Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/03/2015

C'était le 15 mars...

493.
Entrée à Rome de Théodoric le Grand, roi des Ostrogoths, vainqueur d'Odoacre. Il sera le fondateur du royaume d'Italie.

752.
Mort du pape Zacharie, qui avait reconnu Pépin le Bref comme roi des Francs. D'origine grecque, il fit la guerre à Thrasimond, duc de Spolète, qu'il obligea à entrer dans un monastère. Il condamna comme sacrilège la théorie du prêtre écossais Virgile, qui soutenait que la Terre était ronde et parlait de pluralité des mondes, et demanda à l'archevêque Boniface de ne pas hésiter à lui faire subir "toutes les tortures inventées par les hommes".

1579.
Guillaume d'Orange.JPGLe roi d'Espagne Philippe II met à prix la tête de Guillaume d'Orange (illustration), chef de la révolte nationale des Pays-Bas. Une prime de 25.000 florins, ainsi que l'anoblissement et l'amnistie pour tous crimes commis antérieurement, est promise. Balthazar Gérard assassinera Guillaume le 10 juillet 1584.

 

 

1945.
Pierre Drieu la Rochelle.JPGL'écrivain français Pierre Drieu la Rochelle se donne la mort à Paris, en arrachant un tuyau de gaz et avalant trois tubes de barbituriques.

 

 

 

 

 

 


podcast

 Daniel Darc, "Le feu follet"

Würzburg en ruines.JPGEn Allemagne, l'aviation anglaise bombarde la population civile de la ville de Würzburg, pourtant dépourvue de tout intérêt stratégique ou militaire. Largués par 236 Lancaster et Mosquito de la RAF, les engins incendiaires détruisent 90 % de la vieille cité médiévale et 60 % des environs. La température s'élève en quelques minutes à plusieurs milliers de degrés. Plus de 5.000 personnes sont brûlées vives.

Commentaires

Très bien ce "calendrier culturel" que j'ai découvert malheureusement il n'y a pas très longtemps.
Edouard Salin archéologue et ingénieur en métallurgie, d'où ses recherches passionnantes sur la composition des armes germaniques / mérovingiennes, voulant comme toujours comparer l'histoire à nous parvenue, avec l'archéologie et les recherches techniques, s'est penché sur l'assassinat d'Odoacre par Théodoric. "Théodoric se précipite sur lui et le frappe avec son glaive à la clavicule... le coup fut mortel l'arme ayant traversé le corps d'Odoacre jusqu'à la hanche, Théodoric s'écria dit-on que sans doute ce misérable n'avait point d'os". Edouard Salin conclut de ses recherches que seul le scramasax a pu être utilisé pour ce faire. Certains avaient un acier très pur, tranchant carburé, une dureté comparable aux aciers spéciaux actuels. Les Gots utilisaient comme les Francs le scramasax (bataille de Salice contre les romains : Ammien Marcelin "Le glaive sépare en deux les têtes par le milieu du front et du sommet, horreur, elle retombent sur l'une ou l'autre épaule").
Edouard Salin m'a plus que réconcilié avec l'époque mérovingienne dont les enseignants m'avaient dégoutté. A lire pour les passionnés de cette période qui est sur le point de se renouveler.
Bonne continuation.

http://www.lam-nancy.fr/historique/edouard-salin.htm

Écrit par : Pierre Aragon | 15/03/2012

Répondre à ce commentaire

@ Pierre Aragon : merci beaucoup, tout d'abord pour votre visite, et d'avoir enrichi mon éphéméride d'un très intéressant commentaire.

Écrit par : Le Photon | 15/03/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire