Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/07/2015

C'était le 18 juillet...

64.
Début du grand incendie de Rome. Une légende tenace, propagée par le parti chrétien, en attribuera la responsabilité à l'empereur Néron.

1894.
Mort à Louveciennes (Yvelines) du poète français Charles Leconte de Lisle. Né dans une famille normande installée à Saint-Paul de La Réunion, alors île Bourbon, le fondateur de l'école parnassienne fut l'un des premiers à s'intéresser à l'héritage épique des Celtes, des Scandinaves et des Finnois. Ses Poèmes barbares (1862) témoignent d'un pessimisme lyrique d'inspiration panthéiste, qui ne l'empêcha pas de manifester sa sympathie pour le socialisme naissant.

1907.
Mort à Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne) de l'écrivain français d'origine normande Hector Malot. Comparé par Henry Poulaille à Balzac et à Zola, il écrivit plus de 40 romans populaires, dont le célèbre Sans famille (1878), qui fut porté à l'écran plusieurs fois.

1939.
Dans le journal L'Époque, Henri de Kérillis écrit : "L'Allemagne est incorrigible et incurable. Nous devons en terminer avec elle. Le peuple allemand doit être exterminé". Le lendemain, dans Le Populaire, Léon Blum répond : "Je pense comme lui et il pense comme moi".

1956.
Pierre Hervé.pngCongrès national du Parti communiste français au Havre. Maurice Thorez y célèbre les "mérites exceptionnels" de Staline. Pierre Hervé, ancien rédacteur en chef adjoint de L'Humanité, qui avait demandé la condamnation des pratiques staliniennes, est exclu du parti.

Les commentaires sont fermés.