Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/07/2022

C'était le 31 juillet...

1358.
Étienne Marcel, prévôt des marchands, est assassiné à Paris par l'échevin Jean Maillard, partisan du dauphin, au moment où il allait ouvrir les portes de la capitale au roi de Navarre.

1559.
Université de Douai - Plan de Martin le Bourgeois (1627).jpgLe pape Paul IV donne son accord pour la fondation de l'université de Douai, qui sera inaugurée en 1562.

 

 


1843.
Naissance à Alpl, en Styrie, de l'écrivain et poète autrichien Peter Rosegger. Fondateur en 1876 de la revue Heimgarten, il célébra dans son œuvre la paysannerie de sa région natale et fut fait citoyen d'honneur des villes de Graz et Vienne.

1849.
Alexander Petöfi.jpgMort au combat, près de Schässburg en Transylvanie, d'Alexandre Petöfi, poète national et héros de la lutte populaire hongroise.

 

 

 

 

 


1868.
Création à Paris de l'École pratique des hautes études.

1870.
Début de la guerre entre la France et la Prusse.

1886.
Mort à Bayreuth, en Bavière, du pianiste austro-hongrois Franz Liszt, compositeur de treize symphonies et de soixante lieder.

1900.
Naissance à Vitré du militant breton Morvan Marchal, fondateur en 1918 du journal Breiz Atao. Créateur du "Gwenn ha Du", le drapeau national breton, il sera proclamé en 1937 premier "roi-druide" de la Kredenn Geltiek.

1907.
Une vingtaine d'adolescents britanniques se réunissent autour du général Baden-Powell dans l'île de Brownsea, près du port de Poole. Mettant en pratique la méthode éducative inventée par leur mentor, ils allument des feux de joie, entonnent des chants de guerre et se répartissent en patrouilles baptisées de noms d'animaux, sous l'autorité de chefs auxquels ils jurent obéissance sur l'honneur. Le scoutisme est né. Il recrutera aussi bien dans les public schools que dans les milieux les plus défavorisés. L'année suivante, Baden-Powell publiera Scouting for Boys, qui deviendra l'ouvrage de référence du mouvement scout;

1944.
Antoine de Saint-Exupéry.jpgDisparition en mer, au large de Marseille, de l'écrivain, poète et aviateur Antoine de Saint-Exupéry, aux commandes du P-38 Lightning n° 223, au cours d'une mission de reconnaissance. Il avait décollé de Borgho-Bastia, en Corse. Dans sa dernière lettre écrite la veille, adressée à son ami architecte Pierre Dalloz, Saint-Ex écrivait : "Si je suis descendu, je ne regretterai absolument rien. La termitière future m'épouvante. Et je hais leur vertu de robots. Moi, j'étais fait pour être jardinier."

1945.
Dans les Sudètes, un pogrom anti-allemand se déroule dans la ville d'Außig-sur-l'Elbe (aujourd'hui Ústí nad Labem, en République tchèque). 2 700 civils sont tués, des femmes et de nombreux enfants étant noyés dans l'Elbe. Au total, plus de 50 000 Allemands de la région seront expulsés.

1967.
À l'issue du Conseil des ministres, le général de Gaulle déclare : "La France entend aider les Canadiens français à atteindre les buts libérateurs qu'eux-mêmes se sont fixés".

28/05/2022

C'était le 28 mai...

-585.
Éclipse de soleil en Grèce. Elle avait été prévue et annoncée par Thalès de Millet.

1358.
À Saint-Leu-d'Esserent, près de Chantilly (Oise), une rixe entre paysans et "brigands" marque le début de la Jacquerie. La révolte s'étend en quelques jours à tout le Valois, à la plaine de France et à la Brie. Elle touchera bientôt la Normandie, la Bourgogne, la Lorraine et la Beauce.

1722.
Voltaire envoie au cardinal Dubois, Premier ministre de la Régence, une lettre dans laquelle il dénonce "Salomon Levi, Juif natif de Metz" comme un "fripon" et un "filou". Il écrit :"Un Juif n'étant d'aucun pays que celui où il gagne de l'argent, peut aussi bien trahir le roi pour l'empereur que l'empereur pour le roi".

1794.
Un "arbre de la liberté" ayant été arraché à Bedoin, au pied du mont Ventoux, et l'auteur de ce geste n'ayant pu être identifié, Maignet, représentant de la Convention en Vaucluse, fait exécuter en représailles 63 hommes et femmes de la commune, qui est en outre intégralement brûlée.

1830.
Le président américain Andrew Jackson signe l'"Indian Removal Act", qui ordonne la déportation de tous les Amérindiens vivant encore dans les territoires situés entre les treize États fondateurs et le Mississippi. Encadrée par l'armée, la déportation s'effectuera à marche forcée, entraînant la mort de plusieurs milliers de Cherokees. L'un des opposants à cette loi fut le trappeur Davy Crockett.

1858.
La Russie contraint le gouvernement chinois Tsing à signer le "traité inégal" d'Aïgoun, ce qui lui permet de s'emparer abusivement de la rive gauche de l'Amour (le "Karamouran" des Tartares) et d'un territoire de plus de 600 000 km2, au nord du Heilonkiang et au sud des monts Khingan.

1911.
Célébration solennelle du millénaire normand à Saint-Clair-sur-Epte, petite localité du Val-d'Oise où fut signé le traité par lequel Charles le Simple cédait à Rollon le futur duché de Normandie.

1932.
Après douze ans de travaux, fin de la construction du barrage ayant permis de transformer en lacs et en polders le golfe de Zuiderzee, aux Pays-Bas.

1934.
À bord du Joseph Le Bris, les aviateurs français Paul Codos et Maurice Rossi atterrissent à New York après s'être envolés la veille du Bourget. Un an plus tôt, ils avaient réussi un vol sans escale de 9 100 km entre New York et Rayak, en Syrie : ils sont ainsi les premiers aviateurs à avoir réussi le survol de l'Atlantique dans les deux sens.

1945.
Yalta.jpgLes autorités britanniques d'occupation en Allemagne convoquent à Lienz, dans le Tyrol autrichien, les dirigeants des Cosaques russes (ralliés aux Allemands) capturés à la fin de la guerre, auxquels l'asile politique a été solennellement promis. Plus de 2700 officiers participent à cette réunion. Transférés le lendemain à Spittal, ils sont informés qu'en application des accords de Yalta, ils vont en réalité être remis aux autorités soviétiques. Une émeute s'ensuit, au cours de laquelle plusieurs Cosaques se donnent la mort. Livrés à la police secrète soviétique à Judenburg, les autres sont immédiatement fusillés ou déportés. (Voir aussi l'éphéméride du 16/01.)

1946.
Accords économiques franco-américains signés par Léon Blum et le secrétaire d'État James F. Byrnes. Ils prévoient qu'"aucune restriction, de quelque nature que ce soit, ne sera apportée à l'importation en France de films américains". La production cinématographique américaine est ainsi imposée au public français à des prix de dumping. Léon Blum précise qu'il a signé ces accords "par gratitude envers les États-Unis". L'acteur Louis Jouvet prend la tête d'un mouvement de protestation. Le nombre de films américains programmés en France passera de 38 pour le premier semestre de 1946 à 338 pour le premier semestre 1947.