Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/04/2021

C'était le 2 avril...

1767.
Charles III d'Espagne par Anton Raphaël Mengs.jpgLe roi Charles III d'Espagne ordonne l'expulsion générale des jésuites. Ceux-ci sont embarqués sur des navires et dirigés vers les états du pape.

 

 

 

 

 


1801.
Horacio Nelson.jpgAu mouillage dans la baie de Copenhague, la flotte danoise est totalement détruite par la marine anglaise, qui commence aussitôt à bombarder la ville. "Le véritable but d'un combat naval, déclare l'amiral Nelson, est la destruction totale de l'ennemi".

 

 


1805.
Naissance à Odense du conteur danois Hans Christian Andersen.

1945.
L'écrivain soviétique Ilya Ehrenburg adresse à l'Armée rouge la proclamation suivante : "Nous ne disons plus bonjour ni bonsoir ! Le matin, nous disons : "Tuez les Allemands". Le soir, nous disons : "Tuez les Allemands". Nous n'avons qu'une seule pensée : tuer les Allemands. Les tuer tous. Les enterrer. Rien n'est plus beau à nos yeux que les cadavres d'Allemands... Les Allemands ne sont pas des êtres humains. Les Allemands sont des animaux bipèdes, des créatures immondes, des bêtes. Ce sont des êtres monocellulaires, des microbes sans âme". Ce texte paraîtra dans le livre intitulé Moïna. L'original se trouve aux archives de Coblence. 

1949.
Au congrès du PCF, Frédéric Joliot-Curie, haut-commissaire à l'Énergie atomique, déclare qu'il ne mettra jamais son savoir au service d'une guerre contre l'Union soviétique. Révoqué en 1950, il recevra la même année le prix Staline pour la Paix.

1990.
Découverte, à Schmarchtenhagen (Allemagne), d'un charnier soviétique où furent jetés les corps de 200 à 1000 anciens prisonniers allemands abattus sans jugement par le NKVD après 1945.

26/01/2021

C'était le 26 janvier...

1477.
Anne de Bretagne.JPGNaissance à la forteresse de Mauclerc, à Nantes, de la duchesse Anne de Bretagne.

 

 

 

 

 


1860.
Mort à Cobourg de la grande soprano allemande Wilhelmine Schröder-Devrient. Admirée de Goethe, elle triompha dans Fidelio et inspira Wagner, dont elle créa Rienzi (1842), Le Vaisseau fantôme (1843) et Tannhäuser (1845). On lui a également attribué la paternité des très licencieux Mémoires d'une chanteuse allemande dont Apollinaire publia l'édition française.

1865.
Naissance  à Abando, près de Bilbao, de Sabino Arana Goiri, grande figure de l'histoire basque. Converti en 1882 au nationalisme biscayen, puis fondateur du journal Bizkaitarra, il créa en juillet 1894 l'association Euskeldun Batzokija qui, après son interdiction, donnera naissance l'année suivante au Parti nationaliste basque. Il fut aussi le créateur du drapeau basque, la Ikurrina.

1872.
Naissance à Lorrez-le-Bocage-Préaux, en Seine-et-Marne, de l'homme politique français Maurice Pujo. D'abord républicain de gauche, puis membre fondateur de l'Action française avec Henri Vaugeois et Charles Maurras, il sera en 1908 le crétaeur des Camelots du Roi.

1943.
Mort en prison, à Saratov, du biologiste et botaniste russe Nicolai Ivanovitch Vavilov. Après avoir ouvert des stations d'études des plantes sur tout le territoire soviétique, il avait été dénoncé comme "réactionnaire" par Trofim Lyssenko pour s'être refusé à croire à la théorie de l'hérédité des caractères acquis. Il sera réhabilité en 1955 et recevra même en 1967, à titre posthume, la médaille de l'ordre de Lénine.

1972.
Le sergent Shoichi Yokoi, de l'armé impériale japonaise, est capturé dans l'île de Guam, après avoir tenu le maquis pendant vingt-huit ans.

1990.
Mort à New York de l'historien américain Lewis Mumford, spécialiste de l'histoire de l'architecture et des techniques. Adversaire de l'"urbanisme progressiste", il reprochait à Le Corbusier son "insensibilité baroque à la complexité écologique".

12/01/2021

C'était le 12 janvier...

1519.
Mort au château de Wels de l'empereur Maximilien Ier d'Autriche. Surnommé "le dernier chevalier", il mit sur pied le corps des lansquenets ("Landsknechte") et réunit sous sa couronne une grande partie des États bourguignons de Charles le Téméraire, dont il épousa la fille, Marie de Bourgogne.

1665.
Pierre de Fermat.jpgMort à Castres du mathématicien français Pierre de Fermat. Il développa la géométrie analytique et travailla avec Blaise Pascal sur le calcul des probabilités.

 

 

 

 

 

1668.
Première audition publique, au théâtre du Palais Royal, de l'Amphitryon de Molière. Jouée trois jours plus tard aux Tuileries devant Louis XIV, la pièce remporte un succès immédiat.

1841.
À Paris, le ministre du Commerce, le manufacturier Laurent Cunin-Gridaine, fait l'éloge du travail des enfants : "Il ne faut pas perdre de vue que l'admission des enfants dans les fabriques dès l'âge de huit ans est, pour les parents, un moyen de surveillance [...] L'enfant entré à huit ans dans l'atelier, façonné au travail, ayant acquis l'habitude et l'obéissance, arrivera à dix ans plus capable de supporter la fatigue qu'un enfant du même âge élevé dans l'oisiveté".

1949.
Le général polonais Wladislaw Anders ayant adressé au Daily Telegraph une lettre dans laquelle il accusait l'Armée rouge d'avoir commis le massacre de Katyn, L'Humanité déclare qu'il ne fait que reprendre à son compte les "calomnies de Goebbels".

1990.
Mort à Rome du poète et écrivain français Pierre Pascal. Exilé en Italie depuis 1944, il avait créé en 1933 la revue Eurydice et avait été l'un des secrétaires de Charles Maurras.

2009.
Arne Naess.jpgMort à Oslo du philosophe norvégien Arne Naess. Fondateur de l'écologie "profonde" (deep ecology) à partir d'un article paru en 1973 : The shallow and the deep long-range ecology movement, il prit position tant contre l'anthropocentrisme que contre l'écologie réformiste, notamment le "développement durable".

16/12/2020

C'était le 16 décembre...

882.
Le pape Jean VIII, surnommé le "recteur de l'Europe", meurt à Rome dans des circonstances mystérieuses. Les Annales de Fulda disent qu'il fut empoisonné puis, comme il ne mourait pas assez vite, qu'il fut achevé à coups de marteau. C'est ce pontife, aussi surnommé "la papesse" en raison de son homosexualité, qui donna naissance à la légende médiévale de la "papesse Jeanne".

1838.
Bataille de Blood River, en Afrique du Sud. Victoire des Boers d'Andries Pretorius sur les Zoulous.

1897.
Mort à Paris de l'écrivain français Alphonse Daudet.

1916.
Raspoutine est tué à Moscou par une conjuration comprenant le prince Youssoupov, le grand-duc Dimitri, Soukhotine et Pourichkiévitch. Le corps du moine sera emmené jusqu'à l'île Petrowsky, puis jeté dans la Neva.

1934.
À l'initiative des Comités d'action pour l'universalité de Rome (CAUR), ouverture à Montreux, en Suisse, de la première (et dernière) conférence du "fascisme international". Son organisateur est le général Eugenio Coselschi, ancien secrétaire personnel de Gabriele D'Annunzio.

1941.
Mort en Indonésie, sur l'île de Timor, du navigateur Alain Gerbault. En 1923, il avait franchi en solitaire l'Atlantique d'est en ouest à la voile, exploit encore jamais accompli. Admirateur de Jack London, proche de l'Action française et des Croix-de-Feu, partisan d'une "nouvelle religion qui prêcherait le mépris des besoins et le culte de tout ce qui est beau", il s'était fait le défenseur des Polynésiens en butte aux méthodes occidentales de colonisation.

1944.
Staline signe l'ordre 7161 qui stipule la déportation en Union soviétique de "tous les Allemands valides de 17 à 45 ans et de toutes les femmes allemandes de 18 à 30 ans résidant sur les territoires de la Roumanie, la Yougoslavie, la Hongrie, la Bulgarie et la Tchécoslovaquie libérés par l'Armée rouge".

1956.
René Couzinet.jpgL'ingénieur et constructeur aéronautique français René Couzinet se donne la mort à Paris. Créateur au début des années trente d'un avion de ligne d'avant-garde, l'Arc-en-ciel, il n'avait cessé de se heurter à l'incompréhension et à l'indifférence des milieux officiels. Sa femme Gilberte, veuve de Jean Mermoz, l'accompagne dans la mort.

L'Arc-en-ciel n°1 (ou Couzinet 10).JPG

1964.
Sceau de la Justice sur l'Assemblée nationale.jpgÀ Paris, l'Assemblée nationale décrète que les crimes contre l'humanité sont désormais imprescriptibles.

 

 

 


1990.
Mort à Paris de l'écrivain français Marc Augier. Ancien responsable des Auberges de la jeunesse en France, membre sous le Front populaire du cabinet de Léo Lagrange, il s'engagea pendant la guerre dans la Waffen-SS. Exilé en Argentine jusqu'en 1953, il publia ses livres les plus connus sous le nom de Saint-Loup (La Nuit commence au cap Horn, Les Hérétiques, Nouveaux Cathares pour Montségur).

03/10/2020

C'était le 3 octobre...

1226.
Mort de saint François (Giovanni di Pietro Bernardone) dans sa ville natale d'Assise, en Ombrie.

1941.
Mort à Berlin du médecin autrichien Adalbert Czerny, fondateur de la pédiatrie moderne.

1976.
Mort à Paris du linguiste Émile Benveniste, auteur de l'important Vocabulaire des institutions indo-européennes (1969).

1979.
Le sociologue marxiste français d'origine grecque Nicos Poulantzas, auteur de nombreux travaux sur Gramsci et Weber, théoricien de la distinction entre appareil d'État et pouvoir d'État, se donne la mort à Paris, à l'âge de 43 ans.

1990.
Moins d'un an après la chute du Mur de Berlin, l'Allemagne est officiellement réunifiée.

1998.
Cardinal Stepinac.jpgLe cardinal croate Alojzijc Stepinac, archevêque de Zagreb, est béatifié par le Saint-Siège. Lors de l'arrivée au pouvoir du dictateur oustachi Ante Pavelić, en 1941, il avait fait célébrer un Te Deum dans toutes les églises de Croatie.