Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/01/2024

C'était le 26 janvier...

1477.
Anne de Bretagne.JPGNaissance à la forteresse de Mauclerc, à Nantes, de la duchesse Anne de Bretagne.

 

 

 

 

 



1802.
La République cisalpine, créée par Napoléon Bonaparte, prend le nom de République italienne.

1824.
Mort à Paris, à l'âge de 32 ans, du peintre, sculpteur et dessinateur français Théodore Géricault, auteur du célèbre Radeau de la Méduse (1818-1819). Sa courte vie tourmentée donna naissance à de nombreux mythes.

1860.
Mort à Cobourg de la grande soprano allemande Wilhelmine Schröder-Devrient. Admirée de Goethe, elle triompha dans Fidelio et inspira Wagner, dont elle créa Rienzi (1842), Le Vaisseau fantôme (1843) et Tannhäuser (1845). On lui a également attribué la paternité des très licencieux Mémoires d'une chanteuse allemande dont Apollinaire publia l'édition française.

1865.
Naissance  à Abando, près de Bilbao, de Sabino Arana Goiri, grande figure de l'histoire basque. Converti en 1882 au nationalisme biscayen, puis fondateur du journal Bizkaitarra, il créa en juillet 1894 l'association Euskeldun Batzokija qui, après son interdiction, donnera naissance l'année suivante au Parti nationaliste basque. Il fut aussi le créateur du drapeau basque, la Ikurrina.

1872.
Naissance à Lorrez-le-Bocage-Préaux, en Seine-et-Marne, de l'homme politique français Maurice Pujo. D'abord républicain de gauche, puis membre fondateur de l'Action française avec Henri Vaugeois et Charles Maurras, il sera en 1908 le crétaeur des Camelots du Roi.

1943.
Mort en prison, à Saratov, du biologiste et botaniste russe Nicolai Ivanovitch Vavilov. Après avoir ouvert des stations d'études des plantes sur tout le territoire soviétique, il avait été dénoncé comme "réactionnaire" par Trofim Lyssenko pour s'être refusé à croire à la théorie de l'hérédité des caractères acquis. Il sera réhabilité en 1955 et recevra même en 1967, à titre posthume, la médaille de l'ordre de Lénine.

1972.
Le sergent Shoichi Yokoi, de l'armé impériale japonaise, est capturé dans l'île de Guam, après avoir tenu le maquis pendant vingt-huit ans.

1990.
Mort à New York de l'historien américain Lewis Mumford, spécialiste de l'histoire de l'architecture et des techniques. Adversaire de l'"urbanisme progressiste", il reprochait à Le Corbusier son "insensibilité baroque à la complexité écologique".

05/01/2024

C'était le 5 janvier...

1477.
Devant Nancy, l'armée bourguignonne est battue par une coalition de Suisses, d'Alsaciens et de Lorrains. Charles le Téméraire, fils de Philippe le Bon, maître de la Flandre et de la Bourgogne, trouve la mort au combat. Sa maison s'éteint avec lui. Le duché de Bourgogne, conquis par Louis XI, sera rattaché à la France.

1537.
Le despote Alexandre de Médicis, qui pressurait et terrorisait Florence, tombe sous le poignard de son cousin Lorenzo de Médicis. Alexandre était le fils du pape Clément VII et d'une esclave mauresque. Alfred de Musset en tirera son drame romantique Lorenzaccio, sur une idée de George Sand.

1675.
histoire, Alsace, littérature, 1675, 1900Les troupes de Turenne s'emparent de la ville de Turckheim, qui est mise à sac, puis réduite en cendres. Les Alsaciens qui ne sont pas parvenus à fuir sont massacrés. Au total, un tiers de la population de la ville est anéanti. Turenne y gagnera le surnom de "bourreau de l'Alsace".

 

1745.
Naissance en Ardèche de l'industriel Jacques-Étienne de Montgolfier, inventeur en 1793, avec son frère Joseph, des premiers aérostats auxquels on donnera le nom de "montgolfières".

1900.
Charles Péguy.jpgCharles Péguy publie le premier numéro des Cahiers de la quinzaine. La revue, dont Péguy dira qu'elle eut contre elle "tous les menteurs et les salauds, c'est-à-dire l'immense majorité de tous les partis", paraîtra régulièrement jusqu'à la Première Guerre mondiale mais ne connaîtra jamais plus de 1400 abonnés.

 


1919.
Vingt-cinq ouvriers des chemins de fer bavarois fondent à Munich, sous la direction de l'ajusteur Anton Drexler, le Parti ouvrier allemand (DAP). Le caporal Adolf Hitler y adhérera le 16 septembre et lui donnera le nouveau nom de Parti ouvrier allemand national-socialiste (NSDAP).

1930.
Le comité central du Parti communiste soviétique décide d'accélérer la collectivisation agricole en Ukraine. Peu après, des contingents de l'Armée rouge, appuyés par la Milice, s'emparent des terres dont les propriétaires refusent de s'intégrer dans les kolkhozes. Devant la résistance des paysans, le Kremlin interdit la fabrication du pain. Les récoltes sont réquisitionnées et envoyées à Moscou. Plusieurs villages sont rasés et leurs habitants déportés. L'Ukraine, ancien "grenier à blé" de la Russie, est plongée dans la famine, restée dans les mémoires sous le nom de Holodomor. On enregistre des suicides collectifs et des cas de cannibalisme. Entre 1931 et 1933, 2,5 millions d'Ukrainiens mourront de faim, 4,1 millions disparaîtront en Sibérie, 1,2 millions seront massacrés par les "koulaks". Au total, plus de sept millions d'Ukrainiens trouveront la mort dans des conditions effroyables.

1943.
Le régime de Vichy annonce la création de la Milice, force de police supplétive dont le commandement est confié à Joseph Darnand.

1945.
Trois cents avions américains lâchent 1 600 tonnes de bombes sur Royan (Charentes-Maritimes), d'où l'armée allemande est déjà partie. Sur 2 000 habitants demeurés dans la ville, plus de la moitié sont tués.

1948.
En Palestine mandataire, la Haganah fait exploser l'hôtel Sémiramis de Jérusalem, qu'elle soupçonnait d'être un "lieu de rencontre de gangs arabes". L'attentat fait 26 morts civils, dont le vice-consul espagnol Manuel Allende Salazar.

1962.
Mort à Pradines (Lot) de la militante syndicaliste, libertaire et féministe française Marcelle Marquès, dite Marcelle Capy. D'abord journaliste à La Voix des Femmes et à La Bataille syndicaliste, elle publia en 1916 son premier livre, Une Femme dans la mêlée. Ancienne directrice de la Ligue des Droits de l'Homme, elle collabora sous l'Occupation à L'Effort et à Germinal, ce qui lui valut d'être accusée de "trahison" par la LICA, qui l'avait admise dans les années 1930 parmi les membres de son bureau.

1978.
Le secrétaire d'État américain Cyrus Vance remet aux autorités communistes de Budapest la couronne de Saint-Étienne et d'autres objets du trésor royal de Hongrie conservés aux États-Unis depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.