Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/08/2015

C'était le 27 août...

1701.
Signature d'un accord entre Philippe V, roi d'Espagne, et Louis XIV. Il stipule que, pour dix ans, le transport des Noirs dans les colonies d'Amérique appartiendra à la Compagnie royale de Guinée, représentée par M. du Casse, gouverneur de Saint-Domingue. Les navires devront être français ou espagnols. Les équipages pourront appartenir à n'importe quelle nation, à condition qu'elle soit catholique.

1730.
Naissance à Königsberg en Prusse-Orientale (aujourd'hui Kaliningrad, Russie) de Johann Georg Hamann, le "Mage du Nord", philosophe inscrit dans la lignée de Giordano Bruno, et écrivain précurseur du romantisme. Son influence traversera deux siècles : Herder, Goethe, Hegel, Schelling, Kierkegaard... jusqu'à Ernst Jünger dans ses journaux (Soixante-dix s'efface).

1770.
Naissance à Stuttgart du philosophe Georg Wilhelm Friedrich Hegel.

1824.
Le gouvernement français crée un ministère des Affaires ecclésiastiques et décide d'y rattacher celui de l'Instruction publique. Le pape Léon XIII félicite la France pour cette "judicieuse initiative".

1869.
Naissance à Munich de Karl Haushofer, officier d'artillerie et créateur de la géopolitique.

1974.
Mort à Munich d'Otto Strasser. Ancien membre du parti social-démocrate, puis de la NSDAP, il s'opposa très vite à Hitler et fonda une "Communauté de combat" à laquelle on donna également le nom de "Front noir". Exilé dès 1933, il gagna le Canada et fut déchu da sa nationalité en 1934, au moment même où son frère Gregor était assassiné lors de la "nuit des longs couteaux". Rentré en Allemagne en 1955, il tenta sans succès d'y lancer un nouveau parti. Les tribunaux allemands lui refusèrent toute indemnisation au titre de victime du nazisme.

12/08/2015

C'était le 12 août...

1652.
Une loi anglaise décide la mise à mort des chefs catholiques irlandais. Deux ans plus tard, les Anglais contraindront tous les catholiques du pays à se regrouper dans la province du Connaught ou dans le comté de Clare. À partir de 1695, les catholiques irlandais ne seront civilement plus rien : interdiction de voter, d'appartenir à la marine, à l'armée, à l'administration, et même de posséder un cheval.

1793.
La Convention institue l'école obligatoire et gratuite pour les filles et les garçons de 5 à 12 ans. La mise en œuvre de ce programme prendra plus d'un siècle.

1827.
Mort à Soho du poète et peintre anglais William Blake.

1952.
À l'issue d'un procès tenu à huis-clos devant un tribunal militaire, vingt-quatre intellectuels juifs de langue yiddish, accusés de vouloir créer une "république bourgeoise" en Crimée, sont passés par les armes en Union soviétique.

1973.
Adriano Romualdi.JPGAdriano Romualdi, brillant auteur d'essais sur Nietzsche, Platon, Evola, Spengler, la question indo-européenne, la crise du nationalisme, etc., trouve la mort à Rome dans un accident d'automobile, à l'âge de 33 ans. Né en 1940 à Forli, il avait fait des études de philologie germanique et indo-européenne. Il enseignait à la faculté des sciences politiques de Palerme.

11/08/2015

C'était le 11 août...

843.
Louis le Pieux.jpgSignature du traité de Verdun. Louis le Pieux, fils de Charlemagne, partage ses états entre Lothaire, Charles le Chauve et Louis le Germanique. L'empire carolingien n'est plus. L'histoire de l'Europe en sera affectée pendant dix siècles.

 

 

 


1755.
Au Canada, le conseil de la Nouvelle-Écosse décide la déportation de la population de l'Acadie, région orientale colonisée par la France à partir de 1605. Au total, plus de 10 000 Acadiens, aussitôt remplacés par des immigrants britanniques, sont embarqués de force vers l'Europe ou les États-Unis. Certains d'entre eux seront dans le Mississippi à l'origine de la communauté cajun - dérivation de "(a)cadien". Ce "nettoyage ethnique" est resté dans l'histoire sous le nom de "Grand Dérangement".

