Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/06/2018

C'était le 14 juin...

1791.
L'Assemblée constituante vote un décret interdisant aux citoyens d'une même profession de "former des règlements sur leurs prétendus intérêts communs". Les corporations sont interdites. L'Assemblée législative décrétera par la suite la peine de mort contre ceux qui songeraient à reconstituer des associations ouvrières.

1918.
Le Los Angeles Times demande l'interdiction aux États-Unis de la musique de Bach, de Beethoven et de Mozart : "C'est la musique de la conquête, de la tempête, du désordre et de la dévastation [...] la cacophonie du hurlement de l'homme des cavernes et du mugissement des vents du nord". Plusieurs chefs d'orchestre seront arrêtés et internés.

1936.
Mort à Beaconsfield (Buckinghamshire, Angleterre) de l'écrivain traditionaliste anglais Gilbert Keith Chesterton. Auteur de nouvelles policières ayant pour héros le Père Brown, "détective du Bon Dieu", il publia aussi de nombreux essais contre le capitalisme et la civilisation industrielle.

1941.
Un an après l'annexion des pays baltes par la Russie soviétique, 100 000 Lettons, 100 000 Estoniens et 200 000 Lituaniens, dont 20% d'enfants, sont arrêtés par le NKVD, puis déportés dans des camps d'Asie centrale, d'où la plupart ne reviendront pas.

1965.
La reine Élisabeth II décrète l'entrée des Beatles dans l'ordre de l'Empire britannique. De nombreux titulaires renvoient leur décoration au palais de Buckingham.

1966.
La Sacrée Congrégation pour la propagation de la foi annonce à Rome la suppression de l'Index, qui organisait jusque-là la censure pontificale. L'Index Librorum prohibitorum avait été publié pour la première fois en 1557.

1986.
Jorge Luis Borges.JPGL'écrivain argentin Jorge Luis Borges s'éteint à Genève, veillé par Hector Bianciotti qui écrira : "Il est mort en dormant. Une mort très douce, quelque chose de magique jusqu'à la fin".

 

 

 

 

Commentaires

Cet éphéméride m'incite à faire des recherches sur les personnages que je ne connais pas. Et il y en a beaucoup ! Je viens de voir que Hector Bianciotti est mort à Paris (16ème), il y a deux jours.

Écrit par : Pierre Aragon | 14/06/2012

Répondre à ce commentaire

@ Pierre Aragon : en effet, cet Immortel n'est plus, merci d'avoir évoqué sa disparition, et de ce fait redirigé, aux yeux de mes lecteurs, le projecteur vers cet autre auteur.

Écrit par : Le Photon | 14/06/2012

Répondre à ce commentaire

C'est surtout que vous citez Hector Bianiotti comme ayant veillé Jorge Luis Borgès lors de sa mort et qu'à deux jours près ils seraient morts un même jour.
Bonne continuation.

Écrit par : Pierre Aragon | 15/06/2012

Répondre à ce commentaire

@ Pierre Aragon : cette quasi coïncidence ne m'avait pas échappé, et elle méritait bien d'être soulignée, c'est vrai !

Écrit par : Le Photon | 15/06/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire