C'était le 28 août... (28/08/2020)

1523.
Mort dans l'île d'Ufenau, sur le lac de Zurich, de l'humaniste allemand et chevalier d'Empire Ulrich von Hutten. Ses Lettres des hommes obscurs, rédigées intentionnellement dans un mauvais latin d'église, tournent en dérision les dominicains de Cologne et les scoliastes en général.

1528.

Retable d'Issenheim.jpg

Mort à Halle (Saxe-Anhalt, Allemagne) du peintre et ingénieur allemand Matthias Grünewald (Mathis Gothart Nithart), auteur du célèbre retable d'Issenheim, aujourd'hui au musée de Colmar.

1654.
Mort à Stockholm du comte Axel Oxenstierna, chancelier de la cour de Suède, l'un des plus grands hommes d'État suédois. Bras droit du roi Gustave-Adolphe, il prit, à la mort de ce dernier en 1632, le commandement suprême des forces suédoises engagées dans la guerre de Trente Ans. Il fut également le tuteur de la reine Christine, modernisant durant cette régence l'administration de son pays.

1802.
Naissance à Bonn du poète et philologue Karl Joseph Simrock, premier traducteur en allemand moderne de l'Edda poétique et de la Chanson des Nibelungen.

1914.
L'"Union sacrée" triomphe à Paris. Les socialistes Jules Guesde et Marcel Sembat entrent au ministère de la Défense nationale.

1954.
Mort à Reuilly (Indre) de l'anarchiste et illégaliste français Marius Jacob. Spécialiste de la "reprise individuelle", résolu à "ne voler que ceux qui volent les autres", il s'introduisit une fois au domicile de Pierre Loti, chez qui il laissa ce mot : "Ayant pénétré chez vous par erreur, je ne saurais rien prendre à qui vit de sa plume". Après onze années de bagne, il rejoignit Le Libertaire de Louis Lecoin. Maurice Leblanc s'inspira de ses talents de "gentleman cambrioleur" pour créer le personnage d'Arsène Lupin.

| Commentaires (0) | Tags : peinture, allemagne, histoire, suède, socialisme, bellicisme, pacifisme, poésie, philologie, littérature, anarchisme, 1523, 1528, 1654, 1802, 1914, 1954 |  Imprimer