Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/01/2018

C'était le 11 janvier...

1842.
Naissance à New York du philosophe américain William James, théoricien du pragmatisme. Il fut aussi l'un des fondateurs de la psychologie scientifique.

1883.
À Londres, mort de Karl Marx.

1924.
Marcel Cachin.jpgÀ Paris, une réunion du Parti communiste, organisée dans la salle de la Grange aux Belles, est violemment perturbée par des militants anarcho-syndicalistes venus dénoncer la répression qui s'abat sur les libertaires de Russie et d'Ukraine. Pour garder le contrôle de la tribune, Marcel Cachin (photo) et Albert Treint ordonnent au service d'ordre de tirer sur ces militants, faisant deux morts et plusieurs blessés.

 

1944.
Fin du procès de Vérone, où furent jugés les membres du Grand Conseil fasciste ayant voté, le 25 juillet 1943, l'"ordre du jour Grandi" qui entraîna la chute du régime. Le comte Galeazzo Ciano - très tôt rallié à Mussolini, dont il épousa la fille aînée, et qui avait occupé sous le fascisme les postes de Ministre de la Presse et des Affaires étrangères - est condamné et fusillé. L'événement sera porté à l'écran en 1963 par le cinéaste italien Carlo Lizzani (Il Processo di Verona).


2007.
Solveig Dommartin.jpgMort à Paris de l'actrice et réalisatrice française Solveig Dommartin, terrassée par une crise cardiaque à l'âge de 46 ans. Elle fut révélée au grand public en incarnant l'inoubliable trapéziste Marion dans Les Ailes du désir, de Wim Wenders, lequel fut son compagnon.

 

 

2010.
Eric Rohmer.jpgMort à Paris du cinéaste français Eric Rohmer.

Commentaires

"...ordonnent au service d'ordre de tirer sur ces militants"

Manière efficace, on en conviendra, de réprimer toute contestation.

Écrit par : Feuilly | 11/01/2010

Répondre à ce commentaire

"La fin justifie les moyens" tous les moyens... Ou encore "On ne fait pas la révolution en gants blancs" (Trotsky) mais plutôt en gants et en tabliers de bouchers. On connaît la suite tragique... semée de millions de cadavres.

"Camarade ! réfléchis, avec qui es-tu et contre qui es-tu ? Ne sois pas un esclave, sois un homme !" disaient les insurgés makhovistes. On mesure la différence dans les méthodes, on mesure l'ampleur de la tragédie russe.

Écrit par : Ns | 11/01/2010

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire