'industriels : "La nation américaine a reçu de la Providence divine la destinée manifeste de s'emparer de tout le continent américain afin d'y nourrir et développer la liberté et la démocratie. Elle doit ensuite porter la lumière du progrès au reste du monde et en assurer le leadership, étant donné qu'elle est l'unique nation libre de la Terre". Quelques mois plus tard, les États-Unis envahissent le Mexique.

1902.
Fin de le guerre des Boers. L'Afrique du Sud devient partie intégrante de l'Empire britannique. Pour obtenir la victoire, l'Angleterre a pratiqué la politique de la "terre brûlée" et fait interner 100 000 femmes et enfants en camps de concentration.

1911.
Par voie de référendum, le Land d'Alsace-Lorraine obtient sa propre Constitution et son autonomie.

Le même jour naît à Paris Maurice Allais, qui recevra le prix Nobel d'économie en 1988.

1968.
Mort à Madrid de l'écrivain français Abel Bonnard. Élu en 1932 à l'Académie française, l'auteur des Modérés avait été nommé ministre de l'Éducation nationale en 1942. Condamné à mort par contumace le 4 juillet 1945, il s'exila en Espagne jusqu'en 1958, date à laquelle il revint en France se constituer prisonnier. Condamné à dix ans de bannissement rétroactif, il repartit pour l'Espagne. Sa mort, survenue pendant les événements de Mai 68, passa totalement inaperçue.

24/05/2018

C'était le 24 mai...

-15.
Naissance à Rome de Germanicus. Fils de Drusus, adopté à l'âge de quatre ans par l'empereur Tibère, il épousa Agrippine et fut le père de Caligula. Protecteur des sciences et des lettres, il combattit en Germanie les troupes d'Arminius. Nommé proconsul en Orient, il mourut à Antioche, vraisemblablement empoisonné sur l'ordre de Pison, gouverneur de Syrie.

1829.
Le pape Pie VIII, dans l'encyclique Traditi humilitati, condamne les traductions de la Bible en langue profane.

1882.
On peut lire dans Le Courrier d'Oran : "En présence d'un peuple toujours révolté, nous ne connaissons de meilleure politique que celle qu'adopta Moïse à l'égard des Arabes madianistes. Il fit exterminer tous les mâles, ne conservant que les pucelles qu'il donna aux soldats. Le procédé peut paraître cruel aux yeux des gens à courte vue : il n'était qu'intelligent".

1926.
Création du mouvement autonomiste alsacien de l'Elsass-Lothringer Heimatbund, dont le manifeste sera signé notamment par Joseph Rossé et Eugène Ricklin. Le Parti communiste français lui apportera son soutien dès le mois de juin.

1991.
Wilhelm Kempff par Arno Breker.jpgMort à Positano, dans le sud de l'Italie, du pianiste allemand Wilhelm Kempff.

 

 

 

 

 

 

20/05/2018

C'était le 20 mai...

383.
L'empereur Théodose enlève aux "chrétiens apostats", c'est-à-dire aux Romains revenus à la foi de leurs pères, le droit d'hériter de leurs parents.

1525.
Antoine le Bon par Holbein le Jeune.jpgEn Alsace, au Kressenblutigfeld, entre Scherwiller et Kestenholz, 6000 paysans révoltés affrontent les troupes du duc lorrain Antoine le Bon. 5000 d'entre eux seront massacrés. Tandis que la Guerre des Paysans s'étend, la ville de Scherwiller est livrée aux flammes.

 


1794.
À Paris, la dernière révolte des sans-culottes est matée par la troupe. La répression marque le début de la Grande Terreur. La loi du 22 prairial déclare que seront désormais considérés comme "suspects" ceux qui cherchent à "inspirer le découragement", à "dépraver les mœurs" ou à "altérer l'énergie des principes". Les droits de la défense sont pratiquement supprimés, les jurés triés sur le volet, le tribunal contraint d'acquitter ou de condamner à mort. Du 10 juin au 25 juillet, on enregistrera 1285 exécutions dans la seule ville de Paris.

1799.
Naissance à Tours de l'écrivain Honoré de Balzac.

1802.
Estimant qu'il n'y a là qu'un "mal nécessaire", Napoléon Bonaparte décide le rétablissement de l'esclavage et de la traite des Noirs.

