Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/09/2021

C'était le 7 septembre...

1282.
La ville de Riga, capitale de la Lettonie, adhère à la Confédération hanséatique.

1581.
Michel de Montaigne.gifMichel Eyquem de Montaigne est désigné comme maire par les jurats, magistrats municipaux de la ville de Bordeaux.

 

 

 

 

 

 

1741.
Mort à Carthagène, en Colombie, de l'amiral basque espagnol Blas de Lezo y Olavarrieta. Surnommé par ses hommes "Patapalo" ("Patte de bois") en raison de ses nombreuses blessures, vainqueur de batailles navales contre les Hollandais, les Anglais, les Barbaresques et les pirates, au cours desquelles il perdit successivement un bra, un œil et une jambe, il fut aussi l'un des plus grands stratèges de la marine royale espagnole.

1846.
Auguste Mimerel, filateur à Roubaix, crée la première organisation patronale française. Il expose trois principes : 1°) Il faut qu'une permanente menace de chômage pèse sur l'ouvrier pour contenir ses revendications ; 2°) Il faut laisser entrer en France la main-d'œuvre étrangère pour contenir le niveau des salaires ; 3°) La révolte ouvrière n'est pas le fait de la misère, mais des idées de réformes répandues chez les salariés mieux payés.

1870.
Le révolutionnaire socialiste français Auguste Blanqui lance un nouveau quotidien, La Patrie en danger. Le journal, qui soutint la résistance de Gambetta, cessera de paraître dès le 8 décembre, faute de crédits. Blanqui, condamné à mort par contumace, sera arrêté le 17 mars 1871, sur ordre du chef du gouvernement, Adolphe Thiers. Blanqui mourra le 1er janvier 1881 d'une congestion cérébrale, et cent mille personnes suivront son cortège funèbre.

1878.
Naissance à Surburg, dans une famille d'instituteurs et de paysans, de Karl Roos, l'un des principaux chefs autonomistes alsaciens de l'entre-deux-guerres. Il sera condamné à mort et exécuté en 1940.

1943.
L'aviation anglaise bombarde Bruxelles, faisant 290 morts et plus de 400 blessés.

1984.
Mort à Dublin de l'écrivain irlandais Liam O'Flaherty. Indépendantiste convaincu, il participa activement à la révolution irlandaise. Son roman le plus célèbre, Le Mouchard, fut porté à l'écran par John Ford en 1935.

28/07/2021

C'était le 28 juillet...

450.
Mort des suites d'une chute de cheval de l'empereur romain Théodose II. Prince sans autorité, sous l'influence dévote de sa sœur Pulchérie, il fut décrit par Edward Gibbon comme "entouré d'une foule de femmes et d'eunuques", ce qui ne l'empêcha pas d'être qualifié de "plus doux des hommes" par les auteurs chrétiens, dont il servit constamment les intérêts.

1488.
Bataille de Saint-Aubin-du-Cormier. Plus de 6000 Bretons trouvent la mort en tentant de préserver, en même temps que leur indépendance, la personnalité de leur patrie. La nation bretonne a vécu.

1741.
Antonio Vivaldi.jpgMort à Vienne du compositeur et violoniste italien Antonio Vivaldi.

 

 

 

 

 

 

 

1750.
Mort à Leipzig (Allemagne) du musicien et compositeur allemand Jean-Sébastien Bach.

1794.
Jean Cottereau, dit Jean Chouan, l'un des chefs de l'insurrection contre-révolutionnaire, est tué à la ferme de la Babinière, près d'Olivet (province du Maine, aujourd'hui en Mayenne), le jour même où Robespierre est guillotiné. Victor Hugo lui consacrera un poème : "Paysans ! Paysans ! Vous que vos rois, vos loups, vos prêtres, vos halliers / Faisaient bandits, souvent vous fûtes chevaliers."

1804.
Naissance à Landshut, en Bavière, du philosophe allemand Ludwig Andreas Feuerbach, chef de file après Bruno Bauer du courant hégélien de gauche.

1835.
Boulevard du Temple, à Paris, le Corse Giuseppe Fieschi organise à l'aide d'une "machine infernale" un attentat contre Louis-Philippe. Le roi et sa famille en sortent indemnes, mais on relève 18 morts, dont le maréchal Mortier. Fieschi sera guillotiné le 19 février 1836.

1842.
Clemens Brentano de la Roche.JPGMort à Aschaffenburg (Bavière) du poète romantique allemand Clemens Brentano de la Roche, père de la Lorelei.

 

 

 

 

 



1885.
Au Parlement, Jules Ferry, ministre de l'Instruction publique, justifie la politique coloniale de la IIIème République : "Messieurs, il faut parler plus haut et plus vrai ! Il faut dire ouvertement que les races supérieures ont un droit vis-à-vis des races inférieures [...] Elles ont le devoir de [les] civiliser !"

1985.
Mort à Dourdan (Essonne) de l'écrivain, scénariste et réalisateur français Michel Audiard.

18/10/2020

C'était le 18 octobre...

-202.
À la bataille de Zama, au nord-ouest de l'actuelle Tunisie, les armées romaines de Scipion l'Africain et du roi numide Massinissa l'emportent sur les troupes carthaginoises commandées par Hannibal. À ce dernier qui lui demande la paix, Scipion répond : "Je ne suis pas venu pour la paix, je suis venu pour la victoire." Fin de la deuxième guerre punique.

1511.
Mort au château d'Argenton (Deux-Sèvres) du diplomate et historien Philippe de Commynes. Éduqué à la cour de Bourgogne, il servit Charles le Téméraire avant de se rallier à Louis XI. Ses Mémoires, rédigées en 1489 mais qui ne furent publiées qu'en 1529, comptent parmi les chroniques les plus significatives de son temps.

1663.
Naissance à Paris du prince Eugène de Savoie-Carignan, cinquième et plus jeune fils du comte de Soissons et de la nièce du cardinal de Mazarin, Olympia Mancini. Entré au service des armées impériales, le célèbre "prince Eugène" défendra l'Autriche contre les Turcs et remportera la bataille de Belgrade, le 16 août 1717.

1741.
Naissance à Amiens de l'écrivain français Pierre Ambroise Choderlos de Laclos. Officier d'artillerie à 20 ans, c'est en garnison qu'il conçut son chef-d'œuvre Les Liaisons dangereuses (1782), dont Baudelaire disait : "Ce livre, s'il brûle, ne peut brûler qu'à la manière de la glace".

1859.
Henri Bergson.jpgNaissance à Paris du philosophe Henri Bergson, prix Nobel de littérature en 1927.

 

 

 

 

 

 

 

1890.
Fondation de Windhoek (capitale du Sud-Ouest africain, devenu Namibie en 1990) par Curt von François, descendant de huguenots français.

1909.
Mort à Casola Valsenio de l'écrivain et poète italien Alfredo Oriani, l'un des principaux auteurs de la Révolution conservatrice italienne (La Rivolta ideale, 1908). Ses ouvrages seront mis à l'Index par le Vatican en 1940.