Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/12/2017

C'était le 7 décembre...

1835.
Ligne Fürth-Nuremberg 1835.jpg

Mise en service, entre les villes de Fürth et Nuremberg, de la première ligne allemande de chemin de fer, dix ans après l'ouverture de la première ligne à traction à vapeur pour voyageurs entre Stockton et Darlington (Angleterre).

1879.
Mort à Copenhague de l'historien et homme politique islandais Jon Sigurdsson, qui fut toute sa vie le promoteur de l'indépendance nationale de l'Islande. La date anniversaire de sa naissance, le 17 juin, est maintenant jour de fête nationale dans son pays.

1917.
Création de la Tchéka, placée sous la direction du Polonais Félix Dzerjinski.

1924.
Edouard Herriot.jpgÀ Roubaix, Édouard Herriot déclare : "On voudrait nous ramener aujourd'hui sous la domination des patois, des patois que les réactionnaires de nos jours essaient d'introduire, plaidant contre l'unité française, comptant sur l'ignorance pour détruire la République elle-même !" Les "patois" en question sont les langues régionales.

1936.
L'aviateur Jean Mermoz décolle de Dakar, à bord de l'hydravion Croix-du-Sud, en direction de l'Atlantique-Sud. On ne le reverra plus. Membre des Croix-de-Feu, puis vice-président du Parti social français du colonel de la Rocque, il avait dit : "Je hais la politique et j'en fais. Tant pis ou tant mieux ? Le jugement seul de mes amis compte [...] Je n'ai qu'une ambition : voler, travailler dans la paix de nos luttes et crever un jour dans la mer, loin des politiciens, de leurs petits mauvais arrivismes."

1985.
Mort à Deia, dans l'île de Majorque, de l'écrivain et poète britannique d'origine irlandaise Robert Graves (La Déesse blanche ; Moi, Claude ; les Mythes grecs). Sa mère était la petite-nièce de l'historien allemand Leopold von Ranke. Il s'attacha dans son œuvre à définir les liens entre la poésie et le mythe : "Toute pensée véritable se situe sur un plan où le temps n'existe pas".

2012.
Mort à Chambéry du sociologue français Gilbert Durand. Ancien résistant du Vercors, disciple de Gaston Bachelard et de Henry Corbin, mais aussi de Spengler et de Guénon, l'auteur de Science de l'homme et tradition (1975) avait fondé en 1966 le Centre de Recherches sur l'Imaginaire de l'Université de Grenoble.

11/06/2015

C'était le 11 juin...

1700.
Fondation par Leibniz de l'Académie des sciences de Berlin.

1864.
Naissance à Munich du compositeur Richard Strauss. 

1879.
Amnistié après avoir passé près de la moitié de sa vie en prison, Auguste Blanqui, âgé de 74 ans, quitte sa cellule de Clairvaux. Le révolutionnaire français consacrera la fin de sa vie à rédiger son journal, Ni Dieu, ni maître.

1886.
L'Assemblée nationale et le Sénat adoptent une loi disposant que "le territoire de la République française est et demeure interdit aux chefs des familles ayant régné en France et à leurs héritiers directs". Le comte de Paris s'embarque pour l'Angleterre. La loi d'exil ne sera abrogée qu'en 1950.

1937.
Mikhaïl Nikolaïevitch Toukhatchevski.JPGEn Union soviétique, le maréchal Toukhatchevski, soupçonné de vouloir organiser un coup d'état, est arrêté sur l'ordre de Staline, qui nourrissait une animosité contre lui depuis la campagne de Pologne de 1920. Accusé d'espionnage et de trahison, le maréchal est condamné à mort et exécuté dans les quarante-huit heures. 40 généraux et 35 000 officiers subissent le même sort, au cours d'une purge massive liée à la lutte contre le "centre antisoviétique trotskyste". Les femmes et les enfants des condamnés sont expédiés en camps d'internement. Devant l'affaiblissement de l'Armée rouge qui en découle, Hitler pavoise : "Nous avons neutralisé la Russie pour au moins dix ans".

