Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/06/2018

C'était le 24 juin...

1314.
À Bannockburn, en Écosse, 30 000 patriotes commandés par Robert Bruce parviennent à écraser l’armée anglaise d’Édouard II, pourtant trois fois supérieure en nombre.

1863.
Publication à Paris de La Vie de Jésus d'Ernest Renan. L'ouvrage connaîtra un immense succès de librairie, mais vaudra à son auteur l'hostilité durable des milieux réactionnaires.

1894.
Le président Sadi Carnot, qui avait refusé la grâce de Ravachol et d'Auguste Vaillant, est mortellement poignardé à l'Exposition universelle de Lyon par l'anarchiste italien Sante Geronimo Caserio.

1935.
Carlos Gardel.JPGLe musicien Carlos Gardel se tue dans un accident d'avion en Colombie. De son vrai nom Charles Romuald Gardes, il était né à Toulouse en 1890. Émigré en Argentine dès l'âge de trois ans, il était devenu le maître du tango et l'une des figures les plus populaires du pays. Sa tombe, à Buenos Aires, est encore aujourd'hui un lieu de pèlerinage.

 

1936.
Parution du premier numéro de la revue Acéphale. Son principal animateur, Georges Bataille, dira : "J'étais résolu, sinon à fonder une religion, du moins à me diriger dans ce sens". Quelques mois plus tard, Bataille créera avec Michel Leiris et Roger Caillois le Collège de sociologie.

1940.
Jacques Duclos et Maurice Tréand adressent à Otto Abetz une lettre dans laquelle ils affirment que le PCF a été le seul à s'opposer à la guerre "à une heure où il y avait quelque danger à le faire" et demandent "que soient libérés les militants communistes emprisonnés". À Paris, 406 communistes incarcérés à Fresnes, à la Santé et à la Roquette seront libérés par la Wehrmacht entre le 17 et le 27 juin.

1977.
La fête du solstice d'été, célébrée depuis toujours par les sociétés patriotiques du Canada français, devient la fête nationale officielle du Québec. C'est en mars de la même année que l'Assemblée québecoise a décidé de fixer à la date de la Saint-Jean la fête de la "Belle Province". Cette célébration s'inscrit dans le cadre d'une "Semaine du Patrimoine", durant laquelle les Québecois sont invités à "s'interroger sur l'importance de leurs racines et sur les signes qui les leur rappellent".

Écrire un commentaire