Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/07/2020

C'était le 20 juillet...

985.
Mort à Rome de l'antipape Boniface VII. Fils d'une courtisane et d'un diacre, il participa au complot qui aboutit à l'assassinat de son prédécesseur, Benoît VI. Détrôné à son tour par les comtes de Toscanelle, il dut s'enfuir à Constantinople, non sans emporter avec lui un grand nombre d'objets saints, qu'il vendit pour payer ses dépenses de table.

1304.
Naissance à Arezzo du poète italien Pétrarque (Les Hommes illustres).

1568.
Sur l'ordre du duc d'Albe, dix bourgeois de Valenciennes sont décapités en place publique pour "hérésie".

1870.
À la veille de la guerre franco-prussienne, Karl Marx écrit : "Les Français ont besoin d'être rossés". Il explique : "En cas de défaite française, la prépondérance allemande transportera le centre de gravité du mouvement ouvrier européen de France en Allemagne. Ce sera en même temps la prépondérance de notre théorie sur celle de Proudhon".

1900.
Au lendemain de l'inauguration, dans la gare de la porte Maillot, de la première ligne du métropolitain, les Parisiens découvrent en masse ce nouveau moyen de locomotion.

1926.
À Moscou, Félix Dzerjinski, fondateur de la Tchéka (ancêtre du KGB), prononce à l'assemblée plénière des comités centraux du PC de Russie un discours contre Trotski, Zinoviev et Staline, qu'il accuse d'être trop modérés. Le soir même, invité à dîner chez Staline, il succombe à un malaise en rentrant chez lui. On parlera de crise cardiaque, tandis que le comité central du PC lui rendra hommage en ces termes : "Dzerjinski était la terreur de la bourgeoisie, le paladin fidèle du prolétariat, un travailleur infatigable et un combattant intrépide".

1944.
Opération Walkyrie.jpgOpération "Walkyrie", attentat manqué contre Hitler à son quartier général de Rastenburg, en Prusse orientale. Les conjurés appartiennent à l'armée et à différents courants de la Révolution conservatrice.
Claus von Stauffenberg.jpgLe comte Claus von Stauffenberg, âme du complot, est exécuté le jour même à Berlin.

 

 

 

 

 

 


1977.
Mort à Überlingen (Allemagne) de l'écrivain Friedrich Georg Jünger. Frère d'Ernst Jünger, il publia en 1946 la première édition de son essai sur la technique, Die Perfektion der Technik.

07/07/2020

C'était le 7 juillet...

Date traditionnelle.
Au Japon, Fête des étoiles (Tanabata, "la septième nuit du septième mois").

-717.
Mort de Romulus, fondateur de Rome avec Remus, son frère jumeau (date traditionnelle).

1304.
Le pape Benoît XI meurt empoisonné par ses cardinaux, dont il avait essayé de réformer les mœurs.

1531.
Mort à Wurzburg du sculpteur allemand Tilman Riemenschneider. Auteur du tombeau d'Henri II et de Cunégonde à Bamberg, il avait pris position en faveur des paysans lors de la Guerre des Paysans.

1857.
En Inde, Nana Sahib, chef des cipayes de la garnison de Canwpore, ordonne le massacre des 118 femmes et 92 enfants britanniques qu'il détient en otages. Dans l'après-midi, cinq hommes s'introduisent dans la casemate où les otages sont enchaînés et les égorgent méthodiquement. Lorsque les troupes du général Havelock reprendront la ville, elles découvriront dans la prison un puits rempli de têtes arrachées.

1872.
Un coin de table (Verlaine et Rimbaud - détail) par Henri Fantin-Latour (1872).jpgPaul Verlaine et Arthur Rimbaud, ayant pris le train à Lille, font halte à Arras, où ils sont arrêtés par la gendarmerie pour avoir tenu publiquement des "propos subversifs".

 

 

 



1901.
Madeleine Jaurès, fille de Jean Jaurès, grand tribun socialiste et anticlérical acharné, fait à la stupeur générale sa première communion. La nouvelle déclenche une violente polémique, qui aboutira même à un duel entre Alfred Gérault-Richard, directeur du Flambard, et Léon Daudet.

1956.
Mort du poète allemand Gottfried Benn. Dans un poème intitulé Ce qui est grave, il avait écrit : "Le pire : ne pas mourir en été".

2006.
Mort à Madrid, à l'âge de 94 ans, du sculpteur espagnol Juan de Avalos, auteur des statues monumentales du mémorial funéraire de la Valle de los Caidos, où reposent les dépouilles de José Antonio Primo de Rivera et de 40 000 victimes de la guerre civile espagnole.