1944.
À Éclassan, dans l'Ardèche, le commandant Édouard de la Roque, ancien héros de Narvik, est enlevé à la sortie de la messe puis assassiné par des FTP. Il sera déclaré "mort pour la France" en juin 1952. Les auteurs du meurtre seront amnistiés un an plus tard.

1975.
Dans Le Figaro, Dominique de Roux écrit : "De droite par héritage, je suis sur bien des points de gauche par une sorte de révolte et de recherche permanentes [...] La droite, c'est la métaphysique, et c'est dans ce cas un peu dépassé. La gauche se paie de mots - et alors ce n'est pas très mûr".

01/06/2015

C'était le 1er juin...

987.
Hugues Capet.jpgHugues Capet est élu à la tête du royaume de France par une assemblée de ducs, de comtes et d'évêques réunie à Senlis. L'archevêque de Reims, Adelberon, déclare à cette occasion : "Le royaume ne s'acquiert point par droit héréditaire, et l'on ne doit promouvoir au trône que celui qui se distingue non  seulement par la noblesse corporelle, mais aussi par la sagesse spirituelle". Sitôt sacré, le 3 juillet à Noyon, Hugues Capet s'empressera pourtant d'associer au trône son fils Robert. Il en ira de même jusqu'à Philippe-Auguste, qui décrétera l'hérédité.

1307.
religion,histoire,monarchisme,géopolitique,proche-orientCondamné à mort le 23 mars sur l'ordre du pape Clément V, Fra Dolcino, qui prédisait la destruction de l'Église "corrompue et dégénérée" et prêchait le refus de payer les impôts, est torturé, puis brûlé vif à Vercelli (Piémont) comme "hérétique". Au cours des années suivantes, l'inquisiteur Bernard Guy (porté à l'écran par Umberto Eco dans Le Nom de la rose) s'emploiera à traquer les derniers survivants du mouvement dolcinien.

1310.
Marguerite Porete.jpgAccusée par les théologiens de la Sorbonne d'adhérer à la doctrine du Libre Esprit, Marguerite Porete, originaire de Valenciennes, est brûlée vive en place de Grève à Paris. Rédigé dans une langue inspirée à la fois de l'amour courtois et de la mystique rhénano-flamande, son Miroir des simples âmes anéanties, dans lequel elle exprimait sa conviction que Dieu lui avait donné, "par pure bonté, une volonté libre", exercera une influence considérable sur Ruysbroeck et Maître Eckhart.

1879.
Eugène Louis-Napoléon, fils unique de Napoléon III et d'Eugénie de Montijo, âgé de 23 ans, trouve la mort en Afrique du Sud sous les sagaies des hommes du roi zoulou Cetshwayo. L'autorisation de s'engager dans l'armée française lui ayant été refusée, il s'était porté volontaire pour combattre aux côtés des Anglais. Vaincu, Cetshwayo exprimera ses regrets pour la mort du prince impérial et assura qu'il eût suffi que celui-ci se nommât pour que sa vie ait été aussitôt épargnée.

1901.
Jacques Benoist-Méchin.jpgNaissance à Paris de l'historien Jacques Benoist-Méchin. Auteur d'une célèbre Histoire de l'armée allemande publiée à partir de 1936, il fut sous Vichy secrétaire d'État chargé des relations franco-allemandes. Libéré en 1954 des prisons de l'épuration, il fera paraître une série de livres sur le Proche-Orient et prônera une alliance euro-arabe.

07/05/2015

C'était le 7 mai...

1523.
Mort de Franz von Sickingen, l'un des derniers représentants de la vieille chevalerie allemande. Compagnon d'Ulrich von Hutten, il se rallia à la Réforme et fut l'un des chefs de la révolte contre la noblesse, puis de la guerre des Paysans.

1794.
Au nom du Comité de salut public, Robespierre déclare : "Le peuple français semble avoir devancé de deux mille ans le reste de l'espèce humaine ; on serait tenté même de le regarder au milieu d'elle comme une espèce différente".

