Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/11/2017

C'était le 23 novembre...

912.
Naissance à Walhausen d'Othon Ier le Grand, empereur allemand et roi de Germanie. Fils de Henri Ier l'Oiseleur, de la dynastie saxonne, il fut le premier chef de l'empire romain germanique. Protecteur de l'Église, qui soutint sa lutte contre les Hongrois et les Slaves païens, il réclama le privilège de contrôler les élections pontificales et n'hésita pas à faire déposer Jean XII et Benoît V. Il organisa également les frontières de l'Empire en marches armées, notamment l'Ostmark, embryon de la future Autriche.

1496.
Naissance à Cahors de Clément Marot, poète à la cour de François Ier. Il resta fidèle aux formes littéraires du Moyen Âge et fut soupçonné de sympathies pour la Réforme.
 
1525.
En Alsace, entre Steinbrunn et Landser, les derniers paysans révoltés sont arrêtés et pendus. Durant les insurrections du Bundschuh, ou révolte des Rustauds, plus de 120 000 paysans du Saint-Empire romain germanique seront morts au combat, parmi lesquels 40 000 Alsaciens.
Révolte des Rustauds.jpg

1840.
Mort à Millau du vicomte Louis de Bonald, qui fut sous la Restauration l'un des principaux représentants de la pensée contre-révolutionnaire. Philosophe, député puis pair de France, il entra à l'Académie française en 1816.

1983.
L'écrivain et journaliste français Jean de Fabrègues meurt à Paris, renversé par une ambulance alors qu'il sortait d'une réunion de l'Association des écrivains catholiques. Ancien secrétaire particulier de Maurras, il avait en 1923 fondé avec Thierry Maulnier la revue Combat, organe de la "Jeune Droite" au sein de la galaxie des non-conformistes des années trente. Il fut après la guerre rédacteur en chef de La France Catholique.

Écrire un commentaire