Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/09/2017

C'était le 12 septembre...

1213.
Bataille de Muret (Haute-Garonne). Pourtant fortes de 50 000 fantassins et de 2 000 chevaliers, pour la plupart des Toulousains et des Montalbanais, les troupes occitanes et aragonaises sont écrasées par les 900 chevaliers de Simon de Montfort.
Le roi Pierre II d'Aragon trouve la mort au cours du combat. C'est une journée de deuil pour les Occitans, en butte à la "croisade intérieure".

1683.
Les Polonais de Jean III Sobieski écrasent les Turcs sur le Kahlenberg. La ville de Vienne est sauvée.

1793.
Jean-Paul Marat fait paraître à Paris le premier numéro de L'Ami du peuple. Le journal, imprimé tous les jours sur huit pages, multipliera bientôt les appels au meurtre et fera l'apologie de la dictature. Marat en est l'unique rédacteur. À Fréron et Camille Desmoulins, qui lui avaient proposé leur collaboration, il répond que "l'aigle marche toujours seul, le dindon fait troupe".

1829.
Anselm Feuerbach - Autoportrait (1852).jpgNaissance à Speyer (Rhénanie-Palatinat, Allemagne) du peintre Anselm Feuerbach. Neveu du philosophe Ludwig Feuerbach, il peignit de nombreuses scènes mythologiques et des paysages d'inspiration romantique tardive.

 

 

 

1896.
Naissance à Emmersdorf (Autriche) du dessinateur et graveur Ernst von Dombrowski.

1942.
Le paquebot britannique Laconia, transformé en transport de troupes, est coulé dans l'Atlantique par un sous-marin allemand. Enfermés dans les cales, 1400 prisonniers de guerre italiens périssent noyés.

Commentaires

Extrait d'un texte sur la philosophie cathare que j'aime bien :
"À l’absurdité du monde répond l’absurdité de la foi.
Le cathare conçoit l’idée du Diable par le regard qu’il porte sur la réalité du monde. Celle-ci forme la représentation négative, à partir de laquelle il imagine Dieu en tant que représentation positive. Dieu n’a donc pas de réalité. L’existence appartient au Diable ! Le discours cathare apparaît plus vrai que le discours judéo-chrétien. Il ne cherche pas à justifier Dieu en accusant les hommes. Il n’occulte ni les souffrances, ni les gémissements de la nature entière. Il n’établit pas une théologie compliquée pour disculper Dieu de l’existence du mal. L’étonnement scientifique supplante la curiosité des mythes. Dieu demeure à jamais inconnu pour le cathare immergé dans la réalité. Aussi ne peut-il prétendre toucher à « l’Esprit de Dieu » qu’en se défaisant peu à peu du monde. Son regard sur la nature de l’homme est, certes, pessimiste. Mais la pensée qui l’appelle à le débarrasser de sa méchante nature le pousse vers l’optimisme."

Écrit par : ellesurlalune | 12/09/2008

Répondre à ce commentaire

Le texte cité par Ellesurlalune se trouve en version intégrale ici :

http://www.chemins-cathares.eu/020102_question_dieu.php

Écrit par : Le Photon | 11/09/2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire