Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/10/2021

C'était le 6 octobre...

891.
Élection à Rome du pape Formose. En 897, un an après sa mort, une assemblée de prélats convoqués par le pape Étienne VI (le "concile cadavérique") décidera de le juger à titre posthume. Ses restes ayant été déterrés, on lui coupa les doigts de la main droite qu'il utilisait pour donner sa bénédiction et son corps fut jeté dans le Tibre. Quelques mois plus tard, le peuple romain se soulèvera contre Étienne VI, qui sera jeté en prison et étranglé.

1793.
Entrée en vigueur du calendrier républicain. "L'ère des Français compte de la fondation de la République, qui a eu lieu le 22 septembre 1792 de l'ère vulgaire, jour où le Soleil est arrivé à l'équinoxe vrai d'automne en entrant dans le signe de la Balance." Imaginé par Fabre d'Églantine, le nouveau calendrier sera aboli le 1er janvier 1806, puis brièvement repris par la Commune de 1871.

1845.
Ernest Renan, ayant perdu "toute confiance en cette métaphysique abstraite qui a la prétention d'être une science en dehors des autres sciences", descend pour la dernière fois les marches du séminaire de Saint-Sulpice.

1887.
Naissance à La Chaux-de-Fonds, dans le canton de Neuchâtel, de l'architecte français d'origine suisse Charles-Édouard Jeanneret-Gris, dit Le Corbusier. Proche de Georges Valois à l'époque du Faisceau, il fit partie en 1931 du comité de rédaction de la revue Plans, fondée par Philippe Lamour. Il déclarera en 1933 : "Les matériaux de l'urbanisme sont le soleil, l'espace, les arbres, l'acier et le ciment armé, dans cet ordre et dans cette hiérarchie".

1915.
Au cours d'une attaque sur le front, à Auberive-sur-Suippe, Henri Lagrange, âgé de vingt ans, est grièvement blessé. Il mourra le 30 octobre à l'ambulance de Montereau. Militant de l'Action française, condamné à l'âge de dix-sept ans à six mois de prison pour avoir crié "À bas la République !" sur le passage du président Fallières, il avait été avec Georges Valois le principal artisan du rapprochement qui s'était opéré avant la guerre, autour des idées de Sorel et de Proudhon, entre les partisans du nationalisme et les syndicalistes révolutionnaires. Engagé volontaire en août 1914 ("C'est aux intellectuels du nationalisme qu'il appartient de donner l'exemple"), il avait été envoyé l'année suivante sur le front de Champagne.

1925.
L'aviatrice Maryse Bastié, brevetée depuis une semaine, fait passer son appareil sous le pont transbordeur de Marseille.

1977.
Devant vingt-sept parlementaires réunis à la Maison-Blanche, le président américain Jimmy Carter déclare : "Je préférerais me suicider politiquement plutôt que de nuire à Israël".

04/07/2021

C'était le 4 juillet...

1187.
Guy de Lusignan, monté l'année précédente sur le trône de Jérusalem, est écrasé dans la plaine de Hattin, près de Tibériade (de nos jours en Israël), par les troupes de Saladin (Salah al-Din), sultan d'Égypte. Les Templiers et les Hospitaliers sont décimés pendant les combats. Volant de victoire en victoire, Saladin arrivera en septembre devant Jérusalem, dont il obtiendra la reddition un mois plus tard. La défaite de l'armée franque sonne le glas du royaume chrétien de Syrie-Palestine. Son annonce en Europe suscitera la troisième croisade.

1465.
Un édit royal promulgué par Louis XI ordonne que Paris soit désormais éclairé chaque jour à la nuit tombante. L'éclairage municipal ne commencera toutefois d'être vraiment organisé qu'à partir de Louis XIV.

1564.
À Lyon, où il se trouve de passage, le roi Charles XI rend une ordonnance fixant le début de l'année au 1er janvier.

1789.
Donatien Alphonse François de Sade par Carle van Loo.gifLe marquis de Sade, détenu pour affaire de mœurs, est transféré de la Bastille à l'asile de Charenton.

 

 

 

 



1794.
Le révolutionnaire Laurent, "représentant du peuple près l'Armée du Nord", fait placarder à Mons une affiche déclarant : "Il est défendu aux Juifs de suivre l'armée sous peine de mort. Les généraux, les commandants de postes de l'armée et le Comité de surveillance de la commune de Mons recevront les dénonciations contre les contrevenants et les feront arrêter sur le champ, pour être exécutés dans les vingt-quatre heures".

1848.
Publication à Londres du Manifeste du parti communiste, de Karl Marx et Friedrich Engels.

1862.
Un jeune mathématicien anglais, Charles Lutwige Dodgson, lecteur à l'université d'Oxford, improvise pour les enfants d'un ami les aventures merveilleuses d'une fillette à laquelle il donne le prénom d'Alice. Trois ans plus tard, Dodgson couchera cette histoire par écrit, lui donnera un titre, Alice's Adventures in Wonderland, et la publiera sous le pseudonyme de Lewis Carroll.

1877.
Naissance à Guéret (Creuse) du linguiste Albert Dauzat. Il consacrera toute sa vie à la philologie, à la dialectologie et à l'anthroponomie de la France.

1905.
Mort à Torhout (Belgique) du géographe et militant anarchiste Élisée Reclus. Exilé en Belgique depuis le procès de Ravachol (voir 11/07), il avait demandé pour ses obsèques le "convoi des pauvres" et la fosse commune.

1944.
Mort en déportation, au camp de Groß-Strelitz, du comte François Xavier Hubert de Hemricourt de Grunne. Ancien explorateur au Congo, élu en 1936 sénateur du mouvement rexiste de Léon Degrelle, il avait sous l'Occupation fondé le mouvement de résistance La Phalange. Le rédacteur en chef du quotidien rexiste Le Pays réel, Hubert d'Ydewalle, est également mort en déportation.

27/01/2021

C'était le 27 janvier...

1383.
Mettant fin à la révolte fiscale des Maillotins, le roi Charles VI supprime la Prévôté des marchands de Paris et transfère ses pouvoirs au prévôt royal, qui siégera désormais à l'Hôtel de Ville. Les franchises des Parisiens sont abolies.

1687.
Charles Perrault.JPGDébut de la querelle des Anciens et des Modernes, déclenchée par Charles Perrault (ci-contre) et qui opposa ses partisans à ceux de Nicolas Boileau.

 

 

 

 

 


1794.
À la tribune de la Convention, Barère affirme que la lutte contre le parti royaliste est étroitement lié à l'antigermanisme : "L'émigration et la haine de la République parlent allemand".

1853.
Le conseil académique du Nord interdit l'enseignement de la langue flamande.

1864.

Leo von Klenze.JPG

Mort à Munich de l'architecte allemand Leo von Klenze. Il construisit un grand nombre de monuments des vieux quartiers de Munich, dont la Glyptothèque et les Propylées, ainsi que le Walhalla de Ratisbonne et le Nouvel Ermitage de Pétersbourg.



 


1965.
Le Soviétique Lyssenko, qui avait soutenu l'hérédité des caractères acquis contre les tenants de la "biologie bourgeoise", est contraint d'abandonner son poste de directeur de l'Institut de génétique de Moscou.

1994.
Mort à Lonay (Suisse) de l'indianiste et musicologue français Alain Daniélou, également connu sous le nom de Shiva Sharan ("protégé de Shiva").

26/01/2021

C'était le 26 janvier...

1477.
Anne de Bretagne.JPGNaissance à la forteresse de Mauclerc, à Nantes, de la duchesse Anne de Bretagne.

 

 

 

 

 


1860.
Mort à Cobourg de la grande soprano allemande Wilhelmine Schröder-Devrient. Admirée de Goethe, elle triompha dans Fidelio et inspira Wagner, dont elle créa Rienzi (1842), Le Vaisseau fantôme (1843) et Tannhäuser (1845). On lui a également attribué la paternité des très licencieux Mémoires d'une chanteuse allemande dont Apollinaire publia l'édition française.

1865.
Naissance  à Abando, près de Bilbao, de Sabino Arana Goiri, grande figure de l'histoire basque. Converti en 1882 au nationalisme biscayen, puis fondateur du journal Bizkaitarra, il créa en juillet 1894 l'association Euskeldun Batzokija qui, après son interdiction, donnera naissance l'année suivante au Parti nationaliste basque. Il fut aussi le créateur du drapeau basque, la Ikurrina.

1872.
Naissance à Lorrez-le-Bocage-Préaux, en Seine-et-Marne, de l'homme politique français Maurice Pujo. D'abord républicain de gauche, puis membre fondateur de l'Action française avec Henri Vaugeois et Charles Maurras, il sera en 1908 le crétaeur des Camelots du Roi.

1943.
Mort en prison, à Saratov, du biologiste et botaniste russe Nicolai Ivanovitch Vavilov. Après avoir ouvert des stations d'études des plantes sur tout le territoire soviétique, il avait été dénoncé comme "réactionnaire" par Trofim Lyssenko pour s'être refusé à croire à la théorie de l'hérédité des caractères acquis. Il sera réhabilité en 1955 et recevra même en 1967, à titre posthume, la médaille de l'ordre de Lénine.

1972.
Le sergent Shoichi Yokoi, de l'armé impériale japonaise, est capturé dans l'île de Guam, après avoir tenu le maquis pendant vingt-huit ans.

1990.
Mort à New York de l'historien américain Lewis Mumford, spécialiste de l'histoire de l'architecture et des techniques. Adversaire de l'"urbanisme progressiste", il reprochait à Le Corbusier son "insensibilité baroque à la complexité écologique".

24/12/2020

C'était le 24 décembre...

1524.
Vasco de Gama.jpgMort à Cochin, aux Indes, de l'explorateur et navigateur portugais Vasco de Gama. Il avait été le premier, en 1497, à doubler le cap de Bonne-Espérance.

 

 

 

 

 


1624.
Naissance à Breslau du mystique rhénan Angelus Silesius (Johannes Scheffler).

1789.
Jean-Paul Rabaut Saint-Etienne.jpgSous l'impulsion du Nîmois Jean-Paul Rabaut Saint-Étienne, un décret de l'Assemblée nationale accorde aux protestants le droit de cité, leur ouvrant accès à tous les emplois civils et militaires (la liberté de culte ne leur sera acquise que le 3 septembre 1791). Le même jour, les comédiens obtiennent aussi le titre de citoyens.

 

1894.
Scandale à Paris : le socialiste Jean Jaurès est expulsé de la Chambre des députés pour antisémitisme. On lui reproche d'avoir dénoncé à la tribune "la bande cosmopolite" et d'avoir raillé "les foudres de Jéhovah maniées par M. Joseph Reinach".

1928.
Mussolini fait adopter une loi sur la "conquête des terres nouvelles" visant à rentabiliser les espaces en friche de la péninsule italienne. Cette mesure dite de "bonification intégrale", dont la direction est confiée à l'ingénieur Arrigo Serpieri, aboutira à l'assèchement des marais pontins et à la création de plusieurs villes nouvelles.

1941.
Un arrêté signé par Jérôme Carcopino, secrétaire d’État à l'Éducation nationale et à la jeunesse, autorise les instituteurs français à "organiser dans les locaux scolaires, en dehors des heures de classe, des cours facultatifs de langue dialectale (langues basque, bretonne, flamande, provençale...), dont la durée ne devra pas excéder une heure et demie par semaine".

1944.
Le gouvernement français confisque les usines Renault, pour faits de collaboration avec l'ennemi. L'industriel Louis Renault est frappé d'indignité nationale.

1951.
Au terme d'une campagne menée par les milieux catholiques, le Père Noël est pendu et brûlé en effigie aux grilles de la cathédrale Saint-Bénigne de Dijon. Un communiqué déclare : "Pour nous, chrétiens, la fête de Noël doit rester la fête anniversaire de la naissance du Sauveur". Claude Lévi-Strauss, dans Les Temps modernes, consacrera un article à cet autodafé, saluant "l'utilité sociale de ce personnage païen". Jean Cocteau écrira : "Brûler le Père Noël revient à brûler les enfants comme hérétiques s'ils y croient et, s'ils n'y croient pas, à brûler leurs rêves".

1982.
Mort à Paris de l'écrivain français Louis Aragon. D'abord proche des surréalistes, il adhéra au Parti communiste en 1927, mais fut aussi l'ami de Pierre Drieu La Rochelle. Ses romans (Aurélien, Les Cloches de Bâle, Les beaux quartiers) témoignent d'un classicisme teinté de populisme qui évoque fréquemment Zola. À partir des années 1950, ses poèmes seront chantés par Georges Brassens, Léo Ferré et Jean Ferrat.