Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/11/2017

C'était le 3 novembre...

1793.
Autrice d'une "Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne" (1791), la féministe Olympe de Gouges, qui s'était proposée pour défendre Louis XVI, est jugée à Paris et guillotinée le jour même.

1903.
Les États-Unis déclarent soutenir l'insurrection de Panama contre la Colombie. Trois jours plus tard, l'indépendance du pays leur permet de négocier un traité leur donnant pour cent ans le contrôle de la zone du canal.

1918.
Révolte des marins de Kiel. Début de l'insurrection communiste en Allemagne.

1941.
philosophie,italie,histoire,panamaMort à Rome du philosophe italien Adriano Tilgher. Né en 1887 à Resina, près de Naples, il fut lié dans sa jeunesse avec Benedetto Croce. Il sympathisa d'abord avec l'"actualisme" de Giovanni Gentile, mais rompit violemment avec lui en 1925 pour développer une pensée de type relativiste et sceptique.




1943.
Mort à Oklahoma City du socialiste américain d'origine allemande Oscar Ameringer. On lui doit cette définition de la politique : "L'art d'obtenir de l'argent des riches et des votes des pauvres, au prétexte des les protéger les uns des autres".

04/08/2015

C'était le 4 août...

1837.
À Paris, un groupe de femmes apporte à l'Assemblée une pétition demandant la suppression de l'article 213 du Code civil, qui fait obligation aux épouses d'"obéir à leur mari". Cette démarche, selon les journaux, a provoqué chez les parlementaires un "grand mouvement d'hilarité".

1853.
Hoffmann von Fallersleben.JPGHoffmann von Fallersleben, auteur des paroles de l'hymne national allemand (chanté sur le Quatuor à cordes en do majeur, op. 76, de Haydn), est élu membre correspondant du Comité flamand de France.

1859.
Knut Hamsun.JPGNaissance à Garmo (Norvège) de l'écrivain Knut Hamsun, prix Nobel de littérature en 1920 pour L'Éveil de la glèbe.

 

 

 

 

 

 

1883.
René Schickelé.jpgNaissance à Obernai (Bas-Rhin) de l'écrivain René Schickelé. Quoique de langue maternelle française, il publiera en allemand l'essentiel de son œuvre. Son premier roman, Der Fremde (L'Étranger) parut en 1909. Socialiste et pacifiste, favorable à l'autonomisme alsacien, il s'installa en Suisse durant la Première Guerre mondiale. Il se fit ensuite ardent défenseur de la réconciliation franco-allemande. Ses livres seront interdits en 1935 sous le IIIe Reich.

1936.
Sous prétexte d'enrayer la montée du communisme, le général grec Ioannis Metaxas décrète la loi martiale, dissout le Parlement et instaure une dictature fasciste qu'il dirigera jusqu'à sa mort, en 1941.

24/07/2015

C'était le 24 juillet...

1702.
L'abbé du Chayla ayant fait enfermer au château de Pont-de-Montvert un groupe de protestants cévenols, une cinquantaine de paysans parviennent à les libérer. C'est le début de la révolte des camisards (de l'occitan camiso, "chemise"), calvinistes des Cévennes et du Languedoc persécutés depuis la révocation de l'édit de Nantes. Ils lutteront durant près de dix ans (voir aussi le 17/10).

1783.
Simon Bolivar.jpgNaissance à Caracas (Venezuela) de Simón Bolívar, El Libertador. Il proclama en 1819 l'indépendance de son pays, libéra l'Équateur et le Pérou de la domination espagnole, et fonda les républiques de Colombie et de Bolivie.

 

 

 


1878.
Naissance à Warendorf (Westphalie) de l'écrivain völkisch et féministe allemande Sophie Rogge-Börner. Épouse du médecin général Rogge, de la Kriegsmarine, elle lança en 1933 une revue intitulée Die deutsche Kämpferin (La Combattante allemande), qui fut interdite en 1937 par le régime nazi.

1941.
Les archevêques et cardinaux français prêtent serment de fidélité au gouvernement de Vichy.

1957.
Mort à Paris de Sacha (Alexandre) Guitry. Né en 1885 à Saint-Pétersbourg, où sa famille se trouvait en tournée théâtrale, il fut dans sa jeunesse renvoyé de dix-sept établissements scolaires et se brouilla avec son père, Lucien Guitry, pendant quinze ans. Auteur de plus d'une centaine de pièces de théâtre et de films, il s'imposa rapidement comme l'un des princes de l'esprit français. Arrêté en août 1944, il fut interné au camp de Drancy, puis incarcéré à Fresnes avec les droits communs. Ne sachant pas de quoi l'inculper, le juge Angeras fit diffuser un communiqué dans la presse : "M. Angeras attend que des dénonciations lui soient adressées contre M. Sacha Guitry." Ayant bénéficié d'un non-lieu, Guitry déclara : "Ce qu'on a tenté de me faire payer, ce sont quarante ans de succès et de bonheur".