1902.
Naissance à Berlin de Werner Lass. Fondateur en 1927 de la Freischar Schill, emprisonné l'année suivante pour avoir participé à la révolte paysanne du Schleswig-Holstein, il deviendra en 1930 le co-éditeur, avec Ernst Jünger, de l'hebdomadaire Die Kommenden ("Ceux qui viennent"). Il lancera ensuite le journal national-bolchevik Der Umsturz ("Le Renversement").

1940.
Joris Van Severen.jpgLe "seigneur pauvre", Joris Van Severen, chef du Verdinaso - organisation nationaliste flamande militant depuis 1931 pour la restauration d'un grand État thiois - est exécuté sans jugement à Abbeville, avec 20 autres personnes, par des soldats français pris de boisson.

1970.
Rompant un silence de deux ans, Mao Zedong, dans un discours prononcé à Pékin, appelle tous les peuples du monde à combattre l'impérialisme américain.

10/05/2018

C'était le 10 mai...

214.
Naissance en Illyrie du futur empereur romain Claude II dit le Gothique. Après avoir écrasé les Alamans près du lac de Garde, il mena plusieurs campagnes contre les Goths, qu'il parvint à refouler à l'est du Danube. Il mourut à Simium (Sremska Mitrovica en Serbie), victime d'une épidémie de peste qui décima son armée.

1204.
Au cours de la quatrième croisade, le sire de Jubise, natif du Hainaut, plante le grand étendard des Flandres sur les remparts de Byzance.

1521.
Sebastian Brant.jpgMort de l'humaniste alsacien Sebastian Brant. Né à Strasbourg en 1458, il se mit au service de l'empereur Maximilien Ier et publia en 1484 sa célèbre Nef des fous, satire morale qui connut dès sa parution une grande renommée.

 

 

 

1696.
Jean de la Bruyère - par Nicolas de Largillière.jpgMort à Versailles du moraliste français Jean de la Bruyère (Les Caractères). Reçu à l'Académie française en 1693, il intervint dans la querelle des Anciens et des Modernes en prenant, avec Boileau, position pour les Anciens, opposés aux Modernes menés par Charles Perrault.

 



1795.
Naissance à Blois d'Augustin Thierry, auteur de l'Histoire de la conquête de l'Angleterre par les Normands (1825) et de l'Essai sur l'histoire de la formation et des progrès du Tiers-État (1853).

1807.
Mort à Thoré-la-Rochette (Loir-et-Cher) de Rochambeau, ancien commandant du corps expéditionnaire français durant la Guerre d'Indépendance américaine. Arrêté sous la Terreur, son exécution fut remise parce qu'il n'y avait plus de place sur la charrette qui devait l'emmener à l'échafaud. Il fut ensuite sauvé par la chute de Robespierre.

1941.
S'affirmant porteur de propositions de paix avec la Grande-Bretagne, en vue de l'ouverture du front de l'Est, Rudolf Hess, représentant personnel de Hitler, s'envole seul vers l'Écosse à bord d'un bimoteur Messerschmitt Bf 110. Il en saute en parachute et gagne la propriété du duc de Hamilton, qu'il prétend avoir connu aux jeux Olympiques de Berlin en 1936. Churchill le fait aussitôt incarcérer. Condamné à Nuremberg à la détention perpétuelle, il se suicidera en 1987, à 93 ans, dans la prison de Spandau (quartier ouest de Berlin, ex-secteur britannique). Après la libération de Speer et von Schirach en 1966, Hess aura été le seul et dernier occupant de Spandau ; la prison fut ensuite rasée pour ne pas servir de lieu de rassemblement néo-nazi, et les matériaux dispersés en mer du Nord.

07/04/2018

C'était le 7 avril...

1348.
Charles IV.jpgFondation de la première université d'Europe centrale à Prague, par Charles IV, roi de Bohême et empereur du Saint Empire romain germanique. Cette université, fondée sur le modèle de celle de Paris, regroupait quatre facultés : arts libéraux, droit, médecine et théologie.

 

 

 


1614.
El Greco.jpgMort à Tolède du peintre espagnol d'origine crétoise Dhominikos Théotokopoulos, dit El Greco.

 

 

 

 

 



1915.
L'auteur de La Guerre des boutons (1912), l'écrivain français Louis Pergaud, âgé de trente-trois ans, est tué sur le front lors d'un assaut nocturne près de Marchéville-en-Woëvre. Son corps ne sera jamais retrouvé.

