Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/09/2017

C'était le 21 septembre...

-19.
Mort à Brendusium (Brindisi, dans les Pouilles) du poète romain Virgile (Publius Vergilius Maro).

1452.
Naissance à Ferrare du prédicateur italien Girolamo Savonarole. Ses attaques contre le pape Alexandre VI lui vaudront d'être excommunié, condamné à mort et exécuté.

1522.
Luther achève la traduction en allemand du Nouveau Testament. Son œuvre permettra au peuple de s'émanciper de la langue latine, ainsi que l'unification d'une langue "profane" qui trouvera son aboutissement dans le haut-allemand (Hochdeutsch).

1860.
Mort à Francfort-sur-le-Main du philosophe allemand Arthur Schopenhauer.

1866.
Naissance à Bromley, dans le Kent, de l'écrivain britannique Herbert George Wells. Surtout connu pour ses romans de science-fiction (L'Île du docteur Moreau, La Guerre des mondes), il fut membre de la Société d'eugénique à partir de 1907 et défendit toute sa vie des idées socialistes qui imprègnent son œuvre.

1885.
Naissance à Lyon du romancier, journaliste et polémiste Henri Béraud, alias Tristan Audebert. On lui doit notamment trois reportages : Ce que j'ai vu à Moscou (1925), Ce que j'ai vu à Berlin (1926), et Ce que j'ai vu à Rome (1929).

1898.
Naissance à Mers-les-Bains (Somme) de l'écrivain populiste Eugène Dabit. Son premier roman, L'Hôtel du Nord, publié à compte d'auteur en 1929, évoque le célèbre hôtel du quai de Jemmapes, sur le canal Saint-Martin, que tenaient ses parents. Proche de Barbusse et de Giono, admiré par Céline et Drieu la Rochelle, il mourut d'une scarlatine à Sébastopol au cours d'une tournée en Union soviétique qui l'avait beaucoup désillusionné.

1972.
Henry de Montherlant par Pierre-Yves Trémois.jpgSe sentant gagné par la vieillesse et la cécité, Henry de Montherlant, auteur de L'Équinoxe de septembre, se suicide à Paris, au premier jour de l'automne. Ses cendres seront dispersées à Rome, par les soins de son légataire universel, Jean-Claude Barat, et de l'écrivain Gabriel Matzneff.

Écrire un commentaire