Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/05/2018

C'était le 12 mai...

1310.
Arrêtés trois ans plus tôt à la demande de Philippe le Bel, cinquante-quatre Templiers sont publiquement suppliciés. L'ordre du Temple sera définitivement supprimé par une bulle de 1312, et son grand maître Jacques de Molay montera sur le bûcher le 18 mars 1314 à Paris.

1664.
À Versailles, la première représentation du Tartuffe de Molière déclenche une cabale de dévots. L'archevêque Hardouin de Perefix excommunie "quiconque lira cette comédie". La pièce ne sera reprise qu'en 1669.

1694.
Le navire de Duguay-Trouin, La Diligente, est entouré à l'improviste par six vaisseaux anglais armés de 350 canons. Le corsaire se bat avec courage et ne se rend que lorsque tous ses hommes ont été tués. Emmené prisonnier à Plymouth, il parviendra à s'évader quelques mois plus tard.

1845.
Mort à Bonn de l'écrivain et poète romantique allemand August Wilhelm Schlegel. Fondateur avec son frère Friedrich de la revue Athenäum, traducteur de Dante, de Cervantès et de Shakespeare, il fut longtemps l'amant de Germaine de Staël.

1932.
Le Quotidien ayant annoncé la mort du roi des Lapons, qui "était célèbre parce qu'il savait écrire", Paul Léautaud se demande dans son Journal "de combien d'écrivains français d'aujourd'hui on pourrait en dire autant".

1941.
L'ingénieur allemand Konrad Zuse annonce à Berlin la mise au point du premier ordinateur du monde, le calculateur Z3. Il lui suffit de trois secondes pour extraire une racine carrée et d'une minute pour calculer un déterminant.

1957.
Erich von Stroheim.jpgMort, à Maurepas (Yvelines), du réalisateur et acteur de cinéma Erich von Stroheim. D'origine viennoise, il commença sa carrière comme assistant de D.W. Griffith, avant de réaliser des chefs-d'œuvre du cinéma muet, comme Folies de femmes (1921), Les Rapaces (1923) et La Symphonie nuptiale (1927). Théoricien du "réalisme esthétique", il se heurta durant toute sa vie aux financiers et aux censeurs de l'Amérique puritaine et mercantile.

1978.
Aux États-Unis, la National Oceanic and Atmospheric Administration annonce que, pour supprimer toute discrimination de type "sexiste", lcyclones et ouragans porteront désormais alternativement des sobriquets masculins et féminins.

30/04/2018

C'était le 30 avril...

1863.

Camerone.jpg

Dans le bourg mexicain de Camerone, 3 officiers et 62 soldats de la 3ème compagnie du 1er Régiment Étranger résistent pendant neuf heures aux assauts de 2000 Mexicains. Chaque année, la Légion étrangère célèbre leur héroïsme.

1883.

Edouard Manet.jpgMort à Paris du peintre Édouard Manet.

 

 

 

 

 

 

 


1945.
Luisa Ferida et Osvaldo Valenti, couple vedette du cinéma italien, sont abattus par des partisans. Alors qu'ils avaient jusqu'alors marqué un complet mépris pour la politique, ils s'étaient mis par pure bravade au service de la République de Salò. Luisa Ferida était enceinte. Cette tragédie inspirera en 1984 une pièce de théâtre d'Alain Ravennes, La Couronne de fer.

1947.
Le premier roman de Raymond Abellio, Heureux les pacifiques, sort des presses aux éditions du Portulan.

27/04/2018

Cétait le 27 avril...

1404.
Philippe II le Hardi.jpgMort à Hal (Belgique) de Philippe II de Bourgogne, dit le Hardi, fils de Jean le Bon. Il fonda l'Empire bourguignon, après avoir reçu le duché de Bourgogne au titre d'apanage pour le courage dont il avait fait preuve aux côtés de son père, à l'âge de 14 ans, lors de la bataille de Poitiers en 1363.

 

 


1737.
Naissance à Putney (Surrey) de l'historien anglais Edward Gibbon, auteur de l'Histoire du déclin et de la chute de l'Empire romain.

1784.
Beaumarchais.jpgPremière représentation publique, à la Comédie française, du Mariage de Figaro, de Beaumarchais. La pièce, qui dénonce la noblesse, triomphe à la Cour. "Les grands seigneurs, dira la baronne d'Oberkirch, ont ri à leurs dépens et, ce qui est pis encore, ils ont fait rire les autres. Ils s'en repentiront plus tard..."

1915.
Commentant la mise en service sur le front des gaz asphyxiants, Le Matin écrit : "Il ne faudrait pas s'alarmer outre mesure de l'effet de ces bombes. Qu'on se rassure, ce n'est pas bien méchant... Elles resteront inoffensives... Si on fait le total de leurs victimes et qu'on compare aux autres, on n'y prêtera même pas attention". Marcel Hutin, dans L'Écho de Paris, ajoutera le 16 décembre 1916 : "Nos soldats se foutent des gaz asphyxiants".

1960.
Discours du général de Gaulle à San Francisco : "Nous voulons que les peuples de la Terre aient le droit de disposer d'eux-mêmes, qu'ils aient ce droit à l'intérieur d'eux-mêmes et qu'ils aient ce droit en dehors [...] Vous, Américains, et nous, Français, entendons que, par toute la Terre, tous les peuples puissent choisir leur destin".