1778.
Friedrich Ludwig Jahn.jpgNaissance à Lanz (Brandebourg) de l'homme politique et éducateur allemand Friedrich Ludwig Jahn. Chef de bataillon dans le corps franc de Lützow durant la guerre de 1813-1815, l'auteur de Deutsches Volkstum (De la nationalité allemande) exerça une influence considérable sur les corporations étudiantes. A l'école berlinoise de Plamann, il jeta aussi les bases d'une gymnastique populaire qui lui valut le surnom de "Turnvater" ("père de la gymnastique").


1876.
Naissance à Marquillies, près de Lille, du poète Léon Bocquet. Ami d'Albert Samain, il publia de beaux vers sur sa région natale et fonda en janvier 1900 la revue Le Beffroi, qui s'attacha à susciter un renouveau intellectuel de la Flandre lilloise.

1944.
Un bombardement de l'aviation britannique fait 258 morts parmi la population civile de Strasbourg. La cathédrale est atteinte par les bombes, plusieurs centaines de maisons sont détruites.

21/06/2015

C'était le 21 juin...

-217.
Bataille du lac Trasimène. Les légions de Flaminius sont écrasées par Hannibal. Plus de 15 000 Romains sont massacrés, 10 000 autres sont faits prisonniers. 

1464.
Inauguration en France d'un dispositif de "poste aux lettres". Mis au point sur l'ordre de Louis XI, il comprend des relais situés dans toutes les localités d'une certaine importance.

1788.
Mort à Münster de l’écrivain et philosophe allemand Johann Georg Hamann, surnommé le « mage du Nord ». Grand adversaire des Lumières, apprécié de Herder et de Goethe, il fut l’une des principales figures du mouvement préromantique du « Sturm und Drang ».

1852.
Friedrich Froebel.jpgMort à Marienthal de l'éducateur allemand Friedrich Froebel, fondateur en 1837 à Bad-Blankenburg (Thuringe) du premier jardin d'enfants.

 

 

 

 

 

1937.
Robert Brasillach devient rédacteur en chef de l'hebdomadaire Je suis partout.

1974.
Publication en France d'un sondage sur l'euthanasie : 60 % des personnes interrogées déclarent que le médecin devrait mettre fin à la vie d'un malade lorsque celui-ci, souffrant d'un mal incurable, en a clairement formulé la demande.

13/05/2015

C'était le 13 mai...

113.
histoire,littérature,langues,identité,télévision,enseignement,éducation,flandre,italie,arabie,royaume-uni,1265,1369,1935,1992À Rome, inauguration de la colonne Trajane.

 

 

 

 


1265.
Dante par Boticelli.jpgDate supposée de la naissance à Florence de l'écrivain et homme politique Dante Alighieri, partisan des Guelfes (défendant la papauté et les Welfs, de la maison de Souabe) contre les Gibelins (soutenant la dynastie des Hohenstaufen) dans la dispute entre ces deux factions pour le trône du Saint Empire romain germanique.

1369.
Lion de Flandre.gifLa bannière du Lion de Flandre est arborée pour la première fois à Lille.

 

 

 

 

 

1858.
La victoire des insurgés monténégrins sur les Turcs à Grabovo met un terme à quatre siècles de domination ottomane.

1935.
Thomas Edward Lawrence, dit "Lawrence d'Arabie", est victime d'un accident de moto près de Wareham, dans le Dorset (Angleterre). Il décèdera six jours plus tard. Colonel de l'armée britannique, figure de proue de la révolte arabe de 1916-1918, il publia la version définitive de ses Sept Piliers de la sagesse en 1922.

1992.
Robert Pandraud.jpgL'ancien directeur de la Police nationale et ex-ministre délégué à la Sécurité Robert Pandraud déclare se féliciter que "la télévision a été un facteur d'unification linguistique". "S'il faut apprendre une autre langue à nos enfants, ajoute-t-il, ne leur faisons pas perdre de temps avec des dialectes qu'ils ne parleront jamais que dans leur village : enseignons-leur le plus tôt possible une langue internationale !"

05/05/2015

C'était le 5 mai...

1525.
histoire,allemagne,russie,presse,république tchèqueMort à Langau (Basse-Autriche) de Frédéric III de Saxe. Protecteur de Luther, qu'il fit résider à la Wartburg, il fut aussi le fondateur de l'université de Wittenberg.

