Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/12/2015

C'était le 26 décembre...

1194.
Naissance à Jesi, près d'Ancône (Italie), de Frédéric II de Hohenstaufen, fils de l'empereur germanique Henri VI et de Constance de Sicile.

1769.
Naissance à Groß Schöritz, sur l'île de Rügen, de l'écrivain et historien romantique allemand Ernst Moritz Arndt. Disciple de Fichte, il critiqua le rationalisme des Lumières et se prononça pour des libertés fondées sur les traditions et le sentiment populaire. Émigré en Russie en 1812, il se fit le héraut de la libération de la Prusse.

1896.
Naissance à Paris de l'écrivain et polémiste français Jean Galtier-Boissière. Petit-neveu de Louis Ménard (auteur des Rêveries d'un païen mystique), il fonda en août 1915 un journal des tranchées, Le Crapouillot, dont le premier article s'intitulait : "Courage, les civils !"

1929.

Kremlin.jpg

Abolition de la fête de Noël en URSS. Le Kremlin fait savoir que, "sur initiative des masses laborieuses, la journée du 25 décembre a été proclamée seconde journée de l'industrialisation".

1946.
Giorgio Almirante.jpgFondation à Rome du Mouvement social italien, dont le secrétariat général est confié à Giorgio Almirante. Héritier du fascisme, le MSI obtiendra dès la première législature, en 1948, un sénateur et six députés, parmi lesquels Almirante. Il sera systématiquement réélu jusqu'à sa mort en 1988. 

21/06/2015

C'était le 21 juin...

-217.
Bataille du lac Trasimène. Les légions de Flaminius sont écrasées par Hannibal. Plus de 15 000 Romains sont massacrés, 10 000 autres sont faits prisonniers. 

1464.
Inauguration en France d'un dispositif de "poste aux lettres". Mis au point sur l'ordre de Louis XI, il comprend des relais situés dans toutes les localités d'une certaine importance.

1788.
Mort à Münster de l’écrivain et philosophe allemand Johann Georg Hamann, surnommé le « mage du Nord ». Grand adversaire des Lumières, apprécié de Herder et de Goethe, il fut l’une des principales figures du mouvement préromantique du « Sturm und Drang ».

1852.
Friedrich Froebel.jpgMort à Marienthal de l'éducateur allemand Friedrich Froebel, fondateur en 1837 à Bad-Blankenburg (Thuringe) du premier jardin d'enfants.

 

 

 

 

 

1937.
Robert Brasillach devient rédacteur en chef de l'hebdomadaire Je suis partout.

1974.
Publication en France d'un sondage sur l'euthanasie : 60 % des personnes interrogées déclarent que le médecin devrait mettre fin à la vie d'un malade lorsque celui-ci, souffrant d'un mal incurable, en a clairement formulé la demande.

27/04/2015

Cétait le 27 avril...

1404.
Philippe II le Hardi.jpgMort à Hal (Belgique) de Philippe II de Bourgogne, dit le Hardi, fils de Jean le Bon. Il fonda l'Empire bourguignon, après avoir reçu le duché de Bourgogne au titre d'apanage pour le courage dont il avait fait preuve aux côtés de son père, à l'âge de 14 ans, lors de la bataille de Poitiers en 1363.

 

 


1737.
Naissance à Putney (Surrey) de l'historien anglais Edward Gibbon, auteur de l'Histoire du déclin et de la chute de l'Empire romain.

1784.
Beaumarchais.jpgPremière représentation publique, à la Comédie française, du Mariage de Figaro, de Beaumarchais. La pièce, qui dénonce la noblesse, triomphe à la Cour. "Les grands seigneurs, dira la baronne d'Oberkirch, ont ri à leurs dépens et, ce qui est pis encore, ils ont fait rire les autres. Ils s'en repentiront plus tard..."

1915.
Commentant la mise en service sur le front des gaz asphyxiants, Le Matin écrit : "Il ne faudrait pas s'alarmer outre mesure de l'effet de ces bombes. Qu'on se rassure, ce n'est pas bien méchant... Elles resteront inoffensives... Si on fait le total de leurs victimes et qu'on compare aux autres, on n'y prêtera même pas attention". Marcel Hutin, dans L'Écho de Paris, ajoutera le 16 décembre 1916 : "Nos soldats se foutent des gaz asphyxiants".

25/01/2015

C'était le 25 janvier...

1776.
Naissance à Coblence du théoricien politique, philosophe et théologien allemand Joseph Görres. Enthousiasmé par la Révolution française, il alla plaider à Paris pour l'annexion de sa Rhénanie natale, mais revint désillusionné par la philosophie des Lumières. Fondateur en 1814 du Rheinische Merkur, il y défendit des idées romantiques et mystiques inspirées de la philosophie de la nature de Schelling.

1855.
Gérard de Nerval.JPGÀ Paris, dans le quartier du Châtelet, l'écrivain Gérard de Nerval rencontre Théophile Gautier et Maxime du Camp, qui s'étonnent de la légèreté de son habit, alors qu'il gèle à pierre fendre. Il leur répond que "le froid est tonique". Quelques heures plus tard, il se pend en pleine rue au moyen d'un lacet blanc qui aurait appartenu à Madame de Maintenon.

1940.
Mort à Schaerbeek du peintre belge Léon Frédéric. Son œuvre, qui allie un certain naturalisme prolétarien (Le peuple verra un jour le soleil se lever, Les Marchands de craie, Les Âges de l'ouvrier) à l'art du Quattrocento et des primitifs flamands, lui valut dans les années 1890 de devenir, avec Eugène Laermans et Constantin Meunier, l'un des artistes les plus populaires de son pays.

1947.
Félix Timmermans.JPGMort à Lierre (Belgique, Province d'Anvers) de l'écrivain flamand Félix Timmermans. Salué comme le "prince des conteurs" pour son roman Pallieter (1916), il retrouva dans ses œuvres l'inspiration des fabliaux du Moyen Âge.