26/12/2013

C'était le 26 décembre...

1194.
Naissance à Jesi, près d'Ancône (Italie), de Frédéric II de Hohenstaufen, fils de l'empereur germanique Henri VI et de Constance de Sicile.

1769.
Naissance à Groß Schöritz, sur l'île de Rügen, de l'écrivain et historien romantique allemand Ernst Moritz Arndt. Disciple de Fichte, il critiqua le rationalisme des Lumières et se prononça pour des libertés fondées sur les traditions et le sentiment populaire. Emigré en Russie en 1812, il se fit le héraut de la libération de la Prusse.

1929.

Kremlin.jpg

Abolition de la fête de Noël en URSS. Le Kremlin fait savoir que, "sur initiative des masses laborieuses, la journée du 25 décembre a été proclamée seconde journée de l'industrialisation".

1946.
Giorgio Almirante.jpgFondation à Rome du Mouvement social italien, dont le secrétariat général est confié à Giorgio Almirante. Héritier du fascisme, le MSI obtiendra dès la première législature, en 1948, un sénateur et six députés, parmi lesquels Almirante. Il sera systématiquement réélu jusqu'à sa mort en 1988. 

Commentaires

"Sur initiative des masses laborieuses" : manquent jamais de toupet les gouvernants.

Écrit par : Michèle | 26/12/2009

Répondre à ce commentaire

Le contrôle des fêtes, de quelque façon que ce soit, est au coeur des projets de tous les régimes totalitaires. Je crois même me souvenir qu'Hannah Arendt fait de ce principe un trait caractéristique pour identifier ces régimes.

Écrit par : solko | 28/12/2009

Répondre à ce commentaire

Ce Noël bolchevique, je l'aurais baptisé quant à moi Journée de l'Electricité (c'est plus joli qu'Electrification).
Bonne fin d'année à toi, ta Photone et tes photonets, mon Photon.

Écrit par : Mimi | 29/12/2009

Répondre à ce commentaire

@ Solko :
Cela me rappelle cette phrase attribuée à Pie XI : "S'il y a un régime totalitaire de fait ou de droit, c'est le régime de l'Eglise" ; dès lors, on ne s'étonnera pas de voir coïncider nombre de fêtes chrétiennes avec des fêtes païennes (à commencer par Noël), l'Eglise ayant joué la carte du syncrétisme pour s'imposer.

@ Mimi : merci pour tes amicales pensées, que je te renvoie au centuple.

Écrit par : Le Photon | 30/12/2009

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire