Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/05/2019

C'était le 27 mai...

-427.
Naissande de Platon, à Athènes.

526.
Mort du pape Jean Ier. En dépit de promesses faites au roi des Ostrogoths, Théodoric, il avait fait persécuter les ariens. Théodoric le fit emprisonner dans une maison de Ravenne, où il mourut.

1763.
Le Frère Jean-Baptiste Mabil, inquisiteur général en Avignon, ordonne la création de registres d'état civil pour les "Juifs du pape" résidant dans les états pontificaux du Comtat Venaissin.

1840.
Paganini.jpgMort à Nice du violoniste et compositeur italien Niccolo Paganini, l'un des plus grands virtuoses de tous les temps. Les autorités religieuses ayant interdit son inhumation "en terre chrétienne", pour avoir "ensorcelé" son public, il est enterré de nuit dans l'île de Saint-Ferréol, où sa tombe ne sera redécouverte qu'en 1939.

 


1848.
Trois mois après la défaite du Mexique, les derniers "San Patricios", membres du "bataillon Saint-Patrick", composé de centaines d'Irlandais ralliés à la cause mexicaine contre les États-Unis, se rendent dans la Sierra de Casas. Ils sont tous pendus sur le champ. L'un de leurs chefs, John Henry Moore, déclare : "Je meurs pour avoir défendu les valeurs de la Révolution américaine. Je suis plus digne de porter le drapeau étoilé que vous".

1860.
Garibaldi, à la tête des "Mille", fait son entrée dans Palerme. Fin du règne des Bourbons en Italie.

1878.
philosophie,grèce,histoire,irlande,mexique,états-unis,musique,religion,christianisme,italie,danse,-0427,1840,1848,1860,1878Naissance à San Francisco de la danseuse Isadora Duncan. Elle s'efforça de ressusciter l'esprit de la danse antique et fonda, avec sa sœur Elisabeth, plusieurs écoles de danse en Europe.
(Acrylique : "Isadora Duncan" par Aliona Ojog)

 

 

 

1897.
Naissance à Bâle du biologiste suisse Adolf Portmann, l'un des théoriciens de l'anthropologie philosophique.

1912.
Naissance à Homecourt, en Lorraine, de l'écrivain du scoutisme français Jean-Louis Foncine (La Bande des Ayacks, 1938). Il fut avec ses amis Pierre Joubert et Serge Dalens l'un des principaux auteurs de la collection "Signe de piste".

21/03/2019

C'était le 21 mars...

1665.
Retable du couvent de San Esteban (Salamanque) par José Churriguera.jpgNaissance à Madrid de l'architecte et sculpteur espagnol José Churriguera. Il fut l'architecte le plus représentatif du règne de Philippe V et créa le style churrigueresque, caractérisé par ses décors exubérants et tourmentés.

 

 

 


1685.
Jean-Sébastien Bach.jpgNaissance à Eisenach (Allemagne) de Jean-Sébastien Bach.

 

 

 

 

 

 


1763.
Naissance à Wunsiedel du poète romantique allemand Jean-Paul (Johann Paul Friedrich Richter). On lui doit des œuvres de première importance, telles que Le Titan ou Hesperus.

1884.
Le Parlement français adopte la loi Waldeck-Rousseau, abrogeant la loi Le Chapelier et autorisant la création de syndicats.

1899.
Jean Fontenoy.jpgNaissance de l'écrivain et journaliste Jean Fontenoy. Anarchiste puis communiste après le congrès de Tours, il part à Moscou en 1924 comme correspondant de l'agence Havas et en Chine trois ans plus tard. À son retour en France, il publie une série d'ouvrages inclassables (L'École du renégat, Cloud ou le communiste à la page, Shangaï secret), milite au Parti Populaire Français de Doriot jusqu'aux accords de Munich (1938), puis fait la guerre en Finlande contre les Russes, dans une section de skieurs d'assaut. Cofondateur en 1940 du Mouvement social-révolutionnaire lié à la Cagoule, il participe à la création de l'hebdomadaire collaborationniste Révolution nationale et s'engage dans la Légion des Volontaires Français contre le Bolchevisme (LVF). Devant la défaite de l'Allemagne nazie, il se tire une balle dans la tête à Berlin le 27 avril 1945.

1946.
À la caserne de la gendarmerie d'Ixelles, l'écrivain catholique et royaliste belge José Streel, ancien théoricien du mouvement rexiste (avec lequel il avait rompu en 1943), est fusillé.

1986.
L'ancien banquier sicilien Michele Sindona, impliqué dans les scandales de la banque Ambrosiano et de la loge P2 après avoir été nommé conseiller financier du Vatican par le pape Paul VI, est retrouvé mort dans sa cellule de la prison de Voghera. On avait placé du cyanure dans son café. Le monde des affaires respire.