 

 

 

 

 

1912.
Lénine lisant la Pravda.jpgParution à Saint-Pétersbourg du premier numéro de la Pravda. Six mois plus tard, Lénine note dans son journal : "La fondation de la Pravda demeure une preuve remarquable de la conscience, de l'énergie et de la cohésion des ouvriers russes".

 

 

 

1929.
Erich Ludendorff.jpgParution en Allemagne du premier numéro de la Ludendorffs Volkswarte (Observatoire populaire Ludendorff), sous la direction du général Erich Ludendorff. Cet hebdomadaire sera interdit sous le IIIème Reich.

 

 

 

 

1937.
À Barcelone, de violents affrontements opposent les communistes espagnols et les miliciens anarchistes de la CNT-FAI, alliés aux militants du POUM ( (Parti ouvrier d'unification marxiste) d'Andres Nin et Joaquin Maurin. À l'issue des combats, qui font plus de 500 morts, le pouvoir anarcho-syndicaliste est brisé et la Catalogne a perdu son autonomie. Anarchistes et "poumistes" sont jetés en prison par milliers. Les antifascistes italiens Camillo Berneri et Francesco Barbieri sont abattus par une "tchéka" dirigée par le Soviétique Orlov. Le 16 juin, Andres Nin est enlevé et torturé à mort par les membres du parti communiste, qui font courir le bruit qu'il s'est réfugié dans l'Allemagne nazie. "La mort d'Andres Nin, dira Albert Camus, marqua un tournant dans la tragédie du XXe siècle, qui est le siècle de la révolution trahie."

1945.
Radio-Prague proclame : "Tuez les femmes et les enfants allemands !". Refoulés sur Prague, d'où ils cherchaient à partir pour se rendre aux Américains, 60 000 Allemands sont massacrés. Plusieurs centaines de femmes sont déshabillées, pendues par les pieds, arrosées d'essence et brûlées vives. Des femmes enceintes sont éventrées, d'autres noyées dans la Moldau. Les blessés du sanatorium Podols sont achevés dans leur lit.

24/03/2015

C'était le 24 mars...

1494.
Naissance à Glauchau de Georg Bauer, dit Agricola, fondateur de la minéralogie allemande moderne. Il écrivit aussi l'un des premiers ouvrages classiques sur la métallurgie.

1529.
Guillaume Budé écrit à François 1er : « Nous vous avons représenté la philologie comme une fille pauvre qui était à marier et nous vous avons prié de lui faire une dot ». Il s'agira du Collège de France.

1794.
Anacharsis Cloots.JPGAnacharsis (Jean-Baptiste) Cloots est guillotiné à Paris. Né en 1755 près de Clèves, où son père était conseiller secret du roi de Prusse, il est élevé à Mons chez les jésuites, voyage dans toute l'Europe, puis rallie la Révolution française. En juin 1790, il proclame l'avènement d'une République mondiale : "Tous les hommes ne forment qu'une seule nation... Paris sera le temple de la patrie universelle".
En janvier 1792, il déclare : "C'est parce que je veux la paix que je demande la guerre." En septembre 1792, lors des élections à la Convention, il affirme : "Mon cœur est français, mais mon âme est sans-culotte." Robespierre le fait exclure de la Convention comme "prussien et ami des étrangers".
Son chef de file, Jacques-René Hébert, fondateur en septembre 1790 du journal Le Père Duchesne qui avait vanté en 1793 les vertus de la "sainte Guillotine", monte sur l'échafaud le même jour.

En Vendée militaire, la colonne républicaine du général Cordellier investit le village de La Chapelle-Basse-Mer (en l'actuelle Loire-Atlantique), dont les 118 habitants sont massacrés. Témoin de la tuerie, l'abbé Robin, curé de la paroisse, rapporte que des jeunes filles ont été violées, suspendues jambes écartées à des arbres, puis coupées en deux, des femmes enceintes écrasées sous des pressoirs, des enfants empalés sur des baïonnettes.

1808.
Lycée militaire de Saint-Cyr.jpgL'École Spéciale Militaire quitte Fontainebleau pour s'installer à Saint-Cyr, près de Versailles, dans l'ancien château de la duchesse de Maintenon (qui hanterait encore ces lieux où elle fonda en 1686 la Maison royale de Saint-Louis, pensionnat de jeunes filles). L'ESM prend ainsi la place du Prytanée, transféré à La Flèche dans la Sarthe.