Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/09/2017

C'était le 2 septembre...

459.
Saint Siméon le Stylite.jpgPrès d'Alep (Syrie), mort de saint Siméon le Stylite, à l'âge de 67 ans. Il avait passé les trente-six dernières années de sa vie au sommet d'une colonne haute de 18 mètres, dans l'enceinte de laquelle les femmes n'avaient pas le droit de pénétrer.

 

 


1675.
Au château du Tymeur en Poullaouën, Sébastien Le Balp, chef de la révolte paysanne bretonne des Bonnets rouges, est assassiné par le marquis Claude de Montgaillard, qu'il avait espéré rallier à sa cause. La révolte du papier timbré avait commencé à Pleyben et s'était vite étendue aux Montagnes Noires. Une répression effroyable s'ensuivra contre les 6000 Bonnets rouges, dont le cri de ralliement était "Torr he benn !" ("Casse-lui la tête !").

1792.
À Paris, rue du Roi-de-Sicile, assassinat de la princesse de Lamballe. Après l'avoir assommée et décapitée, ses meurtriers brandissent sa tête au bout d'une pique. Puis ils lui arrachent le cœur et vont le manger dans un restaurant du Palais-Royal.

1957.
Mort au sanatorium de Vence (Alpes-Maritimes) de l'écrivain français Albert Paraz. Auteur de Bitru ou les vertus capitales (1936) et grand ami de Céline, il fut admiré par Marcel Aymé, Blaise Cendrars et Henry Miller.

1964.
Le Congrès des États-Unis adopte une résolution reconnaissant la découverte de l'Amérique par le Viking islandais Leif Erikson, dit "Éric le Rouge". Le président Johnson proclame que le "Leif Erikson Day" sera commémoré tous les ans à la date du 9 octobre.