1929.
Mort à Paris de l'écrivain et poète alsacien Édouard Schuré. Il contribua à faire connaître en France l'œuvre de Wagner, prôna le "celtisme" et publia des ouvrages d'inspiration ésotérique (Les Grands Initiés, 1889).

19/03/2018

C'était le 19 mars...

363.
Temple d'Apollon palatin (reconstitution).jpgÀ Rome, le temple d'Apollon palatin est incendié par les chrétiens.

 

 



1563.
Charles IX par François Clouet.jpgCharles IX rend l'édit d'Amboise, qui garantit aux huguenots la liberté de conscience et leur permet de s'assembler pour l'exercice du culte, qui reste toutefois interdit à Paris. Fin de la première guerre de religion.

 

 

 


1874.
Nicolaï Berdiaev.jpgNaissance à Obuchovo, près de Kiev (Ukraine), du philosophe russe Nikolaï Berdiaev.

 

 

 

 

 

 


1897.
Naissance à Innsbruck (Tyrol) de l'écrivain et scénariste autrichien Karl Springenschmid. Ancien membre du Wandervogel, il fut en 1932 l'un des dirigeants du Bund der Geusen et étudia à partir de 1938 avec le géopoliticien Karl Haushofer.

1988.
Militant régionaliste alsacien et auteur de plusieurs ouvrages sur l'histoire de l'Alsace-Lorraine, Pierri Zind, prêtre mariste et ancien professeur à l'université de Lyon II, meurt victime d'un infarctus au cours d'un séjour au Brésil.

08/03/2018

C'était le 8 mars...

1262.
En guerre contre son évêque, Walter de Geroldseck, le peuple strasbourgeois remporte une victoire décisive à la bataille de Hausbergen. Le traité de paix déclare les prétentions ecclésiastiques irrecevables et fait de Strasbourg une ville libre d'Empire, dirigée par les seuls membres de son Conseil.

1421.
Zheng He.JPGUne flotte de jonques de la marine impériale chinoise, commandée par le navigateur Zheng He (Cheng Ho), prend la mer. Chargée par l'empereur Zhu Di de "tracer toutes les routes jusqu'au bout de la Terre" et d'"unifier le monde entier grâce à l'harmonie confucianiste", elle semble avoir reconnu les côtes de l'Amérique du Sud plusieurs décennies avant Christophe Colomb.

 

1631.
Richelieu conclut une alliance offensive avec la Bavière.

07/02/2018

C'était le 7 février...

1895.
Naissance à Cherbourg, dans une famille protestante originaire du Piémont, de l'ethno-sociologue Abel Miroglio. Disciple d'André Siegfried, il fonda en 1946 la Revue de psychologie des peuples. "Au vieil universalisme de l'humanité uniforme, précisait-il, nous opposons celui d'une humanité informée de la multiplicité de ses formes et désireuse de les sauvegarder toutes pour ne rien perdre de ses richesses".

1920.
Livré aux bolcheviks sur l'ordre du général français Janin, l'amiral Alexandre Vassilievitch Koltchak, commandant en chef des armées blanches, est fusillé à Irkoutsk par les membres du Comité révolutionnaire de la ville.

1940.
Karl Roos.jpgFondateur en septembre 1927 du Parti autonomiste alsacien, qui se fixait pour but la "constitution d'une Alsace-Lorraine libre, membre des États-Unis d'Europe, médiatrice entre la France et l'Allemagne", le docteur Karl Roos est fusillé à Champigneulles, près de Nancy. Arrêté le 4 février 1939 avec une centaine d'autres autonomistes, Roos fut condamné à mort le 26 octobre par un tribunal militaire, accusé d'atteinte à la sûreté de l'État et d'intelligence avec l'Allemagne.

1945.
Dans le village de Prozus, près d'Udine dans le Frioul, 22 membres de la Résistance italienne appartenant à la brigade Osoppo sont arrêtés et massacrés par un groupe de communistes faisant partie du 9e corps d'armée slovène, commandé par Mario Toffanin, qui leur reprochait leur hostilité à l'annexion des territoires de l'Est par la Yougoslavie. Parmi les victimes figure Guido Pasolini, frère du futur écrivain et cinéaste Pier Paolo Pasolini.

25/01/2018

C'était le 25 janvier...

1677.
Les troupes de Louis XIV incendient la ville alsacienne de Wissembourg. Leur chef, le capitaine Labrosse, déclare : " Rien ne me cause plus de joie que le crépitement du feu dans les masures de ces rustres".

