Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/08/2021

C'était le 8 août...

1523.
Un moine augustin, Jean Valière, est brûlé vif à Paris pour avoir adhéré à la doctrine de Luther. Il est le premier huguenot français ainsi martyrisé.

1893.
Naissance à Campbellsville, dans le Tennessee, de l'écrivain, poète et critique littéraire américain Donald Grady Davidson. Avec John Gould Fletcher et Robert Penn Warren, il fut dans les années 1930 l'un des principaux représentants du mouvement littéraire des Sudistes agrariens, favorables à la renaissance du Vieux Sud.

1897.
Mort à Bâle de l'historien suisse Jacob Burckhardt. Son principal ouvrage, La Civilisation de la Renaissance en Italie, parut en 1860.

1914.
Henri Bergson.jpgHenri Bergson déclare à l'Académie des sciences morales et politiques : "Vouée à l'étude des questions psychologiques, morales et sociales, notre compagnie accomplit un simple devoir scientifique en signalant, dans la brutalité et le cynisme de l'Allemagne, une régression à l'état sauvage".

 



1945.
En Palestine, le groupe Stern organise un attentat meurtrier contre le haut-commissaire britannique, Sir Harold MacMichael. Celui-ci est grièvement blessé, dix soldats anglais sont tués.

En France, le journal Le Monde titre : "Une révolution scientifique : les Américains lancent leur première bombe atomique sur le Japon". Le lendemain, France-Soir écrit que "l'emploi de la bombe atomique ouvre des horizons illimités".

1976.
En voyage au Pakistan, Henry Kissinger "met en garde" le président Ali Bhutto contre l'achat à la France d'une usine de retraitement du combustible nucléaire irradié. Il laisse prévoir des mesures américaines de rétorsion au cas où les dirigeants pakistanais persisteraient à vouloir se déterminer librement dans leurs choix.

1985.
histoire,suisse,philosophie,psychologie,germanophobie,allemagne,palestine,terrorisme,cinéma,états-unis,1897,1914,1945,1985Mort à Rochester, aux États-Unis, de l'actrice américaine Louise Brooks. Issue d'une famille de paysans anglais, elle s'était imposée en Allemagne avec deux chefs-d'œuvre de G.W. Pabst, Lulu et Journal d'une fille perdue. Vénérée par les surréalistes, elle avait personnifié, tant dans ses films que dans sa vie et ses écrits, une libre et insolente féminité.