Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/10/2017

C'était le 17 octobre...

1685.
Révocation de l'édit de Nantes par Louis XIV. À nouveau persécutés, les huguenots français prennent le chemin de l'exil. Le nouvel édit comprend douze articles, dont le premier déclare que la révocation est irrévocable.

1710.
L'un des chefs de la révolte des camisards du Vivarais, Pierre Claris, est capturé par les troupes royales aux environs d'Uzès. Il sera roué vif à Montpellier. Son compagnon de lutte Abraham Mazel, pris 3 jours plus tôt, fut décapité pour exposer puis brûler sa tête à Vernoux (Ardèche).

Carte de la révolte des Camisards.jpg

1757.
Mort à Saint-Julien-du-Terroux (Mayenne) du naturaliste et physicien René-Antoine de Réaumur. Il fonda la métallographie et inventa un type de thermomètre.

1793.
L'armée vendéenne est écrasée à Cholet. Refluant en désordre, les Vendéens traversent la Loire et entament la "Virée de Galerne", qui va les mener jusque sur la Manche et, après un nouvel échec subi les 13 et 14 novembre devant Granville, s'achèvera en décembre sur le massacre des marais de Savenay.

1797.
Bonaparte signe avec l'Autriche le traité de Campo Formio. Les territoires situés sur la rive gauche du Rhin sont attribués à la France, puis subdivisés en quatre départements : Rhin-et-Moselle (chef-lieu : Coblence), Mont-Tonnerre (Mayence), Sarre (Trèves) et Roer (Aix-la-Chapelle). Le 30 mars 1798, le français deviendra la langue unique des tribunaux fonctionnant dans ces départements.

Écrire un commentaire