Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/07/2022

C'était le 20 juillet...

985.
Mort à Rome de l'antipape Boniface VII. Fils d'une courtisane et d'un diacre, il participa au complot qui aboutit à l'assassinat de son prédécesseur, Benoît VI. Détrôné à son tour par les comtes de Toscanelle, il dut s'enfuir à Constantinople, non sans emporter avec lui un grand nombre d'objets saints, qu'il vendit pour payer ses dépenses de table.

1304.
Naissance à Arezzo du poète italien Pétrarque (Les Hommes illustres).

1568.
Sur l'ordre du duc d'Albe, dix bourgeois de Valenciennes sont décapités en place publique pour "hérésie".

1592.
Le roi Philippe II d'Espagne promulgue une ordonnance sur la "sorcellerie" demandant aux autorités d'avoir "l'œil ouvert et éveillé pour extirper cette grande méchanceté selon que commande l'écriture sainte", et leur donnant tous pouvoirs pour procéder "rigoureusement", notamment par l'emploi de la torture. Ce texte, propre à déchaîner toutes les violences, relance la persécution et met définitivement au point l'idéologie de la répression.

1870.
À la veille de la guerre franco-prussienne, Karl Marx écrit : "Les Français ont besoin d'être rossés". Il explique : "En cas de défaite française, la prépondérance allemande transportera le centre de gravité du mouvement ouvrier européen de France en Allemagne. Ce sera en même temps la prépondérance de notre théorie sur celle de Proudhon".

1900.
Au lendemain de l'inauguration, dans la gare de la porte Maillot, de la première ligne du métropolitain, les Parisiens découvrent en masse ce nouveau moyen de locomotion.

1926.
À Moscou, Félix Dzerjinski, fondateur de la Tchéka (ancêtre du KGB), prononce à l'assemblée plénière des comités centraux du PC de Russie un discours contre Trotski, Zinoviev et Staline, qu'il accuse d'être trop modérés. Le soir même, invité à dîner chez Staline, il succombe à un malaise en rentrant chez lui. On parlera de crise cardiaque, tandis que le comité central du PC lui rendra hommage en ces termes : "Dzerjinski était la terreur de la bourgeoisie, le paladin fidèle du prolétariat, un travailleur infatigable et un combattant intrépide".

1944.
Opération Walkyrie.jpgOpération "Walkyrie", attentat manqué contre Hitler à son quartier général de Rastenburg, en Prusse orientale. Les conjurés appartiennent à l'armée et à différents courants de la Révolution conservatrice.
Claus von Stauffenberg.jpgLe comte Claus von Stauffenberg, âme du complot, est exécuté le jour même à Berlin.

 

 

 

 

 

 


1977.
Mort à Überlingen (Allemagne) de l'écrivain Friedrich Georg Jünger. Frère d'Ernst Jünger, il publia en 1946 la première édition de son essai sur la technique, Die Perfektion der Technik.

1985.
Mort à Djursland de l'archéologue danois Peter Vilhelm Glob, auteur d'importants travaux sur les corps momifiés de l'âge du Bronze et de l'âge du Fer retrouvés dans des tourbières, notamment à Tollund.

23/05/2022

C'était le 23 mai...

1498.
Condamné à mort comme hérétique, Jérôme Savonarole, ancien prieur du couvent Saint-Marc de Florence, est brûlé vif sur l'ordre de l'Inquisition. Ses cendres sont ensuite dispersées dans l'Arno. Accusé de sorcellerie, Savonarole avait auparavant subi la torture sur l'ordre du pape Alexandre VI Borgia, dont il avait dénoncé les abus et les débauches.

1592.
Arrestation à Venise du philosophe dominicain défroqué Giordano Bruno par l'Inquisition.

1606.
Naissance à Madrid du mathématicien et philosophe catholique espagnol Juan Caramuel y Lobkowitz. C'est à lui que l'on doit d'avoir employé pour la première fois le mot "métapolitique", dans un manuscrit (Metapolitica, hoc est tractatus de republica philosophice considerata).

1790.
Naissance à Condé-sur-Noireau, dans le Calvados, du navigateur français Jules Dumont d'Urville. Il fit dans les Cyclades l'acquisition de la Vénus de Milo, et découvrit en 1840 la Terre Adélie, à laquelle il donna le nom de son épouse.

1813.
Au lendemain de la bataille de Reichenbach, en Saxe, le maréchal Christophe de Michel du Roc, dit Duroc, meurt des blessures causées par un boulet de canon qui l'a fauché la veille, à proximité de l'Empereur. Napoléon avait pour Duroc tant d'amitié qu'il envisagea quelque temps de porter lui-même son nom..

1850.
Sur pression des industriels et des publicistes libéraux, la IIe République décrète la suppression des "sociétés de secours mutuel". Cette décision soulève l'indignation populaire.

1856.
Aux États-Unis, l'abolitionniste John Brown, puritain fanatique, attaque avec ses deux fils et son gendre une petite colonie sudiste installée à Pottawatomie Creek, Kansas. Cinq hommes sons tués, puis émasculés et mutilés. Les meurtriers se réfugient au Nord, où ils ne seront pas arrêtés. John Brown, dont la famille compte treize fous, deviendra l'un des héros de la "mythologie" américaine.

1876.
Houston Stewart Chamberlain, âgé de 21 ans, écrit à Édouard Dujardin, avec qui il fondera en 1885 la Revue wagnérienne : "L'Allemand est tout différent des autres hommes [...] Il est celui qui doute et pourtant le seul qui soit en mesure de croire vraiment."

1886.
Mort à Berlin de l'historien allemand Leopold von Ranke, à qui l'on doit plus de 60 ouvrages importants. Face à l'historicisme de Hegel, il chercha à faire de l'histoire une discipline autonome et imposa la méthode de l'étude philologique des sources. Conservateur, il fut l'éditeur de la Historisch-politische Zeitschrift (1832-1836), qui défendit la politique de la Prusse contre les critiques des réactionnaires et des libéraux.

1947.
Charles-Ferdinand Ramuz.jpgMort à Pully, près de Lausanne, de l'écrivain suisse Charles-Ferdinand Ramuz, auteur de L'Amour du monde, La Beauté sur la terre, Besoin de grandeur. Souvent comparé à Giono,il avait dans sa jeunesse collaboré à la revue La Voile latine, d'inspiration maurrassienne, et avait reçu en 1936 le grand prix de la Fondation Schiller.
Le même jour, trois cent mille hommes, femmes et enfants, sont arrêtés en Lituanie et déportés en Sibérie.

1982.
Mort à Castries (Hérault) de l'helléniste et philologue français Robert Flacelière, ancien directeur de l'École normale supérieure.