1824.
Beethoven.jpgPremière exécution, à Vienne, de la IXème Symphonie de Beethoven. Installé face à l'orchestre, le compositeur, atteint de surdité totale, ne peut entendre les ovations du public. L'un des musiciens retourne alors son siège pour les lui faire découvrir.

 

 

 

1840.
Mort à Dresde du peintre romantique allemand Caspar David Friedrich.

1841.
Gustave Le Bon.jpgNaissance à Nogent-le-Rotrou (Eure-et-Loir) du sociologue et anthropologue Gustave Le Bon, auteur de La Psychologie des foules.

 

 

 

 

 

1879.
Charles De Coster.jpgMort à Ixelles de l'écrivain belge Charles De Coster. Il rédigea entre 1857 et 1868 la légende de Tyll Ulenspiegel (Till l'Espiègle), épopée en prose à la gloire du célèbre héros flamand qui, au XVIe siècle, mena la guerre des Gueux contre l'occupant espagnol.

 

 

 


1919.
Naissance à Los Toldos, en Argentine, d'Evita Perón.

1944.
En Bretagne, une cinquantaine de bombardiers britanniques frappent la petite ville de Bruz, près de Rennes, où ne se trouve aucun soldat allemand mais un dépôt de munitions. Les bombardements font 183 morts, dont une soixantaine d'enfants dont on célébrait la communion solennelle.

11/02/2015

C'était le 11 février...

1879.
Mort du dessinateur et sculpteur Honoré Daumier, dans sa maison de Valmondois (Val-d'Oise).

1925.
Mort à Paris du chansonnier populaire Aristide Bruant. Socialiste révolutionnaire et patriote cocardier, le fondateur du cabaret "Au chat noir", que fréquentèrent Toulouse-Lautrec et Alphonse Allais, avait été surnommé par Anatole France "le maître de la rue".

1929.
Accords du Latran.JPGConclus entre le pape Pie IX et le gouvernement fasciste italien, les accords du Latran créent l'État indépendant du Vatican (44 hectares). L'Église catholique donne à l'événement une signification providentielle. Le 24 février, le futur pape Jean XXIII écrira : "Le Seigneur soit béni ! Tout ce que la franc-maçonnerie, c'est-à-dire le Diable, a entrepris depuis soixante ans contre l'Église et le pape en Italie a été réduit à néant."

1948.
Eisenstein.jpgMort à Moscou du cinéaste soviétique Sergueï Mikhailovitch Eisenstein (Le cuirassé Potemkine, 1925 ; Alexandre Nevski, 1938 ; Ivan le Terrible, 1944-1946, inachevé).

22/01/2015

C'était le 22 janvier...

1879.
Une armée zouloue de 20 000 hommes attaque les Anglais à Isandhlwana, au Transvaal. Les Anglais perdent près d'un millier d'hommes (et plus d'officiers qu'à Waterloo).

1882.
Naissance à Belmont, dans le Doubs, de l'écrivain régionaliste et "animalier" Louis Pergaud. Instituteur anticlérical et antimilitariste, il déclarera à propos de son livre le plus connu, La Guerre des boutons (1912) : "Je suis Gaulois et rien de ce qui fut le génie et la gloire de ma race ne m'est étranger. C'est pourquoi j'ai voulu faire un livre qui fût épique, gaulois et rabelaisien".

1985.
Henry Dorgères.JPGMort à Yerres (Essonne) de l'ancien responsable paysan Henry Dorgères (Henri-Auguste d'Halluin), fondateur en 1935 du mouvement des "chemises vertes" (Comités de défense paysanne). Nommé en 1940 délégué général à la propagande par le gouvernement de Vichy, il fut condamné à la Libération à dix ans d'indignité nationale, peine dont il fut immédiatement relevé pour faits de résistance. Il fut élu député poujadiste d'Ille-et-Vilaine en 1956.