1776.
Naissance à Coblence du théoricien politique, philosophe et théologien allemand Joseph Görres. Enthousiasmé par la Révolution française, il alla plaider à Paris pour l'annexion de sa Rhénanie natale, mais revint désillusionné par la philosophie des Lumières. Fondateur en 1814 du Rheinische Merkur, il y défendit des idées romantiques et mystiques inspirées de la philosophie de la nature de Schelling.

1855.
Gérard de Nerval.JPGÀ Paris, dans le quartier du Châtelet, l'écrivain Gérard de Nerval rencontre Théophile Gautier et Maxime du Camp, qui s'étonnent de la légèreté de son habit, alors qu'il gèle à pierre fendre. Il leur répond que "le froid est tonique". Quelques heures plus tard, il se pend en pleine rue au moyen d'un lacet blanc qui aurait appartenu à Madame de Maintenon.

1940.
Mort à Schaerbeek du peintre belge Léon Frédéric. Son œuvre, qui allie un certain naturalisme prolétarien (Le peuple verra un jour le soleil se lever, Les Marchands de craie, Les Âges de l'ouvrier) à l'art du Quattrocento et des primitifs flamands, lui valut dans les années 1890 de devenir, avec Eugène Laermans et Constantin Meunier, l'un des artistes les plus populaires de son pays.

1947.
Félix Timmermans.JPGMort à Lierre (Belgique, Province d'Anvers) de l'écrivain flamand Félix Timmermans. Salué comme le "prince des conteurs" pour son roman Pallieter (1916), il retrouva dans ses œuvres l'inspiration des fabliaux du Moyen Âge.

05/01/2018

C'était le 5 janvier...

1675.
histoire, Alsace, littérature, 1675, 1900Les troupes de Turenne s'emparent de la ville de Turckheim, qui est mise à sac, puis réduite en cendres. Les Alsaciens qui ne sont pas parvenus à fuir sont massacrés. Au total, un tiers de la population de la ville est anéanti. Turenne y gagnera le surnom de "bourreau de l'Alsace".

 

1900.
Charles Péguy.jpgCharles Péguy publie le premier numéro des Cahiers de la quinzaine. La revue, dont Péguy dira qu'elle eut contre elle "tous les menteurs et les salauds, c'est-à-dire l'immense majorité de tous les partis", paraîtra régulièrement jusqu'à la Première Guerre mondiale mais ne connaîtra jamais plus de 1400 abonnés.

 

 

1919.
Vingt-cinq ouvriers des chemins de fer bavarois fondent à Munich, sous la direction de l'ajusteur Anton Drexler, le Parti ouvrier allemand (DAP). Le caporal Adolf Hitler y adhérera le 16 septembre et lui donnera le nouveau nom de Parti ouvrier allemand national-socialiste (NSDAP).

1978.
Le secrétaire d'État américain Cyrus Vance remet aux autorités communistes de Budapest la couronne de Saint-Étienne et d'autres objets du trésor royal de Hongrie conservés aux États-Unis depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

01/01/2018

C'était le 1er janvier...

1823.
Naissance à Kiskörös du poète hongrois Sándor Petöfi (Petrovics). D'origine slovaque, il fut durant la révolution de 1848 l'un des inspirateurs du nationalisme hongrois ("J'ai laissé mon luth pour prendre mon sabre"), en même temps qu'un représentant de premier plan du mouvement romantique à l'époque de l'essor des nationalités.

1874.
Landesausschusspalast - Strassburg.jpgUne loi de l'Empire allemand donne aux députés et au conseil fédéral d'Alsace-Lorraine le pouvoir de légiférer souverainement dans leur région.


1880.
Mort à Paris de l'écrivain français Charles de Gaulle. Originaire de Valenciennes, il se passionna dès l'âge de 20 ans pour l'étude des langues celtiques et publia de nombreux textes en breton sous le pseudonyme de Barz Bro C'hall ("le barde de France"). Initiateur en 1867, avec Théodore Hersart de la Villemarqué, du congrès celtique de Saint-Brieuc, il rédigea trois ans plus tard une première "pétition pour les langues régionales" qui fut remise au maréchal de Mac Mahon. Le général de Gaulle, son homonyme, était son neveu.

