Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/03/2021

C'était le 2 mars...

1236.
À Douai, en présence de la comtesse Jeanne de Constantinople, l'inquisiteur général Robert le Bougre (ex Parfait cathare, revenu à l'orthodoxie) fait livrer aux flammes dix vieillards des deux sexes.

1784.
Au Champ-de-Mars, à Paris, Jean-Pierre Blanchard, constructeur d'une montgolfière sur laquelle il a adapté une hélice et des rames en plumes mues à la force des bras, tente une ascension. Son ballon atterrit à Billancourt. Un an plus tard, il traversera la Manche avec l'Américain Jeffries et s'attirera une renommée internationale.

1796.
Bonaparte est nommé commandant en chef de l'armée d'Italie. Le 14, les troupes françaises s'emparent de Milan.

1812.
Une révolte populaire éclate dans la ville normande de Caen, pour protester contre la misère, le manque de travail et la hausse du prix du blé. Des heurts se produisent entre manifestants et forces de l'ordre. Le 15 mars, deux femmes et quatre hommes sont arrêtés, jugés et fusillés pour "sédition". Mgr Brault, évêque de Bayeux, justifie la répression au motif que "tout murmure contre la Providence est un blasphème".

1839.
Alexis de Tocqueville.JPGAlexis de Tocqueville est élu député de Valognes. À l'Assemblée, il siège au centre-gauche. Cependant, il déclare : "Je ne suis ni du parti révolutionnaire ni du parti conservateur, et après tout, je tiens plus au second qu'au premier [...] La liberté  est la première de mes passions." L'année suivante, il prononce un important discours sur la question d'Orient : "Tout gouvernement qui ne peut faire la guerre est un gouvernement détestable." Il sera réélu en 1842 et 1846.

1917.
Aux États-Unis, le président Woodrow Wilson décrète que l'île de Porto-Rico sera désormais gérée comme un État de l'Union. Cette annexion permet à l'armée américaine de forcer près de 50 000 Portoricains à accomplir leur service militaire.

1969.
Concorde.JPGÀ Toulouse, premier vol du prototype Concorde.

 

 


2003.
À la demande d'Anne Hidalgo, premier adjoint au maire de Paris, la rue Alexis-Carrel, prix Nobel de médecine en 1912, est débaptisée. Elle porte désormais le nom de Jean-Pierre Bloch, président de la LICRA de 1968 à 1993.

03/12/2020

C'était le 3 décembre...

311.
Mort à Split de l'empereur romain Dioclétien. Originaire de Dalmatie, il restaura la sécurité de l'Empire, instaura le pouvoir tétrarchique et entreprit de profondes réformes. Fidèle au paganisme, il interdit le culte chrétien en 303.

1808.
Le général français André-Adrien-Joseph de Labruyère est tué devant Madrid. Célèbre pour son courage légendaire, Pierre Larousse rapporte que, tombé dans une embuscade en Vendée, il "reçut trois coups de feu dont un lui fracassa la mâchoire : les balles lui manquant, il chargea son pistolet avec une de ses dents, et brûla la cervelle à l'un de ses agresseurs".

1831.
Nicolas Soult.jpg20 000 soldats commandés par le maréchal Soult, ministre de la Guerre, pénètrent dans Lyon pour mater la révolte des canuts, en grève sous la devise "Vivre en travaillant ou mourir en combattant". Trois jours plus tard, les ouvriers sont désarmés et les "tarifs" fixant leurs salaires sont annulés, considérés comme contraires à la flexibilité du travail. En application des directives de Casimir Périer, que la Chambre des pairs a chargé de défendre la "propriété", toutes les associations ouvrières sont dissoutes.

1882.
Naissance à Guimarães de l'historien et poète portugais Alfredo Pimenta. Ancien anarchiste, animateur à partir de 1923 de l'Action traditionaliste portugaise, il fut en 1937 le fondateur de l'Académie portugaise d'histoire. Il défendit à la fin de sa vie un catholicisme intransigeant, mais subit également l'influence du vitalisme nietzschéen.

1919.
Mort à Cagnes-sur-Mer du peintre impressionniste Auguste Renoir.

1935.
Mort à Paris du physiologiste français Charles Richet. Défenseur de Dreyfus, prix Nobel de médecine en 1913, il fut également le président de la Société française d'eugénique de 1920 à 1926 ("La forme de l'esprit est soumise à l'hérédité, tout autant que la forme du corps"). En raison de ses écrits sur les races, l'hôpital de Villiers-le-Bel qui portait son nom a été débaptisé en 2015.
 
1956.
Guy Desnoyers, curé d'Uruffe (Meurthe-et-Moselle), tue sa maîtresse enceinte de sept mois, Régine Fays, lui ouvre le ventre, baptise le fœtus selon le rite catholique, puis l'éventre à son tour. L'affaire défraiera la chronique.
 
1980.
Mort à Orsay (Essonne), où il vivait depuis 1952, de Sir Oswald Mosley, fondateur de la British Union of Fascists et animateur, après la guerre, de l'Union Movement.