1909.
Naissance à Starej Uhrejniv, en Galicie (alors sous domination autrichienne, aujourd'hui en Ukraine) de Stepan Bandera. A l'âge de 20 ans, il adhéra à l'Organisation des Nationalistes Ukrainiens (OUN), dont il devint bientôt le chef. En 1934, il ordonna l'exécution du ministre polonais de l'Intérieur Bronislaw Pieracki, ce qui lui valut d'être condamné à la prison à vie. Le 30 juin 1941, à Lviv, il proclama unilatéralement un État ukrainien indépendant dirigé par Yaroslav Stetsko. Interné par les Allemands au camp de concentration de Sachsenhausen jusqu'en septembre 1944, il s'installera après la guerre à Munich, où il sera assassiné en 1959 par un agent du KGB.

24/11/2017

C'était le 23 novembre...

912.
Naissance à Walhausen d'Othon Ier le Grand, empereur allemand et roi de Germanie. Fils de Henri Ier l'Oiseleur, de la dynastie saxonne, il fut le premier chef de l'empire romain germanique. Protecteur de l'Église, qui soutint sa lutte contre les Hongrois et les Slaves païens, il réclama le privilège de contrôler les élections pontificales et n'hésita pas à faire déposer Jean XII et Benoît V. Il organisa également les frontières de l'Empire en marches armées, notamment l'Ostmark, embryon de la future Autriche.

1496.
Naissance à Cahors de Clément Marot, poète à la cour de François Ier. Il resta fidèle aux formes littéraires du Moyen Âge et fut soupçonné de sympathies pour la Réforme.
 
1525.
En Alsace, entre Steinbrunn et Landser, les derniers paysans révoltés sont arrêtés et pendus. Durant les insurrections du Bundschuh, ou révolte des Rustauds, plus de 120 000 paysans du Saint-Empire romain germanique seront morts au combat, parmi lesquels 40 000 Alsaciens.
Révolte des Rustauds.jpg

1840.
Mort à Millau du vicomte Louis de Bonald, qui fut sous la Restauration l'un des principaux représentants de la pensée contre-révolutionnaire. Philosophe, député puis pair de France, il entra à l'Académie française en 1816.

1983.
L'écrivain et journaliste français Jean de Fabrègues meurt à Paris, renversé par une ambulance alors qu'il sortait d'une réunion de l'Association des écrivains catholiques. Ancien secrétaire particulier de Maurras, il avait en 1923 fondé avec Thierry Maulnier la revue Combat, organe de la "Jeune Droite" au sein de la galaxie des non-conformistes des années trente. Il fut après la guerre rédacteur en chef de La France Catholique.

17/11/2017

C'était le 17 novembre...

 

1582.
Jakob Wimpfeling et ses étudiants en polémique avec Thomas Murner .jpgMort à Schlettstadt (Sélestat, en Alsace) de l'humaniste et théologien allemand Jakob Wimpfeling. Ancien professeur à Heidelberg, une part de ses travaux, basés sur le Germania de Tacite, sont à la source du nationalisme allemand.

 

1749.
Naissance à Châlons-en-Champagne de Nicolas Appert, inventeur d'un procédé de stérilisation permettant de conserver les substances alimentaires dans une boîte hermétiquement close, la célèbre "boîte de conserve". Ayant omis de déposer un brevet, il mourra dans la misère en 1841, les Anglais et les Américains ayant pillé sans vergogne son invention.

 

1922.

En Italie, la Chambre des députés, qui ne compte que 35 députés fascistes, accorde sa confiance au gouvernement Mussolini par 306 voix contre 116.

 

1941.
Joseph Staline.jpgÀ Moscou, Staline ordonne par décret que « tous les lieux d’habitation où se trouvent des troupes allemandes soient incendiés et détruits, et cela jusqu’à 60 km de la ligne de front principale ». Le texte précise que les incendies devront être allumés par des membres des commandos de chasse soviétiques « habillés d’uniformes de la Wehrmacht et de la Waffen-SS prélevés sur des stocks pris à l’ennemi » et que « le bruit doit être répandu dans la population que les Allemands ont incendié ces villages et lieux d’habitation pour punir les partisans ».

 

1952.
Au théâtre des Arts de Paris, la représentation d'une pièce de Brasillach, Bérénice, provoque de violentes manifestations de la part de mouvements de gauche, qui en réclament l'interdiction.

13/11/2017

C'était le 13 novembre...

1789.
Jean-Paul Marat par Joseph Boze.jpgLe journal révolutionnaire L'Ami du peuple, fondé par Jean-Paul Marat (avec Le Publiciste parisien pour titre initial), demande qu'il soit "permis à tout citoyen de dénoncer les hommes en place, depuis le Premier ministre jusqu'au dernier commis, et de les traduire devant le tribunal d'État" : "Toute dénonciation fondée sera pour son auteur un titre à l'estime publique. Toute dénonciation non fondée, mais faite par amour de la patrie, n'exposera son auteur à aucune punition, car l'homme n'étant pas infaillible, une erreur ne le rend pas criminel". Marat, natif de Neuchâtel, était fils d'un capucin défroqué converti au calvinisme, doctrine qui encourageait la délation (cf. Stefan Zweig, Conscience contre violence ou Castellion contre Calvin : "Partout où il est permis et même souhaité que l'on dénonce, des hommes ordinairement droits et honnêtes se livrent, par peur, à la délation : dans le seul but d'écarter de soi le soupçon « d'avoir porté atteinte à l'honneur de Dieu », chacun surveille son voisin. Le zelo della paura l'emporte sur le mouchardage professionnel. Au bout de quelques années, le Consistoire pourrait cesser tout « contrôle », car tous les bourgeois sont devenus des contrôleurs volontaires. Jour et nuit coule le flot trouble de la délation, maintenant sans cesse en mouvement la roue de l'inquisition calviniste.").

1907.
À Coquainvilliers (Calvados), premier décollage d'un aéronef à hélice sustentatrice, le "Gyroplane", ancêtre de l'hélicoptère. Son inventeur, l'aviateur normand Paul Cornu, né en 1881 à Glos-la-Ferrière, sera tué en 1944 lors des bombardements alliés sur Lisieux.

1918.
Proclamation de la République sociale d'Alsace-Lorraine.jpgÀ Strasbourg, le drapeau rouge est hissé sur la flèche de la cathédrale, à la suite de la proclamation, le 10 novembre sur la place Kléber (photo), de la République sociale d'Alsace-Lorraine, également appelée République alsacienne des conseils ; celle-ci sera dissoute le 22 novembre, après l'entrée des troupes militaires françaises dans Strasbourg et l'annexion de l'Alsace-Lorraine par la France. De l'autre côté du Rhin, le pouvoir appartient aux conseils d'ouvriers et de soldats depuis que Guillaume II a renoncé à la couronne impériale.

1943.
Le peintre français d'origine normande Maurice Denis meurt renversé par un camion au Quartier latin. Fondateur sous l'influence de Gauguin de l'école "néo-traditionniste" des nabis, il évolua progressivement vers le classicisme. Politiquement proche de l'Action française, il fut avec Edgar Degas, Auguste Renoir et Jean-Louis Forain, l'un des principaux artistes antidreyfusards.

12/11/2017

C'était le 12 novembre...

1035.
Knut le Grand.jpgMort à Shaftesbury (Angleterre) de Knut le Grand. Il fut successivement proclamé roi d'Angleterre, roi du Danemark et roi de Norvège, parvenant ainsi à créer un empire s'étendant de la Baltique aux côtes du Groenland (qui ne lui survivra pas).

 

 

 

1419.
Heinrich Schliemann.jpgInauguration de l'université allemande de Rostock, l'une des plus anciennes d'Europe, fondée par le pape Martin V. Heinrich Schliemann, inventeur en 1870 du site archéologique de Troie, à Hissarlik (en actuelle Turquie), fut l'un de ses célèbres étudiants.

 

 

 

 


1840.
Naissance à Paris du sculpteur français Auguste Rodin.

1843.
Première réunion à New York de la loge fondatrice des B'nai B'rith ("Les Fils de l'Alliance"). Cette association juive, souvent comparée à la franc-maçonnerie, ne compte alors qu'une vingtaine d'adhérents. Elle est aujourd'hui représentée dans plus de 50 pays.

1918.
Aux Bouffes-Parisiens, première représentation de Phi-Phi, opérette d'Henri Christiné inspirée d'Aspasie, célèbre maîtresse de Périclès et modèle, ici supposé, de Phidias. Prévue le 11 novembre, cette première avait été reportée au lendemain "pour cause de victoire". Le succès de cette brillante fantaisie musicale fut considérable.

1927.
Le gouvernement français interdit la publication des trois principaux journaux autonomistes alsaciens, la Volksstimme (quotidien), la Zukunft et la Wahrheit (hebdomadaires). L'interdiction se fonde sur le fait que les trois journaux sont rédigés en allemand, langue de la majeure partie de la population.